Livres
554 797
Membres
600 005

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Or

Lorsque Rune décide de faire un tour dans le Paris 2035, elle ne s’attendait pas à faire face à Shade, lui est bien décidé à la capturer pour exceller lors de sa première chasse mais c’était sans compter sur le sort jeté par Rune qui les relie instantanément l’un à l’autre, ils se voient dans l’obligation de repartir ensemble dans le monde de la sorcière.

Ces deux êtres ont une perception de l’autre bien distincte, une certaine vision de la vie, de leur nature divergente, de leur devoir. J’ai aimé les voir ouvrir les yeux sur la réalité, leurs certitudes sont tellement éloignées de ce qu’ils sont réellement, leur rapprochement forcé vont les obliger à voir l’autre avec un regard nouveau.

Nous avons ici le premier tome, donc faut prendre le temps d’assimiler les diverses informations sur les dimensions, les clans, les royaumes mais ça vaut vraiment le coup de s’y intéresser car l’univers proposé est extrêmement bien réfléchi. Chez Rune, où se passe la majorité de l’action, nous faisons face à un monde qui a connu la guerre, où les énergies sont en déséquilibres, où les alliances sont de mises pour perpétuer certaines intrigues politiques.

J’ai adoré l’histoire commune des clans, les descriptifs de lieux, des habitants, de leur magie, de certaines terres qui se meurent alors que d’autres sont ostentatoires, c’est conté avec adresse, j’ai même eu les larmes aux yeux sur l’histoire « glaçante » de Sia qui est particulièrement émouvante et qui j’en suis sûre à son impact aujourd’hui.

Pour les amoureux de romance vous en aurez une petite dose car même si de par leurs origines Shade et Rune sont pré-destinés à se détester, la nature peut parfois se révéler joueuse.

La séduisante plume de Juliette nous charme facilement par ses mots, elle nous embarque avec facilité dans un monde où les personnages sont attractifs, où complots et mystères nous gardent sur le qui vive, où les combats nous maintiennent éveillés et quelque chose me dit que la suite présage encore de belles surprises.

Je remercie les Éditions Bookmark pour leur confiance et j’ai hâte de retrouver Juliette pour le second tome car ce dernier se termine vraiment avec fracas (pour comprendre, lisez-le...).

Afficher en entier
Argent

Une bonne vieille histoire de sorcières et de chasseurs de sorcières ça vous dit ?

Nous suivons ici un duo très particulier, en l’occurrence Shade un chasseur endoctriné qui a développé depuis toujours une grande haine envers les sorcières, et enfin Rune une jeune sorcière de la terre qui, un soir décide de se rendre avec une amie dans le monde de Shade. En effet, les sorcières ne vivent pas dans le même univers, celui du jeune chasseur prenant place en 2035 à Paris, a été tellement privé de magie qu’il serait impossible pour elles d’y rester longtemps, ces dernières en ayant besoin dans l’air pour vivre. Mais voilà pour sa première mission en solo, trop sûr de lui le chasseur va voir son piège se retourner contre lui. Alors qu’il tentait de capturer Rune, elle prononcera deux mots qui scelleront leur destin à tout jamais. Liés par un sort, l’empêchant de faire du mal à la sorcière sous peine de mourir, il ne voit pas d’autre choix que de la suivre dans son monde, s’il veut survivre et trouver le moyen avec son aide de rompre le sort.

J’attendais cette sortie avec impatience ! Il faut dire que le thème de la relation chasseur – sorcière n’est pas très récurrent, et j’étais curieuse de voir ce que ça pouvait donner après avoir lu The Witch Hunter, que j’avais moyennement aimé. Concrètement cette lecture fut une belle surprise. J’ai beaucoup aimé l’univers, avec cette dimension où vivent en plus ou moins bonne harmonie les sorcières (même si vous allez vous en rendre compte il y a aussi des sorciers). Elle compte 4 clans, un pour chaque élément, mais voilà suite à une guerre tout fut bouleversé, cela inclut bien entendu le destin de la famille de Rune. Mais je n’en dirai pas plus pour ne rien gâcher. Ce monde mythique est relié à d’autres dimensions, celles de notre monde mais à différentes époques. Shade vient de l’une des failles les plus dangereuses à explorer.

Concernant l’intrigue, l’auteur prend son temps pour tout installer, nous faire comprendre les enjeux, sans pour autant nous laisser reposer nos ménages à coup de révélation chocs, qui en étonneront beaucoup, je pense notamment à l’une de celles survenues vers la fin. Cette dernière en tout cas, va apporter son lot de rebondissements dans le tome suivant. Une chose est sûre, malgré le cadre merveilleux il se cache derrière tout cela mensonges, trahison et bien d’autres choses sombres, lesquelles devront faire face nos personnages, qui seront malmenés dans tous les sens pour une question de jeux de pouvoir. Sur ce point je pourrais presque comparer cela à celui de Game of thrones malgré qu’il soit bien plus étoffé, mais voilà j’ai eu le sentiment de retrouver certaines des brides caractéristiques de cet enchevêtrements d’évènements, notamment encore une fois quand on connait la fin de ce tome.

Malgré une bonne volonté de vous faire savourer son univers et son intrigue, je dois dire que parfois même avec une aide au début du livre, j’ai eu du mal à me rappeler à quel clan appartenait certains protagonistes, et à comprendre leurs objectifs, certains n’étant pas très clairs. Surtout que le lien naissant entre Shade et Rune va remettre en question beaucoup de choses, que ça soit au niveau politique et familial pour cette dernière. Il va aussi pas mal chambouler les convictions de Shade, lui qui ne voyait que jusqu’à présent les sorcières comme le mal incarné, même si certaines collent parfois à ce portrait, d’autres Rune s’y opposent totalement. L’intrigue reste cependant palpitante, avec notamment ces jeux de duperies, j’ai aimé tenter de démêler le vrai du faux. On nous présente aussi pas mal de personnages d’un coup, mais je trouve que chacun apporte un petit quelque chose, ce qui en fait une richesse. Franchement, je ne m’attendais pas du tout à ce que l’univers de cette saga soit aussi développée, à vrai dire en lisant le résumé, je n’avais pas vraiment d’attachant, à part que j’espère que les relations entre les personnages soient plus travaillées que ce que j’avais l’habitude de découvrir dans des récits plus ou moins similaires, et je n’ai pas été déçu sur ce point au contraire. La plume de Juliette est fluide, agréable, et elle arrivera assez facilement à vous transporter dans son univers.

Rune est une jeune sorcière de la terre, qui a un très lourd passé. En effet, suite à une rébellion son clan a été décimée. Aujourd’hui, leurs terres ayant été détruites, elle et ses proches doivent vivre sur le sol du clan du feu. Elle figure parmi les seuls survivants, et pour assurer la sécurité de sa famille avec l’aide du chasseur devenu son Attaché, elle part au palais du feu pour rencontrer la reine et tenter de négocier afin d’avoir de meilleures conditions de vie. Mais voilà leur arrivée au palais va plus que chambouler la vie royale. Rune est une personne attachante, forte malgré sa magie un peu atypique, un peu naïve et curieuse.

Shade quant à lui est un chasseur parisien, élevé dans la doctrine de la haine des sorcières, son voyage va plus que perturber ses repères, mais vous allez vite vous rendre compte qu’il est doté d’une incroyable capacité d’adaptation. C’est un guerrier silencieux, calme, qui prend le temps d’analyser la situation et ceux qui l’entoure, mais si dans le feu de l’excitation au début du livre il va commettre une très grosse erreur en devenant l’Attaché de la jeune sorcière. Il a aussi un fort esprit de compétition qu’il entretient depuis longtemps avec son frère. Il ne désire qu’une chose : prouver sa valeur, car depuis le départ de son second frère, il est comme un fantôme aux yeux de son père. Il arrive à cacher son mal-être derrière un masque d’impassibilité, mais on sent que cette distanciation lui pèse lourd sur le cœur. La chasse des sorcières a eu un effet très négatif sur leurs relations familiales, elles sont tendues pour la plupart. Tout ce qui compte c’est la capture des jeteurs de sorts, quitte à perdre quelqu’un dans la bataille ou à voir l’un de ces proches se faire capturer par l’une d’elles. C’est un sort plus que triste qui entoure cette famille, tout comme celle de Rune, mais d’une manière très différente.

Shade et Rune ont chacun leurs qualités, leurs forces, mais aussi leurs faiblesses. Ensemble ils forment un duo très atypique. En effet jusqu’à présent personne n’avait pu ramener vivant un chasseur. Le jeune chasseur, malgré ses idéaux va peu à peu se rapprocher de sa proie, lui témoigner de l’attachement, de l’affection. Il sera aussi un très protecteur pour cette dernière, n’hésitant pas à donner son opinion sur les décisions de sa protégée, surtout quand il sent qu’on veut la berner ou lui faire du mal. Leur relation romantique qui se construit au fur et à mesure est très touchante, et m’a notamment permis de me raccrocher au récit à un moment, où j’avais commencé à m’en détacher, par manque un peu de dynamisme et aussi d’intérêt. Elle est venue au bon moment alimentée le livre pour éviter que je commence sérieusement à n’ennuyer. Ces deux-là malgré leurs différences vont représenter une solide union entre la force brute et la magie, mais seront-ils assez forts pour se protéger mutuellement et éviter qu’une nouvelle catastrophe impliquant tous les mondes ne se déchaine ?

Afficher en entier
Or

Chronique disponible sur l'antre des 7 :

https://www.l-antre-des-7.com/post/les-%C3%A9chos-du-temps-tome-1-automne-%C3%A9crit-par-juliette-pierce

Je tiens à remercier les éditions Bookmark pour l'envoi de ce service presse et pour leur confiance. Je remercie également Juliette Pierce pour cette jolie histoire originale.

J'ai déjà eu l'occasion de lire de lire les quatre mains que Juliette Pierce écrit avec sa jumelle d'écriture Chlore Smys et j'ai toujours adoré leurs histoires. Je suis franchement admirative des intrigues qu'elles créent car on voit qu'elles ont fait des recherches pour nous offrir des œuvres originales. Je n'avais jamais lu Juliette Pierce seule et franchement j'aurais dû. J'adore sa plume elle est fluide, légère, dynamique. Elle nous porte dans un monde original, et les pages défilent à la vitesse de l'éclair. L'intrigue est vraiment très bien construite, on voit bien l'investissement de l'auteure et c'est très agréable à la lecture. L'univers qu'elle a créé est très singulier et j'ai beaucoup aimé. Elle a su allier des évènements qui se sont réellement déroulés à l'heure actuelle, avec du fantastique et de la science-fiction, c'est absolument remarquable. Je tire mon chapeau pour ce mélange de genre que j'ai particulièrement apprécié. Juliette n'est pas avare en détail, les descriptions sont très bien faites et on imagine aisément les décors, les personnages, les scènes, les combats qu'elle nous propose. J'ai ressenti beaucoup d'émotion lorsque c'était le point de vue de Sia, cette petite fille de l'eau m'a percuté, c'était tellement triste, que j'ai eu mal pour elle. Le fait qu'il y ait plusieurs points de vue, n'est absolument pas dérangeant, cela nous permet de cerner les autres personnages et on en apprend plus sur eux. J'ai beaucoup aimé l'humour de Shade, il m'a fait beaucoup sourire avec ses remarques lorsque Rune discutait avec Nohr. Rune est juste adorable, on voit bien qu'elle a un grand cœur, j'avais envie de la prendre dans mes bras, tellement elle est touchante. Calixte je ne l'ai pas aimé, c'est vraiment une peste, mais bon elle s'est bien rattrapée sur la fin. Au niveau de la romance, j'aurais aimé qu'elle soit plus lente, j'aime bien quand les choses durent, mais bon je suis très exigeante pour la romance.

Que dire de la couverture, mis à part qu'elle est sublime, je suis fan. Les couleurs rappellent bien le titre du livre, la fille en premier plan représente bien l'héroïne principale. Une couverture qui donne envie de nous plonger dans cette histoire, et c'est la raison pour laquelle j'ai eu envie de découvrir ce récit.

Je vais vous faire un bref résumé de l'histoire : Lors d'une chasse aux sorcières Shade, un jeune chasseur parisien, va faire la rencontre de Rune, une jeune sorcière de la Terre. Il devra la suivre dans son monde magique et sera entouré de ses pires ennemis: les sorciers. De fil et en aiguille, Shade et Rune devront faire face, à des complots et des intrigues de cours.

Bon j'arrête le massacre, je suis nulle pour résumer les histoires et de toute manière vous découvrirez tout en lisant ce premier tome.

En conclusion, j'ai adoré être plongé dans ce monde fait de sorcière, de magie et de chasseur. Le mélange d'univers et dès plus réussi, le fantastique, le réalisme et la science-fiction se marient à la perfection. Il y a du suspens, des secrets, des complots, des attentats, un amour interdit, des rivalités, des combats, un superbe ensemble qui je suis sure va vous plaire. Donc, on n'hésitez plus, IL FAUT LIRE LES ECHOS DU TEMPS !!!

Afficher en entier
Lu aussi

En commençant ma lecture je dois dire que je m'attendais à complètement autre chose que ce sur quoi je suis tombée. Du coup, j'ai eu un peu de mal à avancer dans ma lecture... En plus je pense que ce n'est pas le type de livre que j'aurais dû lire en ce moment.⁣

Il était vraiment beaucoup axé intrigue politique/de cours, complots, stratège,... C'est de façon général pas quelque chose que j'apprécie vraiment beaucoup. Principalement parce que la romance n'est jamais au centre de l'histoire, ce qui fut un peu le cas ici...⁣

Malgré tout, même si j'ai eu un peu de mal à me plonger dedans, la plume de l'auteure est vraiment top et l'univers qu'elle a crée est magnifique et original ! Les personnages ont chacun leur particularités, leurs caractères et sont totalement différents des autres ! Petit plus ils ont même des défauts ! Ce qui ne peut que les rendre plus "réel".⁣

J'ai eu un peu de mal avec l'héroïne, Rune, que j'ai trouvé trop naïve, innocente à mon goût. Pour ce qui est de Shade (le héros) ce fut mieux même si, j'avais un peu parfois l'impression qu'il ne savait pas trop où il en était.⁣

En résumé une histoire vraiment originale et intéressante que j'ai vraiment apprécié lire, mais qui ne m'a pas non plus spécialement emballée, sûrement du fait que j'en attendais trop...⁣

Afficher en entier
Diamant

En résumé ce tome 1 fut un coup de cœur ! Une plume magique qui nous « emporte » et nous fait traverser la brèche, nous faisant visiter l’univers comme s’y on y était. Un univers vraiment très original. Si le rythme, l’intrigue, les tensions, les complots et les secrets sont bien présent dès le début du livre et montent crescendo, les 100 dernières pages sont menées à un rythme d’enfer et il est impossible de poser le livre !

Mon avis entier :

http://lecture-mania.eklablog.com/les-echos-du-temps-tome-1-automne-a207189836?fbclid=IwAR3qI8-giq2aFpjbJ3RyICGy7_2I_MrMQQM__kkb8dhRhDoAlaJJd2AZEUo

Afficher en entier
Or

« Automne » est le premier tome de la série « Les échos du temps ».

Nous allons être plongés à Paris, en 2035. Depuis plusieurs années, des sorcières venues d’un autre monde passe une brèche spatio-temporelle les menant à Paris pour capturer des humains.

Qu’elles soient gentilles ou mauvaises, Shade n’en a que faire. Il est un chasseur de sorcières et tout ce qu’il souhaite c’est de toutes les tuer. Alors quand vient l’heure de sa première chasse, il est déterminé à montrer à son père qu’il est enfin prêt pour ça.

Sauf que ses plans ne se passent pas du tout comme prévu. Il fait la rencontre de Rune, une sorcière, qui le capture avec sa magie, le contraignant à la suivre dans son monde.

Alors je dois dire que j’ai passé un bon moment de lecture même s’il est vrai que la base de cette histoire reste simple. Cependant, je dois bien avouer que j’ai été plusieurs fois surprise et que finalement, au fur et à mesure des chapitres, le récit devenait plus complexe et intéressant.

L’histoire est narrée de deux points de vue : celui de Shade et celui de Rune.

Nous apprenons à les connaître dès les premiers instants, l’un humain l’autre sorcière. Shade déteste les sorcières et Rune ne voulait pas capturer d’humain. Leur rencontre va bouleverser leurs plans et le cours de leurs vies.

J’ai bien aimé cette alternance de points de vue. Tout d’abord parce que ce premier tome se passe essentiellement dans l’univers de Rune. Nous le découvrons ainsi avec les yeux de Shade, un humain, mais nous en percevons aussi les subtilités grâce à la vision de Rune.

J’ai vraiment apprécié la façon dont est divisé le monde des sorcières entre les éléments. Ce n’est pas un monde tout rose, il y a eu une grande guerre qui l’a morcelé et mis à mal les différentes ententes. On ressent toujours une certaine tension entre les différents clans, une tension qui va par la suite exploser.

Il y a parfois quelques petites difficultés de compréhension, notamment lorsque l’on parle de Protecteurs et d’Arrachés, mais c’est surtout le grand nombre de personnages qui m’a un peu donné du mal. Après cela reste personnel, j’ai toujours du mal pour assimiler les noms des protagonistes et ça me desserre lorsque je lis des histoires avec beaucoup d’acteurs.

Cependant, une fois vraiment plongé dans le récit et après avoir assimilé les principaux détails, on profite pleinement de l’histoire.

Le point qui m’a un peu chagriné est la relation entre Rune et Shade qui évolue trop rapidement pour que l’on puisse vraiment y croire.

Alors je me suis convaincue que tout est dû finalement au lien qui les unit et qui fait évoluer tout très vite entre eux, mais aussi parce que Rune est finalement une victime elle aussi, faisant ainsi ressentir de l’empathie pour elle alors que Shade la déteste. Je pense qu’il faut vraiment le prendre dans ce sens pour y croire et pour ne pas être un peu ‘agacé’ par cette relation trop simpliste.

A côté de leur histoire, il y en a une autre qui se dévoile à travers quelques chapitres très mystérieux. C’est narré d’une façon un peu mystique, délibérément pour donner une impression de magie, de mystère, alors que c’est la réalité.

Je suis vraiment très curieuse d’en apprendre plus là-dessus. D’ailleurs, le prochain tome ne serait-il pas « Hiver », en relation avec ces chapitres et le titre du premier tome ? On pourrait ainsi croire que ça sera une série de quatre tomes avec pour thème les saisons ?

Le final m’a surprise.

Le rythme monte crescendo et je ne m’attendais pas à ce que l’on arrive à ce stade-là aussi rapidement. Le plus intéressant reste donc à venir et je suis très curieuse de me plonger dans la suite !

En conclusion, « Les échos du temps, tome 1 : Automne » est une jolie surprise. Juliette PIERCE nous fait découvrir son univers magique qui pourrait paraître simple de prime abord, mais qui se révèle au fur et à mesure des chapitres plus complexe qu’imaginé.

Les personnages principaux, Rune et Shade, sont attachants, mais j’ai eu un peu de mal à croire à leur relation qui évolue trop vite.

Il y a beaucoup de personnages secondaires, ce qui peut d’abord nous perdre, mais ils donnent finalement vie à cet univers.

Le final est le point culminant de cette histoire qui a encore beaucoup à nous révéler et qui m’a vraiment donné envie de découvrir comment tout cela va évoluer.

( http://lectrice-lambda.blogspot.com/2021/03/les-echos-du-temps-tome-1-automne.html )

Afficher en entier
Or

J’ai lu cet roman alors que j’étais en pleine panne de lecture. Pourtant, j’ai passé un très bon moment et j’ai savouré Les échos du temps. J’ai été particulièrement ravie lorsque j’ai appris que l’auteure état française. En général, je suis adepte des auteurs anglophones. Automne, a réussi à titiller ma curiosité de par sa couverture et sa provenance #collectioninfinity. Nous sommes plongés en 2035 où Shade, chasseur de sorcière, vit. Nous le découvrons en action dans une mission périlleuse où il souhaite prouver à ses pairs ses qualités de chasseurs. C’est ainsi qu’il tombe sur Rune qui, pour se sauver de ses griffes, tente le tout pour le tout et les lie tout deux. J’ai adoré cette originalité que Juliette Pierce a adopté. Nous sommes face à un monde avec différentes brèches temporelles et séparant l’espace. Elle nous propose également des sorciers aux pouvoirs différents basé sur les quatre éléments vivant dans une monarchie compliqué après guerre. De plus, ce que j’ai trouvé encore plus intéressant que cette spécificité, c’était les liens entre les sorciers et leurs arachés et protecteurs. Il y avait une complexité dans leurs échanges et dans ces processus qui étaient super bien développé. Le monde en entier est d’ailleurs superbement bien exploité. Nous voyons particulièrement les décors dans lequel nous voyageons. Les points positifs du Roman sont l’intrigue ou les jeux de pouvoirs, de dupes, de manipulations sont rois ainsi que les nombreux mystères que l’auteure nous offre. Avec quelques indices au coin des chapitres, Juliette Pierce nous aguiche toujours plus intensément. Je veux savoir ce qui en résulte. Petit plus spécial pour les différents points de vue qui permettent de savourer encore plus cette histoire. Cependant, ce roman a aussi certaines incohérence sur les actions et pensées des personnages. J’étais parfois perdue et dépité, notamment (Spoil:)Spoiler(cliquez pour révéler) lorsque Rune se fait agressée sexuellement et qu’elle n’est choquée qu’une minute. Elle n’a ni traumatisme, ne se sent pas si mal, et surtout, n’admet pas qu’il s’agit d’une agression sexuelle. Ce que j’ai trouvé assez… dingue. J’ai eu beaucoup de dégout pour l’agresseur qui s’en sortait si bien…

J’ai plutôt apprécié les personnages mais je n’ai pas eu le temps de vraiment m’attaché à eux. J’attends le prochain tome pour les découvrir plus en profondeur. J’ai bien apprécié Rune. C’est une jeune sorcière, tout ce qu’il y a de plus normal. Elle a un grand coeur et semble vraiment différente des autres sorciers de son pays. Elle se soucie vraiment des autres et lutte pour la justice. Dès le départ, on sent qu’elle a du mal à pardonner le clan de l’air et du feu pour la guerre enclenché contre le clan de l’eau. Celui de la terre a beaucoup souffert également… Tandis que son nouveau arraché, Shade, est un chasseur de sorcière particulièrement haineux envers elles. Si j’ai beaucoup aimé le début de leur relation compliqué, ou tout deux marchaient sur des oeufs, j’ai été assez déçu par le revirement trop rapide qu’il y a eu. Je n’ai pas eu le temps de voir une réelle évolution crescendo entre eux. Leur relation était bien trop facile et manquait d’approfondissement. En plus de ces personnages, j’aurai peut-être souhaité plus d’ambiguïté avec le prince Nohr, ainsi plus d’explications sur la relation d’amitié avec Calixte. Cette dernière est une énigme dingue. J’ai tellement hâte de la découvrir.

Mensonges, Secrets, Magie et Tension vous tiendront en haleine !

Afficher en entier

http://www.unbrindelecture.com/2021/03/les-echos-du-temps-1-automne-de.html

Un premier tome haut en couleur qui nous amène dans un univers fantastique remplis de magie et d’embûches. Des personnages avec du relationnel développé et des émotions, de quoi faire balancer votre cœur.

Afficher en entier
Argent

J’ai beaucoup aimé ce titre. Il faut savoir que les 2 héros ont 17 et 19 ans et je préfère quand ils sont un peu plus âgés, mais je me suis laissée prendre à l’histoire. Bien hâte au tome 2

Afficher en entier
Argent

Un bon premier tome.

J'ai été un peu perturbée par la plume et par certains choix de narration. Cela a un peu gêné ma lecture au début, mais j'ai fini par me laisser entraîner par les personnages.

J'ai beaucoup aimé l'univers original. L'histoire, prise entre romance et complots, met un peu de temps à se lancer vraiment, mais les 100 dernières pages sont vraiment prenantes. Je lirai la suite !

(et la couv est juste magnifique)

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode