Livres
462 122
Membres
419 073

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Davy lui donna une rapide étreinte, trop rapide pour que Kurt ait même le temps de se raidir ou de s’inquiéter de sa réaction. Il n’y avait aucune déception dans les yeux bruns de Davy ou dans son large sourire, ce qui le fit lui sourire en retour. Au moins, cette étape était passée.

— Qui est ce beau mec ? Et est-ce que je peux l’avoir ?

La rougeur de Kurt revint en un éclair. Il ne s’était pas attendu à ce que les mecs présents lui fassent du plat. Un petit blond s’approcha de lui, dans une pause décontractée de manière à ce que ses hanches soient mises en avant de façon suggestive.

— Tais-toi, Rick. C’est Kurt. Tu ne peux pas l’avoir, dit Davy.

— Oh, est-ce que tu le revendiques ?

Les mots sensuels furent accompagnés d’une petite caresse de la main, le long de l’avant-bras de Kurt.

Quelqu’un allait devoir baisser la température ou ouvrir une fenêtre, parce que maintenant, Davy et lui étaient tous les deux en train de rougir.

— Rick, il est hétéro ! protesta Davy.

Jon éclata de rire, les deux mains sur le ventre.

— Non, dis-moi que ce n’est pas vrai !

Rick continua de caresser son bras. La sensation était bizarre parce que Rick était bien un homme ; il n’y avait aucun doute sur le fait que cette caresse soit prodiguée par la main d’un homme, mais la taille de ce dernier, sa minceur et son tee-shirt pourpre et brillant rappelèrent beaucoup à Kurt les nombreuses filles avec lesquelles il était sorti.

— Désolé, Rick.

— Et ses frères ? Est-ce que tu as des frères, Kurt ?

— J’ai des frères, mais aucun n’est gay.

Afficher en entier

"Oh, mon Dieu, Kurt ! C’est un de tes frères ? 

La voix de Rick chuta pour prendre l’intonation que Kurt avait commencé à appeler sa voix de Je-veux-que-tu-me-baises.

— S'il te plaît, dis-moi qu'il est gay aussi.

— Il est hétéro, répondirent Kurt et Davy en même temps.

— Je ne le suis pas, répliqua Ian. »

Extrait de : Burn, KC. « Le chemin de l'acceptation"

Afficher en entier

- Minus, alors ? Demanda Simon à nouveau.

Kurt gémit, et Mike rit.

- Ouais, eh bien, nous pensions tous que le dernier de la portée serait un avorton, mais il a fini par nous prouver que nous avions tort. Il s’est révélé être le plus fort du lot.

- C’est juste parce que c’est moi que maman aime le plus.

Afficher en entier

Un an plus tôt, Kurt avait touché le fond, comme cela ne lui était jamais arrivé auparavant, mais sans cette période vraiment merdique, il n'aurait jamais connu cette joie, cet amour.

Afficher en entier

Il était capable de se regarder dans le miroir et de dire "je suis gay", sans grincer des dents ou rougir. Mais, s'imaginer le dire à sa famille lui donnait encore des suées.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode