Livres
464 402
Membres
425 143

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Cacoethes-scribendi 2017-09-24T18:14:59+02:00

La vie est simple. Quand elle devient compliquée, ça veut dire qu’on se trompe quelque part. Ne l’oublie jamais. Si la vie devient compliquée, c’est parce que c’est nous qui la compliquons. Le bonheur et la souffrance, le désespoir et l’amour sont simples. Il n’y a rien de difficile.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Miney 2018-11-01T12:56:43+01:00

"On te dit que tu as les lèvres de ta grand-mère et les yeux de ton grand-père. Tu es une partie de quelque chose. Tu le sais parce que tu as leurs mains, leurs yeux, leurs lèvres, leurs cheveux... même un petit défaut dans la manière de parler te dira que tu es l'une des leurs." Mercurio s'arrêta un instant. "Moi, je n'ai jamais su si j'avais les mains de mon père ou de ma mère. C'est peut-être pour cette raison-là que je ne comprends pas pourquoi c'est important d'être juif ou chrétien... Parce que moi, je ne fais partie de rien. Je te demande pardon."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Galah 2018-10-31T08:41:58+01:00

"Je m'en fiche. Moi, je veux devenir riche", dit-il avec arrogance, en la défiant, soudain debout.

Anna réagit d'instinct. Elle se pencha par-dessus la table et lui donna une claque. "Je ne veux plus jamais t'entendre dire une bêtise pareille. Devenir riche, ça ne veut rien dire. Tu dois vouloir quelque chose qui nourrit le cœur. Ou tu mourras à l'intérieur".

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cacoethes-scribendi 2017-09-24T18:13:51+02:00

Les hommes qui se fixent un but facile... l’atteignent vite. Arrivés là, ils s’assoient... et ils meurent : ils restent là, sans bouger, pendant toute leur ennuyeuse vie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cacoethes-scribendi 2017-09-24T18:12:40+02:00

- Je veux être spécial pour elle, s'exclama Mercurio avec emphase.

- Sois spécial pour toi. Et tu le seras pour elle, dit Anna. C'est seulement comme ça que ça marche. Mais si tu cherches à être spécial uniquement pour elle, tu finiras par vous tromper tous les deux. Tu ne trouveras jamais le vrai toi-même et tu lui donneras quelque chose de faux.

Afficher en entier
Extrait ajouté par fredoue 2019-06-11T01:19:51+02:00

ALors Giuditta, tout à coup, l'embrassa sur la joue. Trois fois. ''Une fois pour ma mère, parce que je 'ai jamais pu le faire. Une fois pour ma grand-mère, parce que je voudrais pouvoir encore le faire. Et une pour la mère de Mercuri, parce que je sais combien je te dois'', lui dit-elle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par fredoue 2019-06-11T01:17:23+02:00

Tout le mal qui est souhaité, un jour ou l'autre, nous revient.

Afficher en entier
Extrait ajouté par fredoue 2019-06-11T01:15:42+02:00

-Vous pensez que je ne suis pas un criminel? demanda Mercurio.

- Bien sûr, répondit Zuan, sans hésiter.

- Vous savez qui je suis?

- Comment je saurais? '' Zuan je regarda, surpris.

Mercurio le fixait, attendant une réponse. Comme si ce vieil homme pouvait résoudre toutes les questions qu'il s'était posées, et qu'Isacco lui avait posées.

''À mon avis... reprit le vieux.

- Oui? fit Mercurio, plein d'espoir.

- T'es un gars qui s'est perdu'' , dit Zuan en haussant les épaules.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Galah 2018-10-31T08:37:37+01:00

La pression d'Anna s'arrêta, un instant. Puis elle recommença à l'attirer vers elle avec encore plus de chaleur. " Pose ta tête, mon garçon", murmura-t-elle.

Elle avait la même voix chaude que le soir où il avait fait sa connaissance, se dit Mercurio. " Où ?", demanda-t-il.

Anna se mit à rire. De cette manière gentille qui ne blessait pas.

"Sur mon épaule".

Mercurio pencha le cou, toujours raide. Il se dit que ce serait bien de fermer les yeux quand il sentit la main d'Anna qui lui caressait les cheveux. Mais il en était encore incapable. " Les habits de ton mari..., dit-il en levant la tête pour la regarder.

- Pose ta tête, l'interrompit Anna, en appuyant dessus pour la remettre sur son épaule. Tu ne sais pas parler avec la tête sur le côté ?"

Mercurio sourit.

Afficher en entier
Extrait ajouté par captcha 2018-03-28T14:51:46+02:00

« Qu'est-ce que je dois faire, Anna ? finit-il par demander.

- Va chercher cette fille, déjà.Qu'est-ce que tu attends ? Tu ne crois quand même pas que je vais y aller pour toi ? »

Mercurio leva les yeux et sourit.

« Et pense à qui tu es. A qui tu veut être. Pour toi avant tout.

- Qu'est-ce que ça veut dire ?

- Tu ne parais pourtant pas stupide, mon garçon.

- Qui je suis ? »

Anna prit sa main dans les siennes.« Je ne peux pas le savoir à ta place. »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode