Livres
540 938
Membres
571 970

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

« Elle était ma rédemption. »

Afficher en entier

« -Trop de haine. Trop de pouvoir, répondis-je. Trp de soif de sang et de vengeance. La guerre ne transforme jamais des ennemis en amis. C’est le contraire. Elle solidifie cette rancœur. La guerre entre Benedetti et DeMarco a peut-être eu lieu au temps de nos pères, mais nous héritons de la haine, du mauvais sang. Ça ne s’en va pas comme ça. Elle se transmet de génération en génération. »

Afficher en entier

« C’était ce qu’il faisait, de toute façon. Il me faisait souffrir. Tout le temps. »

Afficher en entier

« Je sentais, pour la première fois depuis ce maudit contrat, que je la revendiquais comme mienne. Qu’elle était à moi. Bel et bien mienne. »

Afficher en entier

« -Fais ce qu’on te dit et j’irai doucement avec toi, mais si tu m’obliges à te déshabiller, ta punition sera pire, c’est compris? »

Afficher en entier

« Putain, elle était si belle. Sa colère, sa haine, ça la rendait d’autre plus attirante. Je la voulais. Je voilais la prendre. La posséder. Le montre en moi hurlait pour la posséder. »

Afficher en entier

« Ma vie pour épargner ma famille. Moi comme sacrifice, pour payer la dette. Moi pour montrer à tous les membres de la famille DeMarco qui voulaient encore se battre que les Benedetti possédaient leur fille. Les Benedetti possédaient la princesse DeMarco. »

Afficher en entier

« Et maintenant, elle était à moi, et j’étais à elle.

Son propre monstre. »

Afficher en entier

« Sa vie contre la sienne. Contre toutes les leurs. »

Afficher en entier

« -Trop de haine. Trop de pouvoir, répondis-je. Trp de soif de sang et de vengeance. La guerre ne transforme jamais des ennemis en amis. C’est le contraire. Elle solidifie cette rancœur. La guerre entre Benedetti et DeMarco a peut-être eu lieu au temps de nos pères, mais nous héritons de la haine, du mauvais sang. Ça ne s’en va pas comme ça. Elle se transmet de génération en génération. »

« Elle était ma rédemption. »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode