Livres
436 374
Membres
361 716

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Cordes Écarlates



Description ajoutée par Colombe-de-lesperance 2015-07-17T11:20:36+02:00

Résumé

Lors du concert donné à l’occasion de l’anniversaire princier, l’incroyable se produit : Artzel, jeune musicien prodige, réussit à envoûter le public avec l’Hymne Écarlate. La première note émise par le singulier violon blanc aux cordes écarlates conquière aussi bien le cœur du mélomane que celui du quidam le plus ignorant en musique.

Seuls Artzel et son maître savent que cet hymne est spécial, car depuis qu’ils l’ont entendu, cette mélodie ne cesse de les hanter. L’ennui, c’est que la partition est incomplète. Bientôt, le désir d’en connaître les notes suivantes tourne à l’obsession. Mais quand la folie guette, nul ne sait sur quel pied danser…

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par GabrielleViszs 2015-07-23T19:59:39+02:00

Dans le corridor, l’effervescence n’était pas propice à la concentration. Acrobates aux bras chargés de vaisselle sale et de bouteilles vides, les serviteurs s’interpellaient en passant la porte de service. L’écho des commandes et des exigences des hauts seigneurs se répercutait tout le long du couloir où les domestiques s’affairaient. Conducteurs de chariots fous, dont les somptueuses cloches métalliques masquaient de mystérieuses victuailles aux fumets pourtant si délicats et suaves, de jeunes marmitons enthousiastes slalomaient entre les hoquets des gens bousculés puis ralentissaient quand le majordome regardait dans leur direction. Soudain débouchèrent de la porte menant à la salle de banquet des danseuses riantes aux corsets indécents et aux parures ensoleillées de paillettes d’or et d’argent. L’une d’entre elles poussa un cri affolé, car le froufrou de sa course joyeuse avait attiré l’attention d’un ours noir. L’animal se leva brutalement, à la grande surprise de son dresseur qui eut du mal à en reprendre le contrôle. Le mouvement de panique des filles aux piaillements de moineaux apeurés se perdit dans le vacarme de deux chariots de viandes se percutant. Le chaos s’empara du couloir de service générant un brouhaha insoutenable.

Artzel plaqua contre son cœur son violon blanc. Il aurait aimé se mettre à l’abri de cette confusion, de ce peuple étouffant, de ces gens gesticulant en tout sens, de cette cacophonie.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par PriseElectrique 2015-11-29T12:24:50+01:00
Or

Wow...

Je n'ai pas d'aure mots. Cette nouvelle est juste magnifique, envoûtante , addictive... Les mots sont écrits avec légèreté. On peut même presque entendre la mélodie du violon nostalgique.

J'ai toujours adoré cet instrument, alors voir qu'un mystère se dressait autour de lui et de "l'hymne écarlate" m'intriguait fortement.

J'ai adoré cette lecture. Une fois que l'on commence à lire une page, on se doit de lire les 40 dernières.

Une nouvelle palpitante, angoissante, mystérieuse qui traduit les notes jouées par les mots et le rythme des phrases. Les personnages sont intrigants et on arrive à s'attacher à eux, même en si peu de pages...

Je conseille cette nouvelle si vous pouvez la lire. C'est une expérience nouvelle que vous allez découvrir.

La fin m'a un peu surprise, mais ne m'a pas déplu, au contraire !

La malédiction est peut-être toujours là...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2015-07-23T20:00:23+02:00
Or

Les mots rappellent la légèreté parfois de la mélodie, mais aussi la tristesse, la profondeur, le mal-être, puis l'envol. Tout comme cet hymne, le récit découle avec une grande facilité. Une harmonie qui se laisse découvrir tranquillement.

La fin m'a surprise, rien ne m'y avait préparé, même si des indices avaient été disséminés ici et là, je n'ai rien vu venir. Pourtant j'ai une imagination fertile, mais le fait de vouloir découvrir en même temps que Artzel la suite de cet hymne, j'ai laissé de côté ce qui pouvait arriver au final. J'ai adoré les derniers paragraphes où nous découvrons qui sont réellement les personnages. J'avoue que sans ce côté fantastique j'aurais été moins emballée. Dans tous les cas, nous savons qui jouera de ce violon blanc plus tard. J'ai passé un bon moment de lecture, il n'y a pas de doute possible. L'envoutement est autant pour le lecteur que pour les personnages.

Mon avis complet : http://chroniqueslivresques.eklablog.com/les-cordes-ecarlates-andrea-deslacs-a118242430

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Colombe-de-lesperance 2015-07-17T11:19:15+02:00
Or

"En conclusion, cette nouvelle est encore une réussite pour moi, car même si la conclusion m’a un peu refroidie (j’y peux rien, même si je trouve que c’est intelligemment mené !), j’ai été envoûtée à mon tour par le récit d’Andréa Deslacs qui nous présente une histoire recherchée, travaillée, et d’un aspect merveilleux. Alors… vous laisserez-vous charmer à votre tour par Les Cordes Écarlates et les secrets que renferme cette nouvelle ?

Ce sera un 17/20 pour moi et chapeau bas ! (et cette couverture est superbe !)"

Chronique entière ici :

http://leden-des-reves.blogspot.fr/2015/07/les-cordes-ecarlates-andrea-deslacs.html

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 5
Commentaires 3
Extraits 1
Evaluations 1
Note globale 7 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode