Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
727 388
Membres
1 062 828

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Demandes en mariage, Tome 1 : Une fâcheuse demande



Description ajoutée par JennieGoutet 2021-09-10T14:52:28+02:00

Résumé

Elle veut son indépendance. Il veut récupérer ce qui lui revient de droit. L’un d’eux devra rendre les armes.

Eleanor Daventry s’est vu léguer une fortune, mais son héritage s’accompagne d’une condition : l’obligation de se marier. Intrépide et indépendante, elle préférerait devenir une enseignante que de prendre pour époux un homme pour lequel elle n’a pas d’affection.

Stratford Tunstall vient seulement de découvrir que son prédécesseur a légué la terre du domaine non inaliénable à miss Daventry. Bien que cynique au regard de l’amour, l’homme reconnaît une solution pragmatique quand il en voit une. Miss Daventry et lui doivent se marier, et Stratford ne perd pas de temps pour faire sa cour — avec pour résultat : un désastre sans nom.

À la lumière d’une proposition si insultante, Eleanor s’enfuit à Londres où elle atterrit à son insu dans la demeure des plus proches amis de Stratford. Mis désormais constamment sur la route l’un de l’autre, Eleanor ne peut s’empêcher d’admirer le talent de Stratford pour les excuses, qu’importe le nombre de fois qu’il se voit devoir en faire. Stratford finit par reconnaître que, à l’encontre de toutes ses prédictions, Eleanor rencontre un franc succès avec la bonne société. Quelle bonne fortune ! Maintenant, si seulement ses prétendants ne ressentaient pas le besoin de venir le voir en quête de conseil.

Quand des forces combinées menacent la réputation d’Eleanor, Stratford réalise que ce n’est pas seulement sa dot dont il se soucie. D’une façon ou d’une autre, il va devoir convaincre Eleanor que son intervention pour la secourir est inspirée par l’amour.

Afficher en entier

Classement en biblio - 12 lecteurs

extrait

— Que vois-je ?

Extirpée de sa rêverie, Eleanor s’assit droite comme un piquet en réaction à la voix moqueuse et mal articulée qui s’adressait directement à elle. Son cou frissonna de peur, alors que son regard examinait les alentours.

— Un oiseau du paradis ? Ici, en Angleterre, continua la voix.

Les contours de la prairie avaient commencé à se dessiner et la forme indistincte qu’elle pensait être un arbuste se mouva. Elle prit une profonde inspiration et relâcha son souffle avant de décider d’enquêter.

Le mystère s’éclaircit alors qu’elle s’approchait et discernait un gentleman affalé en travers d’un autre banc en pierre. Elle reconnut le visage, la silhouette, les épaules bien charpentées, mais nota la disparition du port altier. Il était malhabile, négligé, entièrement différent.

— Milord, dit-elle avec une ironie perceptible dans la voix.

Il grogna et après avoir levé les yeux sur elle, laissa retomber sa tête en arrière.

— Pas un oiseau du paradis, dit-il, le corps secoué par un rire silencieux. Mais une poule pondeuse.

Comme Eleanor ne répondait pas, il ouvrit un œil et la fixa jusqu’à ce que sa vision s’éclaircisse.

— Miss Daventry, marmonna-t-il. Que faites-vous dehors si tard dans la nuit ? C’est inapproprié.

Tout à coup, la légère intimidation qu’elle ressentait toujours en sa présence disparut et elle releva le menton.

— Il est plus juste de dire qu’il est tôt, Milord, plutôt que tard.

Lord Worthing se redressa lentement et ouvrit les yeux.

— Il est tôt, avez-vous dit ? Oui, je suppose que nous sommes le matin, énonça-t-il, la voix épaisse, mais intelligible.

— Les deux ont tendance à se confondre, je suppose, lorsque l’on s’enivre, rétorqua-t-elle sèchement.

Il agita la main.

— Je ne suis qu’éméché.

Puis, plissant les yeux dans sa direction, il demanda :

— Que savez-vous de l’ivresse ?

Elle renifla.

— Le palefrenier à Camberley m’a expliqué des choses afin que je sois plus avertie.

— Plus avertie, vraiment ? Pour autant, vous resterez une innocente jusqu’à ce que vous… enfin, cela n’a aucune importance.

Lord Worthing posa une main sur sa tête.

— Alors, Miss Daventry. Qu’allez-vous faire ensuite ?

Il lui jeta un regard, les paupières lourdes.

— Maintenant que votre héritage dépend de l’acquisition d’un mari ?

Eleanor sentit son dos se durcir.

— Non que cela vous concerne, mais je n’ai aucune intention de me marier. Avec ou sans héritage, je ne me mettrai pas en quatre pour faire plaisir à un homme, dont je n’ai que faire, afin qu’il se remplisse les poches.

Le comte parut réfléchir à cela. Puis, soit par étourderie ou par entêtement, il demanda une nouvelle fois :

— Donc, qu’allez-vous faire ?

Elle se sentit soudain accablée. Il n’y avait pas de réponse facile.

— J’aurai ma saison à Londres et, pendant mon séjour là-bas, je chercherai un poste honorable, soit comme gouvernante soit comme enseignante dans une école de filles.

Elle fixa l’extrémité de l’étang obscur cerné par la prairie et la propriété, et jeta une enclume sur son désir de tomber amoureuse et de fonder une famille. Plof. Elle abandonna ce désir secret et le regarda sombrer.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

J'ai passé un très bon moment avec ce livre, quelques longueurs par moment mais cela n'a pas entaché mon plaisir de lecture. les personnes sont attachants et même si la fin est prévisible on est quand même content du dénouement.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Demandes en mariage, Tome 1 : Une fâcheuse demande

  • France : 2021-09-08 (Français)

Activité récente

gwen53 l'ajoute dans sa biblio or
2022-10-21T17:07:26+02:00

Les chiffres

lecteurs 12
Commentaires 1
extraits 1
Evaluations 2
Note globale 6.5 / 10