Livres
486 624
Membres
476 770

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Douze Tribus d'Hattie



Description ajoutée par x-Key 2015-04-28T07:54:25+02:00

Résumé

Philadelphie, 1923. La jeune Hattie arrive de Géorgie pour fuir le Sud rural et la ségrégation. Aspirant à une vie nouvelle, forte de l’énergie de ses seize ans, Hattie épouse August. Au fil des années, cinq fils, six filles et une petite-fille naîtront de ce mariage. Douze enfants qui égrèneront, au fil de l’histoire américaine du XXe siècle, leur parcours marqué par le fort tempérament de leur mère, sa froide combativité et ses failles secrètes.

Les Douze tribus d’Hattie premier roman éblouissant, a bouleversé l’Amérique et conquis les lecteurs français. Telles les pièces d’un puzzle, ces douze tribus dessinent en creux le portrait d’une mère insaisissable et le parcours d’une nation en devenir.

Afficher en entier

Classement en biblio - 41 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Hillja 2017-06-13T08:40:55+02:00

Regardez comment Hattie la tenait dans ses bras : Ruthie aurait pu être n'importe qui, n'importe quel bébé qu'il convenait de tenir dans ses bras. Et si Hattie ne pouvait plus aimer aucun enfant ? pensa-t-il. Peut-être n'avons-nous qu'une certaine quantité d'amour à donner. Nous venons au monde avec notre portion, et si nous aimons sans être suffisamment aimés en retour, elle s'épuise.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Krysaline 2020-02-07T20:39:42+01:00
Or

Toujours sur les conseils très avisés de ma chère Lydie, je me suis lancée dans la lecture des "Douze tribus d'Hattie".

Alors, ce livre est scindé en douze chapitres (un pour chacun des enfants qu'a eu Hattie) formant le portrait de cette mère incapable d’affection, dépressive, agressive, froide et au cœur sec parce que trop éprouvée par la vie.

D’ailleurs le premier chapitre nous met immédiatement dans l’ambiance : Hattie a fui avec sa famille de Géorgie en raison d’une ségrégation raciale trop présente en raison des lois Jim Crow, avec l’espoir d’une vie meilleure et plus égalitaire à Philadelphie.

Mariée à 16 ans, elle a ses deux premiers enfants, des jumeaux, à 17 ans et ceux-ci connaissent un destin tragique puisqu’ils meurent de pneumonie à 7 mois. Ce chapitre est déchirant et franchement j’ai hésité à continuer ma lecture tant ça m’a marquée et j’ai trouvé ça dur.

Puis, j’ai continué à tourner les pages et je ne le regrette pas. L’amertume est prégnante dans ce récit rythmé par la vie d’Hattie marquée par les déceptions successives.

Elle aura donc douze enfants et le récit de sa vie va se dérouler de 1925 à 1980 : Il y aura Floyd, le musicien de Jazz), Six, le prédicateur, Billups, Bell qui fera des études, Ruthie, , fruit d’une liaison extra-conjugale, Cassie avec sa maladie mentale, Sala, Ella, Franklin qui va s’engager dans l’armée et « faire » le Viet-Nam et la dernière, Alice, née alors qu’Hattie avait 46 ans et qui sera en quelque sorte « sacrifiée ».

Son manque d’amour manifeste ou du moins son incapacité à l’exprimer nous amène à nous poser la question suivante : l’instinct maternel existe-t-il ? Moi, je dirai oui, car si Hattie est avare de démonstration sentiments elle n’en jette pas moins toutes ses forces dans la survie des siens et n’a plus ni amour, ni tendresse à donner, comme pour ne plus se brûler aux émotions. Mais c'est une vraie combattante car elle n’oublie pas ses devoirs envers ses enfants.

Mais à mon avis, on peut donner à ce récit une autre dimension et une interprétation un peu différente :

Ces douze histoires représenteraient toute la mosaïque du peuple noir en Amérique symboliquement rassemblées en un livre et fait d’Hattie une mère universelle et/ou qu’elle représente la « mère patrie » soit les États-Unis… donnant peu d’amour (c’est-à-dire pas d’attention ou du moins inégale à son peuple démuni…

Toutes ses histoires seraient le condensé de tous les malheurs subit et justifierait l’accumulation de catastrophes et d’histoires tristes et sordides.

Dans cette optique, douze devrait être aussi un symbole donc… J'avais pensé aux premières étoiles sur la bannière américaine, mais elles étaient au nombre de treize… peut-être douze enfants plus Hattie la fédératrice = treize !

D’accord, c’est capillotracté… donc, là du coup, je sèche. Enfin tout cela n’est que supputation et peut-être que je m’égare !

Cela étant dit, j’ai beaucoup aimé cette histoire pleine de désespoir et qui résonne comme une complainte des minorités défavorisées.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par valy 2018-12-02T15:41:09+01:00
Or

Une écriture puissante dans ce livre coup de poing et fascinant. Il raconte avec force de détail la vie d'une femme, d'une mère issue de la communauté noire américaine du temps de la ségrégation avec les peines les épreuves et les humiliations qui jalonnent son quotidien

C'est riche en émotions de toutes sortes. Chacun des membres de cette tribu. On est tenu en haleine par le récit qui concerne chacun des enfants de Hattie, où se retrouvent les drames et les différentes personnalités liés au sort de chacun tel que : l'alcoolisme, la pauvreté, l'adultère, le jeu, les viols, la séparation ou l'homosexualité.

Un livre captivant d'une grande force que l'on ne peut lâcher avant la fin de chaque chapitre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hillja 2017-06-15T09:51:35+02:00
Bronze

On aura rarement trouvé autant de misère concentrée dans un seul livre, et pour cause ; il semblerait que le malheur se soit abattu spécialement sur la famille Shepherd, dont l'auteur dresse ici un portrait mouvant, de 1925 à 1980, dans le décor féroce d'un pays en pleine maturation.

Les Shepherd portent bien leur nom : ils sont un troupeau constitué d'un mari, d'onze enfants et d'une petite-fille, un troupeau qui avance avec peine sous la houlette d'un pâtre implacable : la mère, Hattie. C'est elle qui intéresse véritablement l'écrivain comme il permet aux autres personnages de la décrire, de l'étudier sous différents angles, avec en bout de ligne une question : Hattie est-elle une bonne mère ?

L'écriture est crue, dure, jamais indulgente. Les pages et les thèmes défilent, visitant la pédophilie, l'adultère, le traumatisme, l'alcoolisme, la perte d'un enfant, la défiguration, la maladie, le suicide, la folie, etc., tous procédant de la pauvreté. Non, ce n'est pas un roman joyeux, et non, les personnages ne sont pas sympathiques (certains sont même carrément négligés).

Sans être tire-larmes, ce kaléidoscope déprimé du genre humain nous porte sans mal dans l'obscurité de la Pennsylvanie, à la découverte d'une famille noire-américaine comme il n'en existe plus.

(Le roman aurait obtenu une place dans la liste argentée s'il n'y avait pas eu cet abominable dernier chapitre qui détruit tout ce qui a été précédemment échafaudé.)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lisa16 2016-12-27T10:09:42+01:00
Argent

J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteure. Les personnes sont tous très différents et c'est ça qui les rend intéressants. On finit bien par s'identifier à l'un d'eux

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MiLn 2016-03-08T14:02:30+01:00
Argent

L'auteure nous raconte l'histoire d'Hattie,afro-américaine,de cette mère,de ses nombreux enfants,petits-enfants...Elle y évoque le racisme, l'adultère,l'homosexualité,la religion,la maladie,la guerre...

Un livre riche en émotions,un récit puissant...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lila11 2016-02-08T09:52:08+01:00
Or

un livre extrêmement bien écrit et très original: on fait la connaissance d'Hattie alors qu'elle à 17 ans et est maman de jumeaux. On découvre Hattie au travers de ses enfants et de la relation qu'elle a avec eux.

L'originalité de ce livre réside dans le fait qu'il y a un chapitre pour chacun de ses 11 enfants, plus un pour une de ses petite-fille.

On traverse ainsi le XXème siècle (1925-1980) aux côtés de cette famille pauvre.

Ce livre est très émouvant, souvent triste mais le dernier chapitre apporte un éclairage nouveau sur Hattie.

A lire absolument.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stemilou 2015-05-29T15:11:54+02:00
Lu aussi

Hattie, jeune fille insouciante, a quitté le sud ségrégationniste avec sa mère et ses soeurs en 1923 pour rejoindre Philadelphie, un monde nouveau pour elle où les noirs sont traités différemment. A 17 ans elle épouse August car déjà enceinte de jumeaux.

Les Douze Tribus d’Hattie représentent les enfants qu’elle aura, et qu’on suivra jusqu’au années 80, pour chacun une histoire différente, leur rapport à leur mère, à leur avenir, leur folie ou leurs doutes, ils sont tous à leur façon marqués par le fort caractère d’Hattie et son désir de garder la tête haute malgré les épreuves même si pour cela elle a du laisser de côté l’amour, un amour qui lui a été retiré bien trop tôt avec la perte de ces deux jumeaux. Devant autant de bouches à nourrir la première chose à laquelle elle pense c’est que leur mettra-t-elle dans l’assiette chaque jour, les câlins et les bisous, les preuves d’affection passent au second plan. Etre une femme seule au mari absent ou dans les bras d’une autre, telle est la vie d’Hattie.

Chaque enfant appréhendera la vie comme il peut, un trompettiste de jazz, un prédicateur, un soldat, une démente, … tous gardent une empreinte d’Hattie sur leur âme.

C’est un roman captivant, à travers le portrait d’une tribu l’auteure nous dresse le portrait d’une seule personne, c’est à travers ses enfants que l’on en apprend davantage sur Hattie comme si chacun apportait une pièce du puzzle délicat qu’est la personnalité de leur mère. C’est également un roman sur une Amérique en pleine évolution : les années 20 et la grande dépression, son implication dans la Seconde Guerre Mondiale, celle de la Corée, ou du Vietnam, l’assassinat de Kennedy… Ce livre est tout à la fois un portrait de famille et celui d’un pays.

J’ai appréhendé ce roman comme un recueil de nouvelles, chaque chapitre raconte une histoire différente dont le seul point commun est Hattie, donc aucun risque d’en perdre le fil. Le rythme est « doux » je ne vois pas d’autre mot. Malgré la misère ambiante l’auteure ne s’enfonce pas dans les clichés de la femme noire des années 50 entourés d’une foule de bambins. Tout dans ce roman me montre la force et le courage d’une mère.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par plumenchantee 2014-11-22T14:23:38+01:00
Or

Comme ne pas se prendre dans cette histoire ?

C'est un livre extrêmement intéressant où on découvre l'histoire d'une famille, celle d'Hattie où chacun de ses enfants sont différents malgré une même éducation.

Chaque chapitre nous raconte l'histoire d'un des ses onze enfants ou de plusieurs et le dernier de sa petite fille qu'hattie a élevée. On se prend dans cette histoire située aux Etats-Unis et on éprouve tristesses et souffrances avec eux puisque leur famille n'a pas été épargnée.

C'est un livre que je recommande à tous et qui est vraiment très agréable à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mietje 2014-03-26T09:37:55+01:00
Argent

Très belle fresque de la descendance s'une pauvre petite fille noire ayant du fuir le sud de l'amérique pour cause de ségrégation. Mariée à dix-sept ans, elle donnera naissance à 11 enfants. On perçoit sa propre histoire à travers celle de ses différents enfants, présentées en dix chapitres, qui ressemblent à dix nouvelles. Très belle construction mais surtout bonne traduction, ce qui n'est pas toujours le cas. L'auteure a beau être douée, elle peut toujours être trahie ou magnifiée par la traductrice. Ce livre est un témoignage vibrant de la difficulté d'être noire en amérique dans moitié du siècle passé, et probablement même après....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mondaye 2014-03-10T08:43:40+01:00
Lu aussi

Un livre vraiment intéressant, mais que je ne peux pas dire avoir aimé.

Le style m'a fait barrage, l’incessant mélange de temps me donnant la migraine, et le reste n'étant pas hors du commun.

Ensuite une certaine..; crudité dans l'évocation de la sexualité m'a légèrement mise mal à l'aise.

Oui l'idée est très originale, la peinture excellente, mais je l'aurais sans doute mieux apprécié sous une autre plume.

Dommage...

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Douze Tribus d'Hattie

  • France : 2014-01-02 (Français)
  • France : 2017-03-30 - Poche (Français)

Activité récente

valy le place en liste or
2018-12-02T15:11:20+01:00
carroue l'ajoute dans sa biblio or
2017-10-28T16:42:26+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 41
Commentaires 12
Extraits 7
Evaluations 14
Note globale 7.85 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode