Livres
512 612
Membres
524 016

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

(Dante et Viper.)

- Bordel, qu'est-ce qui t'est arrivé? demanda Dante en observant les brûlures qui marquaient sa peau lisse.

D'un geste, le vampire referma sa chemise pour dissimuler ses marques.

- Le magicien noir et moi avons eu un léger différend.

- De quel ordre?

- Je trouvais qu'il devait mourir et il n'était pas d'accord.

Dante lui adressa un sourire teinté d'ironie. A quoi bon reprocher à Viper d'avoir pris des risques? Quand il était en chasse, rien ne pouvait l'arrêter.

- Je présume que tu as réussi à lui faire accepter ton point de vue...

Afficher en entier

- Tu m'as déjà asservie? s'enquit-elle, intriguée.

- Jamais, répondit-il en traçant le contour de ses lèvres du bout des doigts.

- Pourquoi pas?

- Parce que tu me plaisais, dit-il simplement.

- Je te plaisais? répéta-t-elle, abasourdie.

- J'aimais ton innocence, ton honnêteté, ton refus de te complaire dans le malheur malgré l'adversité et, bien sûr... ( Il lui adressa un sourire sensuel.) Ce corps superbe ne gâche rien. Je ne voulais pas que tu deviennes une courtisane stupide. C'est toi que je voulais.

- Oh. (Elle prit une profonde inspiration.) Tu ne cesses de me surprendre.

- Comment ça?

- Quand nous nous sommes rencontrés, je m'attendais à ce que tu sois arrogant, dangereux et sexy.

- Tout est vrai, sexy surtout.

- Je ne m'attendais pas à ta gentillesse.

Dante l'observa, abasourdi. Sa gentillesse? Jamais on ne l'avait taxé de gentillesse. Et pour cause...

Jusqu'à ce que les sorcières le capturent, il était un prédateur qui se jetait sur quiconque était assez stupide pour croiser son chemin. Mais même après avoir été soumis, il était un guerrier redoutable, capable de tuer sans pitié.

Avec Abby, il avait découvert des émotions plus douces dont il ne se serait jamais cru capable.

- Avant toi, je ne l'étais pas.

Afficher en entier

-Comment? lança-t-elle, les yeux pétillants de menace, au claire de lune. Je te le jure, Dante, si tu m'as amenée au milieu de ces ronces mutantes pour te moquer de moi, je te...

-Tu me tues à coups de pieu, je sais, dit-il d'une voix traînante. Tu es vraiment trop prévisible, mon amour.

-Tu ne m'as pas accordé la chance de préciser où j'enfoncerais ce pieu, répliqua-t-elle.

Afficher en entier

Toutes les femmes savaient qu'un homme capable de voler leur coeur en un seul regard ne pouvait être que gay, psycopathe ou marié

Afficher en entier

- Joli coup, mon amour, murmura-t-il en regardant le tuyau rouillé qu'elle tenait. Une exécution de démon extraordinaire, en fait. Presque aussi bonne que...

- Si tu dis Buffy, je te tue, prévint-elle en brandissant son tuyau d'un air menaçant.

Afficher en entier

- Tu es un type bien, Viper.

- Fais circuler l'info et je te transforme en Bacon, avant de te laisser frire au soleil, gronda son ainé.

Afficher en entier

- Je ne sais pas comment on fait, pour être une compagne. J'ai toujours été seule.

- Et c'est ce que tu veux? Être seule?

Il ressentit le frisson qui la parcourut.

- Non. Mais et si je te décevais?

Dante l'embrassa sur le front.

- Tu m'aimes?

- Oui, je t'aime.

- c'est tout ce qui compte.

Afficher en entier

Avec un cri étouffé, elle empoigna ses cheveux à deux mains pour mieux résister à l'assaut.

-Nom de Dieu, Abby, marmonna-t-il en relâchant son emprise pour mieux résister à l'assaut.

Sans perdre une seconde, Abby se dégagea et fit volte-face pour lui assener le coup de pied qui, au fil des années, s'était révélé très utile pour neutraliser les hommes les plus imposants. Le souffle coupé, Dante se plia en deux de douleur. Sans prendre le temps d'admirer son oeuvre, Abby se rua sur la porte.

Cette fois, elle parvient même à toucher la poignée avant d'être de nouveau soulevée de terre. Dante la balança sur son épaule comme un sac et la porta jusqu'au lit. Lorsqu'il la jeta sans ménagement sur le matelas nauséabond, elle se remit à crier. Sans se préoccuper de ses protestations, il s'abattit sur elle de tout le poids de son corps.

Jamais Abby n'avait connu une telle frayeur. Elle scruta ce visage pâle à la beauté irréelle. De façon brutale et dérangeante, le contact de ses muscles fuselés plaqués sur elle la troublait. Elle était totalement à sa merci...

Ne sachant à quoi s'attendre, elle le vit avec stupeurs esquisser une sourire.

-Pour un petit bout de femme, tu possèdes des armes redoutables, mon amour, murmura-t-il. Tu as souvent recours à ces coups tordus?

Afficher en entier

-Si tu meurs, je meurs aussi, dit-il simplement.

Elle en eut le souffle coupé.

-Tu mourrais parce que je suis ta compagne ? demanda- t-elle en scrutant ses traits durs.

-Parce que tu es ma raison de vivre.

Afficher en entier

- Je savais que je te ferais mienne, murmura-t-il, arrogant.

Elle prit son visage entre ses mains et caressa ses canines de ses pouces.

- Dante, je suis à toi depuis le moment où j'ai franchi le seuil de ce manoir pour y trouver un pirate qui m'attendait.

- Mon amour... pour l'éternité.

- Et ta déesse, ajouta-t-elle en l'embrassant. N'oublie pas que je suis ta déesse.

Il se mit à rire et à la caresser de plus belle.

- Comment l'oublier? demanda-t-il.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode