Livres
469 870
Membres
437 799

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les funambules des mers, tome 2 : La magie des coquillages



Description ajoutée par strawberry56 2010-09-20T19:49:28+02:00

Résumé

À la suite d'un tremblement de terre magique en Jamaïque, certains enfants naissent doués d'un talent hors du commun : ils peuvent marcher sur l'eau. Quatorze ans plus tard, Jolly, une orpheline élevée par des pirates, rencontre Munk, un garçon doué du même pouvoir qu'elle. Mais un sombre destin guette les deux adolescents : au coeur de l'Atlantique, un maelström maléfique venu d'un autre monde prend en chasse les funambules des mers. S'alliant à de bien étranges compagnons, Jolly et Munk réussissent à lui échapper, mais seront séparés.

Après son naufrage sur un îlot rocheux, Jolly est recueillie par un curieux personnage, qui bâtit un pont menant droit dans la mer des ténèbres. À nouveau menacée par le maelstrôm, elle est secourue par ses compagnons et rallie la ville flottante d'Aelenium, où Munk a déjà trouvé refuge. Les derniers espoirs reposent désormais entre les mains des deux funambules des mers. Or la tension grandit entre Munk et Jolly, qui s'initie elle aussi à la magie des coquillages, mais refuse de s'allier à lui pour combattre le maelström.

Jolly décide alors de reprendre sa vie de pirate et de retrouver son père adoptif, le capitaine Bannon. Hélas, elle n'est pas au bout de ses surprises : ses amis ne sont pas tous ceux qu'elle croit... Rencontres, amitiés et trahisons parsèment le deuxième volume de cette fantastique aventure, où Jolly va enfin comprendre quel rôle lui incombe pour sauver son univers.

Afficher en entier

Classement en biblio - 29 lecteurs

Extrait

Le pont de feu

Jolly avait l'impression qu'on l'avait attrapée par les pieds et suspendue la tête en bas. Elle tentait tant bien que mal de s'agripper à l'échafaudage en bois du pont. Son corps tremblait et se balançait, son entendement paraissait se perdre dans un néant confus.

Griffin lui tenait la main - ou bien était-ce elle qui tenait sa main ? Ses doigts étaient froids, le vide au-dessus de l'océan noir infini paraissait aspirer toute la force qui se trouvait en eux afin d'animer ses propres créatures d'horreur.

Des éclairs éclataient au loin au-dessus de l'eau écumante. L'horizon semblait bizarrement beaucoup plus lointain que dans leur monde. Peut-être le monde de la Mare Tenebrosum n'était-il pas recourbé comme la Terre, ou bien tout ici était plus gigantesque. Les distances, l'obscurité, les montagnes de vagues.

Les êtres qui y vivaient aussi.

Jolly et Griffin étaient immobiles, incapables de faire le moindre geste. Où auraient-ils pu aller, de toute manière ? Le pont continuait à s'enfoncer sur une trentaine de pas, puis disparaissait dans les flots lourds de la Mare Tenebrosum, aspergé par l'écume noire, happé par des ombres géantes qui glissaient en cercles étroits autour de l'ouvrage. Jolly avait parfois l'impression d'entendre, malgré le bruit assourdissant des vagues, des hurlements furieux, longs et sourds, comme des cris venant de sous la surface. Le vent qui balayait l'échafaudage en bois, dans un bruit de soupirs et de grincements, paraissait parfois murmurer également des mots dans des langues étrangères, froides et repoussantes.

Il y avait dans l'air une odeur d'algues moisies et de goémon, à laquelle venaient se mélanger la puanteur des poissons morts et une autre odeur que Jolly ne parvenait pas à identifier.

-La vanille, dit Griffin comme s'il avait lu dans ses pensées (ou peut-être avait-elle parlé tout haut sans s'en rendre compte). Ça sent la vanille.

Elle acquiesça sans un mot, de peur que sa voix ne paraisse aussi misérable que la sienne. Mêlée à tous ces effluves répugnants, la note sucrée rendait l'odeur encore plus insupportable. Comme le rappel d'une autre réalité, plus belle, meilleure et subitement inaccessible en ce lieu. -Impossible d'aller plus loin, fit Griffin. Il parlait au ralenti et chaque mot semblait remonter lentement le long de son gosier comme un escargot.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Un tome très prenant même s'il faut prendre son temps en le lisant pour bien tout comprendre.

Afficher en entier
Envies

Un livre que je voudrais beaucoup avoir après avoir lu le tome 1

Afficher en entier
Argent

Un bon deuxième tome très prenant et une jolie illustration de couverture :)

Je suis toujours aussi fan ^^

Afficher en entier

Date de sortie

Les funambules des mers, tome 2 : La magie des coquillages

  • France : 2007-10-11 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 29
Commentaires 3
Extraits 1
Evaluations 6
Note globale 8 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode