Livres
547 849
Membres
585 297

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Clowns Vengeurs, Tome 10 : L'écologie d'Odi



Description ajoutée par bellajessica 2015-09-10T01:29:26+02:00

Résumé

« - Le rire d'un Odi-menvatt est son arme la plus redou- table, messieurs. L'instructeur s'éclaircit la gorge. Puis... Avec toute la puissance d'une voix bien entraînée, Ignace Joron projette sur ses disciples une grêle d'obus sonores chargés d'une indicible cruauté. Même à distance, ce rire glace le sang des acolytes qui se hâtent vers la bibliothèque. Et aussi celui d'Arran, mais il n'en montre rien. Le rire de maître Joron ne s'éteint pas à petit feu. Il s'ar- rête net, comme tranché par un invisible hachoir, ce qui inflige un dernier frisson à ses auditeurs. Au sein de l'Ordre Odi-menvatt, Ignace Joron a l'enviable réputation d'avoir terrassé trois victimes avec son seul rire. » Le jeune Arran Noor, fraîchement promu Clown vengeur, connaît des débuts difficiles au cours des premières mis- sions qui lui sont confiées. L'Ordre lui permettra quand même d'enquêter sur des évènements ayant conduit à la mort d'un de ses confrères. Le menvatt à la canne au pommeau de bronze sera entraîné dans un tourbillon d'évènements qui auront un impact im- portant sur les membres de son entourage. Pour trouver les réponses à ses questions et élucider le mystère, Arran devra même s'associer à un ennemi juré.

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 lecteurs

extrait

— J’aimerais te garder toujours avec moi, dit l’homme.

— Hélas, tu ne peux pas !

— Pas à ma résidence, mais pourquoi pas ici ? Pour toujours !

Elle tourne la tête, cherchant une habitation dans ce jardin entouré de murs. Comme Arran, elle ne voit que des buissons et des statues.

— À manger de l’herbe ? Très peu pour moi !

L’homme ouvre la fiole à sa ceinture. Il en jaillit un tissu translucide qui arrache un cri de joie à la nymphette. Il l’attrape d’une main gantée.

— Voilà ma surprise, dit-il, un voile à la mesure de ta beauté.

Il prend le morceau d’étoffe frémissant entre ses doigts. Puis, il le dépose sur les épaules de la femme nue. Arran se retient de sourciller. Pourquoi l’amoureux porte-t-il des gants ?

— Ça chatouille ! s’exclame la jeune danseuse. Ça…

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Activité récente

Les chiffres

lecteurs 3
Commentaires 0
extraits 1
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode