Livres
421 595
Membres
338 405

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Enfants de Vénus



Description ajoutée par lilieatbooks 2017-09-09T22:45:26+02:00

Résumé

Quelques centaines d'années après la Révolution de Vénus qui a permis l'avènement d'une ère matriarcale, Physalis, princesse de Sàlissa et descendante de Vénus, est en âge d’enfanter une héritière pour le trône. Au mépris du protocole, elle refuse la méthode d’insémination et fait appel à un procréateur. Mais dans un futur où les hommes sont considérés par la plupart comme des êtres inférieurs, ce choix ne s’avère pourtant pas si simple…

Les deux jeunes gens que tout oppose commencent à devenir proches et cette intimité inédite remet en cause l’ordre établi. Face à la pression du conseil du royaume et aux interdits qui planent sur cette relation, Physalis va devoir faire un choix entre ses responsabilités d’héritière et ses convictions…

Les Enfants de Vénus est un roman d’anticipation, mêlant romance, aventure et science-fiction. L’auteur vous invite à plonger dans son univers futuriste insolite, ode à l’espoir, à l’égalité et à la nature.

Laissez-vous emporter par la délicatesse des sentiments et les rebondissements palpitants de cette histoire d’amour impossible !

Afficher en entier

Classement en biblio - 12 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par la-bouquineuse74 2018-05-15T12:43:59+02:00

Elle allait devoir choisir un procréateur, mais sur quels critères ? La beauté ? La robustesse ? Son imagination s’affola. Elle se dit même pendant un court instant qu’elle regrettait son choix, avant de se raviser. Non, elle était sûre d’elle. Sa conviction était profonde, et renforcée par une intuition infaillible. Être intime avec un homme ne devait pas être si effrayant…

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par jarnetmelanie 2018-06-23T02:36:39+02:00
Or

Un univers original.

Physalis est la future héritière du trône de Sàlissa.

Dans ce monde où les femmes sont reines , elle se doit de donner naissance à une fille.

Contrairement à la coutume qui est de procéder à une insémination, Physalis décide de faire appel à un procréateur ( un homme chargé d'avoir des relations sexuelles avec des femmes dans le but qu'elles tombent enceintes ). Elle va choisir Lime car celui-ci lui semble différent des autres.

Commence alors pour Physalis une nouvelle ère dans sa vie de princesse.

Ce qui m'a au départ attirée dans ce livre c'est de découvrir un monde matriarcal dans lequel les femmes ont le pouvoir.

Habituellement c'est plutôt l'inverse , les hommes ont le pouvoir et les femmes sont reléguées au second ordre. Mais ici c'est totalement le contraire. Ici les femmes ont le pouvoir .

Et j'avais hâte de découvrir ce que cela allait donner.

Je dois dire que le monde qui nous est ici décrit ne m'attire pas vraiment. Pas qu'il ne m'intéresse pas , bien au contraire , je le trouve plutôt passionnant. Non. Il ne m'attire pas dans le sens où en fait je n'aimerais pas y vivre.

Dans l'imaginaire collectif , un monde dirigé par des femmes est forcément un monde meilleur , un monde plus égalitaire et plus nuancé.

Force est de constater qu'ici ce n'est pas le cas , loin de là.

Le monde qui nous est ici dépeint fait la part belle aux femme et renvoie les hommes à des tâches subalternes. Ici ils n'ont point de pouvoir, ils ne servent qu'à servir les femmes.

Il n'y a d'ailleurs plus de relations entre hommes et femmes si ce n'est dans le but de procréer ( et encore cela est de plus en rare, les femmes préférant l'insémination ).

Dans un monde où les hommes et les femmes se côtoient de moins en moins et ne se mélangent plus que très rarement, Physalis va prendre le contre-pied de cela.

Elle qui doit absolument donner naissance à une héritière choisit de faire appel à un procréateur .

Au départ, c'est plus dans le but de gagner du temps face à l'insistance de sa mère mais petit à petit cela va changer.

En effet , au contact de Lime, Physalis va prendre conscience de certaines choses.

En s'ouvrant à cette relation différente elle va prendre conscience que cette vie n'est pas celle qu'elle souhaite , elle a envie d'autre chose pour elle mais aussi pour les autres.

J'ai beaucoup aimé la personnalité de Physalis, c'est une jeune femme qui ne s'en laisse pas compter et qui est suffisamment maline pour savoir se tirer d'un mauvais pas.

Son intelligence et son ouverture d'esprit lui permettent d'aller au-delà de ce que les autres s'imaginent.

On sent en elle une âme de rebelle, une personnalité qui pourrait être le fer de lance d'un nouveau départ.

Elle n'a pas peur d'aller de l'avant et de tenter de nouvelles choses , sa relation avec Lime en est d'ailleurs la preuve.

Quant à Lime, puisse qu'on parle de lui, je trouve que c'est un personnage intéressant. Lui qui n'est au départ qu'une simple marchandise, un homme objet façonné pour donner du plaisir et ensemencé les femmes va prendre une autre dimension au fur et à mesure que l'on va le découvrir.

Je regrette d'ailleurs que l'on n'en sache pas plus sur lui . J'aimerais beaucoup apprendre à mieux le connaître.

Je suis sûre qu'il peut être encore plus étonnant et passionnant que ce qu'il laisse deviner.

À travers ce livre on peut deviner un certain message, celui que le monde a besoin d'un équilibre et qu'une société mettant plus en avant un type de personnes ( quelles qu'elles soient ) au détriment des autres se tirent une balle dans le pied .

Car même si ici on n'en a qu'un avant goût et que l'on ne connait pas toute l'histoire de ce monde , on sent une certaine tension, on sent combien la situation est précaire malgré tout.

M.S. Mage a créée un univers étonnant qui mériterait que l'on y passe plus de temps.

Ici , certains thèmes sous-jacents sont juste effleurés et je ne doute pas qu'ils seront mis plus en avant par la suite ( car je ne doute aucunement qu'il y aura une suite ;) ).

"Les enfants de Venus" est une découverte que je ne regrette pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par la-bouquineuse74 2018-05-15T12:43:26+02:00
Or

ma chronique : https://labouquinerieimaginaire.wordpress.com/2017/10/22/les-enfants-de-venus-par-m-s-mage/#more-1009

Suite à des catastrophes naturelles d’origines climatiques, le monde est dévasté. La Révolution de Vénus permet l’amendement d’un nouveau mode de vie avec ces survivants : les Enfants de Vénus. Cette société matriarcale met en œuvre des femmes libres et toutes puissantes face à des hommes esclaves. Comme dans une ruche, les femmes travaillent et ont des responsabilités. Elles permettent à la société de vivre. Les femmes donnent naissance à des filles pour permettre à leur société de « bien » fonctionné. Les hommes, à l’image des faux-bourdons, ne sont là que pour faire perdurer l’espèce. Bien entendu il est préférable que l’enfant à naître soit de sexe féminin. Aussi pour augmenter leurs chances, et pour empêcher les d’avoir des sentiments pour les hommes, celles-ci ont recours à l’insémination artificielle.

On se retrouve projeté dans un monde de femmes, ou l’amour entre un homme et une femme n’a pas sa place. Notre princesse a la responsabilité de donner une héritière au trône. Malgré les réticences de sa mère la Reine, elle choisira un procréateur naturel du nom de Lime.

Notre héroïne est la princesse du royaume de Sàlissa, la princesse Physalis. C’est une jeune femme en quête de renouveau. Elle incarne la jeunesse à tout point de vue. Son esprit rebelle, sa sagesse et la force de son caractère fascine. Elle sait ce qu’elle veut. Plus tard, elle deviendra reine de la cité, mais elle veut être une reine en accord avec ses convictions, une femme qui s’affirme et qui pense sagement. C’est le genre de personne que l’on aimerait rencontrer dans la vraie vie. Elle m’a aussi beaucoup fait penser au personnage de Ludmilla dans la saga Nox d’Yves Grevet.

Lime. Lime c’est celui qui deviendra le procréateur naturel de Physalis. Ou peut-être pas. Mais leur relation n’est pas que charnelle, elle est belle et attachante. Son existence en tant qu’homme et sa place dans cette société intrigue…

Elle allait devoir choisir un procréateur, mais sur quels critères ? La beauté ? La robustesse ? Son imagination s’affola. Elle se dit même pendant un court instant qu’elle regrettait son choix, avant de se raviser. Non, elle était sûre d’elle. Sa conviction était profonde, et renforcée par une intuition infaillible. Être intime avec un homme ne devait pas être si effrayant…

J’ai été surprise par le nombre de références comprises dans ce livre. J’adore quand c’est ainsi. L’histoire, en plus d’être complètement géniale, impressionne par la réflexion qu’elle engendre et les clins d’œil qu’elle envoie.

Le fait que la société soit matriarcale fait réagir. Les situations inhabituelles choquent plus. Et même si le monde dans lequel on vit a grandement évolué, ce progrès ne se fait pas à toutes les échelles. C’est un combat permanent.

Il y a aussi quelques sujets subliminaux comme le réchauffement climatique et l’homosexualité.

L’abondance de références ne m’a pas sauté aux yeux. Loin de là. J’ai été aveugle. L’amour rend aveugle. Comment n’ai-je pas pu voir le prénom des personnages pendant ma lecture ? Ils sont presque, si je ne me trompe pas, issu de végétaux abordant diverses significations. À votre avis que signifie « physalis » ?

Mais il n’y a pas que cela, le récit porte les traces de la mythologie et de ces héros… À vous de voir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EgideOfBooks 2018-04-29T15:58:46+02:00
Lu aussi

https://egideofbooks.blogspot.fr/2018/04/43-les-enfants-de-venus.html

Merci à l’auteur pour sa confiance.

Quelques centaines d’années après la révolution de Vénus, Physalis, princesse qui est en âge d’enfanter, une héritière pour le trône refuse le protocole : L’insémination pour faire perdurer les femmes. Elle veut faire appel à un procréateur, seulement, les hommes sont considérés comme des personnes inférieures aux femmes, ils ne servent qu’à se reproduire... Elle va à l’encontre des règles et cela peut faire revoir toutes les règles du royaume...

Je pense que vous l’avez sûrement compris, Vénus est entièrement dominée/peuplée par les femmes ! Les hommes, eux, sont des êtres inférieurs qui n’ont le droit qu’a servir à la reproduction, rien de plus. C’est un univers assez particulier qui glace le sang rien que ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MiAngeMiDemon 2018-04-22T08:23:06+02:00
Or

Je remercie l'auteure pour l'envoi de ce service presse dédicacé pour mon blog. A l'origine, il est pour moi mais après lecture, je pense que ma fille pourra aussi le lire.

Pour la couverture, je n'ai pas trés bien compris les petits dessins en bas mais tout le reste correspond bien au livre.

Le résumé est alléchant et prometteur sans toutefois trop en dévoiler et c'est lui qui m'a invité à lire le livre.

J'ai beaucoup aimé cette dystopie matriarcale, la princesse à un caractère bien tranché. Elle ne suis pas les règles non pas par désir de rébellion (bon d'accord un peu) mais surtout par envie d'apprendre, de savoir pourquoi on en est arrivé là.

Elle aime tester ses limites et surtout celles de sa mère

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mwa-Audrey 2018-04-08T18:03:41+02:00
Or

Pour commencer, nous entrons directement dans l'histoire, dès les premières pages, ce qui est vraiment super car cela nous permet de ne pas nous ennuyer et de ne pas nous perdre dès le début. L'auteure fait en sorte de ne pas nous donner trop d'informations dès le départ. Elle nous en annonce petit à petit, ce qui est nettement plus agréable.

Ensuite, j'ai trouvé les personnages très sympathiques. Je me suis très vite attachée à eux et leurs caractères timides mais forts et rebelles. Ce que j'ai trouvé dommage, cependant, c'est en connaitre si peu sur leurs passés. Surtout en ce qui concerne Lime. Nous le connaissons tel qu'il est, mais rien d'autre. Ni sa famille, ni son enfance... Nous avons quelques brides d'informations, mais c'est tout. C'est vraiment dommage.

Même si je m'en doutais en lisant le résumé, j'ai été agréablement surprise en découvrant cette histoire originale. Au départ, j'avoue qu'après avoir lu le titre je pensais qu'il s'agissait d'un roman fantastique. Mais en fait pas du tout, et cela ne m'a pas empêchée d'apprécier l'histoire pour autant. Au contraire ! L'originalité de l'univers que l'auteure a créé a fait que ce n'est pas le cas. Nous voulons toujours en savoir plus sur celui-ci.

L'histoire est vraiment captivante. Nous sommes pris dans le récit du début à la fin et ne voulons pas le lâcher tellement il est passionnant. Les retournements de situation nous gardent en haleine tout le long de l'histoire, faisant en sorte que le peu d'action ne nous dérange absolument pas, puisque ainsi, il se passe toujours quelque chose.

Le seul défaut que j'ai trouvé à ce premier tome, c'est le manque d'explications sur le monde. L'auteure nous en parle, mais trop peu à mon gout. Elle reste bien vague, ne nous permettant pas de tout comprendre. J'ai donc bon espoir que cela changera dans le prochain tome, car là, j'ai vraiment l'impression qu'il manque quelque chose. C'est dommage.

La fin m'a chamboulée. Je ne m'attendais pas à ce que Physalis renonce ainsi à son combat ! Cela m'a choquée ! Même si je comprends les décisions qu'elle a prises, vu les circonstances. Sans en dire plus, j'espère sincèrement que tout va s'arranger dans le prochain tome. D'ailleurs, j'ai hâte de lire celui-ci, car vu la dernière page, elle ne peut qu'être pleine de surprises.

La plume de l'auteure est simple mais agréable à lire et prenante. Les descriptions sont, à mon gout, pas assez profondes. Les sentiments et les lieux sont décrits, mais trop peu, ne nous permettant pas de bien imaginer et ressentir les scènes. De plus, même si cela n’a rien à voir avec l'histoire en elle-même, le livre comporte des fautes. Ce n'est pas dérangeant, je tiens à le préciser, mais nous les remarquons quand même...

Pour conclure, même s'il ne s'agit pas d'un coup de cœur, j'ai vraiment beaucoup aimé ce livre dont l'histoire m'a captivée tellement elle est originale et passionnante. Je vous la recommande sincèrement, car malgré ses défauts elle mérite d'être lu. J'ai hâte de lire la suite !

Pour plus de chroniques :

http://mapassionlivresque.e-monsite.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeslivresdeNancy 2018-01-26T19:54:35+01:00
Bronze

Je remercie tout d'abord M.S Mage de m'avoir permis de découvrir son roman "Les enfants de Vénus" en service-presse.

Le résumé me tentait beaucoup et j'étais asses curieuse de découvrir cette histoire.

Dans un monde futuriste, une centaine d'années après la Révolution de Vénus qui a permis l'avènement d'une ère matriarcale, nous faisons la connaissance de Physalis, princesse de Sàlissa. Elle est en âge d’enfanter pour donner une héritière au trône. Au mépris du protocole et malgré les réticences de sa mère, la reine, Physalis refuse la méthode d'insémination et fait appel à un procréateur. Elle va choisir un procréateur du nom de Lime. Peu à peu, elle va commencer à devenir assez proche de Lime, mais comment faire quand on vit dans un monde dans lequel l'amour entre un homme et une femme n'a pas sa place.

Je ressors de ma lecture avec un avis un peu mitigé. Je n'ai pas détesté ma lecture, loin de là, mais ce n'est pas non plus un coup de cœur.

Dès les premières pages, on découvre l'univers créé par M.S Mage. Un univers assez original et bien travaillé où les femmes sont libres, travaillent, ont des responsabilités et sont toutes-puissantes face aux hommes réduit en esclavage qui ne sont là que pour faire perdurer l'espèce.

Pour augmenter leur chance d'avoir une fille et éviter d'avoir des sentiments, les femmes de ce monde, ont recourt à l’insémination artificielle. Mais elles peuvent également enfanter en ayant recourt à un procréateur.

Si l'univers m'a beaucoup plus, j'ai trouvé la romance un petit fade et pour cause, je n'ai pas du tout accroché au personnage de Lime. Si Physalis ressent peu à peu des sentiments pour lui, j'ai eu par moment l'impression que ce n'était pas vraiment réciproque. Quand on découvre Lime pour la première fois, on a l'impression qu'il est rebelle et qu'il ne se laisse pas faire et du coup pour la suite de l'histoire, ce côté rebelle m'a manqué.

Par contre, j'ai bien aimé le personnage de Physalis. C'est une princesse un peu rebelle qui se pose énormément de questions sur la société dans laquelle elle vit. Elle a du caractère et elle sait ce qu'elle veut. Peu à peu, elle s'affirme et elle souhaite devenir une future reine en accord avec ses convictions.

C'est une histoire une se lit assez rapidement. La plume de l'autrice est fluide, assez simple mais très agréable à lire.

En bref, un univers original et très bien travaillé mais, avec une romance un peu fade. Si le résumé vous tente, n'hésitez pas à découvrir cette histoire et peut-être serez vous agréablement surpris.

Lien de ma chronique : http://les-livres-de-nancy.blogspot.fr/2017/11/les-enfants-de-venus-ms-mage.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Codan 2018-01-01T20:49:47+01:00
Argent

https://lesmondesdeco.blogspot.fr/2018/01/les-enfants-de-venus-ms-mage.html

Un univers aux superbes possibilités mais pas toujours bien exploitées. La romance prend beaucoup trop de place alors que l'intrigue pourrait avoir d'autres facettes. Un bon moment de lecture tout de même !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leona-1 2017-12-23T11:57:07+01:00
Bronze

Si le pitch peut faire penser à une refonte de Wonder Woman à la sauce futuriste (les bulles en moins), il n’en est rien. D’où le charme et l’originalité de cette série.

Cependant, malgré un récit très bien mené, un rythme effréné et une fin inattendue, ce roman cumule un certain nombre de faiblesses tant au niveau scénaristique de stylistique. Même si Physalis prend un certain nombre de risques, un sentiment de facilité n’a cessé de me tarauder.

Je trouve cela vraiment dommage, car cette série joui également d’un très fort potentiel. Aussi, selon moi, une dernière réécriture s’impose pour remédier à ces problèmes.

Chronique complète :

https://biblideleona.wordpress.com/2017/12/23/romance-utopique-les-enfants-de-venus-t1-par-m-s-mage/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manou60 2017-11-24T16:13:34+01:00
Argent

Avant tout, je remercie chaleureusement M.S. Mage, l’auteure, pour ce service presse et pour sa gentillesse.

La dystopie étant l’un de mes genres préférés j’étais ravie de pouvoir plonger dans ce monde où la femme semble tout dominer pour voir si l’imagination de l’auteure lui a fait créer un monde meilleur ou pas..

Physalis est la princesse héritière du royaume de Sàlissa et descendante directe de Vénus, grâce à qui le monde est tel qu’il est. En effet, une révolution a eut lieu alors que le monde était proche de l’anéantissement ce qui a permit l’avènement de cette ère matriarcale où les hommes ne sont plus considérés que comme des serviteurs. Mais Physalis n’est pas une princesse comme les autres et sa décision d’utiliser un procréateur afin de donner une héritière à la Couronne ne va pas être sans conséquence.

M.S. Ange crée dans ce roman un monde vraiment étrange, très loin de ce que l’on connaît. En effet, ici, la Femme domine tout : elle est Reine, conseillère, garde, elle dirige des maisons de plaisir où d’autres femmes viennent utiliser les hommes pour la procréation. J’ai trouvé ça assez déstabilisant au départ puis au fil de ma lecture j’ai trouvé ce monde vraiment cohérent et bien imaginé. Le fait que les hommes n’aient plus la main sur les décisions n’empêche ni les tensions ni les conflits et j’ai aimé que ce monde ne soit pas parfait. L’auteure réussit à le rendre suffisamment crédible pour que l’on s’y projette pendant la lecture et a répondu à bon nombre de question que l’on peut se poser telle que : que fait-on des bébés garçons ? Pour ma part, j’ai vraiment apprécié..

La suite de ma chronique https://ettulisencoreemma.wordpress.com/2017/11/24/les-enfants-de-venus-par-m-s-mage/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Punkys 2017-11-07T11:19:20+01:00
Argent

Critique disponible sur www.ladychantilly.be

Plusieurs centaines d'années après les catastrophes naturelles qui ont bien failli anéantir l'humanité et notre monde, nous faisons la connaissance de Physalis, princesse du Royaume de Sàlissa, une terre gouvernée par les femmes et où les hommes sont réduit en esclavage ou au simple titre de "procréateur".

Alors âgée de 20 ans, le moment est venu pour Physalis de donner une héritière au trône, mais la jeune fille choisit une méthode bien particulière et considérée comme contre nature par son peuple, et surtout sa mère, la Reine. Elle fait le choix de se trouver un "procréateur" et refuse l'insémination artificielle.

Lors d'une cérémonie, elle choisit sur un coup de tête le jeune Lime et va au fil des jours tomber sous son charme.

Je reste assez dubitative à propos de cette lecture. J'ai lu le roman très rapidement, en une seule journée, mais je dois pourtant avouer que certains passages m'ont semblé très longs.

J'ai particulièrement adoré l'univers et le contexte général. Le fait d'imaginer un monde où les femmes ont pris le pouvoir, où elles traitent les hommes comme des objets inutiles et dégoûtants, où elles sont devenues froides et ont même perdu leur instinct maternel, m'a glacé le sang ! C'est là que je me suis rendue compte que si la place des femmes avait été changée par des hommes dans l'histoire, je n'aurais pas autant été choquée… C'est grave quand même, non ? On a tellement l'habitude de voir les hommes se faire diaboliser dans certains romans dystopiques, que lorsque c'est au tour de la gent féminine, on reste sur les fesses.

L'héroïne, Physalis, est une jeune femme encore fort naïve et dominée par sa mère, si bien qu'elle m'a parfois parut plus jeune que son âge. Malgré tout, elle ressent de plus en plus le besoin de s'imposer face à elle et de revendiquer son droit à la parole. Elle choisit donc de se rebeller contre le système, et surtout contre les bases fondamentales de son monde, à savoir, la supériorité des femmes. J'ai tout de suite remarqué son côté romantique et le fait qu'elle souhaite malgré elle tomber amoureuse d'un homme. Car je pense que c'est bien là une des plus grandes raisons qui la pousse à choisir un procréateur. Elle se sent seule et idéalise les anciennes relations entre les hommes et les femmes.

C'est ainsi qu'elle tombe (trop) rapidement amoureuse de Lime. J'ai trouvé dommage que leur relation fonctionne à sens unique, en tout cas à mon sens. Physalis l'aime, ça crève les yeux, mais je ne pense pas que ce soit réciproque du côté de Lime. Il est tellement endoctriné, tellement convaincu que sa place se résumé à coucher avec des femmes, qu'il ne se rend même pas compte qu'il est bien plus que ça.

C'est simple, j'ai détesté ce pauvre Lime ! Il m'a semblé un peu niait, et complètement à côté de la plaque par rapport à Physalis. Il est plat et il n'y a presque aucune lueur de rébellion dans son cœur comme la princesse l'espère durant tout le roman.

En ce qui concerne l'intrigue, je pense que malheureusement il n'y en a pas vraiment… L'histoire se concentre essentiellement sur l'amour naissant entre Physalis et Lime, et ne cherche pas à aller plus loin, ce qui est vraiment dommage. Sur la fin, l'auteure cherche à nous amener sur un nouveau rebondissement, sur une nouvelle piste d'action, mais pour moi ça s'est produit trop tard.

Même si j'ai bien apprécié ma lecture et que je ne regrette pas du tout d'avoir découvert cet univers qui m'a un peu chamboulée, je suis assez déçue du manque d'action et d'intrigue secondaire et me suis un peu ennuyée lors de certains passages.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Enfants de Vénus

  • France : 2017-08-13 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 12
Commentaires 11
Extraits 3
Evaluations 7
Note globale 7.43 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode