Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
just2iine Bronze
Note : 0/10
http://lire-une-passion.weebly.com/horreurthriller/les-filles-des-autres-amy-gentry

"​En résumé, c’est un thriller que j’ai apprécié dans la forme, avec une intrigue assez particulière qui réussit à nous tenir en haleine du début à la fin. On se prend d’affection pour Anna qui cherche désespérément à savoir si la jeune femme est bien sa fille. L’ambiance est glauque mais addictive à la fois. Une fois le roman terminé, on ne sait pas trop comment réagir, tant il nous bouleverse."
Par le Editer
Armony22 Argent
Note : 6/10
Un thriller psychologique sur le thème de la disparition d'enfant et de son soudain retour.
Ce sujet souvent récurrent est abordé ici de manière plutôt originale. Les chapitres alternent l'histoire de la mère et celle de la fille disparue, entre présent et passé.
J'ai bien accroché au départ mais j'avoue que vers la moitié du livre, j'ai perdu le fil. Il me fallait sans cesse revenir en arrière pour me repérer.
Ajoutez à cela quelques longueurs et une traduction vraiment pas top et me voilà définitivement perdue.
Ne m'avouant pas vaincue, j'ai persisté et j'ai bien fait, car le dénouement est étonnant et inattendu. Toutes les pièces du puzzle s'imbriquent et tout devient clair.
Au final, un sentiment mitigé pour moi.
Par le Editer
Aliceluila Or
Note : 10/10
Si vous cherchez un livre qui vous retourne le cerveau et vous surprend à chaque page tournée. Ne cherchez plus, il s'appelle "Les Filles des Autres" de Amy Gentry !

Tom et Anna ont perdu leur fille de 13 ans, Julie. Elle s'est faite kidnappée chez elle et sous les yeux de sa petite soeur Jane.
Mais voilà que Julie reparaît 8 ans plus tard, elle est saine et sauve au grand bonheur de toute la famille.

Mais ce n'est pas facile de reconstruire des liens avec une personne qui était "censé" être morte, et qui huit ans après refait surface limite miraculeusement.

Il y a un mystère derrière l'enlèvement de Julie. Mais aussi des doutes sur elle. Qui est vraiment cette jeune femme. Est-elle vraiment celle que l'on pense être ? C'est là qu'Amy Gentry a été un génie. Elle m'a complètement retourné le cerveau en alternant les points de vue entre celui d'Anna, la mère, qui doute de la véritable identité de sa fille et sur un point de vue omniscient où l'on peut suivre les différentes personnalités de Julie. Jusqu'à ce que je me prenne la grosse claque finale.

J'ai eu des moments, surtout dans les parties omniscientes, celle qui nous racontait la vie de Julie, où je ne m'y retrouvais plus du tout, je n'y comprenais plus rien. Maintenant avec du recul, je pense que c'était fait exprès. Perdre le lecteur pour le retrouver à la fin les idées claires.

J'y ai aussi vu une histoire sur l'endoctrinement et le danger d'internet mais je ne veux pas trop m'attarder là-dessus de peur de vous spoiler.
Par le Editer
13 ans, c'est l'âge de la découverte de la vie, c'est l'aube de la vie d'adulte. 13 ans ce sont les rêves d'une jeune fille, mais pour Julie, 13 ans c'est la fin de l'insouciance, le cauchemar car à 13 ans Julie est kidnappée chez elle, dans sa chambre. Non loin de là, ses parents dorment sans se douter de rien, seule Jane sa soeur voit ce kidnapping se dérouler sous ses yeux.

Les années passent, la famille meurtrie continue à vivre comme elle peut. Anna, la mère de Julie et Jane est blasée, Jane a le poids de son silence sur les épaules et c'est très lourd à porter. 8 ans plus tard, le fossé s'est profondément creusé entre elle et sa mère qui lui fait bien sentir son rôle dans la disparition de sa soeur alors qu'elle n'était elle-même qu'une petite fille. Mais un jour, on sonne à la porte ... Julie est là ... 8 ans plus tard, Julie est de retour!

Mais les questions se posent, les doutes s'installent et la méfiance est le fil rouge de ce retour. Qui est réellement cette jeune femme? Est-ce vraiment Julie? Anna va partir en quête de la vérité, la famille sera encore plus mise à mal, les secrets seront éventés, la douleur sera puissante et la vérité sera difficile à entendre.

Tout comme Anna, j'ai eu des doutes tout au long de ma lecture. J'ai cherché à savoir et je me suis prise une claque! J'ai eu pourtant du mal à comprendre qui sont tous ces personnages qui interagissent dans l'histoire au fil des chapitres. Mais je réalise par la suite que tout s'imbrique parfaitement et là j'hallucine! Malgré tout je n'ai pas trop accroché avec Anna, c'est une mère assez froide et blasée. Je la trouve particulièrement "cruelle" avec Jane. Certes, Anna a perdu sa fille, kidnappée sous son toit mais je pense qu'en réalité elle s'en veut tellement d'avoir manqué à son rôle de mère qu'il lui fallait un coupable, et la coupable idéale était Jane.

Une très bonne histoire où le doute, le silence et les secrets sont bien lourds de conséquences!
Par le Editer
ophelie_6942 Or
Note : 9/10
Les premiers mots que j'ai envie d'écrire sont : WAHOUUUU !! Wahou et MERCI à l'auteur pour ce roman qui m'a vraiment touché, MERCI pour cette bouleversante histoire!

J'ai fini ma lecture voilà presque 8h et depuis, elle hante mes pensées.
C'est là ... ça reste, je suis emplie de cette ambiance qu'a crée Amy Gentry!

Alors, lorsque j'ai lu le résumé et vu la couverture j'avais un peu peur mais en même temps, j'avais vraiment très envie de découvrir ce titre!

Et finalement, ce livre est pour moi, une énorme réussite!!!

Tous les ingrédients nécessaires pour capter mon attention (et la garder du début à la fin) y était. Tout était là!

Pourtant, j'ai très rapidement deviner ce qu'il en était pour Julie ...

L'auteur nous révèle rapidement certaines choses et grâce à cela, chemin faisant, j'ai fais mes déductions qui se sont avérées tout à fait exactes. Mais cela n'a en rien gâché ma lecture, parce que tout était tellement intense.

Et finalement, le suspense s'est plutôt placé sur le "comment allait s'en sortir la famille"? "et comment et pourquoi cela s'est passé? et qui est le coupable? et comment tout cela allait se finir?!!

En bref, ça n'a rien enlevé à l'intérêt que je portais à ma lecture, car Amy Gentry, à crée un lien entre moi et cette famille!

J'étais des leurs, j'ai compris la mère, j'ai compris le père, j'ai compris la sœur.

J'ai été triste pour chacun d'entre eux. J'ai été bouleversé par leur détresse et par la manière dont chacun s'est armé pour affronté la vie suite à cela.

Et Julie .. Julie, je m'y suis attachée dès le début! (je n'en dirai pas plus la concernant mais c'est un personnage que j'ai vraiment vraiment aimé! )

Je ne veux pas m'attarder sur les événements pour ne pas spoiler, mais sachez que du début à la fin, tout m'a plût dans ce livre!

Le dénouement est parfait!

Un livre sublime, une plume fluide et agréable!

Je recommande cette lecture, qui est pour moi, un véritable coup de cœur!

Merci à NetGalley et Robert Laffont pour leur confiance!
Par le Editer
Merci à Cécile et aux éditions Robert Laffont pour leur confiance. Lorsque j’ai lu le résumé de ce roman, j’ai foncé tête baissée. Un résumé ultra frustrant, mystérieux, qui m’a donné envie d’en connaître la teneur.

C’est l’histoire de Julie, 13 ans. Entourée de ses parents et de sa sœur, elle a tout pour être heureuse. Seulement un jour, un homme mystérieux vient l’enlever directement dans sa chambre, sous les yeux de sa sœur cadette, cachée dans un placard. Pour la famille de Julie, c’est le début du cauchemar, de l’attente et du deuil. Mais 8 ans plus tard, une jeune fille vient frapper à leur porte : Julie. Passées les retrouvailles, sa mère a dû mal à croire en cette deuxième chance, en ce bonheur tout neuf. Le doute commence à s’insinuer en elle. Et si cette fille-là n’était pas la sienne ?

On plonge au cœur même de cette histoire familiale douloureuse, où la psychologie est mise à l’honneur. En dehors du fait que le roman repose sur un suspens prégnant, il y a toute la problématique de la famille. Comment reconstruire des liens avec son enfant que l’on n’a pas vu depuis 8 ans ? Comment accorder son amour à l’enfant qui reste, alors que le malheur a déjà frappé une fois ? Des thématiques tellement fortes et actuelles qu’elles m’en ont coupé les jambes.

Anna est une mère normale, pas une super-héroïne. Elle a ses fragilités, ses doutes et ses démons à combattre. L’absence de sa fille a creusé un immense fossé avec son mari et sa fille. Elle a perdu pied et remonte péniblement la pente, jusqu’au jour où sa fille réapparaît. Entre bonheur incommensurable et incertitudes, elle ne sait plus très bien sur quel pied danser.

Jane, la sœur de Julie, est également un personnage intéressant à creuser. Elle a vu sa sœur se faire enlever sous ses yeux et n’a rien tenté pour empêcher cela. Elle a dû vivre et grandir avec cette culpabilité, tout en voyant sa mère se détacher d’elle. Jane est désabusée, et le retour de Julie n’est pas pour arranger les choses.

Ces deux figures féminines m’ont captivée. L’aspect psychologique de l’intrigue est poussé à son maximum. Le mélange amour/haine, désillusion/espoir… c’est fort, ça enserre le cœur, ça fait mal. Et puis le doute est là et progresse comme un poison, sans qu’on ne puisse l’endiguer. Ce sont toutes ces choses qui rendent l’histoire bluffante.

Je ne m’attendais pas à une approche comme celle-là. Amy Gentry mêle le passé et le présent, nous faisant suivre différentes personnes, des tempéraments uniques et des cadres loin d’être idylliques. Ces histoires s’entrecroisent les unes aux autres ; elles sont noires, douloureuses, mais elles ont une finalité que je n’aurais jamais cru possible ! Amy Gentry nous entraîne avec une étrange douceur au fond du trou, elle piétine nos sentiments, elle exacerbe nos émotions, et tout cela pour remonter ensuite vers la lumière, vers la vérité. Entre douleur et rédemption, les histoires de toutes ces femmes n’ont pas fini de nous surprendre.

Une fois que l’on émerge, tout paraît plus clair, et c’est là qu’on prend conscience qu’Amy Gentry nous a maintenus dans le noir durant plusieurs centaines de pages. Elle a pris le temps de mettre scrupuleusement en place chaque pièce du puzzle. C’était parfois long, parfois dur et déprimant. Les premiers temps, je ne comprenais pas trop ce qu’elle cherchait à faire, mais petit à petit, les choses ont trouvé un sens, et même si l’auteur nous fait prendre le chemin le plus tortueux, c’est pour une bonne raison. Et ça en vaut clairement la peine. J’ai trouvé le dénouement fabuleux, d’une intelligence et d’une justesse rares.

En résumé, Les filles des autres est un thriller psychologique très sombre ; un infernal chemin de croix qui tend vers une conclusion presque irréelle. Amy Gentry nous écorche à vif pour nous faire connaître la vérité. Une vérité qui mérite d’être connue. J’ai adoré ce roman, je me suis régalée jusqu’à la toute dernière ligne de la toute dernière page.

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/thriller---polar/les-filles-des-autres-amy-gentry
Par le Editer
lorlan Bronze
Note : 8/10
Un livre à la construction intéressante mais, assez vite, j'ai compris qui était l'héroïne... Dommage, le jeu de miroir était prometteur mais un peu trop convenu. toutefois? L'histoire reste originale et la schizophrénie forcée d'un des personnages plutôt bien vue. A découvrir!
Par le Editer
juliesuitsonfil Argent
Note : 9/10
Cette seule phrase : "ÊTES-VOUS BIEN CERTAINE DE CONNAÎTRE VOTRE FILLE ? D'AILLEURS, EST-CE VRAIMENT LA VÔTRE ?" a attiré mon attention ! Le retour d'Yvan a fait le reste...

"Les filles des autres", premier roman d'Amy Gentry vend du suspense sur la couverture et ce n'est pas un mensonge que la Bête Noire nous vend ! Un vrai suspense doublé d'un très bon thriller psychologique

On est embarqué dans une histoire familiale douloureuse, avec l'enlèvement huit ans plus tôt de Julie. Drame qui se déroule au sein même de la maison et dont le seul témoin est Jane, alors âgée de dix ans. L'auteur, nous propulse huit ans plus tard... Tout de suite le ton est donné, la famille est disloquée mais tente tant bien que mal de rester soudé... D'espoir il n'y avait plus... Un corps à enterrer aurait permis de faire le deuil... Mais, contre toute attente, Julie revient... Elle a vingt et un an... Elle est sonnée, pâle et amaigrie ...

Julie est de retour....

Tous les espoirs sont permis... Tout le monde voudrait se réjouir et rattraper le temps perdu, reconstruire les liens, malgré les doutes qui assaillent rapidement Anna, la mère.

La maternité est largement mise en avant, l'auteur nous emmène dans les doutes et les questions d'Anna... Comment construire ou reconstruire avec un être que tu ne connais plus... Anna forcément n'est pas différente, elle se demande qu'a pu vivre sa fille, comment a-t-elle survécue. Tout peut nous échapper, confronté à ce genre de situation, la construction d'un lien parental rompu, n'est pas des plus facile, tu te pose des questions, auxquelles tu n'auras pas forcément de réponses... Mais souhaite-tu réellement avoir les réponses, qui peuvent être encore plus douloureuses que le mal en lui-même...

Julie a survécu, Julie est revenue parmi sa famille, Julie s'est construite sur le mal qu'elle a vécu... Et son arrivée, remet en question les huit années à vivre à côté de ses pompes!!! Car Anna, n'a pas su, ou par peur, n'a pas voulu créer de lien avec son autre fille Jane... Comment donner de l'amour à l'enfant qui reste, alors que tu es toit-même larguée, comment aimer, quand toi-même tu te déteste ?

Ce livre ne peut laisser indifférent ! Amy Gentry malmène son lecteur et l'embarque dans une histoire d'une rare cruauté mais tout en douceur... Elle brouille les pistes ...

Le récit est magnifiquement construit, les chapitres s'alternent entre présent et ce que semble avoir vécu plusieurs personnes... On se demande d'ailleurs pourquoi l'auteur nous entraine dans le sillage de ces personnages... des personnages meurtris, Charlotte, Gretchen, Violet... Qui sont-elles ? Je me suis demandée dans quoi l'auteur m'embarquait... Mais tout prend son sens avec ce final en apothéose !!!

Waouhhh quelle construction, quel talent, partant d'un thème largement utilisé, l'auteur arrive, pour un premier roman, à présenter un petit bijou !

Ne vous y trompez pas ! Avec "les filles des autres" vous serez malmenés, noyés dans ce que l'Humain a de plus mauvais et de plus bas... Comment se reconstruire... Ou se construire quand tu as vécu l'horreur... La force de caractère des personnages est vraiment une belle leçon et l'auteur nous surprend...

Julie a grandit, Julie s'est construite dans la douleur... Mais parfois il faut guérir le mal par le mal...

Une vraie étude sur la psychologie humaine, sur la construction de soi dans la douleur, sur les rapports entre les parents et les enfants, sur le manque d'attention envers l'enfant qui est présent.

Difficile de garder les idées claires, quand tout semble perdu, quand une partie de soi a disparu... Mais comment faire pour sauvegarder un lien, de plus en plus ténu avec cet enfant que l'on ne vois plus, car trop centré sur sa douleur ! L'auteur nous démontre à quel point, les sentiments, les doutent peuvent atteindre les enfants, qui observent et se construisent à travers leurs parents...

Un vrai thriller psychologique, d'une très grande qualité et d'une construction magistrale ! Un auteur à suivre, sans aucun doute.
Par le Editer
Anne2702 Argent
Note : 7/10
Premier livre de l'auteure et pour une première l'essai est transformé.
Une écriture et un plan surtout très original.
On suit la réapparition de cette jeune fille après 8 ans de calvaire.
Pour savoir ce qui s'est passé, ce qui lui est arrivé il faut aller au bout et rencontrer toutes ces autres filles.
Amy Gentr va vous manipuler mais c'est ce qu'on attend d'un tel roman.
Mais ce n'est que mon avis...
Par le Editer
ENcore un livre qui ne m'a pas vraiment convaincu, l'année 2017 commence vraiment de façon mitigée dans mes lectures :/
Ici nous avons Julie 13 ans kidnappée dans sa chambre en pleine nuit devant sa soeur cadette Jane 10 ans.
8 ans plus tard on sonne à la porte et une femme apparait épuisée, deshydratée. Julie est elle de retour ? pourquoi tant de temps après ? La famille est réunie et pourtant tout n'est pas rose, les retrouvailles sont dures .
J'ai eu du mal avec l'alternance de chapitres présent/ passé et des longueurs qui n'ont pas servis à grand chose ...
Une finalité un peu tordue .. Bref pas du tout accroché à ce livre !

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.