Livres
364 660
Comms
1 256 918
Membres
240 316

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les filles de Brick Lane, Tome 1 : Ambre

23 notes | 20 commentaires | 9 extraits
Description ajoutée par Virgile 2016-11-25T14:28:30+01:00

Résumé

Un livre inspirant et réconfortant qui retrace les aventures de quatre jeunes filles à la recherche de leur place dans le monde. L'auteur, Siobhan Curham, y célèbre l'amitié en mettant en scène des protagonistes qui se ressemblent tout en ayant chacune leur singularité.

Ambre, l'héroïne de ce premier tome, court après l'excitation et l'aventure. Mais pas facile de s'intégrer au collège quand il faut assumer d'avoir deux papas et que la vie à la maison n'est pas de tout repos. Inspirée par Oscar Wilde, Ambre se dit qu'il doit bien y avoir, parmi les millions de personnes qui vivent Londres, quelqu'un qui se sente comme elle - d'autres rêveurs solitaires ? -. Après la rencontre fortuite de Maali, Sky et Rose, Ambre réunit très vite les trois filles pour former le Moonlight Dreamers. Il est grand temps pour elles de poursuivre leurs rêves, et quoi de mieux pour les atteindre que le soutien de ses amis?

Afficher en entier

Classement en biblio - 35 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Azamoon 2016-12-21T13:09:29+01:00

Pourquoi, dans un monde qui a produit des ciseleurs de mots comme William Shakespeare et Oscar Wilde, devrait-on gaspiller les mots en cruautés ?

Pourquoi, quand les mots peuvent être tournés en beauté, comme "la courbe de tes lèvres réécrit l'histoire" et "au rendez-vous d'amour s'arrête le chemin", faudrait-il les tourner en armes barbares ?

Pourquoi, quand on peut se promener en quête de trésors à découvrir, faudrait-il le faire pour choisir ses proies à détruire ?

Pourquoi, quand on peut se régaler de crèmes, de chocolats suisses et de raisons au goût de miel, faudrait-il cracher son venin ?

Pourquoi, dans un monde où un être humain sur neuf meurt de faim, où des millions d'enfants n'ont pas droit à l'école, ou des centaines de millions d'adultes ne savent ni lire ni écrire, faudrait-il que l'on gaspille sa colère sur ceux qui ne la méritent pas ?

Pourquoi, quand il est si facile de rendre quelqu'un heureux avec un sourire, voudrait-on ruiner sa journée avec un ricanement méchant ?

Pourquoi, alors que nous sommes faits de poussière d'étoiles, devrions-nous agir comme si nous étions sculptés dans la glace ?

Pourquoi, puisque l'amour existe, faudrait-il préférer la haine ?

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par Lili3601 2017-03-17T17:24:37+01:00
Argent

Sans pour autant l'adorer, j'avoue avoir apprécié cette lecture. Je l'ai ressenti comme un petit vent frais parmi mes autres lectures.

Chaque fille possède sa propre personnalité et, piégée dans notre société, se cherche.

Outre les quatre personnages principaux, j'ai pu reconnaitre énormément de personnes de mon entourage dans ce livre. Notamment le petit groupe de filles populaires, plus centrées sur leurs ongles qu'autre chose. Je pense qu'on en a tous connu. Et c'est aussi pour ça que j'aime bien ce livre.

Bref, même si la trame et les personnages sont intéressants, j'ai trouvé que l'histoire en elle même restait enfantine. Le style de l'auteur est simple, certes compréhensible pour de jeunes lecteurs, mais j'ai été déçu sur ce plan là.

A lire pour changer des livres à suspens ou plus complexes que celui-ci.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LucyYy 2017-02-08T16:47:56+01:00
Argent

Ambre se sent différente car ces deux pères sont homosexuelles, elle se fait donc harceler au lycée. Pour que cette situation soit moins pénible, elle décide de distribuer des brochures pour créer un club avec des personnes qui comme elle en ont marre de ne pas pouvoir être elles-mêmes. La brochure sont marrante et bien réalisée( on peut la voir sur la quatrième de couverture). Trois filles répondent à l'appel:

- Maali petite indienne douce et timide, qui n'ose pas aborder les garçons et particulièrement celui qui lui plaît.

- Rose qui est une fille très belle mais aussi très seule car elle voit peu souvent son père, depuis que ses parents ont divorcé. Elle en a marre de la pression que sa mère lui met pour devenir mannequin comme elle, alors qu'elle déteste le mannequinat et voudrait devenir pâtissière. Sa mère est en couple avec le père de Sky.

- Sky est une fan de la mode vintage et de la poésie. Elle voudrait participer au concours de slam de poésie mais elle n'ose pas. Sky est triste de devoir quitter sa péniche, où elle a vécu avec son père et sa mère avant que celle-ci ne meurt, pour s'installer avec son père dans la maison de Rose et Savannah. Elle ne s'entend pas très bien avec Rose qui se comporte comme une peste. Même si la situation est tendue entre elles deux au départ, Sky se rend vite compte que si Rose est méchante c'est parce qu'elle manque d'attention de la part de ses parents et que tous deux sont beaucoup trop focalisés sur leurs carrières.

Ces quatre filles différentes, fans de Oscar Wilde, ont chacune des problèmes mais elles sont unies dans la galère et vont s'entraider par tous les moyens. Un roman très poétique, un peu dans le style de "Cœur Cerise" mais avec des sujets abordés plus graves, et qui montre que l'amitié est plus forte que tout, qu'elle aide à redonner le sourire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rinne 2017-02-02T19:19:32+01:00
Argent

J’ai d’habitude un peu de mal avec les romans qui présentent plusieurs personnages et je me sens vite perdue lorsqu’il y en a trop. Ici, les quatre filles sont finalement assez imbriquées entre elles pour que le lecteur ne s’y perde pas et elles ont toutes leurs moments de honte ou de gloire. On les suit dans leur quotidien et on apprend à les connaître, à comprendre leurs défauts comme à apprécier leurs qualités.

Le livre est rythmé par des citations d’Oscar Wilde qui aident chacune des filles à évoluer en s’appuyant sur ces remarques pertinentes pour chacune d’entre elles. J’ai beaucoup aimé ces petites citations qui vont leur permettre de relativiser et m’ont, personnellement, donné envie d’en lire plus sur Oscar Wilde et son œuvre. Si je connaissais certaines de ses citations les plus connues, on en apprend ici aussi sur sa vie grâce à Ambre, pour qui les mots, et notamment ceux d’Oscar Wilde, sont ce qui lui permet de rester tête haute tous les jours malgré les difficultés qu’elle rencontre à s’intégrer.

Le livre met vraiment en évidence cette difficulté : comment être soi-même dans un monde où les modes visent à ce que tout le monde se ressemble ? Ce n’est finalement pas tant notre point de vue ou notre vie qui « pose problème » mais bien le regard que les autres pose sur nous. Que l’on ait des parents célèbres, comme Rose, que notre vie de famille soit atypique, comme Ambre, que notre religion soit méconnue, comme Maali, que l’on ne fasse pas partie du système scolaire, comme Skye… les gens croient tout connaître de nous et avoir le droit de nous juger. Le roman renvoie bien le mal-être que l’on peut ressentir à se penser différent et à s’ancrer dans la solitude. Il aborde autant la question de notre regard à nous-même que du deuil ou de la volonté de s’émanciper. Il est facile de se retrouver dans l’une ou l’autre des filles de Brick Lane et de comprendre ce qu’elles vivent.

On s’attache à ces adolescentes qui décident de prendre leur vie en main et de réaliser leurs rêves par leurs propres moyens, de se donner des buts qui leur font envie et de chercher à les réussir.

Les relations parents-enfants sont très présentes dans le roman, notamment puisque l’adolescence est le moment où on s’émancipe. Ici, l’intrigue pourrait se contenter de ce premier tome qu’il est finalement possible de lire seul, même si je suis curieuse de ce que deviendront Ambre, Skye, Rose et Maali par la suite.

En bref un roman qui vous encourage à être vous-même, à être fier de vos différences et à tout mettre en œuvre pour réaliser vos rêves. Des messages à ne surtout pas oublier.

Et voilà… Maintenant j’ai envie d’une balade au clair de lune entre amis !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elaheh 2017-01-21T14:28:07+01:00
Lu aussi

Personnellement, j'ai été déçu par ce livre. Je l'ai trouve exctraimement niai et je me suis plutôt ennuyée. J'ai trouve que l'histoire n'avançait pas.

Les filles m'ont aussi déçu au niveau de leurs caractères surtout Rose (a UN moment je n'arrivais plus à la supporter), la seule que j'ai trouvé une peu près acceptable, fut Sky et encore....

Et leur groupe.....Je les ai pas trouvé très proche, je m'attendais à ce qu'elles fassent les quatre cent coup ensemble, qu'il y ait une plus grande évolution du groupe...J'ai trouve que c'est plutôt maladroit dans la forme

Spoiler(cliquez pour révéler)
d'ailleurs cette histoire de sang était un peu exagéré, je trouve. Franchement, vous pensiez sérieusement que tout un collège serait interesser par ça? J'ai de la peine a y croire

Je n'ai pas detesté ce livre, il m'avait même fait une peu rire, juste que je suis déçue....Et d'ailleurd, le correcteur du livre a laissé quelques erreurs, d'abord il y avait l'âge d'Ambre (elle dit qu'elle a 14 ans et puis elle fini par faire ses 16 ans), puis les prénoms...ils se sont trompés de prénom trois foit.

Je ne sais pas si je lirai la suite..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chawtoodou 2017-01-16T07:59:15+01:00
Argent

Un livre plein de pédagogie et de bons sentiments, qui m'a beaucoup fait penser à la série de livres Les filles en chocolat. J'aurais aimé que l'histoire

Spoiler(cliquez pour révéler)
du harcèlement d'Ambre soit mieux traité parce que ce problème n'est pas résolu et c'est un peu gênant.

Après c'est plutôt pas mal comme premier tome et j'ai hâte de voir le développement des personnages de Sky et Rose.

L'écriture est un peu simple mais correspond à une mentalité adolescente sans pour autant être trop simpliste pour un public adulte, ca fonctionne donc plutôt bien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kaecilia 2017-01-15T16:34:04+01:00

http://kaecilia.fr/2017/01/15/filles-de-brick-lane-tome-1-ambre-de-siobhan-curham/

Les filles de Brick Lane nous amène à rencontrer quatre jeunes filles londoniennes, d’âges différents, confrontées aux difficultés de l’adolescence. Charmantes et sincères, ces demoiselles rayonnent de bonté et de générosité. Pétillantes, elles sont avant tout attachantes dans leurs déconvenues.

Si leur union semble au départ improbable du fait de leurs croyances divergentes, une alchimie se crée au fil des pages et leur rapprochement devient évident. Une véritable harmonie se crée au sein du groupe, permettant à chacune de se réaliser et de s’épanouir.

Les héroïnes se retrouvent confrontées à des situations délicates, que beaucoup rencontrent durant l’adolescence. L’auteur aborde tour à tour la peur du regard des autres, les bouleversements corporels, les premières histoires d’amour et la sexualité, la difficulté de dévoiler ses sentiments et émotions ou encore la distance qui s’instaure bien souvent avec les parents. Décrites avec une incroyable justesse, ces situations sont dédramatisées grâce à l’humour et à la vitalité des filles de Brick Lane.

Pourtant, Siobhan Curham ne s’arrête pas à l’esquisse des tracas classiques de l’adolescence. Elle confronte le lecteur à des thématiques rarement abordées dans la littérature jeunesse, comme les violences faites aux femmes, le harcèlement virtuel ou la religion. Des mentions importantes selon moi, puisqu’elles préviennent le lecteur et dénoncent des actes bien souvent banalisés.

L’écriture est particulièrement rythmée, alliant poésie et vocabulaire accessible. Toujours prenant, le roman devient rapidement addictif. Il me tarde déjà de découvrir la suite des aventures de ces londoniennes enjouées.

Ce qui a indéniablement fait de ce roman un coup de coeur est l’intérêt évident de l’écrivaine anglaise pour l’oeuvre d’Oscar Wilde. Bien plus qu’incorporer ses citations à la narration, Siobhan Curham en fait l’épicentre de son récit.

Ce roman propose une véritable réflexion sur l’amitié et les rêves et peut donc se lire à tout âge. En tant que jeune adulte, ce livre m’a permis de me recentrer sur mes aspirations et mes objectifs. C’est une oeuvre inspirante, qui se veut motivante et rassurante.

Un gros coup de coeur pour ce roman jeunesse à l’écriture poétique et aux multiples dénonciations !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bookish-follies 2017-01-08T16:31:19+01:00
Lu aussi

Je voudrais avant toute chose remercier les éditions Flammarion pour ce magnifique envoi qui par la même occasion nous permet de démarrer cette année de partenariat.

J’ai été très intriguée par la couverture qui se veut très colorée et pétillante. Le résumé attire l’attention et donne envie de se plonger dans le roman sans perdre une seule seconde.

Dans ce roman, nous allons faire la connaissance de quatre jeunes filles que tout oppose, mais qui petit à petit vont apprendre à se connaître et surtout à se soutenir dans les divers événements qui parsèmeront leur vie. Je peux d’ores et déjà vous dire que dès la première rencontre on comprend déjà qu’on ne s’ennuiera pas une seule seconde.

En ce qui concerne les personnages, comme dit plus haut, nos quatre héroïnes ont des caractères très différents, mais au fur et à mesure qu’elles apprendront à se connaître elles parviendront à se trouver des points communs. Chacune soutiendra l’autre telle une béquille sur laquelle on peut se reposer. Ces quatre jeunes filles sont pleines de fraîcheur et de peps, on à l’impression de retrouver d’anciennes copines que l’on a toujours connues. Au fur et à mesure de notre lecture, nous verrons nos héroïnes évoluer et en apprendre davantage sur la vie. Très vite je me suis attachée à elles et je me suis plus d’une fois identifiée à elles.

La plume de l’auteur à un côté très anglais qui m’a particulièrement séduite. Cette dernière est très fluide et souple. Dès les premières pages, on se retrouve complètement plongé dans l’histoire. Je n’ai pas vu défiler les pages et le livre a été lu en à peine quelques jours. Autre point fort de l’auteur, c’est qu’elle parvient à nous donner envie d’en savoir toujours plus au point qu’il nous est totalement impossible d’arrêter notre lecture. J’ai énormément apprécié qu’on alterne les points de vue, car cela nous permet d’avoir une vision globale de notre lecture.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré suivre les aventures de ces quatre jeunes filles. L’ambiance du roman est vraiment très agréable et on passe un excellent moment de lecture. Une lecture que je ne peux que vous conseiller.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cellophane 2017-01-08T14:25:09+01:00
Bronze

Globalement

Les filles de Brick Lane, c’est le rassemblement de 4 filles très différentes, à l’initiative de l’une d’elle et du hasard. J’ai assez vite accepté que le groupe se constitue aussi facilement – je veux dire, les deux premières contactées, pouf, c’est bon (celles qui ont accepté le contact) et aucune ne remet en cause quelque fonctionnement que ce soit… Et donc, une fois accepté le postulat de départ, je suis entré assez vite dans l’histoire. Celle-ci est assez sympa à suivre, pas complexe pour un rond… C’est la vie, les soucis, les joies, les plaisirs… Bien sûr, chacune a des particularités que tout le monde n’a pas (parents super star ; deux pères ; cours à la maison sur une péniche…) mais des soucis commun à tout le monde et globalement, ça marche.

L’écriture

Elle est assez fluide car très simple. Pas de figure de style ultra poétique mais quelque chose qui met parfaitement dans l’ambiance : ces filles ont environ 15 ans et l’écriture pourrait être celle d’une ado de 15 ans. Ça peut parfois être fatigant (10 lignes de questions pour se demander si l’autre a apprécié le repas, et si elle n’aime pas ma conversation, et si elle n’aime pas les bagels, et est-ce que je n’ai pas été trop franche, et est-ce que j’aurais dû ne pas parler de ci ou ça…), parfois un peu redondant (là aussi, on a droit à plus de 10 fois le regret sur la photo) mais pour la tranche d’âge adolescente concernée, ça me paraît cadrer pile poil ! On a vraiment l’impression de suivre un groupe d’adolescentes avec ses questionnements d’adolescentes.

Ce qui m’a un peu gêné (mais je dois bien être le seul), c’est la logique des chapitres : il n’y en a pas. Parfois, un chapitre raconte des choses qui se passent sur deux jours ou dans deux lieux différents ou pour deux personnages différents… Parfois, une action continue avec les quatre filles est coupée en plusieurs chapitres. Tout cela n’a aucun sens ; dommage.

Les personnages

Elles sont quatre et pas totalement équilibrées mais chacune assez intéressantes.

Celle qui m’a le moins accroché, c’est Maali. Elle a certes un truc à part, étant hindou, et son côté toujours souriant fonctionne à plein. Mais ça s’arrête à peu près là : sa particularité du début (photographe, ne sert à rien) et son histoire est de loin la moins intéressante. Il se dégage d’elle une naïveté qui fonctionne sans être très attachante…

Après, c’est Ambre. Sa façon d’alterner doute existentiel incommensurable puis assurance en tant que leader, ça m’a légèrement fatigué. Elle est très noire, cette fille et voit rarement le positif. Si elle est intéressante, elle est parfois fatigante.

C’est le duo de clown Rose et Sky qui m’a le plus branché (ce n’est pas péjoratif : c’est comme les clowns, l’un ne peut pas fonctionner sans l’autre pour donner à plein). Les deux sont assez semblables dans leur côté déchiré (Rose plus que Sky, certes, mais chacune a sa façon est sensible et attachante). Ce sont aussi les deux qui ont les sentiments les plus variés, alternant les joies, les peurs, les tristesses, colères, etc. quand les deux premières varient très peu.

Si j’ai l’air de critiquer, j’ai tout de même trouvé que chacune avait un caractère bien travaillé, qui ressortait bien. Chaque fille a sa particularité – et s’il m’est arrivé de confondre Sky et Rose au début parce qu’elle se ressemble, chacune existe pleinement.

Les thèmes

Chaque fille a son histoire et son thème.

C’est encore Maali qui m’a le moins accroché. Les histoires d’amour adolescente, bon, très bien mais celle-ci est assez simpliste et fade et ne va pas très loin.

Celle de Sky qui n’ose pas déclamer ses poésies en public n’est pas beaucoup plus intéressante. Cela dit, elle en a un second : cohabiter avec la nouvelle copine de son père et la fille de celle-ci. En fait, on s’intéresse plus au rapport entre les deux filles et la première partie n’est pas très développée mais ça reste intéressant.

Ambre a des problèmes conflictuels avec les autres, parce qu’elle veut être elle-même. On aborde ce que peuvent vivre les enfants qui ont des pères homosexuels, le regard des autres quand ils pensent qu’on l’est… Ce thème difficile est abordé avec beaucoup de sensibilité et de justesse et ça fonctionne très bien. Avec le second thème propre aux adolescents : la recherche de son identité, qui est son père, sa mère… C’est souvent plus facile que là mais ça reste très bien fait.

Enfin, Rose, recherche d’identité, là aussi – doit-on suivre la voix de ses parents ? Les différences entre ce qu’elle veut, ce que sa mère veut pour elle, comment se situer ? C’est très bien fait. Mais c’est surtout le second thème sur le harcèlement lourdingue des garçons qui déboule sur un autre thème, l’image de soi, qui est le plus intéressant. C’est traité de façon très crédibles et avec réalisme.

En bref, des thèmes souvent forts traités avec justesse.

Au final

On final, on a un livre sympathique : des thèmes intéressants portés par des personnages plutôt attachants. Les chapitres sont souvent courts, ça se lit très vite et même quand c’est quelque qui nous intéresse moins, ça passe rapidement.

Le seul reproche que je pourrais faire, c’est que souvent (et à la fin), ça ne va pas assez loin. Maali, et voilà… Ça finit vite et ça n’impacte pas grand-chose. Ambre découvre des choses, oui mais ça ne change quasi rien dans son rapport avec les autres… Sky, ok, les poèmes, tout ça, et alors ? Ben pas grand-chose… Même Rose, elle a mûri, ok, mais pas de grands bouleversements majeurs. J’aurais voulu une fin plus en apothéose, une action commune qui marche, la nécessité de la présence de toutes pour les autres (là, à part Rose (et encore), chacune pouvait se débrouiller seule…).

Ça reste un livre agréable à lire, surtout, à mon avis, quand on est une fille de 13 à 15 ans.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lili1989 2017-01-05T14:34:25+01:00
Or

http://liliandtheworldofbooks.blogspot.com/2017/01/les-filles-de-brick-lane-tome-1-ambre.html

Les filles de Brick Lane est l'histoire de quatre jeunes filles aux personnalités très différentes. L'auteure veut nous faire passer un message à travers ces quatre filles et je pense qu'il est bien passé pour ma part.

Elle va nous faire part de différents sujets sensibles que beaucoup ont peur d'aborder (le harcèlement, l'homoparentalité, la mort...). Grâce à ce livre, on comprend beaucoup de choses et cela peut même vous permettre de reprendre votre vie en main, si vous êtes dans ce genre de situation.

J'ai directement accroché avec cette histoire dès le début, elle vous raconte cette histoire avec humour, finesse, mais aussi avec beaucoup de sérieux. J'ai beaucoup aimé ces filles que l'on voit grandir et mûrir petit à petit qu'on avance dans ce premier tome. Elles nous offrent une belle leçon de vie, comme ne pas juger et critiquer les autres sans les connaître, que rien n'est impossible...

On voit bien qu'elles veulent réussir et avancer et c'est super agréable de les suivre avec ce genre de mentalité.

Pour conclure, ne vous arrêtez pas à la couverture et au résumé. Ce n'est pas un livre qui nous parle que des adolescents, mais bien plus que ça. Grâce à la plume de l'auteure, on passe un agréable moment avec les filles. En tout cas, c'est un livre qui fait réfléchir et qui nous offre une belle leçon de vie. Je vous le recommande chaudement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mayumi 2017-01-04T14:21:54+01:00
Argent

Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2017/01/04/filles-de-brick-lane-tome-1-ambre-de-siobhan-curham/

Un récit épatant sur l’amitié qui aide à se surpasser…

Nous suivons 4 jeunes filles dans un récit plein de douceur. Ce tome 1 est plus particulièrement sur la jeune Ambre qui décide de créer un groupe secret dans son quartier de Londres : Les filles de Brick Lane. Elle sera rejointe par Sky, Rose et Maali. Ce groupe a pour vocation de se soutenir et de s’aider à réaliser leurs rêves les plus fous. Au départ, ce sont pourtant de parfaites inconnues pas très bien intégrées à l’école aux difficultés multiples et variées.

Chacune des filles a une personnalité et une histoire qui lui est propre. Elles sont très bien développées, tout comme leur famille respective grâce à un changement perpétuel de point de vue.

Ces personnages sont vraiment attachants, tous autant qu’ils sont.

Je ne vous en dirai pas davantage, ce livre est à ouvrir sans en savoir trop !

J’ai beaucoup aimé ce livre qui met en scène des protagonistes parfaitement développés. Elles vont se comprendre en dépit de leurs différences, peut-être même grâce à celles-ci et s’aider dans leurs difficultés respectives.

J’ai beaucoup aimé le fait que ce livre se déroule à Londres car c’est une ville que j’aime beaucoup et il faut savoir que Brick Lane est un quartier qui existe réellement, très connu pour ses hipsters, son street art mais aussi ses boutiques vintage. Bref, vous ne pouvez que tomber amoureux de ce quartier !

D’ailleurs, une petite carte est présente juste derrière la couverture permettant de situer ce livre dans une certaine réalité et c’est tout à fait appréciable.

On suit alternativement chacun des 4 protagonistes ce qui permet de s’immiscer dans leur vie privée et de mieux comprendre leur positionnement par rapport aux autres mais aussi les difficultés rencontrées. Elles ont chacune leur singularité et il apparaît très facile au lecteur de s’identifier à l’une ou à l’autre.

Ce livre évoque aussi des thèmes très importants à l’adolescence comme le deuil, le harcèlement sous plusieurs formes, les garçons, la confiance en soi mais aussi la relation particulière avec les parents à cet âge. Ce livre montre bien que le passage à l’âge adulte n’est pas sans encombre. Leur quête identitaire devient cependant plus simple avec une belle amitié qui se construit.

J’ai énormément apprécié le style d’écriture de l’auteur. C’est fluide et agréable, ça se lit tout seul. J’ai d’ailleurs gardé plusieurs citations en tête que vous pouvez retrouver à la fin de cet article.

Le récit est ponctué de citations d’Oscar Wilde, qu’Ambre admire beaucoup et j’ai beaucoup aimé cela. Ce sont des citations qui inspirent et invitent à réfléchir. Ce livre amène à se poser de bonnes questions et à relativiser sur sa propre condition. J’ai été totalement transportée.

L’évolution des personnages mais aussi de leur amitié naissante ou encore de leur relation aux autres est fascinante et totalement possible en réalité. J’ai eu l’impression de lire une histoire touchante de jeunes filles réelles et c’est surement cet aspect très porté sur la personnalité, sur l’identité, que j’ai beaucoup apprécié.

En conclusion, Les filles de Brick Lane est un roman young adult plein de douceur et d’amitié qui fait réfléchir. Je le conseille que l’on soit en plein dans cet âge ingrat ou qu’on l’ait dépassé depuis quelques années comme moi. Les personnages sont attachants, leur histoire est touchante et leur amitié empreinte dans la réalité.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les filles de Brick Lane, Tome 1 : Ambre" est sorti 2017-01-04T00:00:00+01:00
background Layer 1 04 Janvier

Les gens aiment aussi

Date de sortie

  • France : 2017-01-04 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 35
Commentaires 20
Extraits 9
Evaluations 23
Note globale 7.57 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • The Moonlight Dreamers - Anglais