Livres
395 272
Comms
1 388 368
Membres
290 248

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Enfants de Vénus



Description ajoutée par lilieatbooks 2017-09-09T22:45:26+02:00

Résumé

Quelques centaines d'années après la Révolution de Vénus qui a permis l'avènement d'une ère matriarcale, Physalis, princesse de Sàlissa et descendante de Vénus, est en âge d’enfanter une héritière pour le trône. Au mépris du protocole, elle refuse la méthode d’insémination et fait appel à un procréateur. Mais dans un futur où les hommes sont considérés par la plupart comme des êtres inférieurs, ce choix ne s’avère pourtant pas si simple…

Les deux jeunes gens que tout oppose commencent à devenir proches et cette intimité inédite remet en cause l’ordre établi. Face à la pression du conseil du royaume et aux interdits qui planent sur cette relation, Physalis va devoir faire un choix entre ses responsabilités d’héritière et ses convictions…

Les Enfants de Vénus est un roman d’anticipation, mêlant romance, aventure et science-fiction. L’auteur vous invite à plonger dans son univers futuriste insolite, ode à l’espoir, à l’égalité et à la nature.

Laissez-vous emporter par la délicatesse des sentiments et les rebondissements palpitants de cette histoire d’amour impossible !

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs

PAL
1 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par WonderlandUsagi 2017-09-19T14:03:26+02:00

Elle allait devoir choisir un procréateur, mais sur quels critères ? La beauté ? La robustesse ? Son imagination s’affola. Elle se dit même pendant un court instant qu’elle regrettait son choix, avant de se raviser. Non, elle était sûre d’elle. Sa conviction était profonde, et renforcée par une intuition infaillible. Être intime avec un homme ne devait pas être si effrayant… Une brise légère souleva ses cheveux et un frisson la parcourut. La princesse se redressa puis décida de rentrer au palais, avant que son monologue intérieur ne lui provoque encore plus d’angoisses.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Manou60 2017-11-24T16:13:34+01:00
Argent

Avant tout, je remercie chaleureusement M.S. Mage, l’auteure, pour ce service presse et pour sa gentillesse.

La dystopie étant l’un de mes genres préférés j’étais ravie de pouvoir plonger dans ce monde où la femme semble tout dominer pour voir si l’imagination de l’auteure lui a fait créer un monde meilleur ou pas..

Physalis est la princesse héritière du royaume de Sàlissa et descendante directe de Vénus, grâce à qui le monde est tel qu’il est. En effet, une révolution a eut lieu alors que le monde était proche de l’anéantissement ce qui a permit l’avènement de cette ère matriarcale où les hommes ne sont plus considérés que comme des serviteurs. Mais Physalis n’est pas une princesse comme les autres et sa décision d’utiliser un procréateur afin de donner une héritière à la Couronne ne va pas être sans conséquence.

M.S. Ange crée dans ce roman un monde vraiment étrange, très loin de ce que l’on connaît. En effet, ici, la Femme domine tout : elle est Reine, conseillère, garde, elle dirige des maisons de plaisir où d’autres femmes viennent utiliser les hommes pour la procréation. J’ai trouvé ça assez déstabilisant au départ puis au fil de ma lecture j’ai trouvé ce monde vraiment cohérent et bien imaginé. Le fait que les hommes n’aient plus la main sur les décisions n’empêche ni les tensions ni les conflits et j’ai aimé que ce monde ne soit pas parfait. L’auteure réussit à le rendre suffisamment crédible pour que l’on s’y projette pendant la lecture et a répondu à bon nombre de question que l’on peut se poser telle que : que fait-on des bébés garçons ? Pour ma part, j’ai vraiment apprécié..

La suite de ma chronique https://ettulisencoreemma.wordpress.com/2017/11/24/les-enfants-de-venus-par-m-s-mage/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Punkys 2017-11-07T11:19:20+01:00
Argent

Critique disponible sur www.ladychantilly.be

Plusieurs centaines d'années après les catastrophes naturelles qui ont bien failli anéantir l'humanité et notre monde, nous faisons la connaissance de Physalis, princesse du Royaume de Sàlissa, une terre gouvernée par les femmes et où les hommes sont réduit en esclavage ou au simple titre de "procréateur".

Alors âgée de 20 ans, le moment est venu pour Physalis de donner une héritière au trône, mais la jeune fille choisit une méthode bien particulière et considérée comme contre nature par son peuple, et surtout sa mère, la Reine. Elle fait le choix de se trouver un "procréateur" et refuse l'insémination artificielle.

Lors d'une cérémonie, elle choisit sur un coup de tête le jeune Lime et va au fil des jours tomber sous son charme.

Je reste assez dubitative à propos de cette lecture. J'ai lu le roman très rapidement, en une seule journée, mais je dois pourtant avouer que certains passages m'ont semblé très longs.

J'ai particulièrement adoré l'univers et le contexte général. Le fait d'imaginer un monde où les femmes ont pris le pouvoir, où elles traitent les hommes comme des objets inutiles et dégoûtants, où elles sont devenues froides et ont même perdu leur instinct maternel, m'a glacé le sang ! C'est là que je me suis rendue compte que si la place des femmes avait été changée par des hommes dans l'histoire, je n'aurais pas autant été choquée… C'est grave quand même, non ? On a tellement l'habitude de voir les hommes se faire diaboliser dans certains romans dystopiques, que lorsque c'est au tour de la gent féminine, on reste sur les fesses.

L'héroïne, Physalis, est une jeune femme encore fort naïve et dominée par sa mère, si bien qu'elle m'a parfois parut plus jeune que son âge. Malgré tout, elle ressent de plus en plus le besoin de s'imposer face à elle et de revendiquer son droit à la parole. Elle choisit donc de se rebeller contre le système, et surtout contre les bases fondamentales de son monde, à savoir, la supériorité des femmes. J'ai tout de suite remarqué son côté romantique et le fait qu'elle souhaite malgré elle tomber amoureuse d'un homme. Car je pense que c'est bien là une des plus grandes raisons qui la pousse à choisir un procréateur. Elle se sent seule et idéalise les anciennes relations entre les hommes et les femmes.

C'est ainsi qu'elle tombe (trop) rapidement amoureuse de Lime. J'ai trouvé dommage que leur relation fonctionne à sens unique, en tout cas à mon sens. Physalis l'aime, ça crève les yeux, mais je ne pense pas que ce soit réciproque du côté de Lime. Il est tellement endoctriné, tellement convaincu que sa place se résumé à coucher avec des femmes, qu'il ne se rend même pas compte qu'il est bien plus que ça.

C'est simple, j'ai détesté ce pauvre Lime ! Il m'a semblé un peu niait, et complètement à côté de la plaque par rapport à Physalis. Il est plat et il n'y a presque aucune lueur de rébellion dans son cœur comme la princesse l'espère durant tout le roman.

En ce qui concerne l'intrigue, je pense que malheureusement il n'y en a pas vraiment… L'histoire se concentre essentiellement sur l'amour naissant entre Physalis et Lime, et ne cherche pas à aller plus loin, ce qui est vraiment dommage. Sur la fin, l'auteure cherche à nous amener sur un nouveau rebondissement, sur une nouvelle piste d'action, mais pour moi ça s'est produit trop tard.

Même si j'ai bien apprécié ma lecture et que je ne regrette pas du tout d'avoir découvert cet univers qui m'a un peu chamboulée, je suis assez déçue du manque d'action et d'intrigue secondaire et me suis un peu ennuyée lors de certains passages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vardenduria 2017-10-02T16:07:53+02:00
Diamant

Il n’y a pas très longtemps, j’ai écris dans une de mes chroniques que je devrais être polygame, à cause de tous les hommes fictifs dont je suis tombée amoureuse. Et Lime fait partie de ces heureux élus. Tout comme ce livre, un vrai coup de cœur.

L’univers crée est vraiment original, faire des hommes des esclaves et des êtres sans valeur. Mais c’était sans compter sur la princesse Physalis, rebelle dans l’âme, qui rêve de liberté et de changements, mais pas trop radicaux pour le moment.

On suit donc cette princesse qui a la responsabilité de donner une future héritière au trône, sans passer par l’insémination artificielle, mais par la procréation naturelle. Mais la suite, n’était pas vraiment prévue. Pas avec ce sourire charmeur et cet homme surprenant qu’est Lime. Sans le vouloir, elle va changer son destin, ainsi que celui de son procréateur.

Un premier livre qui m’a donné des frissons, qui m’a fait vibrer, autant de plaisir que des tristesse. Ce livre m’a fait vivre et voyager par toutes les entreprises périlleuses de la jeune princesse. Au fur et à mesure de la lecture, on voit justement cette jeune princesse prendre ses responsabilités en tant que future reine de ce royaume. Et elle deviendra une femme, une future reine.

J’aimerai vivre une histoire aussi vraie que celle entre Physalis et Lime, ils me font envie ces deux-là. Mais à défaut de le vivre réellement, je le vis grâce à la lecture et c’est le plus beau cadeau qu’un auteur puisse offrir à ses lecteurs.

Je remercie donc M.S. Mage pour ce Service Presse mais je tenais à vous remercier également de m’avoir fait voyager à travers vos lignes. Je lirai avec grand plaisir (et même avec hâte) la suite de ce livre. Merci d’avoir eu cette imagination.

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 6
Commentaires 3
Extraits 1
Evaluations 2
Note globale 8.5 / 10

Évaluations