Livres
540 348
Membres
570 793

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Frères Benedetti, Tome 1 : Salvatore



Description ajoutée par la-voyageuse 2019-10-30T21:52:58+01:00

Résumé

Lucia

Tout a commencé par un contrat qu’il a signé, puis moi, sous les yeux de nos familles respectives. Mon père était assis en silence, abattu, cédant sa fille à l’un des monstres Benedetti.

J’ai obéi. J’ai joué mon rôle. J’ai signé par mon nom et j’ai donné ma vie. Je suis devenue leur trophée vivant, en chair et en os, symbole constant de leur pouvoir sur nous.

C’était il y a cinq ans.

Puis est arrivé le moment pour Salvatore Benedetti de réclamer son dû. De prendre possession de moi. J’avais juré de me venger. J’avais appris à haïr. Et pourtant, rien n’aurait pu me préparer à l’homme qui gouvernait désormais ma vie.

Je m’attendais à un monstre que j’aurais pu détruire. Cependant, rien n’est jamais tout noir ou tout blanc. Personne n’est bon ou mauvais. Au cœur de ses ténèbres, j’ai entrevu sa lumière. Dans ce qu’il y avait de mauvais en lui, j’ai entrevu ce qui était bon. Il avait tout fait pour que je le déteste, mais une passion plus torride que les feux de l’enfer brûlait en moi.

J’étais à lui et il était à moi.

Mon monstre personnel.

Salvatore

Je possédais la fille DeMarco, princesse de la mafia. Elle m’appartenait désormais. Nous avions gagné et ils avaient perdu. Quel meilleur moyen de leur donner une leçon que de leur prendre leur bien le plus précieux ? Leur être le plus cher ?

J’étais le garçon qui allait devenir roi. Le prochain dans la lignée de la famille Benedetti. Lucia DeMarco représentait le butin de guerre. Je pouvais en faire tout ce que je voulais.

Mon devoir consistait à la casser. À faire de sa vie un enfer sur terre. Mon âme était sombre, j’étais damné. Et il n’y avait aucune échappatoire, ni pour elle ni pour moi. Parce que la famille Benedetti n’a jamais perdu, et dans notre sillage, nous semons la destruction. Il en a toujours été ainsi. Je croyais qu’il en serait toujours ainsi.

Jusqu’à Lucia.

Afficher en entier

Classement en biblio - 450 lecteurs

extrait

« Elle était ma rédemption. »

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

https://unlivreunehistoireunelectrice.blogspot.com/2019/11/salvatore-de-natasha-knight.html

Le premier tome de la saga « Benedetti Brothers » relate la relation de Salvatore, benjamin de la fratrie et Lucia, fille cadette du clan adverse.

Nous sommes plongés en plein conflit de mafia italienne. D’un côté les « Benedetti » et de l’autre les « DeMarco. »

Salvatore est le deuxième fils du clan Benedetti, il a vingt quatre ans, et malgré les apparences qui le font passer pour un monstre sans cœur. Il est au fond, un homme bien qui cherche par tous les moyens à faire le moins de casse possible. Mais attention, il est loyal et sincère mais pas bête non plus, il ne fait pas de cadeaux aux ennemis ou aux personnes qu’ils le trahissent.

Lucia est la deuxième et dernière fille DeMarco, elle est âgée de seize ans à la signature du contrat.

Elle est belle, intelligente et n’a absolument rien à voir dans la guerre qui oppose les deux clans italiens mais malheureusement pour sauver les siens, elle doit se sacrifier et elle appartient désormais à Salvatore.

Cinq ans après la signature de ce fameux contrat, Salvatore vient récupérer son dû.

En effet, le padre DeMarco est mort et Lucia a terminé ses études et est âgée de vingt et un ans maintenant.

Les débuts sont loin d’être facile entre nos deux tourtereaux, car Lucia possède un caractère bien trempé et surtout elle ne veut absolument pas obéir aux ordres de Salvatore.

Ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’il souhaite juste la protéger de son père et de son petit frère Dominic.

Salvatore tombe sous le charme de Lucia assez rapidement, sans pour autant le lui montrer car c’est une faiblesse. Et il ne veut pas qu’on s’en serve contre lui.

Lucia est très têtue, mais aussi très intriguée par son geôlier. Il lui fait ressentir des émotions et sentiments encore inconnus, et cela lui fait peur. Elle a un but, une revenge à prendre et ne veut pas s’éloigner de son objectif et décevoir les siens.

Mais l’attraction qu’elle ressent vis-à-vis de Salvatore est trop forte, malgré ses réticences elle cède à la tentation.

Salvatore instaure des règles, si celles-ci sont respectées, elle gagne une récompense, si non une punition.

Autant vous dire, que certaines scènes sont chaudes bouillantes.

J’ai passé un agréable moment de lecture avec ce roman. L’univers, l’histoire et la romance sont bien traités et les personnages touchants.

Leur duo fonctionne, il est crédible et addictif.

La plume de l’autrice est simple, fluide et facile à lire.

Elle arrive à nous transmettre les émotions souhaitées et arrive à nous immerger dans son univers.

C’est un premier opus réussi pour ma part, j’ai hâte de connaître la suite de la saga avec les aventures de Dominic.

En effet, c’est un personnage sombre, violent et très mystérieux. Il donne vraiment envie d’en savoir davantage sur lui et son parcours.

Conclusion :

Un premier tome qui pose les bases, et nous fait découvrir l’univers souhaité par l’autrice. Des personnages touchants et bien travaillés. Une belle romance qui arrive à naître malgré le chaos et la violence. Une plume fluide et surtout une histoire addictive.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Je voulais lire un roman concernant la mafia italienne et j'ai été servi !

Les groupes rivaux, les meurtres, les mariages arrangés, les manigances, les scènes chaudes, et la si précieuse famille tout y est. L'histoire d'amour est brutale, dure, il faut aimer et j'ai aimé. Je conseille ce livre, l'histoire nous prend vraiment.

Afficher en entier
Bronze

J’ai passé un bon moment avec cette lecture. C’est une dark romance assez courte mais intense. On entre dans le monde de la mafia italienne, un monde que j’apprécie même si ce roman ne m’a pas complétement convaincue. Certains événements comme les punitions et les ordres ne m’ont pas transcendée. J’ai trouvé ça plutôt rustre.

Quelques aspects du roman auraient mérité d’être plus exploiter. C’est un univers un demi-teinte, il y avait parfois trop de noirceur et parfois pas assez. Je pense que l’auteure n’a pas su trouver le juste milieu.

La crédibilité des personnages n’est pas non plus très travaillée. Au vu du contexte, il aurait dû régner un sentiment de peur chez le personnage principal féminin ce qui n’est pas le cas tout comme les propos qu’elle tient.

Elle veut apparaître comme forte et indépendante malheureusement, je l’ai trouvé soumise et dépendante.

Néanmoins, ça un livre qui se lit relativement vite, mais sans grande addictivité. Ce n’est pas un livre que je recommanderais à tout le monde mais je reste ouverte à la discussion.

Afficher en entier
Or

Suivez-moi sur La Passionnée, sur Facebook: @LaPassionDesLivres

Salvatore, les frères Benedetti – Natasha Knight

Une histoire… poignante! J’avais l’impression de voir un film de vieux gangsters se dérouler sous mes yeux. Une dark romance absolument incroyable qui vous marquera à jamais.

« Sa vie contre la sienne. Contre toutes les leurs. »

Nous entrons dans un monde en guerre. Deux familles puissantes se haïssent depuis des années, les Benedetti et les DeMarco. Ils ont des secrets, un passé et rien n’arrêtera les deux chefs des clans, sauf la mort… ou un contrat. La princesse DeMarco avec le prince des Benedetti. Dans un monde rempli de sang, de violence et de bagarre, il la possédera totalement.

« Et maintenant, elle était à moi, et j’étais à elle.

Son propre monstre. »

Lucia est prise dans un grand conflit de mafia italienne. C’est une jeune femme qui a dû devenir forte et indépendante très rapidement. ET elle a tout un caractère. Une femme comme on les aime, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Mais elle n’a pas le choix… le contrat est signé depuis cinq ans déjà, et elle devra faire face à l’homme qui la possède : Salvatore.

« Ma vie pour épargner ma famille. Moi comme sacrifice, pour payer la dette. Moi pour montrer à tous les membres de la famille DeMarco qui voulaient encore se battre que les Benedetti possédaient leur fille. Les Benedetti possédaient la princesse DeMarco. »

Salvatore est le deuxième fils du clan Benedetti. Il est puissant, fort et violent… mais, malgré les apparences, il a un cœur d’or. (Bon, j’y vais un peu fort avec ce cœur, puisqu’il reste un homme violent avec une touche de sadisme), mais il est fidèle et loyal. Il ne veut pas de cette guerre. Il suit le rythme, tout en essayant de faire face à la femme qui lui revient de droit.

« Putain, elle était si belle. Sa colère, sa haine, ça la rendait d’autre plus attirante. Je la voulais. Je voilais la prendre. La posséder. Le montre en moi hurlait pour la posséder. »

Toutefois, entre les deux, c’est tout feu tout flamme. Salvatore en devient rapidement à bout de patience.

« -Fais ce qu’on te dit et j’irai doucement avec toi, mais si tu m’obliges à te déshabiller, ta punition sera pire, c’est compris? »

La tension monte rapidement. La passion également. Certains diront que c’est trop osé… Pas moi! Oui, c’est beaucoup plus torride que Christian Grey, mais ici, nous avons une DARK romance. Ça se doit d’être violent, dur, passionnant, érotique et follement CHAUD!

« Je sentais, pour la première fois depuis ce maudit contrat, que je la revendiquais comme mienne. Qu’elle était à moi. Bel et bien mienne. »

Vous êtes rapidement plongé dans cette fabuleuse histoire. Je crois que c’était la première fois que je lisais un roman de Natasha Knight et, je vous le dis tout de suite, mais c’est un nom que je vais me rappeler ET dont vous allez voir plusieurs chroniques prochainement. C’est un nom que je vais chercher activement, comme celui de mon auteure préférée : Maya Banks.

« -Trop de haine. Trop de pouvoir, répondis-je. Trp de soif de sang et de vengeance. La guerre ne transforme jamais des ennemis en amis. C’est le contraire. Elle solidifie cette rancœur. La guerre entre Benedetti et DeMarco a peut-être eu lieu au temps de nos pères, mais nous héritons de la haine, du mauvais sang. Ça ne s’en va pas comme ça. Elle se transmet de génération en génération. »

Une histoire du genre de Roméo et Juliette, mais en beaucoup plus sadique et violent. Des personnages forts, hauts en couleur, pleins de passion, de dangerosité. Vous serez marqué par cette histoire. 14/10

« Elle était ma rédemption. »

P.S. : la couverture est tout simplement MAGNIFIQUE.

Résumé :

Lucia

Tout a commencé par un contrat qu’il a signé, puis moi, sous les yeux de nos familles respectives. Mon père était assis en silence, abattu, cédant sa fille à l’un des monstres Benedetti.

J’ai obéi. J’ai joué mon rôle. J’ai signé par mon nom et j’ai donné ma vie. Je suis devenue leur trophée vivant, en chair et en os, symbole constant de leur pouvoir sur nous.

C’était il y a cinq ans.

Puis est arrivé le moment pour Salvatore Benedetti de réclamer son dû. De prendre possession de moi. J’avais juré de me venger. J’avais appris à haïr. Et pourtant, rien n’aurait pu me préparer à l’homme qui gouvernait désormais ma vie.

Je m’attendais à un monstre que j’aurais pu détruire. Cependant, rien n’est jamais tout noir ou tout blanc. Personne n’est bon ou mauvais. Au cœur de ses ténèbres, j’ai entrevu sa lumière. Dans ce qu’il y avait de mauvais en lui, j’ai entrevu ce qui était bon. Il avait tout fait pour que je le déteste, mais une passion plus torride que les feux de l’enfer brûlait en moi.

J’étais à lui et il était à moi.

Mon monstre personnel.

Salvatore

Je possédais la fille DeMarco, princesse de la mafia. Elle m’appartenait désormais. Nous avions gagné et ils avaient perdu. Quel meilleur moyen de leur donner une leçon que de leur prendre leur bien le plus précieux ? Leur être le plus cher ?

J’étais le garçon qui allait devenir roi. Le prochain dans la lignée de la famille Benedetti. Lucia DeMarco représentait le butin de guerre. Je pouvais en faire tout ce que je voulais.

Mon devoir consistait à la casser. À faire de sa vie un enfer sur terre. Mon âme était sombre, j’étais damné. Et il n’y avait aucune échappatoire, ni pour elle ni pour moi. Parce que la famille Benedetti n’a jamais perdu, et dans notre sillage, nous semons la destruction. Il en a toujours été ainsi. Je croyais qu’il en serait toujours ainsi.

Jusqu’à Lucia.

La série Mafia et Dark Romance des Frères Benedetti compte cinq romans complets. Il faut lire Salvatore et Dominic dans cet ordre. En raison des personnages qui se croisent, l'ordre de lecture conseillé est le suivant :

Salvatore : Mafia et Dark Romance

Dominic : Mafia et Dark Romance

Killian : Mafia et Dark Romance

Giovanni : Mafia et Dark Romance

Sergio : Mafia et Dark Romance

Afficher en entier

Je n’ai pas réussi à le finir, le personnage masculin trop coupable avant même l’union, trop gentil, personnage féminin un peu gamine désolé mais le denier tome est le meilleur et de loin.

Afficher en entier
Lu aussi

Un peu dur au démarrage. Une écriture pas vraiment fluide, mais un livre tout de même addictif.

Afficher en entier
Or

Histoire belle comme tout même si elle débute sur un arrangement assez moche !

Pas tellement DARK comme romance , sa va il n'y a pas de brutalité non plus quoi ...

Je recommande

Afficher en entier
Argent

Salvatore et Lucia la mafia calabraise je m’attendais à plus de violence plus de darket un peu de moins de sexe mais ça reste quand même une dark romance

Afficher en entier
Bronze

Un peu surprise par cette histoire il est vrai qu’elle est plutôt courte mais les personnages sont intéressant après pour une Dark romance il est vrai que le personnage masculin n’est pas très sombre il reste assez gentil et il a très peu de moments où il paraît mauvais. et concernant lucia je ne l’ai pas détester dans cette histoire mais c’est vrai qu’en lisant certains avis je me suis rendu compte qu’effectivement elle est un peu trop mielleuse sur certains sujets et se prend beaucoup trop la tête sur des sujets qui ne sont pas intéressant.

Afficher en entier
Or

1er tome qui se lit plutôt bien. C’est bien écrit et bien mené ; il y a du rythme, de nombreux rebondissements et de l’action.

Les 2 héros ont une personnalité bien trempée et sont très attachants.

Mais la romance va un peu vite ; ils passent trop vite de la haine à l’amour. De même, leur relation physique est assez hard avec le consentement de Lucia dès le départ alors qu’elle est vierge et sort de 5 ans de couvent. Bref du coup ça manque un peu de crédibilité.

Mais ce roman vaut quand même le détour et je ne compte pas m’arrêter là !

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Frères Benedetti, Tome 1 : Salvatore

  • France : 2019-11-27 (Français)
  • USA : 2016-07-18 (English)

Activité récente

brei l'ajoute dans sa biblio or
2021-02-20T00:57:25+01:00

Titres alternatifs

  • Salvatore (Benedetti Brothers #1) - Anglais
  • Salvatore (The Benedetti Brothers #1) - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 450
Commentaires 53
extraits 18
Evaluations 169
Note globale 7.43 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode