Livres
371 039
Comms
1 287 192
Membres
250 681

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les disparus de l'A16

7 notes | 6 commentaires


Description ajoutée par jarnetmelanie 2016-02-05T11:27:50+01:00

Résumé

Triste publicité pour la commune de Saint-Folquin : quatre hommes et une femme ont disparu sur l'autoroute A16, aux abords du village.

Trois disparitions inexpliquées survenues à quelques mois d'intervalle...

Alors que la police piétine, la compagne d'un des disparus demande à Virginia Valmain de faire sa propre enquête.

Quand la célèbre détective privée dunkerquoise, connue pour son franc-parler et ses mauvaises manières, débarque à Saint-Folquin avec son équipe de choc, les événements s'accélèrent.

Virginia ne porte pas de gants et ne fait pas dans la dentelle...

Attention aux éclaboussures !

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

Or
5 lecteurs
PAL
8 lecteurs

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par Elina62 2017-03-15T17:29:20+01:00
Diamant

Une très bonne découverte 

Un livre sans prise de tête, de nombreux fous rire à la lecture, chose qui vous paraîtra étrange pour un polar, mais pas pour un polar du Nord et encore moins venant de la part de Maxime Gillio. 

Ce livre relate l'enquête de Virginia Valmain, la détective privée de Dunkerque qui est ici la narratrice de l'histoire, concernant les disparus de A16. Maintenant je n'ai qu'une chose à dire... Foncez le lire c'est une pépite (à condition que vous aillez de l'humour, un sens du second degré développé et que vous souhaitiez passer un très bon moment). j'ai adoré toutes ces notes de bas de page (d'ailleurs Maxime, j'espère que le contrat est signé pour les autres aventures de Virginia) et promis maintenant que je l'ai lu ben pas tapé :p

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissCroqBook 2017-02-26T10:00:41+01:00
Diamant

Oh mon Dieu !! Cet auteur est frapadingue ! Un style d’écriture à mourir de rire, des personnages hauts en couleur, des épisodes hilarants, Maxime Gillio nous offre dans ce roman un florilège de situations plus drôles les unes que les autres.

Le petit village de St Folquin, dans le Nord, est dans la tourmente. Déjà cinq personnes disparues en six mois et aucune piste tangible pour résoudre l’affaire. Les policiers sont au point mort dans leur enquête. Lassée de ne pas avoir de résultats, l’épouse de la première victime s’adresse alors à Virginia Valmain pour débloquer la situation. Détective privée de renommée internationale, Virginia a plusieurs grandes réussites à son actif. Aidée de son équipe de choc, elle est prête à montrer à tous ses incapables comment on résout un mystère comme celui de St Folquin. Avec ses méthodes bien à elle et son franc parler, Virginia Valmain n’est pas du genre à prendre des pincettes. Et son passage à St Folquin ne va pas passer inaperçu.

J’ai adoré lire ce livre. J’ai ri du début à la fin, ri à en pleurer, ri à en avoir mal aux abdos à cause de mes fous rires à répétition. Quel bonheur de lire un tel livre !

Les personnages sont excentriques, avec un langage fleuri et débridé. Parmi ces personnages, il y a notre héroïne narratrice, Virginia Valmain. Détective privée, elle n’a pas sa langue dans sa poche. Elle ose dire tout haut ce que d’autres se permettraient tout juste en pensées. Entourée de sa fidèle équipe d’assistant, elle nous offre des moments d’anthologie. A ses côtés, on retrouve : Mère-Grand, sa tante, crack en informatique, look de camionneur, langage de de charretier. Lao-Tseu, un géant malien qui ne pense qu’à manger et qui a une mémoire photographique lui permettant de retenir la moindre information lue, même la plus inutile, mais qui a côté de ça, a un QI d’huître. Il est capable de vous citer toutes les expressions du philosophe chinois Lao-Tseu (d’où son surnom) mais demander lui de diviser 5 par 2 et là c’est la catastrophe. David Roncin, alias Curly, vaut aussi son pesant d’or. Obsédé par la gent féminine, il drague à tout va mais fait l’objet aussi de moqueries incessantes à cause de son micropénis.

En plus de ces personnages principaux, Maxime Gillio a intégré des personnages secondaires également complètement barrés. De la mairesse qui devine la taille d’un pénis en regardant une braguette de pantalon, au mari d’une disparue, véritable cas social. En passant par le médecin légiste, qui ne parle qu’en quatrain ou encore sur l’ex flic de la scientifique un peu benêt.

Bref, rien que le casting vous fait mourir de rire. De vrais clichés ambulants. Parfaits mélange entre les Bidochons, les Bodin’s et la famille Groseille.

Par ailleurs, le style est complètement à l’opposé des standards de la littérature française. Outre le langage familier, la narratrice, Virginia Valmain, nous raconte son enquête en s’adressant directement à nous lecteurs. Elle nous livre ses pensées d’écrivain aussi bien que les indices sur l’avancée de l’enquête. Chacun de ses fidèles acolytes y va aussi de son grain de sel dans la façon d’écrire. Un style donc très original qui colle parfaitement aux personnages. Les notes de bas de pages sont également mémorables.

Malgré tout ça, une intrigue policière s’inscrit en toile de fond. L’affaire sur laquelle travaille Virginia et sa bande et qui fait piétiner les plus grandes forces de police du monde, progresse sous la houlette de nos joyeux lurons.

Pour résumer, cette lecture vous apportera à la fois le suspense d’un polar et l’humour d’une comédie burlesque. Un roman franchement génial et complètement décalé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anne2702 2016-06-14T19:41:32+02:00
Argent

1er livre de Maxime Gillio et certainement pas le dernier.

J'ai adoré le style de ce roman drôle et complètement décalé. J'ai aimé l'originalité du récit à mourir de rire. Les personnages sont attachants et si on a envie de découvrir le fin mot de ces disparitions ce n'est en définitive pas vraiment l'enjeu de ce livre.

Je pense qu'il tient surtout dans sa narration très originale. Alors j'espère retrouver tous ces personnages dans d'autres aventures car cela fait du bien de lire un roman noir avec autant d'humour.

Mais ce n'est que mon avis....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emimi 2016-05-24T17:06:29+02:00
Or

J'ai adoré !! Mon avis complet ici :

http://emilivres.blogspot.fr/2016/05/chronique-les-disparus-de-la16-de.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manou60 2016-05-18T16:13:24+02:00
Argent

Un livre totalement déjantée avec des personnages plus loufoques ou barrés les uns que les autres ! J'ai piqué des crises de fou rire à m'en étouffer entre le langage de Mère-Grand, les références de l'auteur, ses petites notes.. Si vous voulez passer un bon moment n',hésitez pas !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par manue14 2016-03-01T10:27:20+01:00
Or

J’ai presque eu un coup de cœur pour ce roman. En tout cas c’est une histoire que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire.

Au début je pensais que c’était une enquête classique mais j’ai vu assez rapidement que je me trompais.

L’auteur arrive très bien à mêler humour et enquête policière. C’est la première fois que je lis un roman de ce genre et j’avoue que cela me donne vraiment envie d’en lire d’autres.

Les personnages sont attachants, drôles et surtout ne se prennent pas au sérieux.

J’ai trouvé original que Maxime Gillio se fasse complètement oublier. En effet en lisant l’histoire on ne sait plus qui de lui ou de Virginia est l’auteur du roman. Je trouve que Maxime Gillio est arrivé à faire quelque chose de vraiment sympa et original ! Personnellement c’est grâce à cela que je me souviendrai de ce roman.

Les descriptions sont bien présentes concernant le physique des personnages. Par contre j’aurais bien voulu un peu plus de détails par rapport aux scènes de crimes.

Ce qui est original c’est que les personnages se permettent le droit de stopper l’histoire pour parler entre eux, comme si le lecteur n’était pas là, ou pour parler directement à ce dernier. Virginia est une femme originale, pleine de vie et avec beaucoup d’idées pour faire ralentir l’enquête ou pour garder le suspense jusqu’au bout.

L’auteur fait des allusions à d’autres romans qui ne sont pas écrits mais qui j’espère le seront un jour !

Ce qui m’a un petit peu dérangée c’est que l’auteur met parfois (heureusement pas tout le temps) des mots et des phrases en allemand. Ne parlant pas cette langue je n’ai donc pas compris les phrases et j’aurais bien aimé que ces passages soient traduits. J’ai été un peu frustrée et j’en ai presque voulu à Virginia de ne pas intervenir pour faire les traductions.

En résumé, un livre qui m’a vraiment fait rire. Un roman que je vous conseille sans hésiter mais à ne pas lire dans un lieu public au risque que l’on vous regarde bizarrement en vous voyant rire à la lecture de certaines scènes.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2016/03/affaire-n143-les-disparus-de-la16-de.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dragonna 2016-02-24T18:12:24+01:00
Diamant

aahh ce livre est une bombe..je me suis eclatée à le lire...quelle equipe de choc et de bras casses!!

cet auteur est le frere spirituel de nadine monfils...meme humour mordant et langage fleuri..

j'espere qu'il y aura d'autres livres avec ces personnages completement dejantés

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jarnetmelanie 2016-02-06T17:22:22+01:00
Diamant

J'adore le style de Maxime Gillio, ses histoires sont complètement déjantés et c'est ultra rafraichissant.

Et malgré le côté azimuté de certaines scènes, l'histoire reste complètement crédible et tient parfaitement la route.

L'une des choses qui interpellé à la lecture de ce livre est que contrairement à la majorité des polars, l'histoire deborde d'humour et de second degré.

La narratrice du roman qui est aussi le personnage principal, Virginia Valmain, s'adresse directement au lecteur,le prenant à partie et le faisant tourner en bourrique par moments.

Les personnages sont tous plus déjantés les uns que les autres ce qui nous vaut des scènes appelées à devenir cultes.

L'un des ressorts comiques vient aussi des notes de bas de pages qui mont valu de nombreux fous rires.

Ce livre recèle aussi de références cinématographiques et littéraires (tels que Fred Vargas, Sophie Jomain ou Didier Daeninickx).

L'auteur joue avec nos nerfs avec ce polar , très bien écrit, qui nous propose une vraie enquête tout en nous divertissant au maximum.

Un très bon moment de lecture et surtout un énorme coup de coeur!!

Afficher en entier

Dates de sortie

  • France : 2009-11-16 (Français)
  • France : 2016-02-03 - Poche (Français)

Activité récente

Emimi le place en liste or
2016-05-12T14:59:57+02:00
manue14 l'ajoute dans sa biblio or
2016-03-01T10:26:55+01:00

Les chiffres

Lecteurs 15
Commentaires 6
Extraits 0
Evaluations 7
Note globale 7.29 / 10

Évaluations