Livres
371 333
Comms
1 288 628
Membres
251 096

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Filles des autres

11 notes | 11 commentaires


Description ajoutée par x-Key 2016-12-09T17:36:15+01:00

Résumé

Êtes-vous bien certaine de connaître votre fille ? D'ailleurs, est-ce vraiment la vôtre ?

À 13 ans, Julie Whitaker a été kidnappée dans sa chambre au beau milieu de la nuit, sous les yeux de sa petite soeur. Dévastée, la famille a réussi à rester soudée, oscillant entre espoir, colère et détresse. Or, un soir, huit ans plus tard, voilà qu'une jeune femme pâle et amaigrie se présente à la porte : c'est Julie.

Passé la surprise et l'émotion, tout le monde voudrait se réjouir et rattraper enfin le temps perdu. Mais Anna, la mère, est très vite assaillie de doutes. Aussi, lorsqu'un ex-inspecteur la contacte, elle se lance dans une tortueuse recherche de la vérité – n'osant s'avouer combien elle aimerait que cette jeune fille soit réellement la sienne...

Avec Amy Gentry, vous allez redécouvrir le sens de l'expression "roman à suspense".

" Un succès ! " The New York Times.

" Vous devez lire ce premier roman ! " Marie Claire US.

(Source : Robert Laffont)

Afficher en entier

Classement en biblio - 27 lecteurs

Or
5 lecteurs
PAL
21 lecteurs

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par argenticfairiesentreleslignes 2017-04-14T15:09:25+02:00
Lu aussi

J’ai eu beaucoup de mal à accrocher avec la première moitié du roman. Beaucoup trop de flashback antichronologique.

Dans la seconde moitié du livre, on commence à y voir un peu plus clair.

Mais au final, plus on se rapproche de la fin, plus il est facile de recomposer ce puzzle, de comprendre ce qui s’est réellement passé.

Je ne sais pas vraiment quoi penser de cette lecture, l'histoire est pas mal, mais par moment trop détaillé et d'autre plus important pas assez.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2017-04-05T13:56:38+02:00
Bronze

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/03/29/les-filles-des-autres-amy-gentry/

C’est d’abord la couverture de ce roman qui m’a attirée. Ce jaune pêchu, ce titre barré… Que pouvait-il bien se cacher derrière Les filles des autres ?

Un premier roman d’abord. Signé d’une chroniqueuse littéraire américaine appelée Amy Gentry. Et une histoire assez prenante et qui embarque le lecteur dans une histoire pleine de fausses pistes.

Si vous aimez Gillian Flynn et S. J. Watson, vous pourriez être séduits par Les filles des autres.

J’ai passé un très bon moment à lire ce roman. A me laisser conduire dans cette histoire sans savoir où tout cela allait me mener. L’intrigue aurait pu être assez évidente, mais l’auteure a eu envie de jouer avec nos nerfs – et c’est tant mieux ! Du coup, je suis restée longtemps dans le flou et ça, ça m’a franchement plu.

Je pense que je vais noter le nom d’Amy Gentry dans un coin de ma tête pour suivre avec attention son actualité, car ce premier roman est une très belle surprise.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kaelnfritz 2017-04-05T06:39:24+02:00
Or

Excellent!!! Un thriller psychologique puissant et anxiogène! L'endoctrinement et le danger d'internet à son meilleur. Un infernal chemin de croix où tous les ingrédients nécessaires sont là pour capter l'attention du lecteur!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par uneetoilereveuse 2017-03-26T13:53:10+02:00
Or

Ce roman fut un véritable choc émotionnel !

Dès les premières pages, nous sommes confrontés à un événement très fort, l'enlèvement de Julie, une jeune fille âgée de treize ans. La scène nous est contée sous les yeux innocents de sa petite sœur, apeurée et perdue face à cette situation surréaliste pour une enfant.

Ce point de vue nous plonge avec force et sensibilité au coeur de ce roman très psychologique et émouvant. L'auteur parvient à d'écrire la scène avec beaucoup de réalisme, en nous faisant passer par de multiples émotions telles que la peur, mais aussi l’incompréhension de cette nature humaine.

Nous retenons notre souffle à chaque seconde de l'enlèvement, un peu comme une mère se tenant au côté de cette enfant invisible, voulant vainement la protéger.

Le début de ce roman pose magistralement le décor, et nous embarque dans cette aventure émotionnelle et psychologique intense.

La suite est tout émotionnelle, mais l’intensité s'estompe progressivement pour laisser place au mystère planant au-dessus du miraculeux retour de Julie.

Beaucoup de questions se bousculent dans notre esprit, et les réponses arrivent très lentement. Le suspense est très fort et nous tient en haleine jusqu'à la fin.

De plus, l'auteur a su revisiter les alternances passées présentes afin d'apporter beaucoup de sensibilités et de réalisme à l'oeuvre. Nous découvrons au travers d'un regard innocent la vie des personnes enlevées, et sommes confrontés à la déchéance de la nature humaine.

Comment ne pas être traumatisé auprès de tels événements ? Nous devenons des tous autres personnes, comment nous sentirions-nous face à notre ancienne chambre, symbole d'une vie heureuse qui vous a été volée, arrachée, refusée ?

En parallèle, nous avons le point de vue de la famille, vivant chaque jour rempli de culpabilité et de désespoir.

Et s'ils s'étaient réveillés cette nuit-là, auraient-ils pu la sauver ? Leur petite fille est-elle encore en vie malgré les soupesons pessimistes des enquêteurs ?

Encore une fois, la sensibilité domine. Nous comprenons les difficultés que des parents peuvent rencontrer pour vivre après un événement si tragique, et comprenons que le doute est à la fois notre pire ennemi dans ces moments, mais également notre seul moyen de tenir le coup.

Cependant, quelques transitions restent légèrement floues, et peuvent parfois nous perdre temporairement dans le fil de l'histoire.

J'ai également trouvé quelques petites incohérences, où certaines actions, certaines questions, auraient facilement pu être résolues ou éclairci, or l'auteur a préféré prendre des chemins détournés et parfois peu crédibles.

Pour conclure, j'attribue à ce roman la note de 19/20, car malgré quelques petits défauts, c'est une oeuvre extrêmement sensible qui nous plonge au coeur d'une famille qui tente de se reconstruire et d'un mystère intrigant.

Une magnifique découverte qui ne peut que nous émouvoir profondément.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par just2iine 2017-03-20T15:28:30+01:00
Bronze

http://lire-une-passion.weebly.com/horreurthriller/les-filles-des-autres-amy-gentry

"​En résumé, c’est un thriller que j’ai apprécié dans la forme, avec une intrigue assez particulière qui réussit à nous tenir en haleine du début à la fin. On se prend d’affection pour Anna qui cherche désespérément à savoir si la jeune femme est bien sa fille. L’ambiance est glauque mais addictive à la fois. Une fois le roman terminé, on ne sait pas trop comment réagir, tant il nous bouleverse."

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armony22 2017-03-17T19:34:28+01:00
Argent

Un thriller psychologique sur le thème de la disparition d'enfant et de son soudain retour.

Ce sujet souvent récurrent est abordé ici de manière plutôt originale. Les chapitres alternent l'histoire de la mère et celle de la fille disparue, entre présent et passé.

J'ai bien accroché au départ mais j'avoue que vers la moitié du livre, j'ai perdu le fil. Il me fallait sans cesse revenir en arrière pour me repérer.

Ajoutez à cela quelques longueurs et une traduction vraiment pas top et me voilà définitivement perdue.

Ne m'avouant pas vaincue, j'ai persisté et j'ai bien fait, car le dénouement est étonnant et inattendu. Toutes les pièces du puzzle s'imbriquent et tout devient clair.

Au final, un sentiment mitigé pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aliceluila 2017-03-16T21:03:17+01:00
Or

Si vous cherchez un livre qui vous retourne le cerveau et vous surprend à chaque page tournée. Ne cherchez plus, il s'appelle "Les Filles des Autres" de Amy Gentry !

Tom et Anna ont perdu leur fille de 13 ans, Julie. Elle s'est faite kidnappée chez elle et sous les yeux de sa petite soeur Jane.

Mais voilà que Julie reparaît 8 ans plus tard, elle est saine et sauve au grand bonheur de toute la famille.

Mais ce n'est pas facile de reconstruire des liens avec une personne qui était "censé" être morte, et qui huit ans après refait surface limite miraculeusement.

Il y a un mystère derrière l'enlèvement de Julie. Mais aussi des doutes sur elle. Qui est vraiment cette jeune femme. Est-elle vraiment celle que l'on pense être ? C'est là qu'Amy Gentry a été un génie. Elle m'a complètement retourné le cerveau en alternant les points de vue entre celui d'Anna, la mère, qui doute de la véritable identité de sa fille et sur un point de vue omniscient où l'on peut suivre les différentes personnalités de Julie. Jusqu'à ce que je me prenne la grosse claque finale.

J'ai eu des moments, surtout dans les parties omniscientes, celle qui nous racontait la vie de Julie, où je ne m'y retrouvais plus du tout, je n'y comprenais plus rien. Maintenant avec du recul, je pense que c'était fait exprès. Perdre le lecteur pour le retrouver à la fin les idées claires.

J'y ai aussi vu une histoire sur l'endoctrinement et le danger d'internet mais je ne veux pas trop m'attarder là-dessus de peur de vous spoiler.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cookies72 2017-03-14T17:27:34+01:00
Lu aussi

13 ans, c'est l'âge de la découverte de la vie, c'est l'aube de la vie d'adulte. 13 ans ce sont les rêves d'une jeune fille, mais pour Julie, 13 ans c'est la fin de l'insouciance, le cauchemar car à 13 ans Julie est kidnappée chez elle, dans sa chambre. Non loin de là, ses parents dorment sans se douter de rien, seule Jane sa soeur voit ce kidnapping se dérouler sous ses yeux.

Les années passent, la famille meurtrie continue à vivre comme elle peut. Anna, la mère de Julie et Jane est blasée, Jane a le poids de son silence sur les épaules et c'est très lourd à porter. 8 ans plus tard, le fossé s'est profondément creusé entre elle et sa mère qui lui fait bien sentir son rôle dans la disparition de sa soeur alors qu'elle n'était elle-même qu'une petite fille. Mais un jour, on sonne à la porte ... Julie est là ... 8 ans plus tard, Julie est de retour!

Mais les questions se posent, les doutes s'installent et la méfiance est le fil rouge de ce retour. Qui est réellement cette jeune femme? Est-ce vraiment Julie? Anna va partir en quête de la vérité, la famille sera encore plus mise à mal, les secrets seront éventés, la douleur sera puissante et la vérité sera difficile à entendre.

Tout comme Anna, j'ai eu des doutes tout au long de ma lecture. J'ai cherché à savoir et je me suis prise une claque! J'ai eu pourtant du mal à comprendre qui sont tous ces personnages qui interagissent dans l'histoire au fil des chapitres. Mais je réalise par la suite que tout s'imbrique parfaitement et là j'hallucine! Malgré tout je n'ai pas trop accroché avec Anna, c'est une mère assez froide et blasée. Je la trouve particulièrement "cruelle" avec Jane. Certes, Anna a perdu sa fille, kidnappée sous son toit mais je pense qu'en réalité elle s'en veut tellement d'avoir manqué à son rôle de mère qu'il lui fallait un coupable, et la coupable idéale était Jane.

Une très bonne histoire où le doute, le silence et les secrets sont bien lourds de conséquences!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ophelie_6942 2017-03-11T19:44:02+01:00
Or

Les premiers mots que j'ai envie d'écrire sont : WAHOUUUU !! Wahou et MERCI à l'auteur pour ce roman qui m'a vraiment touché, MERCI pour cette bouleversante histoire!

J'ai fini ma lecture voilà presque 8h et depuis, elle hante mes pensées.

C'est là ... ça reste, je suis emplie de cette ambiance qu'a crée Amy Gentry!

Alors, lorsque j'ai lu le résumé et vu la couverture j'avais un peu peur mais en même temps, j'avais vraiment très envie de découvrir ce titre!

Et finalement, ce livre est pour moi, une énorme réussite!!!

Tous les ingrédients nécessaires pour capter mon attention (et la garder du début à la fin) y était. Tout était là!

Pourtant, j'ai très rapidement deviner ce qu'il en était pour Julie ...

L'auteur nous révèle rapidement certaines choses et grâce à cela, chemin faisant, j'ai fais mes déductions qui se sont avérées tout à fait exactes. Mais cela n'a en rien gâché ma lecture, parce que tout était tellement intense.

Et finalement, le suspense s'est plutôt placé sur le "comment allait s'en sortir la famille"? "et comment et pourquoi cela s'est passé? et qui est le coupable? et comment tout cela allait se finir?!!

En bref, ça n'a rien enlevé à l'intérêt que je portais à ma lecture, car Amy Gentry, à crée un lien entre moi et cette famille!

J'étais des leurs, j'ai compris la mère, j'ai compris le père, j'ai compris la sœur.

J'ai été triste pour chacun d'entre eux. J'ai été bouleversé par leur détresse et par la manière dont chacun s'est armé pour affronté la vie suite à cela.

Et Julie .. Julie, je m'y suis attachée dès le début! (je n'en dirai pas plus la concernant mais c'est un personnage que j'ai vraiment vraiment aimé! )

Je ne veux pas m'attarder sur les événements pour ne pas spoiler, mais sachez que du début à la fin, tout m'a plût dans ce livre!

Le dénouement est parfait!

Un livre sublime, une plume fluide et agréable!

Je recommande cette lecture, qui est pour moi, un véritable coup de cœur!

Merci à NetGalley et Robert Laffont pour leur confiance!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par apriltheseven 2017-03-09T21:30:13+01:00
Argent

Merci à Cécile et aux éditions Robert Laffont pour leur confiance. Lorsque j’ai lu le résumé de ce roman, j’ai foncé tête baissée. Un résumé ultra frustrant, mystérieux, qui m’a donné envie d’en connaître la teneur.

C’est l’histoire de Julie, 13 ans. Entourée de ses parents et de sa sœur, elle a tout pour être heureuse. Seulement un jour, un homme mystérieux vient l’enlever directement dans sa chambre, sous les yeux de sa sœur cadette, cachée dans un placard. Pour la famille de Julie, c’est le début du cauchemar, de l’attente et du deuil. Mais 8 ans plus tard, une jeune fille vient frapper à leur porte : Julie. Passées les retrouvailles, sa mère a dû mal à croire en cette deuxième chance, en ce bonheur tout neuf. Le doute commence à s’insinuer en elle. Et si cette fille-là n’était pas la sienne ?

On plonge au cœur même de cette histoire familiale douloureuse, où la psychologie est mise à l’honneur. En dehors du fait que le roman repose sur un suspens prégnant, il y a toute la problématique de la famille. Comment reconstruire des liens avec son enfant que l’on n’a pas vu depuis 8 ans ? Comment accorder son amour à l’enfant qui reste, alors que le malheur a déjà frappé une fois ? Des thématiques tellement fortes et actuelles qu’elles m’en ont coupé les jambes.

Anna est une mère normale, pas une super-héroïne. Elle a ses fragilités, ses doutes et ses démons à combattre. L’absence de sa fille a creusé un immense fossé avec son mari et sa fille. Elle a perdu pied et remonte péniblement la pente, jusqu’au jour où sa fille réapparaît. Entre bonheur incommensurable et incertitudes, elle ne sait plus très bien sur quel pied danser.

Jane, la sœur de Julie, est également un personnage intéressant à creuser. Elle a vu sa sœur se faire enlever sous ses yeux et n’a rien tenté pour empêcher cela. Elle a dû vivre et grandir avec cette culpabilité, tout en voyant sa mère se détacher d’elle. Jane est désabusée, et le retour de Julie n’est pas pour arranger les choses.

Ces deux figures féminines m’ont captivée. L’aspect psychologique de l’intrigue est poussé à son maximum. Le mélange amour/haine, désillusion/espoir… c’est fort, ça enserre le cœur, ça fait mal. Et puis le doute est là et progresse comme un poison, sans qu’on ne puisse l’endiguer. Ce sont toutes ces choses qui rendent l’histoire bluffante.

Je ne m’attendais pas à une approche comme celle-là. Amy Gentry mêle le passé et le présent, nous faisant suivre différentes personnes, des tempéraments uniques et des cadres loin d’être idylliques. Ces histoires s’entrecroisent les unes aux autres ; elles sont noires, douloureuses, mais elles ont une finalité que je n’aurais jamais cru possible ! Amy Gentry nous entraîne avec une étrange douceur au fond du trou, elle piétine nos sentiments, elle exacerbe nos émotions, et tout cela pour remonter ensuite vers la lumière, vers la vérité. Entre douleur et rédemption, les histoires de toutes ces femmes n’ont pas fini de nous surprendre.

Une fois que l’on émerge, tout paraît plus clair, et c’est là qu’on prend conscience qu’Amy Gentry nous a maintenus dans le noir durant plusieurs centaines de pages. Elle a pris le temps de mettre scrupuleusement en place chaque pièce du puzzle. C’était parfois long, parfois dur et déprimant. Les premiers temps, je ne comprenais pas trop ce qu’elle cherchait à faire, mais petit à petit, les choses ont trouvé un sens, et même si l’auteur nous fait prendre le chemin le plus tortueux, c’est pour une bonne raison. Et ça en vaut clairement la peine. J’ai trouvé le dénouement fabuleux, d’une intelligence et d’une justesse rares.

En résumé, Les filles des autres est un thriller psychologique très sombre ; un infernal chemin de croix qui tend vers une conclusion presque irréelle. Amy Gentry nous écorche à vif pour nous faire connaître la vérité. Une vérité qui mérite d’être connue. J’ai adoré ce roman, je me suis régalée jusqu’à la toute dernière ligne de la toute dernière page.

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/thriller---polar/les-filles-des-autres-amy-gentry

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Filles des autres" est sorti 2017-01-19T00:00:00+01:00
background Layer 1 19 Janvier

Date de sortie

  • France : 2017-01-19 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 27
Commentaires 11
Extraits 0
Evaluations 11
Note globale 7.82 / 10

Évaluations