Livres
614 346
Membres
711 708

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Gardiens de l'éternité, Tome 16 : Basq



Description ajoutée par Gkone 2021-10-05T19:37:46+02:00

Résumé

Chaaya s'est sacrifiée pendant des siècles pour protéger son peuple d'une menace pesant sur la magie. Enfin libérée, elle ne songe qu'à rattraper le temps perdu. Armée des pouvoirs que lui a conféré son long emprisonnement, elle se déchaîne sur Las Vegas... et sur son séduisant garde du corps vampire. Basq a fermé son coeur et refuse de se laisser approcher par qui que ce soit, mais la spontanéité et la soif de compagnie de Chaaya sont irrésistibles. L'irruption d'une rescapée de l'ultime bataille de Chaaya les précipite dans un monde parallèle où leur survie mettra tous leurs instincts à l'épreuve : ils devront accepter non seulement le désir, mais la fragile confiance qui naît entre eux...

« Une série dont on devient très vite accro. » Larissa Ione

Description VO :

The Guardians of Eternity think they’ve averted the disaster that could destroy them. But in New York Times bestselling author Alexandra Ivy’s world of temptation, lust, and secrets, one slip could change everything . . .

Chaaya endured centuries as a sacrifice, protecting her people from an evil that could destabilize all magic. At long last, her servitude is over—and she’s raring to have some fun. The baddest ghost-girl in Las Vegas has a talent for causing mayhem. And for getting under the skin of her solid, silent bodyguard, the vampire Basq . . .

Basq doesn’t let anyone close. He’s learned the costs of companionship. But reckless, disrespectful Chaaya, with her fiery temper and her fierce loneliness, isn’t like anyone else. Staying near her isn’t just a duty, it’s a hunger. When a prisoner of Chaaya’s last battle escapes, possibly seeking Chaaya’s nemesis, Basq isn’t letting her chase through a hellscape mirror London alone. But when the choice is between abandoning everything that’s kept them alive, or each other, survival will take not only desire—but trust . . .

Afficher en entier

Classement en biblio - 51 lecteurs

extrait

Dans un battement gracieux de grandes ailes chatoyantes, une gargouille d’un mètre de haut entra par la porte ouverte.

— C’est moi*

! (Levet écarta les bras avec grandiloquence.) Le preux chevalier que les femmes adorent et que les vampires espèrent en vain refréner…

— La ferme, l’interrompit Chiron.

— Je t’ai manqué ? minauda Levet en battant des cils.

— Non.

Chaaya sourit. Contrairement aux vampires revêches, elle appréciait beaucoup ce petit démon. Levet était drôle, imprévisible, et surtout, il faisait enrager les autres mâles, au point de leur faire perdre leurs moyens. Quoi de mieux ? Elle ne l’avait pas vu depuis qu’elle avait été chassée du château des sirènes quelques semaines plus tôt.

— Tu m’as manqué, à moi, assura-t-elle.

La gargouille à la peau bosselée fondit de plaisir.

— Ah, ma belle*, toi aussi tu m’as manqué. Sans toi, le château des sirènes n’a plus le même éclat. (Chaaya ignora le rire étouffé de Basq. Et Levet fit de même.) Comment ça se passe, ici ?

— Toujours pareil. (Elle sourit tout à coup.) J’ai provoqué une bagarre mythique au Nid de Viper.

— Et j’ai raté ça ? se désola Levet en faisant la moue. C’est trop injuste.

— On pourrait…

— Ça suffit. (Chiron s’avança, le visage crispé par l’agacement.) Que fais-tu ici ?

— Eh, pas besoin de te mettre la rate au court-bouillon, protesta Levet.

Chiron montra les crocs. Et Chaaya devait bien l’admettre, ils étaient impressionnants : longs, acérés et luisants de mauvaises intentions.

— Parle.

Levet grimaça.

— Très bien. Brigette est de nouveau maléfique.

Chiron cligna lentement des yeux.

— Quoi ?

— Brigette… est… de nouveau… maléfique, répéta Levet avec une lenteur emphatique.

— Je t’ai entendu, imbécile. Je veux savoir ce que ça veut dire.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Un tome sympathique on l'on retrouve Levet avec un grand plaisir qui est à nouveau entrainé dans une aventure.

Les personnages sont attachants et l'on apprécie Chaaya de plus en plus tout au long de la lecture.

Afficher en entier

Il est rare de pouvoir dire qu’une saga vous suit depuis vos débuts en tant que lecteur, mais je dois bien avouer que les Gardiens de l'éternité m'accompagnent depuis … une éternité justement ! Plus sérieusement j’ai commencé cette saga quand j’avais 17 ans et j’ai aujourd’hui passé le cap de la trentaine, chaque tome à donc une saveur toute particulière. Comme un rappel du passé, et c’est avec toujours beaucoup d’impatience que je me plonge dans ma lecture.

Ce qui me fascine avec cette série c’est à quel point mon opinion au fil des années n’a jamais changée. J’aime toujours autant la plume de l’auteure que je trouve facile à suivre, agréable à lire, mais surtout dégageant une certaine profondeur.

J’ai aussi le sentiment que si je me suis attachée aux personnages et que les retrouver est toujours un plaisir, il en est de même pour l’auteure. Elle parle de ses héros avec quelque chose qui fait penser qu'elle aussi, voue un attachement tout particulier à cette saga. Ce n’est peut être qu’une impression, ou tout simplement moi qui projette mes émotions sur la plume de l’auteure, mais c’est mon ressentie à la sortie de ma lecture.

Si les personnages changent entre chaque tome, on garde tout de même les plus importants que l’on retrouve régulièrement au sein de l’intrigue, participant plus ou moins fortement à l’avancée de celle-ci. Mais c’est surtout Levet, la gargouille tout à la fois attachante et un peu énervante qui fait vraiment le fil rouge entre tous les tomes. C’est un peu le cupidon du monde des ténèbres.

Et même si chaque tome implique un nouveau couple en formation, il n’en reste pas moins que l’histoire, elle, continue bien son cheminement. D’ailleurs ce tome reprend la suite directe du précédent, ainsi le lecteur n’est pas perdu durant sa lecture. On reconnait les personnages, on comprend aisément qu’elle est leur place au sein de cette nouvelle intrigue.

Alors c’est vrai ce n’est peut être pas l’histoire la plus poussée, les relations ne sont pas les plus complexes, et peut être que l’auteure fait un peu traîner en longueur sa saga parce que comme nous elle a du mal à se détacher de cet univers. Mais c’est une lecture simple, sans prise de tête et parfois cela fait du bien aussi. Probablement que la nostalgie parle un peu pour moi, mais je continuerais à lire les tomes de cette saga avec la même impatience.

Afficher en entier
Argent

Encore un tome palpitant et prenant. On se laisse prendre par l'histoire et les personnages. J'ai apprécié les moments avec Levet, cette petite gargouille est toujours autant attachante.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Gardiens de l'éternité, Tome 16 : Basq

  • France : 2022-03-16 - Poche (Français)
  • Canada : 2022-05-16 - Poche (Français)

Activité récente

Kry00 le place en liste or
2022-09-18T18:42:47+02:00
noem le place en liste or
2022-07-30T00:34:45+02:00
SonyC le place en liste or
2022-07-01T15:25:05+02:00

Titres alternatifs

  • Shades of Darkness (Guardians of Eternity #16) - Anglais

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 51
Commentaires 3
extraits 1
Evaluations 13
Note globale 7.33 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode