Livres
520 881
Membres
536 943

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Demoiselles des Highlands, Tome 3 : À Genoux devant elle



Description ajoutée par cdv25 2016-12-15T11:22:07+01:00

Résumé

On raconte que Seana, une fille de la forêt n’appartenant à aucun clan, est l’enfant des fées, mais même un soupçon de magie gaélique ne saurait lui offrir ce qu’elle désire plus que tout : une maison et un foyer… avant qu’il ne soit trop tard pour son père malade.

Seana fonde tous ses espoirs sur Broc Ceannfhionn, mais ce dernier n’a d’yeux que pour une autre. Pour conquérir son cœur, elle fait alors un pacte avec Colin mac Brodie, la pire canaille de toute la Scotia. Bien que Colin lui ait déjà brisé le cœur, cette fois, il ne parvient pas à résister à celle qu’il avait naguère rejetée et il se retrouve dans une position qu’il n’aurait pu concevoir… à genoux devant elle.

Afficher en entier

Classement en biblio - 24 lecteurs

Extrait

Les rires fusaient autour de Colin mac Brodie.

Tout le monde était attiré par lui, comme Seana… comme on ne pouvait s’empêcher de l’être.

Les observant à distance, assise à l’ombre d’un vieil orme, Seana grignotait une tarte qu’elle avait dérobée sur le rebord d’une fenêtre où on l’avait placée à refroidir. Elle se sentait coupable, mais la faim l’y avait contrainte.

Présentement, les enfants poussaient des oh et des ah devant une nouvelle dague que le père de Colin lui avait donnée. Les garçons brûlaient de jalousie et les filles se laissaient impressionner tandis que Colin paradait devant eux, comme lui seul savait le faire, rayonnant tandis qu’il renfonçait la lame dans son fourreau, puis la tirait à nouveau de sa ceinture.

Désireuse de la voir, elle aussi, Seana savait toutefois qu’elle ferait mieux de ne pas aller les rejoindre.

Des railleries soudaines et des rires attirèrent son attention et, levant la tête, elle vit que Lagan MacKinnon avait tourné les yeux vers elle. Elle s’immobilisa. Seana n’aimait pas Lagan. Il avait un regard cruel qui parlait de colère et de jalousie. Et en cet instant, il était empli d’une haine dont elle faisait l’objet.

— Voleuse ! cria-t-il en jetant un galet dans sa direction.

La pierre frôla le sol boueux et vint frapper l’arbre où s’appuyait Seana, dont le cœur s’emballa.

Je n’ai pas peur, se dit-elle.

— Horrible sorcière boiteuse ! insista Lagan.

Seana se força à rester calme.

Ils s’amuseraient puis cela leur passerait, comme toujours. Boitant d’une jambe depuis sa naissance, Seana avait l’habitude des moqueries. Les gens semblaient la craindre à cause de sa jambe inégale, sans qu’elle sache précisément pourquoi.

Elle retint son souffle quand Lagan se baissa pour ramasser une autre pierre, car il semblait bien plus cruel que d’ordinaire. Elle se prépara au choc quand il la lança ; elle l’atteignit à l’épaule cette fois. Elle ne poussa aucun cri, mais les larmes lui montèrent aux yeux et elle ravala la vague de tristesse grandissante qui l’étouffait.

— Colin ne t’aime pas ! dit-il. Va-t’en, sorcière !

Seana eut envie de disparaître sous terre. Elle ne répondit rien, n’osant pas.

Tous se tournèrent alors vers Colin, le taquinant à propos de Seana.

— Épouse-la, Colin ! se moqua Lagan, riant d’un air cruel en poussant l’épaule de Colin. Va épouser cette laideronne de sorcière !

Colin repoussa Lagan et jeta à Seana un regard tourmenté.

Seana déglutit.

Ils ne faisaient que le taquiner, elle le savait, comme elle les avait souvent vus faire, mais elle comprit que Colin ne devait pas apprécier.

— Elle a volé une tarte à ta maman ! dit une des filles à Lagan, regardant Seana d’un air dégoûté.

Lagan la transperça du regard.

— Voleuse ! dit-il. Tu n’es qu’une sorcière boiteuse et couverte de verrues !

Il s’empara de la dague de Colin et la jeta sans crier gare dans la direction de Seana en ricanant d’un air malveillant.

— Va la chercher, Colin !

La dague rata Seana de peu, atterrissant à côté d’elle. Elle cligna des paupières, se disant qu’elle aurait pu lui crever un œil.

— Bon sang, Lagan, espèce de saligaud ! lui dit Colin.

— Vas-y, va la chercher ! le défia Lagan.

Mais Colin ne bougea pas, contemplant Seana d’un air frustré.

Le cœur de Seana s’emballa quand son regard accrocha le sien… och, il avait de magnifiques yeux bleus.

Elle comprit qu’il avait peur de venir récupérer sa dague. Mais il n’y avait aucune haine dans son regard, simplement de la frayeur.

Craignaient-ils que la déformation de sa jambe ne soit contagieuse ? Seana ne comprenait pas, mais elle se sentit, comme c’était arrivé d’innombrables fois au cours de ses dix années sur cette terre, comme un insecte qu’on écrase du talon.

Ravalant sa propre crainte, elle tendit la main et saisit la dague de Colin. Sous les rires et les moqueries, elle se releva, même si elle peina un peu pour se remettre debout. Elle lança les épaules en arrière, leur fit face, puis prit une inspiration revigorante et se dirigea vers les enfants rassemblés, gardant les yeux braqués sur Colin pour ne pas fléchir.

— Regardez, regardez ! cria un autre garçon. L’infirme peut marcher !

Seana ignora les rires et se dirigea droit vers Colin, les joues cramoisies et les yeux brûlant des larmes qu’elle refusait de verser. Elle lui tendit son couteau. Ses compagnons se moquèrent férocement de lui, le poussant en avant.

Colin le lui arracha des mains.

— Où as-tu trouvé la tarte ? demanda quelqu’un. L’as-tu volée à la maman de Lagan, comme l’a dit Édith ?

Seana essaya de les ignorer, mais ils commencèrent à égrener :

— Colin et Seana s’embrassent dans les coins !

— Va-t’en ! lui cria soudain Colin, cédant sous la pression. Je n’aime pas quand tu nous suis, tu m’entends ! Je ne t’aime pas, Seana !

Seana grimaça à cette manifestation de cruauté, mais ses pieds restèrent ancrés au sol. Elle garda les yeux braqués sur lui, sans savoir pourquoi. Elle avait l’impression que son cœur se brisait.

— Va-t’en ! lui cria-t-il à nouveau quand le tapage augmenta.

Il lui jeta ce regard, ce regard qu’elle ne pouvait supporter, rempli de haine et de dégoût.

Cette fois, Seana fit demi-tour et s’enfuit.

— Et ne reviens pas, idiote de voleuse ! lui cria-t-il.

Seana essaya de courir plus vite, mais sa jambe malade le lui interdisait. Les larmes roulaient sur ses joues. Plusieurs pierres filèrent dans son dos, mais elle n’osa pas se retourner pour voir qui les avait lancées. L’une d’elles l’atteignit à l’occiput et elle poussa un cri, plus de terreur que de douleur. Stupéfaite, elle se retourna alors pour les dévisager et rencontra le regard de Colin mac Brodie. Il avait une drôle d’expression.

Pourquoi ?

Comment as-tu pu faire cela ?

Elle avait simplement osé l’aimer, comme tous les autres.

Ses compagnons rirent tous d’elle, lui criant des insultes, mais il restait immobile, occupé à la regarder et, en cet instant, Seana se dit qu’elle le détestait.

Elle se retourna et s’enfuit à nouveau, courant jusqu’à ce qu’elle n’en puisse plus… courant jusqu’à ce qu’elle entende son nom dans le vent.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Ce tome est consacré à Colin Brodie, coureur de jupon invétéré et frère de Méghan.

J’avais hâte de connaître l’histoire de Colin mais je dois avouer que l’histoire m’a un peu déçue. En effet, même si la romance est belle entre Colin et Seana, je trouve que Colin devient trop vite un amant fidèle...en gros dès qu’il voit Seana.

Par ailleurs, l’histoire souffre toujours de longueurs (idem remarques sur les autres tomes) et les personnages ne sont pas arrivés à me les faire oublier.

J’ai été ravie par contre de revoir les personnages des autres opus pour lesquels j’ai beaucoup d’affection comme Meghan et Piers ou Page/Ian MacKinnon...même si cela est trop succinct.

Sympa comme lecture mais rien d’inoubliable avec ce tome.

N.B. : La serie "Les gardiens de la pierre" est la suite de la série "Les demoiselles des Highlands"

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Demoiselles des Highlands, Tome 3 : À Genoux devant elle

  • France : 2017-04-20 (Français)
  • USA : 1999-01-01 - Poche (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • On Bended Knee (The Highland Brides #3) - Anglais
  • Ajoelhado Aos Teus Pés - Portugais
  • Promessa d'amore (Le spose delle Highlands #3) - Italien
  • Ein unverhoffter Antrag (Die Frauen der Highlands #3) - Allemand

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 24
Commentaires 1
Extraits 1
Evaluations 7
Note globale 7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode