Livres
464 078
Membres
424 248

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

(Trad. perso)

« Ce. Cul », Gary et moi dîmes en même temps.

Parce que c'était un beau cul. Mieux que beau. C’était un cul splendide. Superbe, même.

« Mords-le » murmura Gary, poussant sa tête contre mon dos. Bordel de merde, vas-y mords-le »

« Ma bouche n’en n’est pas digne » dis-je.

« Qu’est-ce que c’était ça ? » Ryan demanda, se tenant de dos et regardant pardessus son épaule. Son incroyable, incroyable épaule.

Gary répondit « Sam veut mordre - -«

« De la nourriture », dis-je le coupant rapidement. « Je veux mordre de la nourriture parce que j’ai tellement faim en ce moment. Et tu devrais mettre des habits. »

Il se regarda, puis moi à nouveau. « Pourquoi ? Il n’y a que nous ici ».

« Et personne ne peut t’entendre crier », rajouta obligeamment Gary.

« Nous se mettre tout nus ? » demanda Tiggy alors qu’il commençait à défaire les liens de son pantalon.

« Non ! » dis-je. « Ce n’est pas l’heure de se mettre tout nu. Nous n’avons absolument pas besoin de se mettre tout nu. En fait, nous devrions mettre tous les habits que nous avons apportés pour être l’exact opposé de tout nu ».

« Je suis toujours nu », ronronna Gary à Ryan. « Et tu dois excuser Sam. Il est un petit peu… frustré. Je lui ai dit qu’il devrait juste aller dans les bois et se mastur- -«

« Mastiquer », m’exclamais-je. « Il veut que j’aille mâcher de la nourriture dans les bois, mais j’ai dit Pourquoi ? pourquoi faire ça ? Nous pouvons juste mastiquer ici. Au camp. Parce que c’est ce que font les gens normaux ».

« Biiiiiiiien, » dit Gary. « Peut-être que Ryan et toi vous pouvez mastiquer ensemble ? »

« Ou pas » dis-je les dents serrés. « J’aime mastiquer tout seul ».

« Et tu es si bon à ça », répondit Gary. « Les mouvements de haut en bas de ta… mâchoire. Et ensuite, pour finir, tu avales. Pas vrai, Sam ? Tu avales, n’est-ce pas ? »

« Bien sûr que j’avale », dis-je confus. Bordel, de quoi on parlait maintenant ? « J’avale toujours quand j’ai fini. Qu’est-ce que je suis supposé faire ? Recracher ? »

Afficher en entier

“I like you,” Gary finally said in a low voice.

“Thank you? I thought you already did.”

“No. Like, I really like you. Before, I was just pretending. I actually think I almost despised you. But now I don’t.”

“You almost despised me.”

“Almost.”

“And now you don’t.”

“Now I don’t.”

“Because….”

Gary breathed more on his face, nostrils flaring. Then (finally), “Unicorns are fickle creatures. I don’t need a reason to change my mind. It’s been done and you should just accept it and be thankful I no longer plot to murder you in your sleep.”

“Testify,” Tiggy said.

“So now you have affection for me,” Ryan said, “and you—”

“I didn’t say affection. I said I liked you, not that I’m ready to pick out curtains. Gods. Calm the fuck down. You’re engaged to be married. I will not be your dirty little secret. I am a strong, independent unicorn, and I will not take your shit.”

Afficher en entier

“You know what they say, once you go dragon, all the rest is just laggin’.”

“No one says that,” I said. “Absolutely no one.”

Afficher en entier

Pour les fans, un petit bonus sur l'histoire de la petite peste de Tina DeSilva.

http://tjklunebooks.blogspot.pt/2015/09/tales-from-verania-tragic-life-of-lady.html?zx=7b523f6173e5bca3

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode