Livres
580 063
Membres
644 926

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Contes interdits : Le Joueur de flûte d'Hamelin



Description ajoutée par mlalande 2018-02-21T21:48:57+01:00

Résumé

Une jeune femme violemment agressée et laissée pour morte par trois monstres sur une plage de la côte du Maine. Un petit village touché par des disparitions multiples et des cérémonies païennes cauchemardesques. Un shérif lugubre et alcoolique, incapable de mettre fin au fléau. Un tueur en série libéré, puis recruté afin de trouver la bête sévissant dans le parc de l’Océan. Une enseignante à la beauté d’Aphrodite qui sacrifie tout pour sauver les siens.

Afficher en entier

Classement en biblio - 183 lecteurs

extrait

Un son d’une puissance irréelle monta dans la nuit. Les notes d’abord hésitantes s’enchaînèrent en une mélodie amplifiée par un mystérieux phénomène acoustique. Une force bienfaitrice coulait en elle, conjuguée à une impression d’invincibilité.

La mélodie parut être un signal à la nature qui l’entourait. Le ciel se congestionna d’épais nuages obscurs qui n’existaient pas quelques secondes plus tôt. La température ambiante chuta de plusieurs degrés ; un rugissement éolien les atteignit en charriant du large des effluves de fonds marins oubliés. Le sol vibra, les arbres au loin craquèrent, des troncs noueux se fendirent avec le son de coups de feu en rafale. La faune nocturne devint silencieuse, se faisant oublier devant le phénomène troublant.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Marie-Pier-2 2019-10-06T16:27:41+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Un conte interdit en demi teinte de mon côté. Encore une fois, je ne le trouve pas si trash que ça... Je n'ai pas vu autant de références au conte original que dans mes précédentes lectures. Ce récit est quand même un thriller assez sombre et plutôt prenant. Plus on avance dans la lecture, plus on ne peut s'empêcher de continuer pour découvrir le fin mot de toutes cette affaire.

Spoiler(cliquez pour révéler)Denis sort de 20ans de prison au Canada et vient s'installer dans une petite ville côtière du Maine. Mais voilà que dans cette dernière, sévit un criminel qui enlève des jeunes filles blondes depuis de nombreuses années.

C'est après une altercation dans un bar que le shérif lui proposera un job en pensant pouvoir soigner le mal par le mal.

Plusieurs personnages viendront ajouter leur grain de sel au récit.

Denis, aspire uniquement à changer de vie et à abandonner son passé.

Le shérif, alcoolique notoire, est prêt à tout pour régler les maux de la ville bien qu'il semble être la cause de certains.

Hélène, l'octogénaire délurée qui tient un hôtel au bord de la mer et participe à des rituels païens.

Marie Dupuis, enseignante de musique disparue depuis longtemps et dont tout le monde semblait épris tant sa beauté était à se damner.

Marc, un québécois cherchant à venger le meurtre de sa fille décédée 20ans plus tôt.

Afficher en entier
Bronze

Sympathique même si on a encore quelques questions à la fin du livre

Afficher en entier
Diamant

Toujours un bon moment de passé, que de peur et d'anxiété devant les contes interdits.

Afficher en entier
Pas apprécié

Au secours.

Si vous avez besoin de vous réveiller de bon matin, lisez les 10 premières pages de ce roman, elles seront bien plus efficaces que trois tasses de café.

Je ne sais pas quoi dire concernant cette lecture. J'étais honnêtement très intéressé par le concept de revisite macabre voire horrifique de contes classiques mais j'étais néanmoins sceptique quant au cadre spatio-temporel choisi. Mais comme je l'ai laissé entendre, les premières pages ont suffi à me dégoûter.

L'intrigue débute sur un viol décrit avec une formulation des plus problématiques : "heureusement ce fut bref". Pardon ? Je peux comprendre l'intention mais l'expression est bien maladroite et malheureuse, pour ainsi dire. Ouf, quelle chance, ç'aurait pu être pire pour cette pauvre fille... ??? Un peu plus loin, le narrateur nous dit que "Chanceux et prison étaient deux mots qu’il n’aurait jamais cru entendre dans une même phrase", eh bien moi je n'aurais jamais imaginé que l'on puisse se dire que "heureusement" un viol n'a pas été trop long ? Allô, ça reste un viol. Bref, je pourrais épiloguer mais je n'en ai pas l'énergie. C'est tout bonnement une remarque extrêmement déplacée qui n'apporte vraiment rien du tout à la phrase dans laquelle elle s'insère.

Que dire de la suite ?

L'intrigue se met en place de manière très gauche et se base sur des événements presque improbables. Le narrateur lui-même l'admet, comme si faire preuve d'un peu d'ironie quant aux actions qu'il conte pourrait les rendre plus faciles à avaler. Le retournement de situation qui survient au dernier moment n'est pas bien surprenant puisqu'il vient justifier la présence de chapitres et de nœuds de l'intrigue qui, de prime abord, ne servaient à rien. Je regrette énormément que ces révélations n'aient pas été développées outre mesure malgré leur gravité. Mais ce qui m'a le plus perturbé, c'est la quasi-absence de condamnation des faits en question.

La plume de l'auteur est quant à elle très pesante. On sent une volonté évidente de lâcher quelques tournures bien pensées mais le résultat est souvent bancal, d'autant plus que certaines de ces expressions artificielles se retrouvent à divers endroits et provoquent donc une désagréable impression de répétition ("le sable malléable au faible pouvoir de succion", "sa langue découvrant cette chose avide qui ne demande qu’à être dégustée comme un met savoureux dans un restaurant cinq étoiles", qu'est-ce que c'est lourdingue).

Finalement, c'était juste un ramassis de scènes de sexe en grande majorité non consenties - y compris sur une mineure de seize ans. "Mais Denis est un homme, avec des désirs, des fantaisies et un pénis plus gros que son cerveau. Son sexe prend le contrôle de ses impulsions". Oh bah oui alors si c'est un homme ça va, on comprend qu'il approche une mineure. C'est la testostérone, il n'y peut rien. Bref, passons.

L'aspect fantastique sort un peu de nulle part, les retournements de situation sont prévisibles et les personnages, aussi horribles soient-ils, ne sont pas vraiment condamnés par leur communauté.

Il n'y a rien d'horrifique là-dedans, juste des scènes de sexe gore franchement dispensables. Une grande déception que j'espère vite oublier.

Afficher en entier
Argent

Le style littéraire de l’auteur est précis malgré les quelques longueurs parfois ressenti dans les descriptions ou les qualificatifs. Le texte est fluide et facile à lire. Le pari est réussi chez Sylvain Johnson. Son roman Le joueur de flûte de Hamelin se hisse certainement sur la même marche que les premiers contes de la série et n’a rien à envier à ses prédécesseurs. À lire donc !

Afficher en entier
Lu aussi

Mouais...

Cette histoire avait un grand potentiel, mais il n'a malheureusement pas été assez exploité. D'abord, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup trop d'histoires entremêlées. On en perdait le fil, et ça faisait aussi qu'il n'y avait pas assez d'explications/de détails sur chacune d'elle. La fin également manquait cruellement d'explication, au final on ne comprends pas plus le pourquoi du comment, et c'est beaucoup trop vite expédié. L'aspect fantastique du livre sort un peu de n'importe où.

Ensuite, pour ce qui est des personnages, je ne me suis pas vraiment attachée (sauf peut-être un peu à Spoiler(cliquez pour révéler)Marie Dupuis). Ce qui a fait en sorte que je me foutais un peu des événements, car leur sort m'était égal. Je n'ai pas non plus compris l'utilité de certains dévoilement sur Denis Lebeau, c'était juste laissé là, sans plus.

Malgré tout, je tournais les pages rapidement et j'ai bien aimé comment l'auteur avait tourné le conte original. Malgré quelques coquilles dans le texte, j'ai trouvé la plume de l'auteur fluide et intéressante. Une lecture qui m'aura divertie, mais sans plus.

Afficher en entier
Lu aussi

Je ne connaissais pas vraiment ce conte avant d'en lire la version hardcore. Honnêtement, la version des Grimm, bien qu'aussi tragique, est bien plus reposante.

Afficher en entier
Bronze

Un conte revisité violent, cru, glauque, dérangeant, un peu limite parfois, mais qui se lit très vite. Et auquel on pense encore après avoir refermé la dernière page. Noir, c'est noir, dommage que certains éléments ne soient pas plus expliqués.

Afficher en entier
Bronze

L'ambiance est vraiment top, dommage que l'histoire en soit ne m'ait pas emballé plus que ça.

Le conte le moins bon pour ma part jusqu'à présent.

Afficher en entier
Or

mon premier conte interdit , a lala on accroche bien on revient sur le livre a peine poser et une histoire de folie , j'ai adorer

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Contes interdits : Le Joueur de flûte d'Hamelin

  • France : 2018-03-19 (Français)
  • Canada : 2018-03-30 (Français)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 183
Commentaires 24
extraits 21
Evaluations 46
Note globale 6.53 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode