Livres
580 063
Membres
644 926

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les eaux noires



Description ajoutée par annick69 2021-10-07T10:09:05+02:00

Résumé

Lorsque les eaux noires recrachent le corps de la fille de Joséfa, personne ne peut imaginer la descente aux enfers qui attend les habitants de la Baie des Naufragés.

L'assassin restant introuvable, à l'abri des petits secrets et des grands vices, une mécanique de malheur va alors tout balayer sur son passage...

Les révélations d'un corbeau, la détresse d'une mère et le cynisme d'un flic alimenteront l'engrenage de la rumeur, de la suspicion et de la haine.

Joséfa réussira-t-elle à survivre à la vérité ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 14 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par snoukette74 2021-10-22T19:08:36+02:00

Peut-être ces sept âmes échouées comme les trois navires sur le flanc ; sept âmes et quatre maisons. Trois demeures figées le long de la route qui venait mourir dans la Baie des Naufragés. Puis, bien plus loin que la fin de tout, à l’écart, comme un point final au désamour, la quatrième se tassait sur elle-même pour excuser sa présence. Cette maison était celle de Suzy Macondo.

Suzy qui n’avait que 17 ans et qui allait bientôt mourir.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par colorandbook 2021-11-11T13:24:19+01:00

https://colorandbook.blogspot.com/2021/10/les-eaux-noires-de-estelle-tharreau.html?m=1

J'ai un avis quand même assez mitigé avec ce roman. Il n'est certe pas mauvais loin de la même, mais il ne me laissera pas non plus un souvenir impérissable. D'un côté le côté psychologique est passionnant et bien travaillé, mais de l'autre côté l'enquête était légèrement trop banale. Je garderai malgré tout un souvenir de cette mère dévastée par la perte de sa fille, prête à tout pour obtenir la justice.

les +:

* Je me suis peu attachée à ces personnages car parfois j'avais du mal à les cerner. Mais Josefa m'a quand même touchée de par sa détresse et sa descente aux enfers. Cependant ils sont quand même bien travaillés et intéressants à découvrir.

* J'ai apprécié découvrir aux côtés de Josefa tous les secrets de la Baie. Entre suspicions, mensonges, faux semblant. Personne ne sera épargné par la tornade émotionnelle de cette mère prête à tout pour découvrir la vérité sur le meurtre de sa fille, quitte à tout détruire autour d'elle.

* J'ai beaucoup aimé tout le côté psychologique. De voir à quel point Josefa était dévastée par la mort de sa fille et son combat malgré le deuil pour connaître la vérité.

Les - :

* Je me suis ennuyée par moment. C'était un peu longuet

* L'enquête manquait de surprises et de piments. J'aurais apprécié qu'on se concentre un peu plus sur celle-ci !

* Je n'ai pas du tout accroché à la plume de l'auteure. Je l'ai trouvée trop lourde, répétitive et il y avait un manque de descriptions qui m'a empêché de m'imaginer beaucoup de choses.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sagweste 2021-10-22T16:35:38+02:00
Diamant

https://saginlibrio.over-blog.com/2021/10/les-eaux-noires-de-estelle-tharreau.html

Première lecture avec Estelle Tharreau, une découverte qui se termine en coup de cœur pour sa plume et l'ambiance qu'elle a créé!

J'ai passé mon temps à me demander si l'animosité qu'exsudait son héroïne envers son prochain, n'était pas le thème central de son roman. En effet cette maman veuve va perdre tragiquement sa grande fille, adolescente de 17 ans. Mais au lieu de s'appesantir sur son malheur, elle développe une noirceur malsaine du fait que l'assassin court toujours. Et dans une petite ville, les bonnes gens ont vite fait de trouver irritant ses comportements à la limite du harcèlement. Elle génère une antipathie presque viscérale: le malheur peut-il être contagieux? Comment en arrive t'on à la mépriser, elle qui a perdu son enfant de la manière la plus dramatique?

Le lieu d'habitation, la Baie des Naufragés, compte peu de personnes, mais chacun se tait sur les faits des uns et des autres, alors quand tout commence à se dire par un 'corbeau' mal intentionné, chacun voir la peur au ventre le saisir car des secrets, ce n'est pas ce qui manque....

L'ambiance est glauque, au même titre que cette Baie dépeuplée. Peu de bons sentiments ressortent, l'autrice distille le pire comme le moins pire, permettant de s'interpeller sur ce qui serait le mieux ou pas dans une révélation a postériori. Les personnages dépeints pourraient être chacun de nous, pour autant l'engrenage d'un simple grain de sable peut tout faire dérailler.

C'est puissant, crispant, et très addictif! Superbe rencontre de mots avec Estelle Tharreau, je suis conquise.

Enjoy!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Waterlyly 2021-10-17T22:49:38+02:00
Or

Joséfa vit seule avec sa fille Suzy, depuis le décès de son mari. Elles habitent dans une maison isolée, située dans la baie des naufragés. Là, seuls quelques voisins y résident. Lorsque le corps de Suzy est découvert, personne ne semble avoir rien vu. Dès lors, c’est un combat sans fin qui va débuter pour Joséfa et pour retrouver le coupable.

C’est un excellent roman que je viens de découvrir. La plume d’Estelle Tharreau gagne à chaque fois plus de densité au fil de ses publications. Ici, l’atmosphère de son récit gagne en densité au fur et à mesure.

Tout au fil des pages, j’ai ressenti toute la détresse de cette mère qui fera tout pour retrouver le coupable. Le personnage de Joséfa est remarquablement construit. L’auteure a su en faire un personnage profond.

Estelle a su me surprendre et je n’ai pas vu venir le dénouement. Il faut dire que les personnages semblent tous avoir quelque chose à cacher et que tous peuvent paraître suspects. Les histoires personnelles de tous les personnages secondaires se dévoilent avec parcimonie, pour faire monter le suspense.

Ce récit est un véritable roman d’atmosphère. Estelle a su retranscrire une ambiance particulièrement pesante tout au fil des pages. Elle a réussi cela avec brio.

La plume de l’auteure est d’une grande fluidité. Les petits chapitres permettent de rythmer l’histoire et les pages défilent. Le style est addictif.

Un roman à l’atmosphère pesante et très réussi. Chaque personnage est bien construit, et le suspense monte au fur et à mesure, jusqu’au dénouement surprenant et inattendu. À découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2021-10-17T19:16:27+02:00
Or

Depuis le décès de son mari Joséfa élève seule sa fille Susy, elle a trouvé un travail de nuit et vivent toutes les deux isolées sur la Baie des Naufragés. Lorsque le corps de la jeune fille est retrouvé sur la plage, Joséfa va sombrer dans la culpabilité, les questions sans réponses mais surtout dans l’obsession de trouver l’assassin. Peu à peu quelques informations filtrent et la rumeur se met en route. Entre les messages d’un corbeau, les non- dits et les petits secrets des uns et des autres, la vie au village va devenir infernale, s’apprêtant à broyer quiconque aura le malheur de sortir du rang. La solitude de Jo, son désespoir sont très bien rendu et ses rapports avec ses collègues de travail ont de quoi donné la chair de poule, on a l’impression d’être dans un monde déshumanisé.

Estelle Tharreau nous propose un enchainement dramatique qui n’est pas sans rappeler le dérapage du cas du petit Grégory. Un engrenage que nul ne peut arrêter se met en marche, sans que l’on parvienne à faire la lumière sur l’assassin. La construction de cette montée en tension est soignée et diablement efficace. J’ai beaucoup aimé le style de l’auteure et sa façon de monter en épingle le moindre événement.

Les jeux entre les différents personnages sont savoureux, tant de haine, tant de ressentiment. On nage en pleine tragédie et déjà on pressent que la fin sera en apothéose. Les voisins proches de Joséfa seront les premiers touchés par le climat délétère qui s’instaure. La psychologie des personnages est dense et nous donne un bel aperçu du talent de l’auteure pour tous les faire vivre. Géographiquement j’ai eu une impression de bout du monde et d’huis-clos tant l’endroit semble inhospitalier et isolé, ce qui ajoute encore à l’ambiance dramatique. Un excellent thriller qui en dit beaucoup sur la nature humaine. Bonne lecture.

http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2021/10/17/39151290.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armony22 2021-10-11T14:18:56+02:00
Or

Une jeune fille assassinée.

Une mère anéantie.

Une enquête qui piétine.

Des mensonges et des secrets.

Des suspects à la pelle.

Un corbeau pour révéler les parts d'ombres de chacun.

Tic tac, tic tac....

Estelle Tharreau nous livre une fois de plus un thriller psychologique subtile et efficace. Dès le premier chapitre, elle instaure un climat de tension dont l'intensité augmentera encore à chaque révélation du corbeau. Elle nous plonge dans une atmosphère glauque et malsaine d'une profonde noirceur. J'adore ces ambiances très sombres où l'on suspecte les protagonistes les uns après les autres. Ce doute qui s'installe et ne vous lâche plus jusqu'au dénouement.

Bienvenue à la Baie des Naufragés, où règnent vite calomnies, suspicion et haine.

Le portrait dressé des personnages est saisissant. Ils sont profonds, très réalistes et bien que je ne me suis attachée à aucun d'eux, leur sort ne m'était cependant pas indifférent. J'ai éprouvé des sentiments très contradictoires, surtout vis à vis de Joséfa, un mélange d'empathie et de répulsion face à certains de ses actes. J'ai adoré le personnage du flic Thomas Casano, fort intéressant et mystérieux, cynique, détestable et qui cache bien son jeu.

Un thriller implacable qui ne vous laissera aucun répit, fort bien mené, du suspense de bout en bout et ce petit je ne sais quoi en plus qui vous empêche de le lâcher.

Une auteure que je lis toujours avec plaisir, assurée de passer un bon moment. A l'instar de son précédent roman La peine du bourreau, vous ressortirez de celui-ci pareillement éprouvés. Si vous ne l'avez pas encore découverte, je ne saurai trop vous recommander de pallier cette omission sans tarder. ;)

N'hésitez plus et plongez dans Les eaux noires.

Merci à Joël de Taurnada pour cette excellente lecture.

https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SophieSonge 2021-10-11T11:10:56+02:00
Diamant

A Yprat, petite ville balnéaire, tout le monde se croise et se connaît. Alors, quand Suzy Macondo, dix-sept ans, est repêchée étranglée des eaux noires de la Baie des naufragés, toutes les suspicions sont possibles. Pour Joséfa, la mère de la victime, l'enfer et l'isolement ne font que commencer...

On entre dans un roman trouble où dès les premières lignes, on nous situe le contexte d'une mère qui élève seule sa fille, après la mort de son mari. Depuis de nombreuses années, Suzy passe ses soirées et ses nuits seule, et peut compter sur la présence sécurisante des voisins et autres membres de la communauté.

Alors quand on retrouve son corps, c'est pour Joséfa la sidération et elle s'adresse à toutes les portes pour retrouver l'assassin. À mesure que les doutes s'insinuent, un corbeau sème l'amertume et les rumeurs se propagent à vitesse grand V.

L'écriture est habile, ciselée créant un climat de tension ascensionnel. On se laisse prendre au jeu des vilains secrets intimes, des non-dits, des petits arrangements. Les mois, les années s'installent et on crève de mettre un nom sur le tueur et le corbeau. Plusieurs fois des indices saisissants nous conduisent sur des fausses pistes.

C'est nerveux et extrêmement bien mené. Il y a quelque chose de malsain et d'insoutenable dans le fait que tout le monde pourrait être coupable. Les personnages se jaugent et s'affrontent dans un combat immersif. Joséfa n'abandonnera jamais et on approuve son aplomb devant les intimidations et les bousculades. En effet, on la tient pour responsable d'une cascade de catastrophes que l'on ne peut plus arrêter.

Un récit aux révélations aussi retentissantes qu'indiscrètes. Une descente en apnée incontrôlable jusqu'à ce que l'insondable remonte à la surface...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chantal-28 2021-10-10T20:06:40+02:00
Or

Un thriller palpitant qui vous fera réfléchir, à vous de mener l'enquête.

Saurez-vous démasquez le ou la coupable ?

Faites travailler vos méninges :) https://www.youtube.com/watch?v=tnyaj-uflDs

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EntreDeuxLivres 2021-10-07T18:32:24+02:00

✔️Mon ressenti : Quoi de pire pour un mère que de survivre à son enfant ?

Josefa se démène depuis toujours pour élever sa fille seule. Lorsqu’un jour elle rentre du travail et qu’on lui apprend le meurtre de son enfant, elle n’a plus rien à perdre. Elle remuera ciel et terre pour découvrir la vérité sur ce qui s’est passé cette nuit là. Alors que les voisins semblent ne pas vouloir en dire trop, un corbeau apparaît. Cette petite communauté va trembler…

C’est ma découverte de l’auteure et on peut dire que c’est une très belle découverte. J’ai été tenue en haleine et profondément touchée par cette maman au bord du précipice. J’ai aussi été perdue, comme le voulait l’auteure je pense, à plusieurs reprises. Je ne savais plus à qui faire confiance… J’ai lu ce thriller très rapidement car l’angoisse est très présente et que j’avais envie de savoir ce qui s’est passé, qui est ce corbeau, et surtout, qui est l’assassin…

C’est un très bon thriller qui ravira même les âmes sensibles. Estelle est une auteure que je vais suivre de près !

🎯Mots Clefs : Décès / Voisin / Ville / Secret / Corbeau

🏆Ma note : 18/20

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DesLivresMonUnivers 2021-10-07T14:28:50+02:00
Or

C’est la première fois que je lis Estelle Tharreau.

Tout d’abord ce qui m’a subjuguée, c’est cette écriture pinçante, cruellement sombre et poétique à la fois.

Au fil de cette lecture, je me suis laissée envoûtée et engloutie par les eaux noires.

Les eaux noires qui sont omniprésentes, tout le long de cette histoire. Elle sont les témoins des drames passés et recrachent tout.

Que s’est t’il passé ce fameux soir de novembre ?

Jo, une mère qui élève seule sa fille depuis la mort de son mari veut le savoir à tout prix. Jo est en train de vivre ce que redoute toutes les mères, une tragédie qu’aucune mère au monde ne devrait vivre, la disparition de son enfant.

Evidemment, personne n’a rien vu.

Jo va chercher cette vérité quitte à se mettre tout le monde à dos. Mais n’est-ce pas déjà fait ? Ces gens qu’elle a côtoyés pendant si longtemps vont se montrer haineux, pourquoi ? Personne ne lui tendra la main. Jo va se battre seule face à cette communauté si cruelle à son égard. J’ai trouvé la psychologie des personnages tellement réaliste.

Les rumeurs les plus folles vont se mettre à courir.

L’engrenage est enclanché… Une mécanique bien huilée …

Tic tac, tic tac…

Qu’est-ce que j’ai aimé cette tension qui vous tient en haleine jusqu’au bout, jusqu’à ce que la vérité soit dévoilée, pour que les eaux noires puissent se retirer et tirer leurs révérences.

Un conseil : jetez vous dessus !

Bonne réflexion et à bientôt…

Je remercie les Editions Taurnada pour la découverte et cette excellente lecture !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Coetseslivres 2021-10-07T11:19:18+02:00
Argent

Joséfa est veuve et n’a que sa fille Suzy, 17 ans. Elle s’en sort difficilement. Mais un jour son univers bascule : le cadavre de sa fille a été retrouvé. Cet assassinat irrésolu va déclencher des suspicions, des rumeurs. On doute, de tout, de tout le monde. Une atmosphère délétère s’installe, s’intensifie au fil des mois. Qui sait quoi ? Qui a vu quoi ? Et si personne n’était vraiment innocent ?

Dès le début, on entre dans une atmosphère stressante, qui met mal à l’aise. Les conditions de vie de Joséfa, la mort de sa fille, le comportement des voisins, sympathiques ou pas, ou celui de Joséfa... Puis ce corbeau… Un climat qui devient de plus en plus sinistre et pesant. Des gens qui se déchirent, un équilibre qui s’effrite…

On ne peut pas être insensible à ce qui arrive à Joséfa, à la détresse de cette mère qui ne sait plus quoi faire, qui s’éteint comme une bougie. Surtout au début du roman. Ensuite, j’ai quelque peu perdu de l’empathie, au profit de ma curiosité pour ce climat pesant, pour les révélations au sujet de chacun, j’avais l’envie de voir leur vrai visage, de savoir si qu’ils cachaient. Je peux comprendre les réactions de Josefa, du moins certaines. Parce que j’ai eu le sentiment d’en voir un peu trop parfois. Mais je ne sais pas comment je réagitais si ça devait m’arriver…. Peut-être qu’elle n’est plus devenue que « l’élément déclencheur », comme si moi aussi, tout comme les médias et les habitants, j’avais fini par mettre de côté le meurtre et la détresse, comme si j’avais voulu reprendre ma vie d’avant.

Ce qui prouve que l’aspect psychologique est fort bien rendu. Parce que j’ai été mal à l’aise et que je voulais en sortir. Malgré parfois quelques petites longueurs, j’avais envie d’aller jusqu’au bout de l’histoire, de savoir si finalement le meurtrier allait être découvert, pourquoi il avait fait ça, de connaître les secrets des habitants et l’identité du corbeau.

En bref, une lecture agréable qui laisse planer un sentiment de malaise, des mots efficaces et qui touchent, avec des personnages réalistes et attachants (ou détestables !)

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les eaux noires" est sorti 2021-10-07T15:14:34+02:00 en version poche
background Layer 1 07 Octobre

Date de sortie

Les eaux noires

  • France : 2021-10-07 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 14
Commentaires 13
extraits 1
Evaluations 7
Note globale 8.71 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode