Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
727 640
Membres
1 063 666

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Cher lecteur, Prudence, prudence ! Pour lire ce livre, il faut être prêt à affronter mille choses déplaisantes : un ouragan, une jambe de bois, sans parler de cadeaux ratés, de soupe de concombres glacée, de manuels de grammaire - et j'en passe.

Es-tu bien certain d'y tenir ? Toute l'histoire des orphelins Baudelaire a de quoi fendre le coeur, mais cet épisode pourrait bien être le plus navrant de tous. [...] Lemony Snicket

Afficher en entier

«  Si seulement l’oncle Monty savait ce que nous savons ! dit Violette. Si Stephano savait que l’oncle Monty sait ce que nous savons ! Mais l’oncle Monty ne sait pas ce que nous savons, et Stephano sait qu’il ne le sait pas ».

Afficher en entier

La mort d’un être aimé est une chose étrange. Nous savons tous que notre temps sur terre est compté ; nous savons qu’un jour ou l’autre nous nous endormirons à jamais, pour ne plus nous éveiller. Et pourtant, c’est toujours un choc lorsque cette banalité touche un proche.

C’est comme lorsqu’on gravit un escalier dans le noir et qu’on croit qu’il reste encore une marche alors qu’on a atteint le palier. On veut poser le pied sur la marche inexistante et, une fraction de seconde, on n’y comprend plus rien, égaré, incrédule, le temps de réajuster erreur et réalité.

Afficher en entier

Ce qui se passe en un lieu peut entacher à jamais nos sentiments pour ce lieu, de même que l'encre s'incruste dans une étoffe. On a beau laver, relaver, on a beau s'efforcer d'effacer les souvenirs, l'encre et la mémoire des choses laissent des marques indélébiles.

Afficher en entier

De toutes les pensées pénibles, les regrets sont parmi les pires. Un regret, c'est si vite arrivé!

Afficher en entier

Pour Béatrice - disparue.

Ma tendresse pour toi reste à jamais vive.

Afficher en entier

Dans la grande serre au reptiles, rien n'avait vraiment changé. Les pensionnaires du lieu étaient toujours dans leurs cages,les livres sur leurs rayonnages, et le soleil matinal entrait à flots par les parois de verre. Pourtant, l'endroit n'était plus le même. Le Dr Flocamot avait eu beau enlever le corps sans vie de l'oncle Mondy, le Laboratoire aux serpents ne semblait plus aussi avenant que naguère. Il ne le serait sans doute plus jamais. Ce qui se passe dans un lieu peut entacher à jamais nos sentiments pour ce lieu, de même que l'encre s'incruste dans une étoffe. On a beau laver, relaver, on a beau s'efforcer d'effacer les souvenirs, l'encre et la mémoire des choses laisse des marques indélébiles.

Afficher en entier

Pour tout t'avouer, bien des fois j'ai songé qu'il était temps de prendre femme et de fonder une famille ; et puis, chaque fois, l'idée m'est sortie de la tête.

Afficher en entier

bref ,une fois encore je dois vous mettre en garde : si vous avez ce livre dans l'espoir de voir nos héros vivre heureux , refermez-le séance tenante . Car Violette , Klaus et Prunille ont beau ne se douter de rien , en regardant défiler la sinistre route des Pouillasses , entassés à l'arrière d'une voiture minuscule , ils sont bien partis pour de nouvelles calamités , plus rude encore que les premières .

Afficher en entier

— Au revoir ! Au revoir ! lancèrent les brillants enfants Baudelaire aux pensionnaires de l’oncle Monty dans leurs cages.

Et tous trois, sous la lune, continuèrent d’agiter le bras en signe d’adieu, même lorsque Bruce Adams referma les portes du camion, même lorsque le véhicule descendit lentement l’allée entre les haies serpents, même lorsqu’il actionna son feu clignotant et tourna route des Pouillasses pour disparaître dans la nuit.

Afficher en entier