Livres
481 641
Membres
467 813

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Gangs de Boston, Tome 5 : Le Bandit



Description ajoutée par Shiina 2019-12-28T00:39:07+01:00

Résumé

Tanaka

Je suis une fille sage.

Je vis selon un code qui ne peut être ni altéré ni enfreint. Il est de mon devoir envers ma famille de rester innocente et pure. D’épouser un homme italien. Les étoiles sont déjà alignées.

Mais Nikolai Kozlov réécrit mon destin par quatre mots simples.

Désormais, tu m’appartiens.

Il fait partie de la mafiya russe. C’est un bandit. Un menteur talentueux sans limites morales. Il est tout ce que l’on m’a appris à haïr. Cet homme est impitoyable. Il prend ce qu’il veut sans une seconde d’hésitation.

Et ce qu’il voulait, c’était moi.

Il croit contrôler mon destin, mais ce qu’il ignore, c’est que parfois, il faut se méfier des filles sages.

Nikolai

Je suis un homme dangereux.

Je vis selon un code. Le code Vory. Il est de mon devoir envers ma famille de protéger la fraternité. De détruire quiconque menace ce que nous défendons, y compris elle.

C’est une danseuse. Une belle petite poupée. Ma prisonnière et mon nouveau jouet préféré. Cette princesse de la mafia croit m’avoir ensorcelé, mais en fin de compte, elle n’est qu’une garantie.

C’est dommage de détruire les biens précieux.

Mais c’est ce que font les hommes dangereux.

Afficher en entier

Classement en biblio - 21 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par barzoi 2019-04-23T21:56:42+02:00

Let it ruin you. It’s the only way. The words rush between my lips on a stolen breath, and in my mind, Vivi’s face is still as lucid as the day she uttered that direction. She was loud and unintentionally poetic. Silky locks of raven hair, red lipstick, and cat-shaped glasses. These were just a few of the threads that stitched together my mentor and my inspiration. Every dancer at the Met tonight would sell their souls for a career like Vivi’s. I was one of the lucky disciples chosen to study under her, but I doubted it had anything to do with luck at all. She had an artist’s eye, always looking for something different. And in a flock of pale sheep, I was the lone umber wolf. Vivi liked that. From the beginning of our time together, she spoke of her plight to create cultural diversity in a world of dance that still upheld strict ancient standards. My half-blooded Italian heritage and a dash of my mother’s ebony skin elected me as the poster child for her cause. But regardless of her reasoning, I didn’t let the opportunity go to waste. I was not under the delusion that I was special, and Vivi would be quick to remind me of it if I ever got the notion in my head. Every ballet student wanted to think she was special. That she was pure talent and natural grace. That she was the best. But every dancer’s best was only as good as the dancer next to her, waiting to steal her shine in the spotlight. Vivi provided that lesson when she allowed another dancer to do exactly that. Her practice was brutal but effective. More than structure and timing, she taught me how to live and breathe my art.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

une dark romance bien écrite, aux personnages bien creusés, avec un véritable scénario et pas seulement des scènes de sexe sans intérêt. Une très bonne série :)

Afficher en entier
Lu aussi

Nous suivons ici l’histoire de Nikolai et Tanaka que nous avons furtivement aperçu dans les tomes précédents.

Le père de Tanaka, mafieux italien, ne pouvant payer sa dette à Nikolai la lui donne en « caution » ...

Elle, est une ballerine mal dans sa peau, lui, un mafieux incorrigible, comment ses deux êtres que tout oppose à première vue vont-ils pouvoir cohabiter?

Mon avis: Bon, pari réussi une fois de plus, je pensais qu’avec 5 tomes je serais lassé, que nenni, j’ai adoré une fois de plus. Tout fonctionne à merveille une fois de plus. Je recommande

Afficher en entier
Or

Le cinquième tome de la saga « Les Gangs de Boston » n'était pas celui qui m'attirait le plus. J'appréhendais un peu cette lecture même si j'avais hâte de pouvoir la commencer car j'avais peur que ce nouveau couple soit trop comparable aux précédents. Mais c'est encore une fois une lecture que j'ai beaucoup aimé malgré des petites imperfections. La plume de A. Zavarelli est toujours aussi agréable, et cela faisait un moment que je n'avais pas dévoré un livre aussi rapidement.

Les personnages que nous suivons dans ce cinquième tome ne nous sont pas totalement inconnus puisqu'ils avaient déjà fait des apparitions dans le tome consacré à Alexei. Effectivement, il faut quand même savoir que l'histoire de Takana et Nikolai se déroule a peu près en même temps que celle de son frère, et cela donne donc l'occasion de pouvoir retrouver des scènes qui ne nous sont pas étrangères. Ce cinquième tome, c'est aussi l'occasion pour l'auteure de développer les circonstances de leur rencontre, mais surtout les enjeux que nous n'avions pas encore connaissance lors de leur apparition à la soirée de Noël.

Nous savions que Tanaka était devenu la possession de Nikolai, mais nous ne savions rien des raisons de cette captivité.

Ce tome m'a beaucoup plu. Bien que ce ne soit pas les personnages que j'ai préféré de toute la saga, je dois quand même avouée que j'ai suivi leur histoire avec une certaine attention. Bien évidemment, j'aurais aimé que Tanaka soit plus combative et plus affirmée, mais A. Zavarelli nous propose des caractères différents pour chacune de ses héroïnes et c'est ce qui est aussi intéressant à découvrir. Tanaka se retrouve contre son gré à suivre un homme qu'elle ne connait pas, étant considérée comme une garantie pour le remboursement des dettes de son père. Une situation qui arrange particulièrement Nikolai qui mène en arrière plan une enquête personnelle qui a directement un lien avec eux.

La romance s'installe de manière assez naturelle entre les deux personnages, et ils vivent malheureusement des hauts et des bas. Non seulement parce qu'ils ne sont pas de la même nationalité, mais aussi à cause des engagements de Nikolai envers Victor. La romance était belle, mais je pense quand même qu'il y avait des complications pas forcément nécessaires. J'aurais aimé parfois que le personnage masculin soit un peu plus courageux et qu'il se batte un peu plus pour ses convictions. Mais sa prise de conscience lui vient de lui même à son retour d'une mission, et j'étais contente qu'il fasse enfin les bons choix pour son avenir.

La fin de ce cinquième tome n'avait rien de vraiment extraordinaire, et j'aurais aimé un peu plus d'explosivité. Tout est trop facile et trop facilement mené à terme. J'aurais pas contre aussi une approche différente, avec une mise en avant du personnage de Dante. Mais dans l'ensemble, c'est bien plus que satisfaisant et j'étais surtout très contente que ce livre soit le premier de ma toute nouvelle liseuse.

Je recommande.

Afficher en entier
Lu aussi

Un tome plutôt réussi, palpitant et malaisant en même temps, Malaisant parce qu'on plonge vraiment du côté de la dark romance. Le héros aime Tanaka, mais aime aussi la faire souffrir (psychologiquement, il n'y a pas de violence physique envers elle - enfin presque pas), la rabaisser, l' "abîmer" comme il aime le dire. Et s'il éprouve des remords au début, vers la moitié du livre, on a l'impression que ce n'est plus le cas. Il demande à Tanaka de tout lui offrir, quand lui est bien incapable de pouvoir en faire autant. Il ne supporte pas de vouloir plus pour elle et ne pas pouvoir, et lui fait payer. Il y a une scène particulièrement dure dans laquelle il semble fou et prêt à faire du mal physiquement à Tanaka, et quand on connait les antécédent de la jeune fille avec la violence, j'ai trouvé cette scène particulièrement horrible. Je trouve dommage que le personnage de Nikolai (certes profondément indécis, perdu, et coincé entre deux perspectives de vies aussi terrible l'une que l'autre) ne se soit jamais excusé envers Tanaka. Il lui fait vivre des choses très dures (il lui a apporté de bonnes choses aussi, notamment l'amélioration de sa santé physique, l'accès à des soins) et cela m'a gêné au bout d'un moment parce que je n'avais pas l'impression qu'il allait pouvoir s'améliorer. Et quand cela arrive enfin, ça arrive trop vite, trop brusquement, sans qu'on comprenne d'où arrive cette évolution. Dommage, le personnage de Nikolai est un peu trop bancal, pas assez cohérent pour faire de ce livre la même réussite que les 4 premiers tomes.

Petit point positif, nous retrouvons avec plaisir Alexei et Talia, les héros du tome 3. L'histoire de ce tome 5 est parallèle au tome 3 chronologiquement, nous retrouvons donc des scènes du T3 dans ce cinquième opus.

Afficher en entier
Argent

Super.

J'adore cette série et je ne suis jamais déçue lors que je me plonge dans l'un des tomes. Une très belle romance, avec de très bons rebondissements, j'ai beaucoup aimé.

Le seul point noir, c'est le caractère versatile et parfois contradictoire de Nicolaï. Je trouve même qu'il y a un changement radical dans les 10 derniers chapitres, sans événements majeurs qui pourraient justifier ce changement. C'est assez perturbant et j'ai trouvé cela peu réaliste. Dommage.

Mais sinon, le livre est vraiment bien, comme les précédents.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Gangs de Boston, Tome 5 : Le Bandit" est sorti 2020-01-14T11:10:47+01:00
background Layer 1 14 Janvier

Date de sortie

Les Gangs de Boston, Tome 5 : Le Bandit

  • France : 2020-01-14 (Français)

Activité récente

EliaL le place en liste or
2020-01-16T21:46:43+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 21
Commentaires 5
Extraits 2
Evaluations 8
Note globale 8.13 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode