Livres
473 037
Membres
446 433

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus



Description ajoutée par annick69 2015-08-29T17:24:34+02:00

Résumé

Madame Ming aime parler de ses dix enfants vivant dans divers lieux de l'immense Chine. Fabule-t-elle, au pays qui impose l'enfant unique ? A-t-elle contourné la loi ? Aurait-elle sombré dans une folie douce ? Et si cette progéniture n'était pas imaginaire ? L'incroyable secret de madame Ming rejoint celui de la Chine d'hier et d'aujourd'hui, éclairé par la sagesse immémoriale de Confucius

Afficher en entier

Classement en biblio - 294 lecteurs

Extrait

La vérité m'a toujours fait regretter l'incertitude.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

très beau livre et on apprend différente chose sur la culture chinoise. Comment une femme se raconte à un inconnu

Afficher en entier
Bronze

Madame Ming est LA "dame pipi" d'un grand hôtel de la province de Guangdong, une fonction qu'elle exerce dignement avec une "prestance altière". Homme d'affaires, le narrateur est amené à séjourner dans cet hôtel où, naturellement, il fait la connaissance de Madame Ming. Lui, qui dit avoir deux enfants, a bien du mal à croire que son interlocutrice ait, comme elle le prétend, dix enfants sachant que l'Etat chinois interdit aux couples la possibilité d'avoir plus d'un enfant.

S'instaure alors, entre ce Français et cette Chinoise, un échange sur la vie en général mais surtout sur ces dix enfants exceptionnels dont Madame Ming dresse le portrait ou vante les mérites...

Ce livre est le sixième du "Cycle de l'Invisible". C'est un voyage en Chine que nous propose l'auteur, une Chine mystérieuse qui intrigue et qui fascine... Et c'est à travers le portrait des "Dix enfants que Madame Ming n'a jamais eus" qu'il traite de sujets et thèmes tels la politique de l'enfant unique, les conditions de travail, le sexisme de la société chinoise, la Révolution Culturelle, le communisme, la Doctrine de Confucius...

Audace, imagination, mythomanie... l'auteur met à l'honneur le mensonge et l'imagination fertile. Il choisit pour cela une protagoniste attachante et simple qui inspire la confiance et le respect. On aime l'écouter parler de son pays passé et présent, nous faire une douce morale pleine de sagesse... on aime l'entendre nous rappeler aussi que chaque être a le droit de s'autoriser à souffrir de manquer de quelque chose, s'autoriser à pleurer...

Cette lecture, comme de nombreuses autres d'Eric-Emmanuel Schmitt,est agréable à découvrir, l'auteur n'ayant rien perdu de son talent de narrateur, mais je lui ai préféré "Les deux Messieurs de Bruxelles, "Oscar et la Dame en Rose" ou "Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran"... le sujet peut-être ou bien un petit manque de ce sel qui venait relever les autres récits...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

J'ai obtenu ce livre par hasard , lu par l'auteur lui même .

Il est assez simple mais tout aussi percutant .

J'ai passé un bon moment

Afficher en entier
Argent

C'est le deuxième livre que je lis de cet auteur et décidément j'aime beaucoup son style. L'histoire de cette femme est touchante et nous fait réfléchir un peu sur le thème de la vérité. On a envie de connaitre la vérité et au final on finit par se dire que le plus important est le bonheur et le bien être de cette femme qui a connu des moments très difficiles dans sa vie et qui pourtant accueille ces gens de passage avec bienveillance et le sourire, et fait preuve de sagesse.

Afficher en entier
Diamant

Un livre rapide à lire. Très agréable.

Cette madame Ming m'a beaucoup touché. Entre mensonge et vérité, on s'y perd. Mais même si elle ment comment lui en vouloir ? Elle est si touchante...

"la vérité c'est juste le mensonge qui nous plaît le plus, non ?"

Afficher en entier
Argent

Après mes deux très bons moments de lectures que furent La Part de l'autre et le Poison d'amour, j'ai eu envie de poursuivre ma découverte de l'oeuvre d'Eric-Emmanuel Schmitt avec un court roman proche du conte. Je suis dans une période "contexte asiatique" et Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eu me semblait être le choix logique. 

D'une rencontre dans les toilettes entre un occidental et une Asiatique découle l'histoire de la société chinoise à travers les dix enfants de Madame Ming. Par une écriture douce sans jugement, Eric-Emmanuel pose un regard sur une société en continuel changement. J'ai particulièrement aimé Madame Ming qui, pour se protéger d'un monde qui ne lui ressemble pas, s'invente une vie parfaite. A travers l'enseignement de Confucius, cette petite dame fera preuve d'un courage fou et sera elle-même un modèle pour ce jeune occidental un peu plat qui se heurtera à une pensée différente et en sortira grandi. 

Conte philosophique emprunt de poésie, il apprend au lecteur à écouter l'autre et donne envie par la même de découvrir l'oeuvre de Confucius, philosophe majeur de la Chine. Un petit moment suspendu qui de premier abord ne payait pas de mine.

Afficher en entier
Argent

Conte plein de sagesse et de philosophie où comment s'éveiller l'esprit aux toilettes.

Afficher en entier
Bronze

On reconnait bien la patte de l'auteur, j'ai beaucoup aimé cette histoire courte et touchante.

Afficher en entier
Lu aussi

lu en un peu moins de 2 heures , de retour de la bibliothèque plutôt déçue.

Une jolie histoire, touchante opposant l'orient et l'occident, la chine d'hier et d'aujourd'hui mais de façon très superficielle même si la personnalité de chaque enfant est bien détaillée pour faire l'objet d'une leçon , tel un conte.

Afficher en entier
Argent

très joli livre, qui laisse à réfléchir sur la place de la vision de la réalité sur notre bonheur. poétique et sensible.

Afficher en entier
Or

Un magnifique moment de lecture et Madame Ming toute de sagesse et d'amour nous parle de ses dix enfants qu'elle a ou aurait eu dans un pays de l'enfant unique

Afficher en entier
Or

Fabuleux petit livre qui se lie d'une traite ! Je me suis moi aussi attachée à cette Madame Ming, qui malgré sa triste vie, nous donne une leçon de bonheur et de rêve.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus

  • France : 2012-04-02 (Français)
  • France : 2015-01-07 - Poche (Français)

Activité récente

boscos l'ajoute dans sa biblio or
2019-08-01T11:24:16+02:00
alec74 l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-19T22:28:12+01:00
Shifu l'ajoute dans sa biblio or
2018-10-30T20:38:37+01:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 294
Commentaires 54
Extraits 107
Evaluations 77
Note globale 7.49 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode