Livres
451 126
Membres
396 302

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Elles passent le plus clair de leur temps à glousser en parlant des garçons, à feuilleter des magazines pour ados et à discuter musique, mode ou vernis à ongles pailleté.C'est désespérant.

Afficher en entier

Une famille, c'est un peu comme une boîte de chocolats: un mélange de parfums classiques, originaux ou complètement fous.

Dans la miene, on trouve surtout les deux dernières catégories.

Afficher en entier

-Tu viendras me voir en prison ? Je glisse à Cherry

-Évidemment.

Afficher en entier

– En tout cas, toi, tu lui plais, me glisse Amy avec un sourire en coin. C’est clair !

Parfois, je me demande si je suis la seule fille sensée sur cette planète.

Afficher en entier

Ma soeur Skye, elle, adore porter des robes de filles mortes – enfin, des robes vintage, comme elle dit. L’année dernière, elle a craqué pour un fantôme qui n’existait que dans sa tête. Maintenant, elle a un petit copain à Londres. Ils passent leur temps à s’écrire, à s’envoyer des textos et des emails. À mon avis, elle aurait mieux fait de s’en tenir au fantôme.

Afficher en entier

Je sors les cupcakes enveloppés du papier alu.

–Tu n'as rien acheté aujourd'hui, mais j'ai pensé que ta soeur serait contente d'en avoir un ou deux puisqu'elle aime les gâteaux.

Il sourit.

–Elle va adorer. Merci, Coco. Pourquoi les filles raffolent autant des trucs sucrées ?

–C'est une grande histoire d'amour. On peut toujours compter sur eux.

Afficher en entier

C'est l'histoire de ma vie. On me trouve toujours trop jeune pour tout. Personne ne me prend jamais au sérieux.

Afficher en entier

Tome 1- page 1 une famille, c'est un peu comme une boîte de chocolats : un mélange de parfums classiques , originaux ou complètement fous .

Dans la mienne, on trouve surtout les deux dernières catégories.

Certaines personnes n'aiment pas les assortiments , parce qu'elles craignent de tomber sur un chocolat décevant. Je ne suis pas trop d'accord . Ma mère et mon beau père Paddy ont monté une chocolaterie , alors je m'y connais un peu . Il suffit de choisir sans se laisser avoir par les apparences.Si on s'y prend bien , on évite facilement les mauvaises surprises .

Perdue dans mes réflexions , je m'adosse contre le tronc de l'arbre, mon violon sur les genoux .

Je viens de finir de répéter, ça ne fait qu'un an que j'ai commencé, et comme ma famille n'a ni l'oreille musicale ni beaucoup de patience, on m'a interdit de jouer dans la maison . Ma mère tient un bed and breakfast , et selon elle, je risque de déranger les clients.N'importe quoi - tout ça parce que quelques personnes se sont plaintes quand j'ai commencé .

Afficher en entier

- Sans toi, je n'aurais jamais osé tenir tête à Seddon. Il nous avait coupé l'envie de nous battre. Tout ce dont j'étais capable, c'était de m'assurer que maman et Jasmine allaient bien et que les animaux avaient à manger. Mais tu es arrivée, avec tes plans complètement dingues, et tout a changé. Je me suis retrouvé embarqué dans cette aventure qui m'a redonné espoir. Ok, au début, je te trouvais un peu folle...

- Je suis un peu folle.

- Je sais. Mais à force que m'y suis habitué. Ça faisait longtemps que je n'avais pas eu de copain, et... je crois que tu es devenue ma meilleure amie. Peut-être même plus qu'une amie...

[...]

- Toi aussi, tu es mon meilleur ami, et... je crois que je ne suis pas encore prêtes à ce qu'il y ait autre chose entre nous. Tu ne m'en veux pas ?

- Non, non. J'attendrais. Un jour, quand on sera plus vieux, je reviendrai. Et là, ce sera différent, pas vrai ?

- J'espère. On peut aussi s'écrire. Et s'envoyer des e-mails.

- Bien sûr. Tu sais quoi, je déteste les adieux. En plus, je sais qu'on se retrouvera. Mais si jamais ça n'arrivait pas, je veux que tu saches une chose : je ne t'oublierai jamais, Coco Tanberry. Jamais.

Afficher en entier

Plus que s'intéresser aux garçons et au maquillage, avoir des poussées de croissance et des sautes d'humeur, c'est ça, grandir : apprendre de ses erreurs, admettre qu'on ne sait pas tout et que parfois, même, on peut se tromper.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode