Livres
421 337
Membres
337 633

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Contes des particuliers



Description ajoutée par Katniss2201 2016-11-01T17:53:19+01:00

Résumé

Pour tous ceux qui ont aimé Miss Peregrine et les enfants particuliers, découvrez l'ouvrage de référence cher à Millard Nullings, le garçon invisible, le spécialiste de tout ce qui a trait aux particuliers!

Les particuliers ont existé bien avant Miss Peregrine.

Transmis de génération en génération depuis la nuit des temps, ce recueil regroupe différentes histoires inquiétantes et envoûtantes de particuliers : "De riches cannibales qui se nourrissent des membres jetées par les particuliers" ; "Une princesse à la langue fourchue" ; "La première Ombrune" ; "Le géant Cuthbert" … Voici quelques-uns des contes compilés et annotés par Millard Nullings et merveilleusement illustrés.

Un recueil incontournable pour mieux connaître le monde fantastique des particuliers, avec ses boucles temporelles secrètes et ses personnages fascinants!

Afficher en entier

Classement en biblio - 227 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Nithael 2018-03-31T21:05:15+02:00

"La première Ombrune n'était pas une femme capable de se transformer en oiseau, mais un oiseau qui avait le pouvoir de se changer en femme."

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

Je persiste et je signe : les livres de Ransom Riggs sont de véritables objets de collection, tant par leur aspect esthétique que par leur contenu ! Cet ouvrage ne déroge pas à la règle avec sa couverture scintillante, ses illustrations à chaque début de conte, et sa graphie qui rappelle celle des contes de fée. Tout est respecté à la lettre ! Le rendu est magnifique, nous avons affaire à un vrai livre de contes ! Des contes ... particuliers, je vous l'accorde ! Un conte a toujours une visée didactique, il nous apporte un enseignement, une morale, un message fort. Il y a toujours une vérité générale qui ressort d'un conte. Ransom Riggs, nous rappelle ici, des enseignements forts dans tous ses contes ! Il nous interpelle par le biais de ses personnages atypiques, de ses histoires farfelues, plus grisantes les unes que les autres, et nous amène à nous questionner sur des valeurs morales et humaines, qu'il n'est jamais facultatif de rappeler.

Ce recueil est composé de 11 contes. Je n'en retiendrai véritablement que 4, qui m'ont particulièrement plu et je vais vous expliquer pourquoi.

Il y a, tout d'abord, le premier conte qui ouvre ce recueil, qui s'intitule, "Les splendides cannibales", qui m'a interpellé. Pourquoi ? La morale est connu de tous : L'argent ne fait pas le bonheur. Ce conte nous montre qui faut cesser d'envier la richesse de ses voisins, des camarades, en soit, de ses semblables. L'être humain ne se contente jamais de ce qu'il a, il est éternellement insatisfait, il convoite toujours plus. Ses désirs sont insatiables. Ransom Riggs nous amène à nous poser une question fondamentale : Le matérialisme nous rend-il heureux ? (Très bon sujet de philosophie au passage, vous avez 4 heures) A mon sens, les moments qui ne s'achètent pas valent bien plus la peine d'être vécus.

Le deuxième conte qui m'a beaucoup touché, s'intitule "L'amie des fantômes". Pourquoi ? Ransom Riggs y traite d'un sujet sensible : le deuil. Comment surmonter la perte d'un proche ? Ce conte nous montre comment la solitude nous amenuise à petit feu mais comment l'amour peut revenir nous apporter du baume au cœur et la résurrection avec.

Le troisième roman que j'ai beaucoup aimé, de par son originalité, s'intitule "La fille qui apprivoisait les cauchemars". Je l'ai adoré car j'ai aimé le concept de pouvoir se dire qu'il existerait un moyen, un remède pour éradiquer nos cauchemars, pour les bannir à tout jamais et ne plus faire que de beaux rêves jusqu'à la fin de notre vie ! Ce ne serait pas génial ?

Et enfin, le conte qui m'a le plus touché d'entre tous, il s'agit de "Le criquet". Pourquoi ? Il traite de l'amour entre un père et son fils. Ce conte est le plus beau du recueil à mes yeux. L'amour parental est sans doute ce qu'il y a de plus important au monde. Il montre également les conséquences que peut amener le rejet d'un parent sur son enfant : la solitude, l'anxiété, le repli sur soi... C'est pourquoi, l'amour d'un parent est si précieux ! Il permet à l'enfant de se construire jusqu'à l'âge adulte et il perdure jusqu'à la fin de sa vie ! Il est important d'être à l'écoute de son enfant. Il faut lui prodiguer un sentiment de sécurité et de confiance. Un conte, assurément très touchant.

En conclusion, vous l'aurez certainement compris, je vous recommande ce recueil de contes de Ransom Riggs parce que ce monsieur est un génie et ça devrait déjà vous convaincre. Je vous le recommande surtout si vous avez aimé la trilogie "Miss Pérégrine et les enfants particuliers" et que vous souhaitez encore prolonger le plaisir ! En plus, j'adore lire des contes à la période de Noël même si, je vous l'accorde, ce sont des contes plutôt glauques MAIS avec de jolies leçons de vie ! Vous y trouverez des particuliers à revendre : des cannibales qui font frire des langues dans une poêle (n'est-ce pas glamour ?), une princesse à la langue de serpent et le dos rempli d'écailles et bien d'autres encore !

Lisez ce recueil de pur plaisir, si vous aussi, vous en avez marre des contes de fée réjouissants et que vous préférez les contes plus macabres, farfelus et tirés par les cheveux mais qui font tout de même réfléchir !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Miss_Kelsey 2018-07-09T13:17:23+02:00
Or

Ce livre est génial! Je ne m'attendais pas à tomber sur un chef-d'oeuvre, mais j'ai été agréablement surprise en découvrant que c'en était un. Les contes ont une super morale, et sont un peu glauque (ce que j'apprécie particulièrement).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilylafouine 2018-06-29T13:51:10+02:00
Or

Des petites contes très agréables pour ceux qui veulent poursuivre l'expérience de " Miss Peregrine et les enfants particuliers ".

On apprend de nombreuses choses utiles et intéressantes, depuis le commencement et des petites histoires de différents particuliers.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par audrey91 2018-05-17T17:24:45+02:00
Argent

C'est une bonne prolongation de l'histoire de Miss Pérégrine et les enfants particuliers. J'ai un peu moins aimé contrairement aux autres tomes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par doubleH 2018-05-03T08:21:01+02:00
Diamant

Une très bonne replongée dans l'univers des enfants particuliers. Les contes cités dans la trilogie sont présents et il y en a d'autres également. Ils sont très beaux, parfois tristes mais je les ai trouvés justes et pleins de vérité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Happy-Garance 2018-04-30T15:11:31+02:00
Lu aussi

Ce roman se compose de plusieurs contes mettant en scène des personnages particuliers. J'ai apprécié certaines des histoires, même si les contes sont parfois vraiment tirés par les cheveux. Cependant, n'ayant pas lu les Enfants Particuliers je n'étais pas complètement introduits dans l'ambiance de ces contes. Sympa à lire, mais sans plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Snake 2018-04-25T15:52:42+02:00
Or

J'ai été très heureuse de retrouver l'univers des particuliers. Les petits contes étaient tous très agréable à lire et le livre est vraiment beau.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par imilvn 2018-04-06T22:10:13+02:00
Or

Tandis que nous avons grandi avec les contes de Charles Perrault ou des Frères Grimm, les particuliers ont grandi avec ces contes. Les leurs sont plus originaux et beaucoup plus addictifs que ceux de mon enfance.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nithael 2018-03-31T21:00:01+02:00
Or

De beaux contes particuliers.

Cet ouvrage pour les particuliers est une pure merveille, ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, la manière dont est tournée l'histoire insère les particuliers dans notre époque et dans notre vie quotidienne, dans nos événements historiques, et je trouve cela magique.

Ensuite, il ne s'agit pas d'un livre de contes commun. Autrefois, les contes racontés aux enfants visaient à les effrayer, afin qu'ils puissent faire face à la réalité de la vie. On enferme aujourd'hui les enfants dans des contes de fées où tout est toujours bien qui finit bien, et je pense qu'à un certain degré, cela peut pêcher dans leur manière d'affronter le monde plus tard. C'est pourquoi je trouve ce livre génial : il permet, une fois que les enfants ont grandi, de redécouvrir par eux-mêmes les contes qui autrefois berçaient leurs ancêtres (pas exactement les mêmes, mais on se comprend).

De plus, comme pour tout conte qui se respecte, la morale est toujours assez facile à trouver, même pour des enfants. Hormis la dernière histoire, qui je pense aurait mérité de rester dans sa première version, car la morale y était plus forte bien que plus acerbe sur l'égoïsme de ce monde.

Enfin, je conclurai par une éloge aux contes sur les pigeons et sur les ombrunes. J'aime énormément le premier car il s'insère tellement bien dans l'histoire que c'en est presque émouvant. En outre, j'ai adoré Miss Peregrine et les Enfants Particuliers, alors découvrir dans le deuxième conte comment sont nées les organisations des ombrunes m'emplit de joie. J'ai été très émue par cette histoire, que je n'oublierai pas de sitôt.

Ce livre est un petit bijou qui mérite d'être découvert, et qui permet en outre de se faire une meilleure idée du monde vu par les particuliers.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par apriltheseven 2018-03-08T19:20:42+01:00
Argent

Jusqu’à maintenant, je n’ai lu que le premier tome de Miss Peregrine et les enfants particuliers. Je me souviens avoir bien aimé cet univers savamment pensé, et j’étais donc curieuse de découvrir ce spin-off sous forme de recueil de contes. J’ai toujours eu un faible pour les contes, et je vous avoue que j’aurais adoré lire de telles histoires quand j’étais petite.

Dans ce petit ouvrage de 200 pages, nous découvrons 10 contes qui nous relatent des aventures très variées et particulièrement originales. Je me suis très vite prise au jeu et j’en ai savouré chaque détail.

Si ici il n’est plus question de photographies hautement malaisantes, chaque début d’histoire est illustré par un magnifique dessin très travaillé. L’immersion est immédiate ! En ce qui concerne les contes en eux-mêmes, certains m’ont plus séduite que d’autres (je pense que la tranche d’âge visée varie d’une histoire à l’autre), et aucun n’est semblable à son prédécesseur. On a envie de rester un peu plus longtemps dans chacun de ces contes, tant on s’y sent bien. Ramson Riggs – ou devrais-je dire Millard Nullings – nous amène partout et nous fait rencontrer des particuliers venus de tous horizons. Un véritable délice !

Afin que vous ayez une petite idée de ce qui vous attend, j’ai pensé que découvrir les contes que j’ai préférés vous plairait peut-être :

Les splendides cannibales 

Il s’agit d’un de mes contes préférés du recueil. Nous nous retrouvons au cœur d’un modeste village peuplé de particuliers. Ceux-ci vivent en harmonie, jusqu’au jour ou d’autres particuliers, qui ne se nourrissent que de chair humaine, s’arrêtent dans leur bourgade.

Ici, on progresse par palier, et l’histoire finit presque par ressembler à une fable. L’auteur nous met face à certains principes de moralité, comme le fait que l’envie et la jalousie peuvent provoquer la décadence, ou encore que certains sont capables du pire pour triompher de leurs voisins. À travers cette histoire des plus singulières – un peu glauque aussi, avouons-le, on prend conscience de l’importance de la simplicité, tout en constatant amèrement que l’appât du gain peut changer les meilleurs d’entre nous.

Vous l’avez sans doute remarqué, mais ce conte-là m’a vraiment beaucoup plu, parce que je trouve qu’il véhicule un certain nombre de valeurs et qu’il peut également sensibiliser les petits comme les grands.

La princesse à la langue fourchue

Dans cette histoire aux allures de conte merveilleux, l’auteur nous narre les aventures d'une magnifique princesse dotée d'une particularité que tous jugent repoussante : sa langue est fourchue et son dos recouvert d’écailles brillantes. Depuis toujours, elle fait son possible pour cacher ces anormalités, et seule sa femme de chambre connaît son honteux secret. Un jour, son père décide de la marier au prince d’une contrée voisine, et la jeune fille se demande comment son futur époux réagira en découvrant sa véritable nature.

Bien qu’assez absurde par moment, ce conte se lit tout aussi vite et nous donne pas mal de grain à moudre. C’est ainsi que les lecteurs de La princesse à la langue fourchue apprendront qu’il est important de ne pas se mentir à soi-même et de s’assumer tel que l’on est, tout en évitant de porter un jugement sur ceux qui sont différents.

Quoi qu’il en soit, en seulement quelques lignes, on se prend d'affection pour cette princesse qui cherche à bien faire et se plie en quatre pour correspondre à ce que l'on attend d'elle. Même dans la souffrance, elle ne perd rien de sa générosité, et c’est une belle leçon, en soi.

La première Ombrune 

L'une des histoires que j'ai préférée parce qu'elle nous conte l'apparition des premières boucles temporelles, créées in extremis par la toute première Ombrune, Ombrine. Celle-ci vit au milieu d’une famille d’autours de palombe et se transforme parfois en femme humaine. Un jour, elle décide de quitter les siens pour découvrir le monde, et tombe sur un campement de particuliers rebus de la société. Elle va tenter d’utiliser ses dons pour protéger ses nouveaux amis des dangers qui les menacent.

J'ai trouvé cette légende très belle. C'est la plus élaborée, celle qui renvoie directement à la saga et nous transporte à ses débuts. Je me suis laissée porter, un peu comme si moi aussi j’étais avec eux.

Il y a bien d’autres contes qui vous feront voyager, comme celui de Cocobolo, cette île insaisissable qui renferme une richesse insoupçonnée, ou bien Le garçon qui retenait la mer, qui m’a rendue assez triste, je dois dire. Vous pourrez côtoyer les morts de près avec L’amie des fantômes et mener la guerre aux pigeons dans Les pigeons de Saint Paul. Bref, il y en a pour tous les goûts. Tous ces contes sont différents, tous marquent les esprits. À dire vrai, je ne dirais pas non à d’autres histoires concoctées par Millard Nullings…

En résumé, Contes des particuliers est un très beau recueil, porteur de leçons de morale et de valeurs importantes. Vous trouverez des histoires mignonnes, douces et attendrissantes, mais aussi des contes plus tristes ou plus cruels. Ce complément de la saga permet avant tout de rester un peu plus longtemps aux côtés des particuliers, tout en apportant dans son sillage des histoires aussi variées que singulières.

Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/fantastique/miss-peregrine-et-les-enfants-particuliers-ramson-riggs

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lagoona 2018-02-12T00:01:52+01:00
Lu aussi

Ça m'a fait plaisir de retrouver l'univers des particuliers pendant un temps !

Afficher en entier

Dates de sortie

Contes des particuliers

  • France : 2016-10-26 (Français)
  • France : 2018-01-03 - Poche (Français)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 227
Commentaires 39
Extraits 8
Evaluations 71
Note globale 8.33 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Les contes des enfants particuliers - Français
  • Tales of the Peculiar - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode