Livres
470 163
Membres
438 419

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commentaire de Cacoethes-scribendi

Les Ferrailleurs, Tome 3 : La Ville


Et voilà, j’ai fini la fameuse trilogie des Ferrailleurs qui m’intriguait tant depuis plusieurs années. C’est une série originale, qui ne ressemble à aucune autre, que ce soit dans l’histoire, dans le ton, dans l’atmosphère…

Dans ce dernier tome, Clod est si désespéré qu’il est attiré par le côté obscur, tandis que Lucy continue de le rechercher et de persuader les gens. Une multitude d’autres personnages deviennent narrateurs de petits bouts de l’histoire, dans la lignée des rapports, journaux intimes et témoignages qui constituent les tomes précédents.

Je suis restée un peu sur ma faim, il m’a manqué un peu d’explications : sur les transformations en rats, sur la fin qui est très très rapide et un peu brouillon… De même, une belle réflexion sur l’identité est amorcée dans la trilogie, mais elle n’est pas aboutie…

Finalement, peut-être que cette série est un peu trop jeunesse. Elle aborde plein de thèmes intéressants, mais elle ne les approfondit pas, c’est un peu frustrant !

Si vous avez commencé la trilogie, je vous conseille de la finir. On voit Londres sous un autre jour, dans ce roman !

Si vous ne connaissez pas cette trilogie, je vous la recommande si vous aimez les ambiances étranges, voire loufoques. Pour ma part ce n’est pas vraiment mon cas, mais j’ai apprécié son originalité !

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode