Livres
411 469
Membres
320 585

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

P. 102

- [...] Mais tu y penses, n'est-ce pas ?

- A quoi ?

Il fixait sa bouche obstinément.

- Tu sais de quoi je parle. De l'été dernier. De nous.

Tout le temps.

- Rarement, à vrai dire.

- Ouais, je te crois.

- L'arrogance tue le charme.

- L'entêtement l'assassine. Tu veux que je te rappelle ce qui s'est passé ? Qui a craqué en premier ?

Elle avait la sensation que son coeur allait exploser.

- Je n'ai pas craqué.

Afficher en entier

"Quand tu aimes avec tout ce que tu as, tu peux tout perdre"

Afficher en entier

P. 41

Il se retourna pour répondre à son frère et le regretta aussitôt. Jackson et Kayla s'embrassaient avec une lenteur délibérée, les yeux dans les yeux.

Ses pensées revinrent vers Elise, vers cette nuit unique et incandescente de l'été dernier.

La nuit dont ni l'un ni l'autre n'avaient reparlé.

- Vous pouvez vous calmer deux minutes, vous deux ? On discutait de la santé de notre grand-père, là, dit-il agacé.

- Tu es en présence du véritable amour, roucoula Tyler. C'est très beau n'est-ce pas ?

- Désolée, fit Kayla en posant la tête sur l'épaule de son fiancé. La journée à été longue et c'est à peine si on se voit. Mais ça va bientôt changer. Plus qu'une semaine !

Afficher en entier

- Elle ne veut pas s'engager, et moi non plus.

- On dirait que vous êtes faits l'un pour l'autre.

Afficher en entier

Elle avait juste dit qu'elle avait été blessée. Profondément blessée.

Pour moi, l'amour est impossible.

Elle n'avait pas dit "Je ne crois pas à l'amour" ou "L'amour ne m'intéresse pas".

Afficher en entier

Mais c'est Elise qui lui manquait surtout. Son sourire. Sa fossette. Sa bouche.

Mais quel bordel.

Afficher en entier

Il se baissa pour ramasser sa chaussure et la lui enfiler.

Comme une version érotique de Cendrillon...

Afficher en entier

Elle se tourna, un sourire déjà aux lèvres.

- Il se porte bien, j'ai l'impression.

- Très bien.

Afficher en entier

Leurs sentiments était sous contrôle.

Sean O'Neil ne représentait en rien une menace pour la vie d'Elise ici. Le virus de l'amour ne passerait plus par, elle était vaccinée.

Afficher en entier

"Le souci avec la passion, répondit-elle tout bas, c’est qu’elle ressemble à s’y méprendre à l’amour. Ça empêche de détecter les mensonges. On croit ce qu’on a envie de croire et on donne tout. Et le risque de tout donner, c’est de tout perdre."

Afficher en entier