Livres
524 268
Membres
542 452

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les enfants qui mentent n'iront pas au paradis



Description ajoutée par Framb0ise 2017-02-20T14:39:37+01:00

Résumé

Elle s’est rapprochée. Elle a reniflé son cou, sa nuque et ses oreilles. Ses lèvres se sont placées à quelques millimètres des siennes. Elle a chuchoté : «Tu savais que la lubricité est l’invention d’un bourgeois très à droite. Les gens de gauche échangent tellement de théories, qu’ils en oublient de baiser». Gabriel, écrivain quadra précaire épuisé par l’amour et la vie, tombe amoureux de Catherine, institutrice de son fils et membre du Parti National… Toute la grâce et l’impertinence de Nicolas Rey pour ce portrait d’un romantique désenchanté, plus actuel que jamais.

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 lecteurs

extrait

"Catherine appartient à ma famille. Je n'imagine pas la vie sans elle."

C'est une histoire universelle. Il y a un passé, un destin, des rencontres et un jour, débarque l'autre, à savoir l'amour d'une vie. On ne sait pas trop ce qui vient de nous tomber sur le coin du crâne mais tout devient d'une extrême fluidité. Dès le premier jour, dès la première minute, on dialogue sans avoir besoin de se parler. On la regarde. On se dit : "C'est bien d'avoir tenu le coup jusqu'à cet instant-là."

Elle arrive vers vous avec sa grande écharpe. Elle sourit déjà. Sans le savoir, elle vient, elle aussi, de trouver son point d'équilibre. Celui que vous cherchiez à l'aube des nuits grises et pleines de cendres. Et c'est l'unique raison pour laquelle un homme s'est donné le mal de vivre, chère Catherine.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Je n'ai pas trouvé le titre vraiment bien adapté au roman, je le trouve très généraliste ou c'est moi qui n'ai pas saisi la subtilité du truc. L'histoire est assez banale, elle aborde un peu tous les sujets qui font l'actualité aujourd'hui, la politique, la laïcité, la fonction publique, le sexe. Le roman est assez spécial, pas repoussant mais pas sensationnel non plus. Le piège, c'est que les chapitres sont courts et qu'on est tenté de se dire « allez encore un », et l'avantage c'est qu'on le finira vite.

Que peut-on retenir de cette histoire ? Rien d'inoubliable, des personnages olé olé qui s'éclatent à leur manière dans leur histoire de cul, pas mal de provoc, un style cru, simple.

C'est l'histoire de Gabriel qui vient d'être largué par sa nana. A la réunion des parents d'élèves, il tombe en admiration devant Catherine, l'instit de son fils. Il a 40 ans, elle en a 50. Mais voilà, Gabriel est de gauche et l'instit milite au Parti National. C'est très mal vu. Mais il y a une chose à laquelle Gabriel est incapable de résister, c'est le cul de Catherine. Ah le cul de Catherine !!! Il fascine Gabriel. Les deux gus vont s'épanouir dans une sexualité dépravée tout en échangeant quelques idées qui volent un peu moins bas.

Afficher en entier

Date de sortie

Les enfants qui mentent n'iront pas au paradis

  • France : 2016-01-14 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

lecteurs 5
Commentaires 1
extraits 23
Evaluations 1
Note globale 5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode