Livres
476 000
Membres
454 664

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Contes de Toronto, Tome 3 : La peur du rejet



Description ajoutée par Northstar 2015-03-17T00:50:01+01:00

Résumé

Les contes de Toronto, tome 3

À trente-cinq ans, Rick Haviland est un orthophoniste respecté. Alors que tous ses amis s’engagent dans des relations durables, il refuse d’abandonner sa vie sexuelle de clubbeur sans attaches. Pour lui, les relations sont dangereuses ; il a un secret à cacher. Quand il rencontre Ian O'Donnell, chargé de clientèle dans un tabloïd local, Rick compte sur ses propres règles pour le protéger d’une relation qui serait plus que passagère.

Lorsqu’Ian révèle son homosexualité, lassé par les rencontres anonymes et de cacher des secrets à sa grande famille catholique, Rick est là, et il est justement le genre d'homme qu’il a envie de mieux connaître. Leur attirance est immédiate, électrique et mutuelle. Ian convainc Rick de briser de plus en plus de ses règles et ses défenses s’effondrent. Mais quelqu'un les surveille, quelqu'un qui aimerait voir cette nouvelle relation échouer.

Lorsque le travail d’Ian devient une menace risquant d'exposer le secret de Rick, leurs carrières et leurs cœurs pourraient bien être détruits.

Afficher en entier

Classement en biblio - 148 lecteurs

Extrait

— Si tu as pris un peu de lubrifiant, prépare-toi.

La peau rosée de Rick s’empourpra davantage et ses yeux volèrent vers la table de chevet ou se trouvaient plusieurs emballages de lubrifiant, certainement les mêmes que ceux qui étaient dans sa poche quand il était venu au bar. Ian sourit au plan soigneusement préparé de Rick et attrapa le paquet. Il fit entièrement glisser son pantalon et écarta ses jambes en grand avant d’appliquer un peu de liquide onctueux sur ses doigts et de transformer ses mots en action.

— Mais s’il n’y avait pas eu de lubrifiant, je me serais mis à genoux, j’aurais écarté tes fesses et utilisé ma langue pour t’ouvrir bien comme il faut.

Rien de moins qu’un gémissement d’agonie quitta les lèvres de Rick et Ian sourit largement. Oh, ouais, il allait adorer essayer ça plus tard. Pour l’instant, il se retenait à peine d’arracher son pantalon et de plonger en lui. Il n’avait plus assez de contrôle pour rendre Rick complètement dingue de plaisir de cette façon, même s’il semblait qu’éviter tout contact avec sa queue fasse plutôt du bon travail.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Plus que les 2 autres tomes, celui-ci m'a passionné. Rick est vraiment attachant, et sous des dehors flamboyants, son insécurité se révèle. Un tome qui conclu parfaitement une série à lire absolument...

Afficher en entier
Bronze

Ce tome démarre à la fin du tome 1, ce qui a été un soulagement pour moi vu que j’ai adoré le tome 1 avec Kurt et Davy mais que le résumé du tome 2 ne me tentait pas et que j’ai donc zappé.

L’histoire commence au moment où Ian fait son coming-out à la fin du tome 1 chez Kurt et Dave et rencontre Rick, un ami de Davy.

Au départ, ce n’est qu’une histoire de sexe, puisque Ian, qui était dans le placard depuis 20 ans ne pouvait se permettre plus que ça. Mais petit à petit il veut plus que ça : il est sorti du placard et Rick lui plait beaucoup, mais il va devoir l’apprivoiser.

Jusque là on ne connaissait Rick que comme la caricature du gay superficiel et chaud lapin. Mais dans ce tome, on gratte sous la surface et on découvre les blessures cachées. De même Ian, qui présentait une apparence plutôt froide, dévoile des trésors d’amour, de compréhension et de psychologie pour apprivoiser, aider et mettre Rick en confiance.

Par contre la révélation suggérée dans le résumé intervient assez tard dans le récit et est plutôt bien amené. J’en avais vu venir une partie (mais à force de lire des thrillers, on a l’esprit tordu après) mais c’était bien amené et plutôt bien traité.

J’ai bien aimé retrouver Kurt et Davy au cours de l’histoire mais également toute la famille de Kurt et Ian, je les adore.

Un petit épilogue aurait pu être bien aussi. Parce qu’on retrouve Kurt et Davy, donc on a un peu la suite de leur histoire, mais comme l’histoire de Ian et Rick est le dernier tome, on n’a pas de suite.

Une très bonne lecture.

Note : 8/10 https://wp.me/p78wgt-3Y

Afficher en entier
Or

J'ai vraiment aimé le premier tome, été assez déçue par le deuxième car j'ai trouvé que les deux personnages étaient trop plein de questionnements et de réflexions qui n'en finissaient plus, mais le dernier tome m'a ravie au plus haut niveau !

Je les ai trouvé très attachants,drôles, chauds à souhait, à la hauteur de ce qu'ils laissaient apercevoir dans les précédents tomes ! J'ai adoré !

J'aurais aimé comme d'autres lecteurs un épilogue des trois couples quelques années plus tard ou en petite nouvelle pour satisfaire nôtre curiosité après avoir autant apprécié ces personnages !

Tant pis ,merci K.C Burn !

Afficher en entier
Diamant

J'ai adoré cette histoire. Mon tome préfère de cette série. Personnages attachants.

J'aurais aimé un tome 4

Afficher en entier
Or

Ce n'est pas mon tome préféré de la série, mais les personnages sont tellement bien dépeints que je n'ai pu que l'aimer *^*

Dommage que ce soit le dernier tome, parce que j'ai adoré la plume de l'auteur, ses personnages hauts en couleurs, ses histoires sans trop de clichés *^*

A lire si vous voulez une bonne romance!

Afficher en entier
Or

Alors ça y est la série Les comptes de Toronto sont finis ... J'ai dévoré ce dernier autant que les 2 premiers !!

Mais la fin est une torture !! Il manque au moins un chapitre !! Dans l'ensemble j'aurai aimé quelque détails de plus après le Happy end et ça pour les 3

Bon en vérité c'est juste le dilemme des lecteurs : on est pressé de connaître la fin mais une fois fini on est triste parce qu'on en veut toujours plus :)

Bref, une superbe romance

Afficher en entier
Bronze

Un troisième tome à la hauteur des deux autres. les personnages sont vivants, l'écriture est passionnée. On dévore rapidement le tout avec joie!

Afficher en entier
Or

Mais qu’il est bon, ce tome 3 !! J’ai retrouvé tout ce qui faisait la saveur du premier, et même au-delà , et qui manquait un peu au second tome. La rencontre de Ian et de Rick est explosive et éminemment sexuelle. Après 20 ans dans son placard, et autant d’années de souffrance à dissimuler son secret à sa famille, notamment ses deux frères les plus proches, Kurt et Dylan, Ian décide d’en sortir. Enfin, il pourra avoir une vraie relation, durable et exclusive, avec un homme. Il n’est pas encore prêt, mais il l’envisage. Surtout après deux exceptionnelles séances au lit avec le beau Rick, gay assumé et flamboyant. Mais voilà, Rick, ce clubbeur invétéré, est un adepte des coups d’un soir. Et même s’il commence à s’angoisser à l’idée de prendre de l’âge, et d’être moins séduisant, il ne veut pas de relations. Cet homme apparemment si libre s’est lui-même enfermé dans un certain nombre de règles, pour se protéger d’un passé qu’il a fui et veut oublier. Tandis que Ian va tenter d’apprivoiser ce bel homme dont il veut bien plus que le joli derrière, au travers d’une amitié avec avantage, le passé de Rick va ressurgir de manière inattendue. Si l’on ajoute à cela les erreurs et maladresses des deux amants, qui n’ont jamais eu de relations et ne savent pas comment les gérer, une famille un peu envahissante, un ex amant jaloux, le parcours du couple sera bien cahotique. Mais nous, on se régale !! Des péripéties, de la psychologie, de l’amour, de la souffrance, de l’amitié , du sexe, de l’émotion, tout y est, et c’est trop bon.

4,7/5

Afficher en entier
Diamant

C'est avec impatience que j'attendais la sortie de ce troisième tome mettant en scène Rick et Ian. Les précédentes apparitions de ces deux personnages dans les deux premiers tomes promettaient une histoire explosive et addictive. Promesse tenue. C'est sûrement le tome le plus réussi des trois. Alors que j'avais trouvé l'entame des deux premiers tomes assez laborieuse, cela n'a absolument pas été le cas ici. On rentre très vite dans l'histoire et cela d'autant plus facilement que l'on connaît déjà Ian et Rick. Ou du moins on croit les connaître. De Rick, on a seulement vu le coté superficiel, une caricature du gay. Dans ce dernier volet, on découvre un homme qui cache des blessures profondes sous une apparente désinvolture. Son appétit pour la fête et le sexe sans lendemain ni attaches masquent une authentique souffrance dont les racines plongent dans une enfance saccagée. Ian de son côté vient d'avouer l'homosexualité qu'il cachait depuis 20 ans. Le bonheur de son frère Kurt lui a donné envie de vivre le même bonheur mais pour cela il lui faut "sortir du placard" et il n'est guère aisé de confesser 20 ans de mensonges.

Les deux premières rencontres de Ian et Kurt sont un véritable feu d'artifice mais la flamboyance et surtout l'intensité des sentiments mis en jeu effraient Rick qui préfère fuir une relation qu'il sait être incapable de gérer. Ian aura un long travail d'apprivoisement à faire avant de ramener Rick dans ses bras. Ian qu'on avait perçu comme un être plutôt froid et égoïste révèle une humanité et un souci de l'autre insoupçonnés. Par ailleurs, l'intrigue gardera jusqu'à la fin son mystère l'auteur se plaisant à brouiller les pistes et à égarer le lecteur. Certains indices semés mènent parfois à la vérité et d'autres pas du tout, à chacun de débrouiller l'énigme mais bien malin celui qui découvrira les tenants et aboutissants avant la fin.

Le roman est passionnant de bout en bout, sans temps mort et comme dans les deux premiers tomes, l'émotion affleure à chaque page, les larmes n'étant jamais très loin du rire. Le seul petit regret que l'on peut avoir est la conclusion un peu hâtive. J'aurais aimé avoir un épilogue en forme de "3 ans après". Dans le cours du roman, j'ai eu le plaisir de retrouver Kurt et Davy et d'entre apercevoir Ivan et Parker. Pour eux après les épreuves tout semble aller pour le mieux, j'aurais apprécié d'avoir ce même aperçu pour Rick et Ian. Mais bon, les savoir enfin heureux est déjà quelque chose.

La peur du rejet conclut en beauté une trilogie toute en émotion mais qui n'oublie pas malgré tout la sensualité. Alors, qu'attendez-vous pour vous lancer ?

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Contes de Toronto, Tome 3 : La peur du rejet

  • France : 2015-03-31 (Français)
  • USA : 2013-09-04 (English)

Activité récente

Lezit l'ajoute dans sa biblio or
2019-09-14T02:14:46+02:00

Titres alternatifs

  • Cast Off (Toronto Tales, #3) - Anglais
  • Ausgestoßen (Toronto Tales, #3) - Allemand

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 148
Commentaires 9
Extraits 1
Evaluations 38
Note globale 7.95 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode