Livres
451 652
Membres
397 245

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Fiancées Windham, Tome 4 : Le Prix d'un baiser



Description ajoutée par folledelivre3112 2018-12-01T17:51:59+01:00

Résumé

Charlotte, la plus passionnée des sœurs Windham, avait décidé de rester célibataire afin de se consacrer à la cause des femmes perdues. Néanmoins la demande en mariage de Lucas Sherbourne, riche roturier qui ambitionne de s'élever dans la haute société, retient son attention. Après tout, c'est un homme fiable et solide, dont la fortune et l'ouverture d'esprit permettraient à Charlotte de jouir de son indépendante. Cette union de convenance leur serait profitable à tous deux, alors... pourquoi pas ? Mais après quelques nuits grisantes, la nouvelle Mme Sherbourne se rend compte avec effroi qu'elle est tombée amoureuse de son époux !

Afficher en entier

Classement en biblio - 19 lecteurs

Extrait

** Extrait offert par Grace Burrowes **

“Have I been at the modiste’s long enough?” Esther, Her Grace of Moreland asked her spouse.

Percival, Duke of Moreland, consulted his pocket watch. “By my calculations, you’ve only just arrived there, and I’ve barely opened the newspaper at my club. Do we approve of Sherbourne or not, my love?”

The Welsh upstart had come striding along the walk, handsome as love’s young dream, but sadly lacking in flowers, French chocolates, or proper taste in waistcoats. Percival and his duchess had seen Mr. Sherbourne on their doorstep—the ducal suite afforded an optimal spying perspective—and modified their plans accordingly.

Her Grace took a sip of chocolate. She was a surpassingly lovely blonde of mature years, her proportions those of a goddess, her social power greater than the sovereign’s. At present, she was barefoot and tucked next to Percival on their cuddling couch.

“We give Sherbourne a chance, Moreland. I thought Elizabeth and Charlotte would have each other for company, but then Haverford stole a march on us, and there’s Charlotte.”

“The last of the regiment,” Percival said. “Most soldiers would rather perish defending the colors than be taken prisoner.”

Her Grace kissed his cheek, a half-amused, half-exasperated sort of kiss. After more than thirty years of marriage, Percival was a proficient interpreter of his wife’s kisses.

“Marriage is not a military campaign, sir. What flag is Charlotte defending? She’s a dependent female approaching spinsterhood. Her future might include a modest household of her own, if her papa can be talked into it. For the most part, she’ll be a traveling auntie if she remains unmarried. Her sisters and cousins will think they’re being kind, inviting her all over the realm, but Charlotte will be confronted over and over with Windhams in love.”

Percival delighted in the state of his family, when they weren’t driving him daft. “But Sherbourne? His dearest aspiration is to pile up coin to flaunt at his betters.” Percival approved of a man improving his station through hard work, ambition, and good fortune, but Sherbourne was…

Running around in public wearing waistcoats that should have blinded the tailors who’d created them.

“What does it say about me, Esther, that I’ve begun to think exactly like my father?”

“Your father was a wonderful man who knew a love match when he saw one. We give Sherbourne a chance—Haverford spoke well of him—but twenty minutes with Charlotte is as much chance as any proper gentleman should need to leave a good impression.”

Charlotte could leave a bad impression in less than thirty seconds, unfortunately.

Percival rose and offered his hand to his duchess. “Twenty-three minutes, to be exact. I was once a bachelor, you know. Twenty-three minutes in the hands of an enterprising young fellow is a very great chance indeed.”

Esther toed on her slippers, a pair of gold house mules lavishly adorned with silk flowers.

She patted his lapel. “You simply want to intimidate poor Sherbourne, but you forget, he’s been neighbor to Haverford for years. A duke will not overawe him, not even the Duke of Moreland.”

“You have it all backward, Esther. I feel it my duty as a gentleman to rescue the poor sod if Charlotte has taken him into disfavor.”

“Gracious. I hadn’t thought of that.”

The duchess invariably moved with perfect dignity, and yet, she beat Percival to the door.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

J'ai adoré cette histoire.

Les personnages de Charlotte et Lucas m'ont plu et ce dès le tome précédent. Leur franchise et leur honnêté donne un vent d'air frais à cette histoire.

La romance Charlotte/Lucas est belle, attachante et romantique. Ce tome est mon préféré devant celui d'Anwen/Colin.

Finalement, les seuls bémols sont, comme les tomes précédents à savoir une intrigue qui manque d'actions et certains passages trop longs.

Afficher en entier
Argent

Lucas !

Un homme qui croit que l'argent peut tout acheter ... et qui va devoir ouvrir les yeux ! Il méprise les titres, les hommes fortunés, né avec une cuillère en or dans la bouche...

Il a énormément de préjugés sur la bonne société et s'attise les foudres de beaucoup (y compris de Julian) avec son attitude hautaine et son arrogance !

Heureusement, au milieu des moqueries, préjugés et autres mésalliances qui l'entoure, Charlotte est là ! Elle observe, elle comprend beaucoup de choses ! Les apparences ne la trompent pas: à ce jeu, c'est une reine ... voici des années qu'elle en joue !

Et ce Mr Sherbourne qui gravite autour de son cercle d'ami depuis quelques temps ne passe pas entre les mailles acérées de son regard scrutateur !

Tous le monde le hait mais elle voit les intentions si ce n'est totalement bienveillantes, au moins résolument modernes et novatrices de l'homme derrière ses absurdes obstinations et œillères... Tout comme il voit la brillante et intelligente demoiselle qui se sert habilement des convenances pour humilier et remettre à sa place les prétendants fourbes et les maris trompeurs !

A leur manière, ils se comprennent eux aussi... Mais alors que Julian et Elizabeth s'aiment instantanément dès leur rencontre, Lucas et Charlotte apprennent à s'aimer après un mariage de convenance ! Les devoirs conjugaux initiaux deviennent rapidement un prétexte et une excuse à des rapprochements physiques intempestifs et les diverses attentions affectueuses de Lucas parviennent rapidement à créer une brèche dans le cœur prétendument insensible (ou plutôt averti ) de Charlotte !

"Le prix d'un baiser", c'est l'apprentissage d'un amour fort et sincère, mis en avant par deux personnages exceptionnels qui évolueront énormément en deux tomes, et qui composent indéniablement mon couple favori de cette très étonnante et très originale saga

Afficher en entier
Diamant

Un livre très plaisant à lire, contrairement à d'autres historiques qui ne nous laissent pas découvrir les facettes des personnages à travers une histoire assez longue, celui ci contient le début de ce qui deviendra un amour (bien que bizarre) très fort. L'auteur nous fait voyager et découvrir le monde d'un homme seul qui méprise les hautes personnes de la société et d'une femme qui hait les hommes qui n'assument pas leur paternité. On voit toute l'évolution de ces deux personnages qui font de prime abord un mariage de convenance mais qui deviendra une découverte complète l'un de l'autre et de secrets qui les feront s'attacher encore plus. Je le conseille à ceux qui en ont marre des histoires brusques qui ne se développent pas assez et qui veulent un vrai dénouement!

Afficher en entier
Argent

dernier tome consacré aux sœurs Windham, mais je ressors mitigé de cette saga. La plume, le style de l’auteure, la fluidité du récit aurait dû m’enthousiasmer comme souvent chez Grace Burrowes et pourtant ce ne fut pas le cas. Encore une fois l’histoire est cousue de fil blanc et on s’enlise dans les descriptifs pour combler les pages. J’ai eu du mal à m’attacher aux personnages principaux, Charlotte bien trop autoritaire sure d’elle devient par moment bien trop fière et enclin à prendre des décisions radicales. Quand à Lucas perpétuellement obnubilé par sa position sociale il laisse faire.

Afficher en entier
Pas apprécié

Je me suis ennuyé du début à la fin j’ai eu beaucoup de mal à le terminer je n’ai pas réussi à cerner les personnages principaux l’histoire tire en longueur la relation de couple n’avance pas. On ne ressent aucun sentiments des deux côtés et Spoiler(cliquez pour révéler)Charlotte découvre qu’elle aime son mari ça arrive comme ça comme un cheveu sur la soupe bref je n’ai pas lu les autres et ça ne risque pas, même les personnages d’Elisabeth et de son maris qui sont les personnages du tome précédent ne me donne pas envie de découvrir leur histoire et cette histoire avec l’ancienne amie de Charlotte on vois le truc arrivé de loin Une grosse déception !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Fiancées Windham, Tome 4 : Le Prix d'un baiser" est sorti 2019-01-02T00:00:00+01:00 en version poche
background Layer 1 02 Janvier

Dates de sortie

Les Fiancées Windham, Tome 4 : Le Prix d'un baiser

  • France : 2019-01-02 - Poche (Français)
  • USA : 2018-03-06 - Poche (English)

Activité récente

zenith l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-03T15:47:13+01:00
Melou78 l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-04T20:07:37+01:00

Les chiffres

Lecteurs 19
Commentaires 5
Extraits 7
Evaluations 10
Note globale 7.1 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Le prix d'un baiser - Français
  • A Rogue of Her Own (Windham Brides #4) - Anglais
  • A Rogue of Her Own - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode