Livres
528 694
Membres
548 859

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Pas apprécié

Un peu déçu du roman, je m'attendais à mieux après avoir vu le film….

Afficher en entier
Diamant

Ceux qui disent que Sherlock Holmes est le meilleur des détectives du monde ne connaisse pas encore l'existence de sa sœur : Enola Holmes ! 1888, le jour de ses 14 ans Enola découvre que ça mère a disparu. Elle qui a grandie libre est alors soumise par ses frères et expédiée droit vers un pensionnat de jeunes filles mais Enola et pleine de ressources et elle échappe à son détective de frère, plongeant dans les bas-fonds de la capitale…Pendant 1 an elle se cache et résout des enquêtes dont même Sherlock n'avait pas la solution. Enola est une version féminine et féministe de son frère, je l'admire car elle a su se faire une place dans un monde où les femmes sont sous-estimées !!!

Afficher en entier
Or

Très bon livre, qui donne une vision, de manière humoristique mais très pertinente, de la condition des femmes à cette époque (bien plus que dans le roman de Conan Doyle). De plus, le personnage de Sherlock "n'encombre" pas le récit mais est présent par touches sans trop s'attarder. On découvre donc un personnage nouveau tout en ayant quelques repères connus. Le langage de l'auteure n'est pas trop guindé ni trop simpliste, très agréable à lire. On a très envie de découvrir la suite pour percer le secret du message codé et enfin retrouver sa mère.

Afficher en entier
Bronze

Une découverte fortuite du livre je n'avais aucune idée qu'il existait des livres sur la sœur de Sherlock Holmes et après avoir découvert le film d'elona Holmes je me suis intéressée au livre une petite déception par contre les événements du livre n'ont rien à voir avec le film à savoir pourquoi

Afficher en entier
Argent

Un premier tome prometteur pour une nouvelle approche des aventures de la famille Holmes. J'ai lu le livre avant de regarder le film, et c'est une belle découverte. J'ai aimé le personnage d'Enola et lirai la suite de ses aventures avec plaisir.

Afficher en entier
Argent

Ce livre est vachement bien! Je dois avouer... je l'ai commencer à l'âge de douze ans; je ne l'avais jamais fini par-ce que je n'avais pas vraiment crocher.. Deux ans plus tard le film est sortie sur netflix, j'ai tellement aimer que je me suis accrocher au livre qui trônais dans ma bibliothèque depuis fort longtemps! Avec la musique du film dans les oreilles j'ai recommencer le livre et l'ai dévoré en deux jour. J'étais un peu déçu de la fin... Peut-être par-ce qu'elle ne corespond absolument pas au film... qui c'est?

Afficher en entier

Dans la mesure du possible j’aime bien lire un livre avant de découvrir son adaptation en film ou en série. Et il n’y avait pas de raison que la série de roman pour la jeunesse Enola Holmes, mettant en scène la petite sœur imaginaire de Sherlock Holmes, fasse exception à la règle. Aussi quelques jours avant la sortie sur Netflix de l’adaptation du premier volet des aventures de l’apprentie détective, je me suis plongée dans la version littéraire de la dite aventure.

Angleterre, 1888. Enola, quatorze ans, a toujours vécu dans le manoir familial en compagnie de sa mère, femme au fort caractère et aux mœurs avant-gardistes et féministes. Mais quand celle-ci disparaît sans laisser de trace, l’adolescente est contrainte de prévenir ses deux frères aînés Mycroft et Sherlock Holmes, le détective le plus célèbre du monde. Mais quand ses frères décident de ne rien faire pour retrouver leur mère et en plus de l’envoyer dans un pensionnat de jeunes filles, Enola n’a plus qu’une solution : s’échapper et partir mener l’enquête elle-même. Car Sherlock ne semble pas être le seul membre de la famille doué pour résoudre les énigmes.

J’ai passé un très chouette moment de lecture en compagnie d’Enola, une héroïne juste comme je les aime. Il s’agit d’une jeune fille à l’esprit libre, intelligente, maligne et dotée d’une grande imagination doublée d’un sens de la débrouillardise à nul autre pareil. Cependant pas facile de se faire entendre ou de mener sa vie comme on l’entend quand on a quatorze ans et de surcroît quand on est une fille dans l’Angleterre de la fin du XIXe siècle.

J’ai adoré suivre les rebondissements qui jalonnent la toute première enquête d’Enola, ou plus exactement les enquêtes. En effet en parallèle de ses recherches pour retrouver sa mère, notre apprentie détective se retrouve mêlée sans le vouloir à une mystérieuse disparition d’enfant qu’elle entend bien résoudre avec autant de brio que son frère aîné. Et même si certaines réponses apportées aux mystères de ce premier tome ne m’ont pas totalement satisfaite, je me suis malgré tout totalement laissée emporter par l’histoire.

Il m’est bien entendu difficile de vous parler de ce roman sans évoquer le personnage emblématique qui partage son nom de famille avec Enola, à savoir le seul et unique Sherlock Holmes. Et le moins que l’on puisse dire dans ce premier tome c’est qu’il n’apparaît pas exactement comme un grand frère parfait ou un homme très féministe, bien au contraire.

Et il en va de même pour Mycroft. J’ai donc pris énormément de plaisir à regarder Enola leur prouver que le « sexe faible » est aussi capable que les hommes, si ce n’est plus, de faire preuve d’intelligence, d’esprit d’initiative et de logique. Mention spéciale à tous les moments où Enola glisse entre les mailles du filet au nez et à la barbe de ses chers grands frères.

L’autrice en profite d’ailleurs pour nous faire passer quelques messages à travers la voix et les choix de vie de son héroïne. Car bien que l’histoire se passe à la fin du XIXe siècle, certaines thématiques abordées n’en restent pas moins totalement d’actualité aujourd’hui. À commencer par le fait que la société d’hier et d’aujourd’hui juge et condamne bien trop souvent les femmes qui ne vivent pas selon les mœurs en vigueur, que ces mêmes femmes sont bien souvent sous-estimées et réduites à leur simple corps, corps que dès le plus jeune âge on entend contrôler et modeler selon des normes et des modes aussi absurdes que dangereuses. Àtravers la voix d’Enola et celle de sa mère également, Nancy Springer nous rappelle que si les femmes ont plus de liberté aujourd’hui elles ont encore quelques combats à mener pour ne plus être traitées de manière inférieur aux hommes, vivre leur vie et gérer leur corps comme elles l’entendent.

Enola Holmes est le genre de roman qui regroupe tout ce que j’aime dans la littérature jeunesse : une héroïne forte, charismatique et attachante, une aventure pleine de rebondissements et un message fort. Autant vous dire qu’il me tarde de retrouver notre jeune apprentie détective dans la suite de ses aventures et de voir combien de temps encore elle parviendra à échapper à l’autorité de ses grands frères et au flair inégalable de Sherlock Holmes.

Afficher en entier
Diamant

Un plaisir à lire et relire

Afficher en entier
Or

J’ai adorer ce livre c’était vraiment bon

Afficher en entier
Lu aussi

Super Bd pour tout âges, je la recommande vraiment. Dessins originaux style aquarelle. Histoire bien écrite, divertissante et facile à lire.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode