Livres
454 571
Membres
402 861

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les contes du Magatama, Tome 1 : La fille de l'eau



Description ajoutée par clary-bouquineuse 2014-07-03T14:25:40+02:00

Résumé

Le dieu de la lumière et la déesse des ténèbres s’affrontent depuis des temps immémoriaux dans des combats impitoyables qui ravagent les contrées de Toyoashihara.

Saya a quinze ans. Elle est bien loin de se soucier de cette guerre, jusqu’au jour où elle apprend qu’elle est la réincarnation de la fille de l’eau et la princesse du peuple des ténèbres. Son destin sera alors déchiré entre Tsukishiro, le prince de la lumière qui veut l’épouser, et les membres de son peuple qui l’exhortent à revenir parmi eux pour les sauver. Saya, éduquée dans l’amour de la lumière et la haine des ténèbres, peut-elle accepter un tel héritage et se retrouver sans l’avoir voulu au cœur de ce conflit destructeur ? Elle est aussi la seule mortelle capable d’éveiller la légendaire épée du dragon, une arme terrifiante qui, selon les légendes, doit mettre fin à cette guerre millénaire. Saya parviendra-t-elle à faire le bon choix ou bien connaîtra-t-elle un sort funeste, comme toutes les filles de l’eau qui l’ont précédée ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 12 lecteurs

Extrait

— J’aime la neige, commenta joyeusement la princesse, en se penchant par-dessus la balustrade. Je l’aime encore plus que les fleurs. J’aime sa blancheur lorsqu’elle tombe du ciel ! J’aime sa froideur et sa pureté. Elle apaise tous les chagrins et tous les troubles de l’âme.

— Tous les enfants l’adorent, eux aussi, répliqua Saya. Ils se font un plaisir d’y jouer, sans souci des engelures.

— Et vous, Saya ?

— Oui, moi aussi, mais j’aime tout autant les fleurs. Et l’été, l’automne et tout le reste.

La princesse la considéra, un léger sourire aux lèvres.

— Ce que vous essayez de me dire, c’est que vous aimez Toyoashihara. Vous savez, à ma manière, j’ai œuvré pour le bien de cette terre. Je suis fille du dieu de la lumière, c’est vrai, mais cette terre est la seule que je connaisse. En regardant tomber la neige, il me vient souvent la pensée que cet endroit est certainement très semblable au palais dans les cieux, alors qu’en réalité je crois que j’aime cette vue uniquement parce que je n’ai jamais rien connu d’autre.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Un très bon roman, une belle expérience littéraire !

Tout d'abord j'ai été charmée par la plume de l'auteur, le récit est vraiment poétique, onirique et se laisse lire très facilement, bref c'est très fluide et agréable.

L'histoire en elle même est superbe, il y a une vraie morale, la fin m'a conquise tout simplement, je ne regrette pas cette lecture.

Les personnages sont attachants, ils ont de la personnalité et ne sont ni entièrement méchants, ni gentils à 100%. J'ai vraiment apprécié ce point car cet aspect est de plus en plus rare en littérature - les traits ne sont pas exagérés c'est appréciable. Les protagonistes sont plaisants et servent parfaitement le récit - chacun à vraiment un rôle développé même ceux de second plan.

Le lecteur sent qu'il y a eu énormément de travail. Le scénario tient la route, il y a de l'action des rebondissements, des émotions, de la poésie, du fantastique, de l'aventure, et une culture japonaise traditionnelle très présente. Les mythes sont bien développés et facilement compréhensibles, ils sont accessible à tous, quelqu’un n'ayant aucune connaissance dans ce domaine comprend tout aisément et se laisse porter par le roman.

Je ne me suis pas ennuyée même si j'ai trouvé que quelques longues descriptions cassées un peu le rythme de l'action et de la lecture - mais ce point n'est qu'un petit détail.

En conclusion : il s'agit d'une lecture très plaisante, d'une belle découverte pour ma part (je ne connaissais absolument pas l'auteur avant), je referme le livre avec le sourire aux lèvres.

Afficher en entier
Argent

J'ai mis un petit moment à lire ce livre, notamment à cause de mes nombreux partiels ^^'.

Si ce roman a attiré mon regard, c'est avant tout à cause de ma passion pour le folklore japonais, et le Japon tout court.

Saya est une jeune fille tout ce qu'il y a de plus banale, jusqu'au jour où elle apprend qu'elle est la fille de l'eau et qu'elle choisit de suivre le prince Tsukishiro dans son palais de lumière.

Déjà, ce livre m'a plu car j'avais déjà vu en cours de civilisation japonaise le mythe d'Izanagi (dans le roman, le dieu de la lumière) et Izanami (déesse des ténèbres) et leur enfant Amaterasu (princesse Teruhi) Tsukiyomi (prince Tsukishiro) et Susanoo (Chihaya).

L'auteure s'est donc très largement inspirée de ce mythe du Kojiki (古事記) pour faire son roman. Même si, les personnages de son histoire ne respecte pas totalement le caractères des 3 dieux.

En lisant ce roman j'avais donc déjà des connaissances à propos des mythes, je me suis dis que je connaissais la fin avant même de l'avoir lu. Grosse erreur vu que Chihaya est totalement imprévisible par rapport au dieu qu'il représente à la base, et ceci pour mon plus grand plaisir ^^.

L'histoire en elle même est vraiment intéressante, même si elle aurait gagné en intensité si les scènes de bataille aurait été mieux retranscrit, mais l'auteure semble être plus douée dans la description de paysage que dans la narration d'un combat.

Ce livre reste en soit une très bonne découverte, cela change des romans de fantasy anglais ou autre, ce livre offre un dépaysement certain à ceux qui ne connaissent rien au folklore japonais et conforte en quelque sorte ceux qui s'y connaissent.

Je recommande ce livre ;)

Afficher en entier
Lu aussi

La fille de l'eau, premier tome des Contes du Magatama est un récit poétique qui nous emmène dans le folkore et les légendes du Japon. Ce roman est considéré comme étant l'un des premiers romans de fantasy japonais. Publié initialement en 1988, il n'est sorti chez nous qu'en 2014.

L'histoire est largement inspirée du Kojiki, un recueil de mythes concernant l’origine des îles formant le Japon et des dieux. L'auteure se base sur ces mythes tout en les revisitant. Le dépaysement est certain !

Ce roman comporte pas mal de concepts qui gagneraient à être un peu plus développés. J'ai toujours eu un goût de trop peu. De même qu'avec le personnage principal. Elle est intéressante mais elle a un caractère assez mou et des réactions un peu bizarres face à ce qui lui arrive. Le déroulement est intéressant mais pourrait être plus riche en événements. L'écriture se veut poétique mais est un peu trop légère à mon goût.

D'un autre côté, c'est plaisant à lire, on s'attache tout de même à l'héroïne et l'auteur nous emmène dans des légendes inexplorées, même si les thèmes généraux sont bien connus de la fantasy (le combat des ténèbres contre la lumière par exemple).

Je vous conseille de lire la postface qui nous révèle quelques petites choses intéressantes.

Afficher en entier
Or

C'est une histoire que j'ai vraiment trouvé merveilleuse.

La plume de l'auteur est magnifique, très légère, je me suis totalement laissée porter.

J'ai apprécié tous, mais vraiment tous les personnages Spoiler(cliquez pour révéler)(oui même la princesse) ! Il n'y a pas de méchants ou de gentils véritablement et ça j'adore !

Même les personnages secondaires sont attachants.

Ils sont tous bien travaillés, l'auteur a fait du bon travail surtout pour le caractère du prince et la princesse, c'est totalement ce que j’espérais, des personnages pas facile à cerner. Elle a vraiment bien su faire ressortir leur "caractère divin" sans en faire trop !

J'adore Torihiko ! C'est un de mes préférés avec Chihaya et Saya. C'est d'ailleurs Spoiler(cliquez pour révéler)dommage qu'au fur et à mesure sa place diminue dans l'histoire mais en même temps Chihaya devient le personnage central donc normal mais bon...

Pour Saya là j'ai un peu été déçue, Spoiler(cliquez pour révéler)je m'attendais à ce qu'à un moment elle utilise "vraiment" son "pouvoir". Après c'est à travers sa perception, ses sentiments que l'histoire est si magnifique et qu'il y a un message de tolérance, d'ouverture et d'amour pour tout ce qui nous entoure, mais quand même, juste un peu ça n'aurait peut être pas été mal ^^

C'est à la fois un personnage fort et tellement humain dans toutes ses réactions, en bien comme en mal parfois (des fois j'avais envie de la secouer grave !).

Et bien sûr Chihaya ! Saya est un personnage qui évolue mais lui c'est impressionnant ! Il a un caractère vraiment indescriptible au sens 1er du terme mais comment faire pour ne pas s'y attacher ! Il faut le lire pour le comprendre.

Bref en conclusion de ce pavé, c'est une histoire magnifique, touchante, très bien racontée. Un hymne à la tolérance et à l'amour avec un mélange de fantasy japonaise, de subtilité et de douceur dans la narration.

Il n'y a pas de lenteur, les descriptions sont magiques...

Spoiler(cliquez pour révéler)Je n'arrêtais pas de me dire que ça aller mal finir pour nos 2 antagonistes mais non, vraiment une fin superbe comme tout le reste !

Afficher en entier

Date de sortie

Les contes du Magatama, Tome 1 : La fille de l'eau

  • France : 2014-07-02 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 12
Commentaires 4
Extraits 7
Evaluations 2
Note globale 7.5 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode