Livres
439 427
Membres
368 875

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Or

Sincèrement, je n'ai pas compris pourquoi cette oeuvre a fait autant parler d'elle. Il est écrit, noir sur blanc, que les contes interdits sont des récits choquants, non censurés et très bruts. Pourquoi lire un roman comme celui-là, pour ensuite le comparer aux autres de cet auteur ? Pardonnez-moi, ce n'est qu'une opinion !

J'ai adoré. Je ne suis ni pédophile ni amatrice de violence sur les enfants, ni même de viol, mais il faut comprendre la thématique des contes interdits afin de pouvoir situer le roman dans son ensemble. C'est le premier que j'ai lu jusqu'à maintenant et je ne suis pas déçue ! Le récit est choquant (choquant de vérité ! parce que ça arrive ce genre de choses !!), mais pas invraisemblable, il est dur et très détaillé.

Quand j'ai vu combien le roman avait été détruit par les lecteurs, j'ai encore plus eu envie de le lire ... Je m'attendais à la pire chose que j'ai jamais lue et je l'ai trouvé plus « soft » en définition comparée à certains autres.

En bref, j'ai beaucoup apprécié l'aventure avec ces personnages hors du commun, qui donnait un peu de « fantastique » à cette histoire basée sur un monde assez réel en tant que tel. Il ne faut pas avoir le cœur sensible pour s'attacher à des personnages comme ceux-là et continuer l'histoire dans un monde où même la liberté semble être décevante, mais si vous avez le cœur solide et envie de contempler la douleur (fictive, il ne faut pas oublier !), de s'immiscer dans le monde du satanisme, c'est un bon roman. :)

Afficher en entier

Voilà un roman .... Oh mon Dieu !!!

Par deux fois j'ai essayé de le lire, et par deux fois, je n'ai pas pu aller jusqu'au bout, même en me forçant. Peut-être suis-je trop sensible, mais malheureusement, certaines scènes décrites dans ce roman sont un peu trop réalistes et surtout d'actualité. Les images générées par cette lecture dans mon esprit m'ont particulièrement dérangées, déstabilisées et horrifiées. Elles sont trop bien décrites, détaillées, glauques, sordides et répugnantes. C'est de la pédophilie, de la pornographie et du satanisme. Je ne pourrais nullement le recommander. Que son auteur me pardonne car je sais qu'il n'est pas facile d'écrire un livre, mais je le déconseille fortement aux âmes sensibles. Ne cherchez pas à vous le procurer et à plonger vos regards dedans, vous serez écœuré comme je l'ai été.

Certaines personnes vont se délecter avec ce roman et je trouve cela malheureux. Je sais que chacun voit midi à sa porte et je ne jugerais personne car cela ne me reviens pas de le faire mais je trouve dommage que l'on apprécie ce genre de livre. Je ne suis donc pas surprise qu'une plainte est été porté contre son roman.

Afficher en entier
Argent

Dure, Dure cette lecture. Des situations très malsaines malheureusement non-fictionnelles. Pour des lecteurs adultes avertis....

Afficher en entier
Argent

Ce livre est fidèle à ce que l'on attend quand le descriptif parle de livre gore, après si l'on aime pas ce style et bien on ne le lit pas mais on ne met pas de commentaires négatifs comme cela, j'ai trouvé au contraire que c'est le mieux de la série, malheureusement très réaliste car il ne faut pas se voiler la face ce genre de comportement existe !!!

bien écrit, le seul bémol pour moi est la partie fantastique de la fin...

Afficher en entier
Diamant

OMG… Quel roman! Encore une fois, Yvan m’a bluffée. Après avoir chroniqué Olivier de la série Cobayes, Yvan m’avait avisé que son prochain récit se montrerait trash, glauque et vraiment difficile émotivement. Voilà, le verdict est tombé et c’est exactement ce à quoi j’ai eu droit. Une bonne histoire d’horreur à faire glacer le sang. Je me dois malgré tout de vous mettre en garde que ce dernier s’adresse à un PUBLIC TRÈS AVERTI. En aucun cas, il ne doit être laissé entre les mains d’un enfant… Voire d’un adolescent. Il faut avoir le cœur bien ancré pour résister à ce moment d’effroi ainsi qu’aux scènes horribles et très troublantes. Dans mon cas, j’ai même eu des envies d’aller tuer les méchants du livre. Chose certaine, vous ne serez jamais au bout de vos surprises avec ce duo mère-fils.

L’histoire commence avec les jumeaux télépathes, Jeannot et Margot. Ils vivent avec leur mère Alice, qui travaille d’arrache-pied pour faire vivre ses enfants ainsi que son « salaud » de mari. Cette dernière recevra le choc de sa vie au retour du boulot. Dès cet instant, tout est chamboulé et file à vitesse grand V. Leur vie deviendra un véritable enfer, jusqu’au jour où ils réussiront à fuir ce monstre qu’ils appellent leur père. Durant leur fuite, la mère et ses deux enfants feront la connaissance du « prêtre » Samaël, qui leur tend la main afin de leur venir en aide… Ne dit-on pas parfois que les apparences se révèlent trompeuses?

Ah! Ce cher Yvan… Il se trouve en tête de liste pour devenir l’un de mes auteurs incontournables et chouchou… Il manie les mots avec brio et sait très bien comment faire vibrer LA corde sensible. Celle qui viendra nous chercher, voire nous amener sur le point de vomir, tellement les images qui nous viennent en tête nous marquent par leur degré d’horreur. Il a le don de nous offrir des récits à la fois addictifs et tellement dégoutants que nous finissons par être tiraillés entre le poursuivre ou l’arrêter sur-le-champ. Dans ces moments-là, je me dis que l’auteur a écrit une véritable pépite de la littérature. Lorsque notre âme et tout notre être vibrent tout au long de l’histoire. Lorsque l’histoire et notre âme vibrent à l’unisson et créent un moment inoubliable!

Ce roman constitue un chef-d’œuvre. Il est d’ailleurs finaliste pour le prix littéraire Aurora Boréal dans la catégorie meilleur roman de science-fiction, fantastique et fantasy. Cet auteur, à mon avis, dépasse sans contredit Patrick Senécal. Une nouvelle vague d’auteur de roman d’horreur émerge depuis quelques années. On n’a qu’à penser aux séries littéraires Clowns vengeurs, Cobayes et récemment Les contes interdits. Je n’étais pas une adepte de romans d’horreur dans le passé, mais malgré le côté plus que sombre de ces nouvelles séries, je dois dire que je deviens accro. Malgré le dégoût que je peux ressentir lors de certains passages, je suis plus qu’addict.

Un véritable petit bijou de la littérature québécoise qui doit définitivement être découvert! Certains seront surement offensés par les propos du récit. Certains seront définitivement outrés par les images que l’auteur gravera sauvagement en eux. Mais gardons en tête que cette histoire reste une fiction et que, malgré des propos très tabous, ce n’est qu’un conte.

source : https://frogzine.weebly.com/chroniques-litteacuteraires/les-contes-interdits-hansel-et-gretel

Afficher en entier

Si quelqu'un veut me le vendre au meme prix je suis prenneur

Afficher en entier
Argent

Ouch, il faut avoir le coeur bien accroché pour lire ce conte interdit qui pour le coup est vraiment à ne pas mettre dans toutes les mains ! Pédophilie, rites sataniques, sacrifices humains et violence à l'état pur, l'auteur ne nous épargne rien. On est tout de suite dans l'ambiance anti conte de fées avec le prologue et l'histoire du matou. Les détails sont crus, les ressentis des enfants également et le tout est abominablement bien mené par l'auteur. Je ne vais pas rentré dans le détail des péripéties de Hansel et Gretel (rebaptisés Jeannot et Margot pour l'occasion) mais le roman respecte bien la trame originale du conte et ses différentes étapes tout en les réinventant de manière 10 fois plus horrible. Les personnages sont bien décrits et l'apparition du fantastique par l'introduction de la télépathie, si elle m'a gênée au début , est finalement pertinente car elle permet de détacher un peu le livre du réel, ce qui, au vu des rebondissements permet au lecteur de prendre un peu de distance.

Ce que j'aime : le côté très cru et très brutal : l'horreur est vraiment assumée et c'est rare de lire un livre qui va autant au bout de son sujet. L'espoir est bien distillé au long du roman, un bon équilibre et la télépathie permet au lecteur de ne pas complétement ancrer le roman dans le réel

Ce que j'aime moins : les expressions idiomatiques : je n'ai rien contre les auteurs canadiens mais j'avoue que parfois certains dialogues m'ont fait sortir de l'histoire

En bref : Une version vraiment cruelle et horrible d'Hansel et Gretel où l'auteur assume son propos et va jusqu'au bout. Très réussi, mais je pense que ce n'est pas à mettre dans toutes les mains, les âmes sensibles risquent d'être choquées !

Ma note

7,5/10

Afficher en entier

https://thereadingpassion.wordpress.com/2017/09/23/chronique-sur-les-contes-interdits-hansel-et-gretel-ecrit-par-yvan-godbout/

Quand j’ai su que quatre auteurs québécois allaient réitérer quelques contes pour les transformer en une version plus macabre, je me suis dit, allez pourquoi pas ?! Je suis une fille qui adore les films d’épouvante, sans compter que je n’ai pas peur de la noirceur qu’engendrent ces histoires. Au contraire, je trouve ça plutôt stimulant, cela me permet de les voir d’un nouvel œil.

Je vous avoue, qu’aujourd’hui, il n’y a pas beaucoup d’écrivains et écrivaines qui se laissent tenter par ce genre littéraire. Alors, imaginez ma joie, quand j’ai reçu les quatre romans.

Petite, Hansel et Gretel n’était pas un conte que je lisais beaucoup. Je connaissais déjà les bases de ce récit, je croyais avoir tout vu et pourtant… D’une certaine façon, c’est pour ça que j’ai pris la décision de lire Hansel et Gretel.

À travers son écriture, Yvan Godbout réussi à nous donner la chair de poule du début jusqu’à la fin. L’histoire est absolument bien détaillée. Sans compter que les personnages ne sont carrément pas épargnés par la vie.

Jeannot et Margot vivent avec leur mère et leur beau-père dans un logement pitoyable à quatre pièces. Alice, la mère des enfants, œuvrent dur afin de subvenir aux besoins de ses petits. Par conséquent, il lui arrive de rentrer très tard le soir. Cependant, alors qu’elle revenait du travail, Alice découvre un événement sinistre. C’est à partir de ce moment que la vie de Jeannot et Margot sera bouleversée. Les enfants sont désespérément à la recherche de leur mère qui a disparu de la circulation. En cours de route, ils feront la connaissance de Cassandre, une adolescente rebelle qui n’a pas été épargné par le destin. Sans compter, qu’ils se feront violentés, surtout Margot, par un groupe sataniste. Cette collectivité n’a qu’un objectif : ressusciter leur Dieu. Un enfer que les deux enfants devront affronter afin de rester en vie.

La plume de l’auteur est assez fluide. Je n’ai pas du tout été déçu. De plus, j’ai vraiment aimé l’ambiance qui régnait dans ce roman. Très ténébreux. L’intrigue est présente dès les premières lignes. Tout en lisant, j’avais l’impression d’être au cinéma en train de voir ce que je lisais, c’était vraiment génial. Honnêtement, quand j’ai lu que le sataniste ferait partie des sujets abordés… Je ne vous cache pas que ça me faisait un peu peur ! De nombreux autres thèmes entrent en ligne de compte entre autre l’inceste, la pédophilie, le viol, les sacrifices humains et le meurtre. Des idées qui me feront des cauchemars jusqu’à la fin de mes jours.

Je remercie les éditions Ada pour ce service presse !

#Sara

Afficher en entier

J'adore l'écriture de Yvan Godbout. D'ailleurs, j'ai lu les 3 tomes de la série les yeux jaunes et je les ai littéralement dévorés. J'ai acheté Hansel et Gretel croyant que ce serait le même genre de livre, mais j'ai cessé ma lecture avant même d'être arrivé à la fin... Trop détails horribles pour moi... Malheureusement, je n'ai pas aimé... J'ai lu la moitié du livre seulement. .. Les thèmes abordés venaient trop me chercher... En espérant que son prochain ressemble davantage à la série les yeux jaunes

Afficher en entier

Le côté gore à déjà été énoncé plusieurs fois donc je vais m'attarder sur le reste. L'histoire avance très lentement et on sens que le texte est gonflé de phrases inutile et de comparaison qui n'ajoute rien à l'histoire et nous fais même décrocher. Les dialogues sont pauvres et robotique dans certains passages. Les enfants ont 9 -10 ans et parle soit en bébé ou trop mature. De plus, certains personnages parle par télépathie (chose qui n'est jamais expliqué durant le livre). Bref, un livre long et difficile à lire avec des scènes d'inceste et de pédophilie avec un style d'écriture de niveau amateur. ce qui me surprend c'est que ce n'est pas son premier livre. J'ai détesté et je le recommande pas, mais ce n'est que mon opinions et non la vérité puisque l'appréciation d'un autre est relatif au lecteur

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode