Livres
462 217
Membres
419 382

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

Chronique de Diana : https://followthereader2016.wordpress.com/2019/06/21/les-coeurs-hantes-1-la-melodie-du-fantome-a-g-howard/

Énorme coup de cœur pour ce roman. J’ai tout de suite été conquise par l’atmosphère à la Crimson Peak mais sans la note hyper sanglante du film. Juliette est une jeune femme qu’on découvre à la perte de sa mère, dévastée on s’aperçoit pourtant rapidement que c’est une héroïne avec un particularité mais aussi forte et fière. En effet, Juliette est sourde, cette surdité est apparue après une maladie infantile et elle sait se débrouiller en lisant sur les lèvres.

Lors de la mise en terre de sa maman elle aperçoit un homme à la haute stature se recueillir sur une tombe proche et après son départ elle décide de voir qui gît là, elle ne découvre qu’un nom, « Hawk » et une plante qu’elle décide de prendre avec elle.

J’avoue que j’ai adoré le côté historique, le fait que Juliette refuse les normes sociales en épousant un homme juste parce que la convenance l’oblige. Au contact de la plante, se matérialise un homme qu’elle associe à l’occupant de la sépulture et ensemble ils vont essayer de reconstituer la vie de ce dernier jusqu’à son trépas. Chose encore plus importante, elle l’entend.

Juliette est une héroïne qui est traitée comme une petite chose fragile que tout le monde ménage car à cette époque tout handicap est considéré comme une tare et j’ai trouvé que malgré ça elle reste très forte alors que tout le monde la pense diminuée. Elle refuse que Lord Thorthon la courtise mais va devoir tout de même composer pour apaiser l’esprit de son oncle qui est son tuteur à présent. Elle est tenace et déterminée à démêler le vrai du faux.

Notre fantôme est un homme de haut rang, instruit parfois au caractère emporté mais grâce à Juliette il n’est plus dans le néant et sa voix est entendue. Il ne se rappelle rien de son vivant mais par moment lorsqu’ils discutent des bribes de souvenirs lui reviennent et leur permettent d’en apprendre un peu plus.

Lord Thorthon a de grandes espérances, il monte un projet ambitieux sur un domaine et souhaite trouver l’amour en la personne de Juliette. Mystérieux et parfois excentrique il peut souffler le chaud et le froid pour préserver ses secrets.

Ce roman est dans une dynamique de triangle amoureux et je n’ai pas deviné facilement comment l’histoire et la romance allaient évoluer. Le thème du handicap est abordé de manière douce et parfois poétique où l’auteure préfère employer le thème brisé, cassé à la place d’handicapé. Il en est de même pour celui du deuil et de l’acception de la perte vers la continuité de la vie quotidienne.

Comme je vous le disais dès le début l’atmosphère est géniale, le contexte historique mais aussi le culture bohémienne et l’intrigue font de ce récit une pépite addictive et plus on en découvre sur nos héros et leur histoire moins l’on a envie de lâcher le roman. Il y a un peu de tragique mais beaucoup d’émotions qui rendent cette lecture sublime.

La plume de l’auteure est juste parfaite, les mots ainsi que les descriptions qu’elle utilise donnent un récit où l’on s’immerge et dont on ne veut plus sortir. Les personnages sont travaillés avec des qualités et des fêlures crédibles, les lieux et les sensations sont transcrits avec justesse. J’ai tout aimé du début à la fin avec un rythme qui va crescendo pour vous happer totalement. J’ai aussi aimé le choix concernant les couleurs comme un état physique, le gris étant omniprésent par le deuil pour ensuite laisser la place aux différentes teintes de la vie.

Si vous doutez encore de mon opinion je vais faire simple, ce roman est un bijou et je suis complètement sous le charme.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode