Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
ReadByMoonlight Argent
Note : 7/10
J'aime beaucoup ce tome, on a toujours l'espoir que tout va s'arranger et pourtant les orphelins ne sont pas au bout de leurs peines.
Par le Editer
audrey91 Diamant
Note : 10/10
Le conte Olaf continue ses peripéties auprès des orphelins. Vivement la suite de l'histoire
Par le Editer
Encore un tome qui m'a plu, on en découvre de plus en plus sur les orphelins et pourtant on a l'impression de n'avoir aucunes réponses !

Les babillements de Prunille sont de plus en plus compréhensibles si on se donne la peine de saisir les jeux de mots ce qui rajoute encore un plus à la série.

Les lettres de Lemony Snicket à son éditeur se dégrades de plus en plus, on se pose encore et toujours plus de questions !

En bref, je m'attèle une fois de plus à la suite !
Par le Editer
CharlotteEaulnes Bronze
Note : 6/10
Un chouette tome encore, assez amusant (bien que toujours dans la catégorie humour noir)
Par le Editer
Aramix Or
J'ai adoré les passages in/out, à mourir de rire ... Une histoire assez dramatique super drôle, très bien écrit.
Tous ces petits détails rendent le livre encore plus génial. Donc je vous le conseille, et en plus la couverture est jolie !
Par le Editer
mademoisellejuliette9a Lu aussi
Note : 6/10
J'ai bien aimé comme les autres cette tome. Cette tome était pleine de rebondissements.
Par le Editer
ShirleySherould Or
Note : 8/10
Un livre simple mais bourré de détails atypiques: c'est tout ce qui fait son charme.
Les enfants Baudelaire sont très attachants et dans ce tome, ils devront être plus que soudés pour parvenir à déjouer de nouveaux plans machiavéliques.
Par le Editer
Cloverfield Or
Alors là, on tombe dans le comble de l'extravagance ! J'ai beaucoup aimé ce tome là, et le coup du "in/out" m'a plutôt amusé.
On commence à avoir du mystère, ce qui est bien agréable, et qui, évidemment donne envie de lire les tomes suivants.
Comme pour les tomes précédents, j'aime la façon d'écrire de Lemony Snicket, j'aime beaucoup son humour noir / soft.
Par le Editer
MaMt Bronze
Note : 7/10
Ma lecture des cinq premiers tomes de la saga remonte à si loin. Je ne sais même plus pourquoi je m'étais arrêtée là mais ce n'était certainement pas parce que je n'aimais plu car j'aimais beaucoup cette saga que je trouve très originale. C'est donc avec plaisir que je me suis replongée dans les aventures de Violette, Klaus et Prunille, mes chers orphelins Baudelaire, ainsi que le méchant des méchants, le comte Olaf.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Violette, Klaus et Prunille sont à nouveau et ce pour la énième fois, conduit par Mr. Poe, chez de nouveaux tuteurs, Mr. et Mme Eschemizerre, toujours avec cette crainte que le comte Olaf, qui ne rêve que de faire main basse sur la fortune Baudelaire, refasse surface. Les enfants sont aussi très inquiets pour leurs amis rencontrés dans le tome précèdent, les orphelins et jumeaux Beauxdraps, eux-même enlevés par le comte Olaf.
Cette fois, ils vont habiter dans un grand immeuble, où les ascenseurs sont en panne par choix des locataires, où il fait noir parce que le noir c'est "in" alors que le blanc c'est "out" en ce moment.
Leurs tuteurs sont plutôt charmants, du moins, le mari car sa femme est bizarre et obsédée par ce qui est "in" et ce qui est "out"; un couple bon chic bon genre. Ils ont donc atterris dans une famille bien riche vu la grandeur de l'appartement avec d'innombrables pièces dans le luxe absolu mais terriblement vide, c'est même devenu un labyrinthe où il est facile de se perdre!
Le mari est plutôt de bonne compagnie pour les enfants, mais il est trop sous la coupe de sa femme, une horrible femme qu'il faut supporter au quotidien. Et bien sûr, un jour, le comte Olaf refait son apparition avec un nouveau déguisement qui ne les trompent pas et leurs tuteurs ne les croient pas lorsqu'ils dénoncent cet imposteur. Les enfants devront encore se résigner et ce sera à eux de se sortir de cette impasse, comme d'habitude, pour le démasquer aux yeux de tous, pour déjouer son plan diabolique, seulement... le comte Olaf se cache dans l'immeuble, mais où? Que prépare-t-il? Et où sont les jumeaux Beauxdraps? Que de surprises et de mauvaises choses vont arriver à nos jeunes orphelins Baudelaire.


On retrouve nos trois héros: Violette, 14 ans, l'aînée de la famille, intelligente et inventrice, elle réfléchit mieux lorsqu'elle attache ses cheveux avec un ruban; Klaus, le seul garçon, 12 ans, qui a un esprit littéraire et une mémoire impressionnante; et Prunille, la petite dernière, qui a la particularité d'avoir des dents qui lui permettent de tout ronger même des choses qui nous paraissent impossible et elle a aussi son propre langage (rassurez-vous, c'est traduit!). Et évidemment, à toute histoire, il faut un méchant: le comte Olaf, fidèle à lui-même, qui use de subterfuges, de déguisements etc... pour pouvoir arriver à ses fins, à savoir mettre la main sur la fortune Baudelaire de quelques manières que ce soit. J'ai d'ailleurs trouvé ça dommage qu'il ne soit pas plus présent que ça, on ne le voit pratiquement qu'à la fin du livre.

J'aime cette façon qu'à le narrateur de nous parler, de s'adresser à nous lecteurs, nous faisant participer à l'histoire. Et c'est en quelque sorte un narrateur qui nous conte une histoire dans une histoire. Et comme le dit le narrateur, il ne faut pas s'attendre à une histoire toute gentillette, toute "rose" car tout n'est que malheur pour les enfants malgré leurs efforts et leur volonté de fer, la chance n'est jamais de leur côté.
Le schéma narratif est toujours le même au fil des tomes, c'est très répétitif et ça en devient presque lassant car on sait par avance ce qu'il va se passer. C'est très jeunesse bien sûr, mais il y a un côté plutôt adulte, dans l'écriture tout du moins.

On dit toujours que la vérité sort de la bouche des enfants et ici, c'est bien vrai, mais le sort s'acharne sur nos orphelins car aucun adulte ne les croit. On a donc une certaine morale et il faut dire que c'est un sujet qui est toujours et qui sera toujours d'actualité.

J'ai quand même préféré les trois premiers tomes de la saga; je trouve que les tomes suivants sont un tout petit peu moins prenant. Mais ça n'empêche pas qu'Un Ascenseur pour la peur a été une bonne lecture dans l'ensemble.

PS: Des petites illustrations parsèment le roman ce qui est fort sympathique quoique pas indispensable.
Par le Editer
ptitflora92 Bronze
Note : 7/10
Bonne aventure (ou mésaventure). Ma curiosité a été titiller, je veux savoir ce qu'est V.D.C (je pense avoir une idée à cause ou grâce au film, mais je m'en souvient pas très bien.
Pas encore lassé de cette série.

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.