Livres
450 650
Membres
395 549

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— Laisse tomber, soupiré-je. Je suis vraiment désolée de t’avoir fait perdre du temps.

— Lequel de ces connards t’as demandé de faire ça ? demande-t-il. Il serre les dents en attendant ma réponse.

— Quoi ?

— Ces mecs de la fraternité avec qui tu traînes, ceux qui ont plein de fric et pas de cerveau. Lequel d’entre eux t’a demandé de faire ça ?

Il me fusille du regard.

— Personne ne me l’a demandé, réponds-je.

— Écoute, chérie, tu ne veux pas t’emmerder avec un mec comme moi, dit-il en approchant son visage du mien.

Afficher en entier

— Merci de m’avoir emmenée ici. Au cas où je ne te reverrais jamais, je voulais te dire que j’ai passé un très bon moment.

L’idée de ne jamais la revoir me tue.

Je respire profondément.

— Et si je te dis que j’ai envie de te revoir ?

Je retiens ma respiration.

Elle ne répond pas.

— J’imagine que c’est non, marmonné-je.

Elle me donne un coup dans l’épaule.

— La ferme. Je réfléchissais.

— Si tu as besoin de réfléchir autant, tu ferais mieux de dire non.

— Non.

Mon cœur se brise. J’aurais dû le sentir arriver. Les filles riches ne s’entichent pas de mecs comme moi.

— Je n’ai pas envie de dire non, se dépêche-t-elle d’ajouter. Elle se lève et me regarde. À moins que tu ne veuilles que je dise non. Tu veux que je dise non ?

Je prends sa main dans la mienne.

— Je veux que tu dises oui.

— Que ferions-nous ? demande-t-elle en me dévisageant.

— Ce serait un rencard. Peu importe.

— Est-ce que… tu… m’embrasserais ?

Je tousse dans mon poing.

— Eh bien, j’espère, coassé-je.

— Que ferions-nous d’autre ?

— Heu… manger ?

— Hum hum.

— Heu… Peut-être voir un film.

— Hum hum.

— On pourrait peut-être aller se promener.

Les filles aiment ça, pas vrai ?

— On pourrait faire un pique-nique ?

— Si tu veux.

— Je veux. Quand ?

Je me gratte la tête.

— Quand est-ce que ça t’arrange ?

— Je n’ai rien à faire samedi soir.

— Sérieusement ?

Elle hoche la tête. Puis elle me lance un regard oblique.

— Est-ce que tu me demandes ça juste pour être gentil ?

J’éclate de rire.

— Chérie, gentil est un mot qui n’a jamais été utilisé pour me décrire.

— Donc nous avons un rencard samedi, crie-t-elle en tapant dans ses mains. Je suis si excitée !

Sa joie est entraînante.

Bordel de merde. Je suis dans de beaux draps.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode