Livres
568 405
Membres
623 405

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

“Captain Flynn has no intentions of murdering you.”

We pushed the boat into the water before hopping inside.

“How do you know?”

I was sure to place my lute in the center to keep it from getting wet, just in case water splashed up into the boat with our rowing.

“Because you didn’t see the way he looked at you,” Alek spoke in a softer voice.

His blue eyes mirrored that softness.

“As if you were the stars, and he was the sailor lost at sea, looking to you to find his way.”

Afficher en entier

I was reborn the day I became a pirate. For the first time in my life, I’d found a purpose. A home.

Afficher en entier

Il avait mal interprété la raison de mon agitation, mais je n’osai pas le corriger.

Je le serrai plus fort et appuyai mon visage dans ses cheveux, inhalant son doux parfum. Il était mon Owen. Sans lui… aucune vie ne vaudrait la peine d’être vécue.

Afficher en entier

Je me tenais assis sur la colline qui surplombait la mer et le regardais accoster. Des hommes déchargeaient des caisses en bois. Elles pouvaient contenir des épices et du vin. Ou le tissu le plus fin qui soit, ou même de la soie, voire des bijoux.

J’aimais rester assis là à essayer de deviner ce qu’elles recelaient. J’avais découvert depuis longtemps que mon imagination était une fabuleuse échappatoire.

Afficher en entier

Le peu que je trouvais à me mettre sous la dent, un morceau de pain carbonisé jeté par la boulangerie ou un morceau de fruit qui avait roulé du chariot d’un marchand, m’était aussitôt dérobé par d’autres qui comme moi n’avaient ni biens ni toit au-dessus de leur tête.

Je ne pouvais pas en repasser par là.

J’en étais incapable.

Afficher en entier

« Et je me trouvais là désormais, enfin libre.

— Bouge-toi le fion ! me cria Horace en me poussant quand il passa à côté de moi.

Enfin, presque libre. »

Afficher en entier

« J’avais une vie agréable, comparé à la plupart des gens. Je travaillais à la taverne et dormais dans l’appartement qui se trouvait au-dessus. Je n’avais pas beaucoup d’argent en poche, mais ça me suffisait. Je mangeais toujours à ma faim ou presque. En hiver, j’avais des vêtements chauds et des bottes sans trous.

Et pourtant, je me sentais incomplet, comme si je me contentais d’exister, sans vivre vraiment. »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode