Livres
462 216
Membres
419 371

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Et Dieu se leva du pied gauche



Description ajoutée par Lusitanna 2018-03-18T16:25:24+01:00

Résumé

Après avoir avoué à sa femme qu'il avait toujours détesté le thé, Ambroise Perrin se défenestre sous les yeux médusés des personnes présentes.

Dans un palace vénitien, Louise Duval se réveille d'une soirée de gala et découvre que sept de ses collègues sont morts au même moment dans leur lit de cause inexpliquées. Rien ne lie ces deux affaires, si ce n'est leur mystère. C'est assez pour intéresser Evariste Fauconnier, enquêteur émérite spécialisé dans les affaires que personne ne peut résoudre.

Entre crimes en série et esprits diaboliques, le fin limier va devoir dénouer les fils d'une gigantesque toile qui risque bien d'avaler son âme autant que sa raison.

CAR L'ARAIGNEE A SOUVENT LE DESSUS SUR LE PAPILLON.

Afficher en entier

Classement en biblio - 20 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Paraffine 2018-12-31T22:59:30+01:00

— Parfois, j’ai peur de ne pas vous encourager à la mesure de vos talents, Georges.

— Je m’en remettrai, monsieur. Lorsque mon contact m’a transmis les plans, j’en ai profité pour demander à l’administration neuchâteloise la copie du marché public qui a été passé par le canton à qui appartient la forêt.

— Vous m’émoustillez, Georges.

Spoiler(cliquez pour révéler)— Le cahier des clauses techniques a été d’une lecture fort intéressante, car il détaille le volume de terre qu’il a fallu excaver afin de pouvoir placer les fondations de la structure.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Dorfenor 2019-02-18T20:52:10+01:00
Argent

Toujours un régal de retrouver nos deux enquêteurs. Les dialogues entre ces deux personnages sont toujours aussi mordants.

En ce qui concerne cette enquête je n'ai absolument pas eu le début d'une idée dans la résolution de l'énigme. Oren Miller m'a baladé tout le long de son livre. Je n'ai rien vu venir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par triskeliga 2018-12-30T12:49:11+01:00
Or

Oren Miller m'a fait connaître de véritable montagne russe avec son récit , je suis passée par toutes les émotions, la tristesse et ses frissons, le plaisir et ses sourires.

Le tome est jalonné de passages différents, le journal d'une personne qui observe la douleur physique et psychique des prisonniers et cobayes d'un camp de concentration nazis, ce qui m'a rappelé " les médecins maudits " et surtout l'horreur dont est capable l'être humain, puis, je me suis retrouvée dans la tête du tueur qui parle tout en métaphores des tortures qu'il inflige en parlant de ses fleurs et de son jardin, on comprend rapidement qu'il parle d'enfants, un sujet toujours difficile pour moi, et pourtant, l'auteur le fait tout en émotion, rien n'est dévoilé tout est suggéré.

Et bien sûr, le duo Evariste isabeau fait encore mouche, leurs dialogues ciselés sont totalement jouissifs avec un Geoges au taquet.

Les personnages sont tous très bien travaillés et Oren Miller utilise sa plume avec talent.

conclusion une bonne série à suivre.

Afficher en entier
Diamant

http://www.voluptueusementvotre.fr/2018/11/et-dieu-se-leva-du-pied-gauche-oren-miller/

Oren Miller est une auteure que j’ai rencontrée sous le nom de Lucie Castel dont j’ai dévoré chacune des romances. Depuis un certain temps, cependant, j’avais dans l’idée de partir à la découverte de la part sombre de ses écrits et de me plonger à corps perdu dans un de ses polars. Grand bien m’en a pris, car je suis totalement fascinée par le livre que je viens de terminer.

Et Dieu se leva du pied gauche m’a confrontée à certaines de mes peurs, il m’a également brisé le cœur tant les événements qu’il décrit ont su toucher ma corde sensible. Il y a des sujets qui me parlent plus que d’autres et force est de constater que celui-ci m’a profondément émue.

Totalement indépendant des tomes précédents, cette nouvelle aventure d’Évariste Fauconnier et d’Isabeau Le Du est en tout point parfaite. Chaque détail à son importance, chaque rebondissement apporte sa pièce à l’ensemble et le dénouement est tout simplement stupéfiant. Oren Miller a pris énormément de soin à construire son texte et tous les éléments s’emboîtent à merveille. De ce fait, il faut rester sur ses gardes, bien ranger toutes les particularités dans un coin de sa tête. Pourtant, même en faisant preuve d’une grande attention, l’auteure réussit à nous surprendre et nous happer jusqu’à la toute dernière ligne.

C’est donc sur les ravages de l’après-guerre que se développe le récit. Je dois vous avouer que j’ai retenu mon souffle à de nombreux moments et j’ai beaucoup apprécié les différentes parties mises en place. En effet, non seulement nous assistons au raisonnement des enquêteurs, mais certains chapitres nous sont offerts du point de vue de la Bête et d’autres reflètent l’enfer vécu à Struthof à travers les yeux d’un mystérieux narrateur. De quoi titiller notre imagination et nous permettre d’élaborer bon nombre de théories.

J’ai un immense coup de cœur pour cette histoire et particulièrement sur le duo constitué par Évariste et Isabeau. Quel plaisir d’avoir fait leur connaissance et de les voir résoudre cette enquête ! Ils m’ont fait penser aux films de Sherlock Holmes joués par Robert Downey Jr et Jude Law. Leurs échanges sont vifs, intelligents, sarcastiques ; leurs personnalités attachantes et intrigantes. J’ai adoré en tous points leurs caractères affirmés et la relation qu’ils ont établie. Je ne suis pas prête de les oublier.

Et Dieu se leva du pied gauche est une pépite du genre que je ne saurais que vous recommander ! Un bruissement, un craquement et tout le texte prend une tournure angoissante. Rien n’est facile dans cette lecture, car on ne peut finalement pas faire confiance à l’évidence. Le tout est joliment relevé par une touche d’humour et une pointe d’ironie très agréable qui rend ce livre totalement addictif.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par anne58 2018-11-11T23:36:21+01:00
Diamant

Il faut absolument que je contacte le service après vente des livres d'Oren Miller, rien ne va plus! Ce livre est affreusement rapide à lire, et pourtant j'ai essayer de le trainer le plus possible. Mais c'est vraiment très difficile à réaliser.

La plume sans surprise est superbe, acérée lorsqu'il le faut (mais bien moins que dans les précédentes aventures d'Evariste et Isabeau). L'intrigue se déroule à la perfection, comme une partition parfaitement ajustée. Le découpage des chapitre et l'alternance des narrateurs ne fait qu'amplifier l'additivité.

Bon en fait c'est un très gros coup de coeur pour moi. Je sais que les lectures qui vont suivre dans les prochains jours vont être décevantes, la barre est très haute.

Vivement le prochain Oren Miller!

Afficher en entier
Argent

J'ai adoré la plume d'Oren Miller, très drôle et plaisante, avec cette façon très moderne de présenter des personnages des années 50. En revanche, j'ai relevé beaucoup de fautes, en particulier des concordances de temps concernant le subjonctif (tantôt accordé au passé, tantôt au présent, et souvent d'une manière mal appropriée). Le duo d'Évariste et d'Isabeau est d'un génie comique remarquable, ce qui en fait des Holmes/Watson à la française et plus décontractés.

Quoique j'aie réellement apprécié cette lecture, je dois avouer ma déception concernant l'intrigue, qui comporte plusieurs idées géniales mais... que je trouve très mal exploitées dans l'ensemble. Spoiler(cliquez pour révéler)Je pense tout d'abord à cette affaire de suicidé qui ouvre le livre, qui est absente de la trame principale et ne présente finalement aucun autre intérêt que de prêter à sourire. Idem pour l'affaire des sept morts de l'hôtel : la révélation des responsables est alambiquée, facile, rapide et gâche l'intérêt de la chose. Dommage !

Ainsi, de mon point de vue, tout dépend intégralement de la plume de l'auteure et des protagonistes majeurs de la série, mais ce sont deux facteurs qui rendent réellement le livre fabuleux à lire, et qui font que j'encourage tout le monde à lire cet opus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Azuriea 2018-04-22T11:07:08+02:00
Diamant

Encore un merveilleux tome des aventures d'Evariste et Isabeau. Rempli de mystère, d'humour, d'enquête, d'amitié, d'humanité... bref : Un régal, comme les deux premiers.

La plume d'Oren est fluide, sans accro et la lecture se fait avec facilité. Ajoutée à l'enquête qui nous tiens en haleine jusqu'au bout, on ne voit pas défiler les pages, jusqu'au point final... et quel final !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nacera-Aanor 2018-04-13T11:40:03+02:00
Diamant

J'avais découvert l'auteure avec le premier tome de cette série, "J'agonise fort bien, merci", que j'avais adoré. Le deuxième tome, "A présent vous pouvez enterrer la mariée", m'avait un peu déçue, non pas à cause de son scénario tout aussi époustouflant que le premier tome, mais parce que je n'ai pas réussi à retrouver l'aspect fantastique qui m'avait charmée dans le premier tome.

Avec "Et Dieu se leva du pied gauche", Oren Miller se rattrape magistralement ! Ce roman est une perle, une pépite. Quand vous pensez comprendre le fin mot de l'histoire, vous êtes encore bien loin de tout savoir. Le schéma global, si cher à Evariste, vous échappera jusqu'au dernier moment, et c'est tellement jouissif ! Ce roman surprend de bout en bout, et le duo Evariste/Isabeau est toujours aussi savoureux.

Bref, un coup de coeur exceptionnel.

Afficher en entier

Activité récente

Lylou5 le place en liste or
2019-03-31T19:23:20+02:00

Les chiffres

Lecteurs 20
Commentaires 7
Extraits 18
Evaluations 9
Note globale 8.89 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode