Livres
606 773
Membres
698 243

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Épreuves de Poséidon, Tome 1 : Le Roi brisé



Description ajoutée par Avalon 2022-05-27T18:30:52+02:00

Résumé

Il m'a épousée, et exilée, et maintenant, il est la seule chose qui m'empêche de sauver ma sœur.

Ma sœur se change en pierre. Elle dort depuis huit ans – depuis aussi longtemps que je suis l'épouse secrète, en exil, du roi de l'océan.

Poséidon est féroce, impitoyable et d'une puissance terrifiante. Je ne suis qu'une nymphe marine brisée dont la magie ne s’est jamais éveillée. Mais le seul moyen de sauver ma sœur se trouve dans son palais sous-marin, et je n'ai rien d'autre à perdre.

Je m'attendais à ce que ce soit difficile de fuir mon exil et d’aller jusqu’au palais. Ce que je n'avais pas prévu, c'était d’avoir à lutter contre un torrent de désir inattendu pour Poséidon lorsqu'il me surprend chez lui.

Ce dieu de l'océan d'une beauté dévastatrice a des secrets. Des vagues sauvages déferlent dans ses yeux quand il me regarde, et je me rends vite compte qu'il est peut-être aussi brisé que moi.

Mais quand un dieu a des secrets, les conséquences sont terribles.

Afficher en entier

Classement en biblio - 53 lecteurs

extrait

— Tu es faible.

— Quoi ?

— Tu es faible, répéta Poséidon, d'un ton neutre. Physiquement, ajouta-t-il, comme si cela atténuerait l'insulte.

Ce n'était pas le cas.

— Ouais. J'imagine. Je ne me suis pas bien adaptée.

Je me dandinai.

— Tu devrais manger plus.

Je ne pus m'empêcher de rire.

— J'adorerais manger plus. Donnez-moi de la nourriture, ô roi puissant, et j'obéirai à votre terrible requête.

Je lui fis une révérence moqueuse, puis sursautai de surprise quand je me redressai. Il était à quelques centimètres de moi, à me surplomber de sa silhouette musclée.

— Sais-tu combien de personnes se moquent de moi ?

J'ouvris la bouche pour dire quelque chose d'intelligent, puis la refermai. Je secouai la tête, mon cœur battant fort contre mes côtes. Une puissante rafale de vent souffla sur nous, et une bribe de ce sentiment de liberté m'engloutit.

— Très peu qui y survivent, grogna-t-il.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Toujours aussi impatiente de découvrir les histoires de nos beaux Olympiens. J'ai dévoré ce tome, dommage qu'il soit aussi cour. Les décors sont toujours aussi bien décrit, l'histoire est prenante, et j'aime bien le caractère de Almi. Je poursuis ma lecture avec le tome suivant.

Afficher en entier
Lu aussi

Une superbe lecture dans un univers très intriguant et prenant. Je rêve de visiter le Verseau, et de voir comment vivent les olympiens. Je suis très curieuse de connaître toute le vérité sur ce que Poséïdon a fait à la femme d'Atlas, la maladie de la pierre, la non magie d'Almi et son tatouage incomplet. J'ai beaucoup aimé l'esprit un peu loufoque d'Almi qui se raccroche à ce qu'elle peut, et son ton un peu ironique. J'ai hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Or

J'ai beaucoup apprécier ce premier tome dommage qu'il soit aussi cour!

Afficher en entier
Diamant

Normalement quand on se marie, c’est pour la vie et par amour. On chéri l’être aimé, on le dorlote, on l’adule, on l’adore, et toutes les niaiseries possible qui découle de l’amour. Mais il arrive, que l’on se marie pour le pouvoir, ou pour protéger ceux que l’on aime. Dans ces conditions, il arrive souvent qu’un héritier fasse son apparition assez vite, puis, le couple vie ensemble sans vraiment vivre ensemble. Mais dans certains mariages, une fois le liens établit, monsieur le grand seigneur éloigne son épouse le plus loin possible de lui pour ne pas a avoir à la voir. Les gens qui entoure le couple, pensent facilement que cela est du que la jeune mariée possède une tare quelconque. On sait tous que l’imagination des êtres humains n’a aucune limite, et qu’aux yeux des hommes, c’est toujours la femme la fautive. Du grand n’importe quoi et vraiment de l’idiotie à l’état pure. Je suis sure, que si l’homme prenait un peu de son temps pour découvrir la femme qu’il a épousé par devoir, il découvrirait que sa tare n’est pas un handicape. Car aujourd’hui, les femmes sont libres, fortes, bosseuse, malines, et surtout surpassent la plupart des hommes dans bien des domaines. Après tout, ce n’est pas parce que l’on a un défaut, que l’on se doit de le cultiver. Au contraire, on cultive les dons reçus. Je me demande, si l’homme ne serait pas un peu jaloux de la femme. Il faut dire que l’on peut très bien vivre sans eux. Elles éduquent leurs enfants, elles accouchent sans eux, elles conduisent, elles travaillent, elles cuisinent, etc, etc. Et dire que la plupart de ces choses, les hommes d’autres fois ne le faisaient pas. Mais bon, je ne vais pas épiloguer éternellement sur ce point, sinon, on en sortirait pas. En fait si je parlais de mariage, et de mise de coté de la femme, c’est parce que le roman d’aujourd’hui en parle.

Il y a quelques jours, je vous donnais mon avis sur le grand final des Épreuves d’Arès. Et ce dernier finissait par un cliffhanger de malade. Cette saga que j’apprécie énormément, et dont la suite est sortie tout récemment, m’envoûte toujours autant. Et je vous avoue, que dans ce tome, j’ai eu envi de beaucoup de chose. Et plus particulièrement, d’en coller de sacré baffes à un homme sexy, mais d’un orgueil démesuré. Il m'a épousée, et exilée, et maintenant, il est la seule chose qui m'empêche de sauver ma sœur. Ma sœur se change en pierre. Elle dort depuis huit ans – depuis aussi longtemps que je suis l'épouse secrète, en exil, du roi de l'océan. Poséidon est féroce, impitoyable et d'une puissance terrifiante. Je ne suis qu'une nymphe marine brisée dont la magie ne s’est jamais éveillée. Mais le seul moyen de sauver ma sœur se trouve dans son palais sous-marin, et je n'ai rien d'autre à perdre. Je m'attendais à ce que ce soit difficile de fuir mon exil et d’aller jusqu’au palais. Ce que je n'avais pas prévu, c'était d’avoir à lutter contre un torrent de désir inattendu pour Poséidon lorsqu'il me surprend chez lui. Ce dieu de l'océan d'une beauté dévastatrice a des secrets. Des vagues sauvages déferlent dans ses yeux quand il me regarde, et je me rends vite compte qu'il est peut-être aussi brisé que moi. Mais quand un dieu a des secrets, les conséquences sont terribles.

Juste dans le résumé du livre, on comprend déjà pourquoi. Alors ……………….. Place aux personnages de ce roman.

Almi est une belle jeune femme dont les cheveux noirs possèdent des reflets bleutés et dont la peau ressemble à du nacre. Elle est plutôt mince et ni trop grande, ni trop petite. Cependant, cette femme, possède un signe distinctif : un coquillage noir est gravé sur son corps. Ce signe, est en faite le moyen de dire aux autres qu’elle est un Néréide. Les plus puissante nymphe des océan. Normalement, le coquillage d’une Néréide est coloré, signe des pouvoirs de la donzelle. Mais, Almi, ne possède aucun dons magiques. Ce qui fait qu’elle est considérée comme une humaine. Après la mort de ses parents, elle fut élevée par sa sœur Lily, Néréide elle aussi, mais dont la puissance n’est plus à refaire. Lors de la grande représentation des jeunes nymphes de l’océan, c’est à dire quand elles avaient leurs dix-huit ans, elle fut présentée à Poséidon en personne. Selon une prophétie énoncée par l’oracle lui même, l’une des deux sœurs devait épouser le seigneur des océans. Et ce fut elle qui passa devant l’autel. Ainsi, elle fut contrainte de vivre sur terre parmi les humains, au vu du fait que son époux tout puissant l’y déposa. Et tout cela uniquement parce qu'elle ne possède aucune magie. Depuis, elle n’a jamais cessé de trouver une solution pour rentrer chez elle sur l’Olympe. Malheureusement, une fois y parvenu, elle va aller de découverte en découverte et elles ne sont pas jolies, jolies. J’ai adoré cette femme. Elle est forte, ingénieuse, intrépide, tout cela pour démontrer à son époux, qu’elle mérite sa place auprès de lui. C’est une femme qui n’hésite pas à braver le danger pour sauver la vie des siens, sa sœurs, ou Poséidon lui même. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, et n’hésite pas à dire ce qu’elle pense à qui que ce soit. Par ailleurs, je me dis qu’elle doit posséder une certaine magie qui n’a pas encore ‘’éclot’’ car au final elle voit la maladie de Poséidon, et en plus, elle a donner vie à un objet. Donc, à mon avis, il ne devrait plus trop se faire attendre. Pour l’aider à prendre des décisions, Almi est capable de parler avec sa sœur Lily, qui dort depuis quelques temps déjà et qui se transforme petit à petit en une statue de pierre. Ce qui lui fait encore plus mal. Car au fond, elle se dit que si elle était restée au pays, elle aurait pu l’aider. Chose qui est impossible.

Poséidon, dieu de la mer, seigneur des océans, est comme son neveu et son frère. Beau, canon, sexy, à déguster. Selon Almi, ses yeux seraient d’un bleu très rare, ils posséderaient toutes les teintes de l’océan avec des nuances de vert et d’argent, et où parfois on pourrait voir des vagues y danser. Il est grand, large, des cheveux blancs et un torse musclé. Mais à l’instar des dieux qui sont passés avant lui par des épreuves, Poséidon est tout aussi fier, orgueilleux et même s’il n’en joue pas, oublie facilement qu’il ne possède pas la toute puissance. Cet homme se croit au dessus de tout, prends des décisions pour tous, et oublie que certains sont son égal. Il est impitoyable, autoritaire, protecteur, mais surtout, incommensurablement identique à Hadès et Arès. C’est à dire, qu’entre Perséphone qui traitait Hadès d’idiot, Bella qui traitait Arès de connard, mesdames et messieurs, Poséidon est est gros con selon Almi. A ce stade, vous devez bien rire. Après tout ne dit on pas que les hommes sont de sales garnements ????????? Moi je dirai seulement ceci : on verra qui gagnera.

Galatée, le général de Poséidon est une belle jeune femme qui ressemble à ce dernier. Même si elle veille sur les armées de Poséidon, et même si elle est proche de ce dieu si particulier, elle ne ressent pour lui qu’une affection fraternel pour le dieu des océan. De plus, elle est extrêmement franche, honnête et loyale.

Kryvo est une étoile de mer, dont la jeune Almi à réussi à le rendre vivant. Il est peureux à sa manière, vu qu’il veut passer son temps à se rendre invisible pour que des ennemis ne le trouve pas. Mais Kryvo est en réalité capable de faire en sorte de se connecter à tous les miroir du palais. Ainsi, la charmante Almi peut tout voir. C’est un être qui ne possède pas une once de méchanceté, est loyal et fortement sympathique.

Le grand méchant de l’histoire, n’est autre que Atlas, Titan vaincu depuis des siècles et qui fut réveillé par notre très cher Zeus capricieux. Une musculature imposante, une peau d'un blanc albâtre, et des cheveux noir de jais alors qui tombent dans son dos. Ce Titan, a une dent contre notre cher dieu des océan. Selon ses dires, Poséidon aurait fait quelque chose à la femme qu’il aimait. Et il est prêt à toutes les bassesses pour se venger. A sa façon d’interagir, on sent qu’il veut surtout montrer qu’il est là. Son orgueil, sa fierté et surtout son envie de vengeance, démontre qu’il est bien plus dangereux qu’il ne l’est en réalité. Ce qu’il veut, c’est la mort d’Almi, et pour ce faire, il n’hésite pas à être méchant. Mais quelque chose me dit qu’il est surtout narcissique. Donc ……..

Ensuite, un autre Titan réveillé par Zeus, fait son apparition, Kalypso, déesse titan de l'eau, la légendaire Titan aquatique aussi impitoyable que puissante. Très grande, six pieds de haut, des hanches et seins voluptueux, la peau sombre luisante, des cheveux faits d'eau dont où on peut voir au travers, et qui bougent quand elle reste immobile, tourbillonnant autour de son visage parfait, où des yeux bleus glacés semblant briller de la même teinte. Elle aussi a une dent contre notre cher Poséidon. Mais la seul chose qu’elle désire, c’est le trône des Océans.

Polybotès, progéniture géante de Gaïa elle-même, lui aussi ramené à la vie par Zeus. Deux fois plus haut que Kalypso et bâti comme un chêne, son visage semble avoir reçu des coups dans le passé et le présent, mais ses yeux bleu vif étaient alertes et en colère. Lui aussi veut le trône des océans. Mais à la différence de Kalypso, il n’a pas l’air très malin.

Enfin, Céto, déesse des monstres marins, dont le torse est musclée et à partir des jambes c’est une pieuvre. Un peu comme la sorcière des mers dans la petite sirène de Walt Disney. Les tentacules sont couvertes de barbes épineuses au lieu de ventouse, de couleur rouge foncé, avec des volutes plus sombres et du noir ondulant constamment sur la surface de sa peau, qui donne l'impression qu'elle est couverte de liquide. Ses yeux sont comme ceux d'un requin, d’un noir d’onyx et fixes, et elle ne possède pas de cheveux sur sa tête squelettique. Exactement comme dans le dessin animé de Walt Disney. Sauf que là, il n’y a pas de maquillage pour cacher sa laideur. Elle aussi désire le trône.

Voilà pour les personnages. Vous avez remarquer que je ne parle pas beaucoup des Titans. En fait, ils sont surtout là pour la galerie. Donc, je vous propose de plonger un peu plus dans ce roman pour découvrir la plume des autrices Rose Wilson et Eliza Raine, les relations entre les personnages et bien sur l’intrigue de ce premier livre.

Tout d’abord, la plume des autrices de ce roman n’est plus un grand secret pour qui que ce soit. Entre la trilogie Les épreuves d’Hadès et Les épreuves d’Arès, nous sommes parfaitement au courant que la plume de Rose Wilson et d’Eliza Raine est pimpante, intense, humoriste et légère. A chaque fois que je lis l’un des livres de ces deux autrices, je reste toujours sans voie quand à la manière dont les pages défilent sous mon nez. A chaque fois, je me fais la remarque que j’en veux plus. Toujours plus. Encore plus. Il faut bien avouer que chaque fois que l’on lit l’une des histoires sur ces seigneurs divins, le temps passe très rapidement, et que l’on finit généralement notre livre avec un arrachage de cheveux dans les normes, avec les cliffhanger de ouf. Il y a peu, quelqu’un m’a demandé, qu’est ce qui explique cela. Je veux dire, cet engouement pour ces trilogies. Je lui ai répondu, que déjà, le rythme y est pour beaucoup de chose. On a de l’action, des révélations, des scènes de rire, des rebondissements, etc, … Et qu’on en retrouve disséminer un peu partout. Ensuite, comme si cela ne suffisait pas, les autrices, ont le don de faire remonter à la surface des émotions. Rire, pleur, colère, douleur, tristesse, frustration, … Tout un bouquet de couleurs qui éclatent tels le feu d’artifice de Noël. Ainsi, nous nous attachons avec facilité au(x) personnage(s) le(s) plus important(s) de l’histoire. D’autant qu’ici, les deux tête dures sont de sacré cocos. Sans compter que les rares descriptions qui restent dans le simple, apporte sur un plateau d’argent des images vagabondes pour les cerveaux des lecteurs dont l’imagination fertile déborde de plus en plus. Je me suis imaginé le palais de Poséidon des millions de fois, et j’en ai l’eau à la bouche. Mais pas que. L’autre est resté bien au chaud dans ma petite tête de chipie. Ainsi l’univers que nos co - écrivaines ont mit en place, s’étoffe encore plus, qu’il n’est possible. On est sure avec ces deux jeunes autrices de toujours avoir une nouvelle chose à découvrir dans leurs romans. Et pour cause. Elle invente, encore et encore, tout en utilisant les mythes et les légendes grecques que l’on apprend entre l’école et selon nos envie d’apprendre. Atlas, Kalypso, Ceto, etc, … Et je me demande ce que je vais apprendre dans le tome suivant, ou plutôt je pense déjà à la prochaine trilogie. Alors, imaginez que le scénario de ce roman, se base sur tous ce que l’on a apprit dans nos livres d’histoire ou sur internet, et dites vous que tout tourne autour de cette légende de Poséidon marié à la dernière des Néréides. Le langage, reste du familier. J’adore quand notre petite donzelle sans magie est capable de balancer à son homme que c’est un gros con. En fait, elle possède une sacré magie. Celle d’énerver son homme. MDR. Quand à au bonus, je ne vous cache pas que la couverture parle pour deux. Un sacré morceau que ce beau mâle. On en croquerait.

Ensuite, les relations entre les différents personnages est là aussi très simples à comprendre. On prend par exemple les relations qu’entretiennent les dieux entre eux. Ils sont plutôt complexes tout en étant simple. Les neveux, les nièces, les frères, et tout ce petit monde forme une belle et grande famille qui au final ne s’entendent pas toujours forcément. Pourtant, s’il y a bien une chose sur laquelle tout le monde est d’accord, c’est le fait que Zeus est fou et qu’il va passer un sacré quart d’heure quand il vont l’attraper. Ensuite, nous avons la haine abyssale que les Titans ressentent pour les Olympiens. Certes ces derniers ont détruit Chronos, le père de Zeus, Hadès et Poséidon. Mais comme Chronos avait fait en sorte que les autres Titans le suivent dans sa guerre, et bien du coup, les autres aussi y sont passé. Résultat des courses ????????? Des Titans en colère. Des Titans qui veulent se venger. Des Titans incontrôlables. Des Titans par ci et par là. Et des Titans qui déclarent une nouvelle guerre d’un genre nouveau. Donc, le quinté + qui résulte de la crétinerie capricieuse du grand Zeus. D’ailleurs vous pensez qu’il se présente ????????? Bin non !!!!!!!!!!! La raison ????????? S’il se montre, il va en prison. Il ne passera pas par la case départ, et donc ne recevra ni encouragements, ni câlins. LOL. Mais en attendant, il continue de porter préjudice à tous. Du coup, il ne reste qu’une seule relation à comprendre. Celle qu’entretient Almi et Poséidon. En tant que seigneur et maître des océans, ce dernier se doit d’être juste. Il sera mesquin et cruel envers ceux qui font du mal, et bon et protecteurs envers ceux qui en ont besoin. L’Oracle de Delphes à prophétiser une mise en garde ‘’ Celui qui possède le cœur d'une Néréide possédera le Cœur de l'Océan. Le véritable amour n'est pas une nécessité, la possession pure scellera l'affaire. Mais soyez prévenus. Le véritable amour ne passera jamais inaperçu. Si …’’ Déjà on voie le ‘’si’’ et on se demande c’est quoi la suite. Mais bien entendu, Poséidon préfère entendre le début. Il a donc épousé l’une des deux dernière Néréide vivante. Et comme par hasard, c’est celle qui ne possède aucune magie qui devient sa femme. Comprenant cela, Poséidon, voulant la protéger de tout et de tous, la laissa vivre dans le royaume des humains. Et au lieu d’expliquer cela à sa jeune épousée, il lui tourne le dos. La pauvre, fut obligé de trouvé une façon de rentrer. Et est ce qu’elle est accueillit par des bras ouverts ????????? Et bien je dirais que si être houspillé l’est, je veux bien devenir une déesse. Bien entendu, le fait d’avoir été éloigné de cette façon par le grand époux crétin, apporte dans le cour d’Almi, des envie de meurtre. Et de son coté Poséidon n’est pas mieux lotit, vu qu’il voudrait bien que sa femme retourne sur terre. Imaginez les combats de coqs qui se passent entre eux. Aucun des deux n’entend l’autre, ou ne comprend l’autre. C’est comme si des œillères étaient sur leur yeux. Pour l’instant, une chose est sure, l’amour n’existe pas. Mais qui sait …………. Car au final, Poséidon continue de la protéger. Et à sa façon elle le protège aussi. Alors si au départ, on pourrait se dire que Poséidon voulait une Néréide pour épouse pour continuer à régner sur les océans, on pourrait se dire qu’au final, il y a bien plus que cela en jeu. Affaire à suivre.

Enfin l’intrigue de roman est sans aucun doute qui est Almi. Cependant, les autrices ont déjà posé dans ce roman d’autres petites intrigues tels que la maladie de la pierre, qui va gagner les épreuve pour le trône, les crétineries de Zeus, et surtout comment obtenir le cœur d’une Néréide. Bon, je dois dire que j’ai déjà ma petite idée. Mais chuuuuuuuuuuuut. En attendant, les autrices nous font tirer les cheveux. Et j’admets que je pense devenir chauve d’ici peu. Elles sont mesquine avec nous. Elles ne nous donnent même pas des indices. C’est à vous faire tourner en bourriques. Et vous aller le faire. Mais d’un autre coté, ce suspense, est bien agencé. Car au final, cela fait que le lecteur s’accroche un peu plus au roman, et n’a qu’une envie. Celle de chercher le tome qui sortira au plus vite.

En conclusion, encore un roman que j’ai adoré. Les autrices Rose Wilson et Eliza Raine ont fait encore un sacré boulot. L’histoire suit son cours, et continue tranquillement sa petite vie. Les personnages sont de plus en plus attachants, et les émotions toujours aussi vivaces. De plus, l’imagination fertile des lecteurs prend une proportions titanesque avec l’univers plus que riche qu’elles ont mit en place. L’intrigue ne reste pas en reste. Elle se multiplie à vitesse grand V et il va bien falloir fouiller pour trouver la bonne. Une chose est sure cependant, la plume de ces deux autrices m’envoûtent de plus en plus. En attendant, je vais attendre la suite avec impatience, et vous dit à bien tôt pour de nouvelles aventures livresques.

Plus de chroniques sur mon site : http://le-petit-univers-litteraire-de-miss-vampiress44.e-monsite.com/

Afficher en entier
PAL

Bonjour ,

La date de sortie était le 1 er juin malheureusement je n’arrive pas à le trouver en forma papier .

Quelqu’un a une idée de pourquoi svp ?

Merci ☺️

Afficher en entier

Bonjour ayant découvert l'univers d'Eliza Raine avec les épreuves d'Hadès, les épreuves d'Arès (dont j'attends le troisième tome avec impatience) et la trilogie sur Lucifer, je voulais savoir quand est ce qu'il y aura une édition française des épreuves de Poséidon ? Merci d'avance

Afficher en entier
Bronze

Un premier tome prometteur, ce qui fait plaisir c'est constater la différence entre Hades Trials et lui.

Quoiqu'il en soit, Poséidon n'a jamais su attiser ma curiosité (mais après réflexion et de nombreuses lectures avec ce personnage, je pense que c'est juste son "caractère" son "esprit" qui me convient juste pas).

En revanche, le personnage d'Almi (Amphitrite) m'intéresse beaucoup plus. J'aime beaucoup ça façon d'être et j'ai hâte de lire la suite !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Épreuves de Poséidon, Tome 1 : Le Roi brisé" est sorti 2022-06-01T06:33:28+02:00
background Layer 1 01 Juin

Dates de sortie

Les Épreuves de Poséidon, Tome 1 : Le Roi brisé

  • France : 2022-06-01 (Français)
  • USA : 2022-02-19 (English)

Activité récente

Jo-36 l'ajoute dans sa biblio or
2022-08-11T07:46:49+02:00
cahara l'ajoute dans sa biblio or
2022-08-10T23:16:16+02:00

Titres alternatifs

  • Poseidon Trials, Book 1 : Secret of the Broken King - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 53
Commentaires 7
extraits 10
Evaluations 19
Note globale 8.42 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode