Livres
450 992
Membres
396 006

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Héritiers de Chicago, Tome 1 : La Morsure dans la peau



Description ajoutée par Underworld 2018-10-09T18:30:57+02:00

Résumé

Les vampires de Chicago sont de retour, avec la suite des aventures de Merit et de sa fille ! Bon sang ne saurait mentir...

Elisa Sullivan est la seule enfant vampire au monde. Ce qui n’a pas que des avantages... La magie qui a permis sa naissance a fait d’elle la dépositaire d’un lourd secret. Seul son ami Connor Keene, fils de l’Alpha de la Meute des Grandes Plaines, est au courant. Mais elle est une vampire, fille d’un Maître et d’une Sentinelle, et lui l’héritier et futur chef de la meute. Lorsque l’assassinat d’un diplomate ravive de vieilles querelles, Elisa et Connor devront choisir entre l’amour et la famille, entre l’honneur et le devoir, avant que Chicago ne disparaisse à jamais.

Afficher en entier

Classement en biblio - 172 lecteurs

Extrait

Disons que si Cadogan était Grryffondor, haut lieu de bravoure où chacun n'écoutait que ses tripes et son courage, alors Dumas était Serdaigle, bastion de l'intellect et l'ingéniosité. J'aimais utiliser mes méninges, et j'aimais les gens intelligents. Nous étions donc faits pour nous entendre.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Malgré un début trop lent j'avoue que j'ai vraiment bien apprécié ce premier tome et que j'ai hâte de retrouver les personnages dans de nouvelles aventures.

Elisa Sullivan est la fille de Ethan et Merit. Elle a souffert dans son enfance d'être toujours au centre de l'attention et des curiosités de tout le monde de par sa situation unique de seule vampire née naturellement. C'est pourquoi elle a décidé de quitter Chicago pour faire ses études en France.

Cet éloignement lui a permis de se construire par elle même et elle adore sa ville d'adoption même si la violence est bien présente parmi les vampires Européens.

Mais voila, l'heure est au retour car un grand colloque est organisé à Chicago par ses parents pour essayer de pacifier l'Europe qui menace depuis quelque temps de partir en chaos total (depuis que les anciennes autorités qui géraient les vampires ont disparu, ceux qui ont lu la première série savent de quoi je parle). Ils invitent donc toutes les Chefs de famille à venir avec une délégation pour discuter de l'avenir.

Mais évidemment tout le monde n'est pas pour la paix, et les pour-parlés se retrouvent très vite au cœur de menaces et de tentatives d'interruptions, notamment de la reine Fae, Claudia, qui prend ce rassemblement comme une menace pour son propre pouvoir ...

Premièrement c'était un plaisir de retrouver tout les personnages qu'on connaissait déjà. Sans parler bien sur de Connor Keene, le fils de Gabriel et de Lulu, la fille de Catcher et Mallory. Et je peux vous dire que ça fait un paquet de personnages, on a l'impression qu'il ne se passe pas une page sans qu'on retrouve quelqu'un qu'on connaissait d'avant.

En fait le seul coté qui m'a un peu dérangé sur les nouveaux personnages a été que j'ai eu un peu l'impression de retrouver un copier coller des personnages d'avant, surtout Lulu qui ressemble vraiment trop à Mallory avec son coté "je ne veux pas toucher à la magie" qui fait un peu trop déjà vu à mon gout, mais aussi Elisa qui finalement a au début du roman exactement le même rôle que Merit avant et Connor qui se dirige aussi vers le poste d'Alpha de la meute. Bon, ils ont tous un petit coté différent qui est mis en avant donc ça ne dérange pas tant que ça, heureusement.

Elisa cache aussi un gros secret, elle n'est pas une simple vampire. En effet pour permettre sa création une énergie étrangère a été nécessaire à l'origine et elle vit donc avec un "monstre" incontrôlable à l’intérieur d'elle même qui se réveille dés que de la violence est présente autour d'elle. Connor est le seul à être au courant car il a été témoin de la première fois ou celui ci a échappé au contrôle d'Elisa.

J'ai vraiment bien apprécié la réaction de Connor à ce sujet d'ailleurs, lui et Elisa ont une conversation à un moment qui m'a presque mis les larmes aux yeux.

Toujours en parlant de ces deux la ils ont une relation difficile et Elisa se souvient encore du petit chieur qui faisait tout pour lui pourrir la vie quand elle était plus jeune. Mais en même temps cette relation parait aussi très solide, et Elisa sait qu'elle peut vraiment compter sur lui si elle est en danger.

La première partie du livre ne sert qu'a nous re-présenter tout les anciens personnages, nous expliquer ce qu'ils ont fait pendant ces 20 dernières années et bien nous poser Elisa dans sa position actuelle de garde du corps.

Mais du coup c'est pour moi aussi le gros point faible du livre, parce qu'il ne se passe strictement rien pendant 1/3 du livre et c'est très très long. Je finissait par désespérer que l'intrigue démarre vraiment et je m'ennuyais ferme.

Mais heureusement une fois que celle ci démarre, le livre est devenu un condensé de mystère et de tout ce qui faisait que j'appréciais la série précédente. Quel soulagement ! Sur un rythme effréné les événements s'enchaînent et on se demande vraiment ce qu'il peut bien se passer.

Cette partie la était vraiment particulièrement réussi, elle était digne des meilleurs tomes de la première série, toute en tension.

On sent vraiment qu'il y a plein de points qui pourront être développés dans le futur et j'avoue que ce tome ci a vraiment su faire son effet et me donner envie d'en savoir plus sur cette situation qui est pleine de potentiel.

Au final si on oublie la lenteur et l'ennuie du premier tiers du tome, j'ai vraiment bien apprécié de découvrir les nouveaux personnages et de redécouvrir les anciens 20 ans après. Dommage au final que le rythme n'ai pas été plus égal, mais je me doute aussi que les tomes suivant n'auront surement pas ce problème vu que c'était vraiment du à la situation de premier tome de celui ci.

16/20

http://delivreenlivres.blogspot.com/2018/10/les-heritiers-de-chicago-tome-1-la.html

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Un premier tome qui ne m'a pas déçu! Je suis contente de retrouver Mérit et Ethan, mais surtout de découvrir Elisa et Connor.

Même si j'ai eu du mal à me faire à l'idée qu'il s'est passé 20 ans et du coup de me "détacher" d'Ethan et Merit. Mais pas déçu d'Elisa qui est bien la fille de Merit! (humour, addiction au café...)

J'ai hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Argent

ravie d'avoir fait la connaissance de Connor et d'Elisa c'était une très belle aventure ,hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Diamant

J'avoue avoir eu du mal à commencer...Je m'étais lassée des aventures de Merit et d'Ethan mais surprise ! Un super premier tome à la hauteur des premiers Vampires de Chicago. Ce n'est toutefois pas évident de côtoyer Merit en tant que "maman" cela change beaucoup de ce à quoi les lectures des premiers livres peuvent être habitués. Connor est génial et j'ai de lire la suite

Afficher en entier
Or

Début un peu difficile. Merit me manquait et je n'avais pas l'impression que sa fille lui ressemblait. J'ai continuer ma lecture et je ne suis pas du tout déçu! Finalement, plusieurs point commun entre la mère et la fille. L'histoire était intéressante et revenir dans l'univers des Vampires de Chicago a été très plaisant. L'histoire entre Connor et Élisa est excellente! Je vais lire la suite.

Afficher en entier
Argent

Quand j.ai commencé ma lecture, j.etais pleine d.apprehension. J.avais peur qu.il ne soit pas à la hauteur des vampires de Chicago, peur que ça ne soit qu.un copier coller ... je suis contente de .m.etre trompée. C.est un vrai régal. Certes on se retrouve toujours au sein du même cercle, j.ai eu plaisir à retrouver Ethan et merit mais Elisa et Connor ont leur propre histoire et elle a ete passionnante du début à la fin. Je conclurai en disant : j.attaque la suite aussi vite que possible

Afficher en entier
Diamant

Coucou tout le monde. Je sais déjà ce que vous allez me dire. Çà fait longtemps que je n'ai pas donné de nouvelles. Mais entre deux semaines de gréves non stop, deux semaines de tohu-bohu avec les mômes, deux semaines de chaleurs intense au point d’être collante à force de transpirer, je peux vous assurer que poser ses fesses devant son ordi pour tapoter, bin …, ce n'est pas la joie. En tout cas, une chose est sure, ceux qui aiment la chaleur ou qui en veulent, vont être servi sous les tropiques. Parce que pour l'instant, je suis comme un glaçon qui fond au soleil, mais qui trouve dommage que cela ne soit pas ma graisse qui fond afin de perdre quelques kilo superflus. Bref, aujourd'hui je vais vous parler de l'immortalité. Ou plus exactement, la vie d'un enfant immortel. Car comme toutes créatures immortelles ou non, la descendance est primordiale, et donc ils ont besoin d'enfanter. Les loups garous et les vampires ont tendance à mordre pour créer la nouvelle génération, les fées, les sidhes, les faées, les métamorphes, les dragons, et tous les autres, c'est la conception naturelle, mais pour certain, ils pondent. Je ne vais pas vous faire toute une leçon sur ce sujet, mais c'est juste une entrée en matière afin de parler de la suite. Car imaginons un seul instant, que l'équilibre de la conception établie, se craquelle, et que rien ne soit plus comme avant. Ce que je veux dire par là, c'est d'imaginer un faée enchante un arbre pour avoir un môme, ou que les dragons avec toutes la magie qu'ils possèdent créer un double d'eux même en plus petit, ou que les sirènes recueillent un peu d'écumes entre leurs mains et voient apparaître une mini sirène, etc, etc. Où irait alors le monde surnaturelle ??? Ce serait, l'anarchie. Plus rien ne serait jamais pareil. Le monde surnaturel sombrerait alors dans le chaos le plus total. Pourtant, c'est durant un chaos magique que fut enfanter notre jeune héroïne du jour et qui a grandit dans un monde en paix. Pourtant vu qui sont ses parents, jamais elle n'aurait du venir au monde. Du moins pas de la manière estimée. Car la belle Élisa, n'est autre que la fille chérie du couple vampire le plus connu de Chicago, Merit la sentinelle, et Ethan Sullivan maître de la maison Cadogan. Et une chose est sure elle ne fut pas mordue, mais il est sure et certain qu'elle est une mordue du plus beau gosse du coin. Mais, vous serez seul juge.

C'est pour cela, que je vais vous conter son histoire, en tant que jeune femme forte et indépendante et en tant qu’héritière de Chicago. Car bon sang ne saurait mentir. De plus cette histoire débute durant l'année où la princesse revient au pays, soit vingt ans après sa naissance. Les vampires de Chicago sont de retour, avec la suite des aventures de Merit et de sa fille ! Bon sang ne saurait mentir... Élisa Sullivan est la seule enfant vampire au monde. Ce qui n’a pas que des avantages... La magie qui a permis sa naissance a fait d’elle la dépositaire d’un lourd secret. Seul son ami Connor Keene, fils de l’Alpha de la Meute des Grandes Plaines, est au courant. Mais elle est une vampire, fille d’un Maître et d’une Sentinelle, et lui l’héritier et futur chef de la meute. Lorsque l’assassinat d’un diplomate vampire ravive de vieilles querelles, Élisa et Connor devront choisir entre l’amour et la famille, entre l’honneur et le devoir, avant que Chicago ne disparaisse à jamais.

Dans ce premier opus, on y retrouve bon nombre de personnages far de la saga d'origine Les vampires de Chicago, ou dit les anciens, mais c'est surtout la nouvelle génération qui nous intéresse, les fameux héritiers de Chicago, ou dit plus simplement les mômes, que je vais prendre plaisir à vous présenter.

Tout d'abord, miss Élisa Sullivan, est l'unique enfant vampire née naturellement. Mais étant unique en son genre, elle fut continuellement au centre de l'attention de curieux en tout genre. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour laquelle elle a préférer aller faire ses études loin des siens, dans la maison vampirique de Paris. L'éloignement lui a permis de construire, de devenir plus forte. Néanmoins, elle cache un gros secret, et vous vous imaginez bien que c'est du à la manière dont elle fut conçue. Et c'est justement à cause de ce flux énergétique magique (voir Les vampires de Chicago tome 15), qu'elle a pu faire coucou à notre monde. Mais depuis que le monstre s'en est pris à un humain, Élisa cache au plus profond d'elle même ce fameux monstre incontrôlable et qui se réveille dés qu'il y a de la violence autour d’elle, ou à la rigueur dés qu'elle s’énerve au point de péter un plomb. Et comme par hasard, ni ses parents, ni sa meilleure amie n'est au courant de sa particularité hors norme. Ce qui m'a plu chez elle, c'est son coté femme forte, réfléchie, perspicace, douce, combative, retorse, etc. Comme vous l’avez compris, elle recèle le meilleur de Merit et d'Ethan. Bon, ce n'est pas vraiment une grande gueule, mais, tout comme sa légendaire maman, elle réussi toujours à se fourrer dans les pire situation possible.

Pour cette nouvelle phase de la saga, Chloé Neil met en avant un autre beau gosse en service, dépeint sous les traits de Connor, futur alpha de la meute, et par conséquent, le fils du grand, unique et illustre Gabriel Keene, lui même grand alpha de la meute des grandes plaines. On la connu quand ce n'était qu'un petit chenapan en culotte courte, et d'ailleurs, l'histoire commence sur une scène entre lui et Élisa alors qu'ils n'étaient que des touts petits. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce petit chieur qu'il était, est resté un véritable enquiquineur. Dieu merci, on grandissant, il devient beau et sexy, avec une pointe d'intelligence. Mais c'est un véritable macho. Mains nous savons tous que cela ne suffira pas à nous faire craquer, il en faux plus pour cela. Car au fond, Connor est un gentil jeune homme, honnête, sympa, agréable, chenapan, attentionné, et plus encore. Un véritable gentleman. Et comme tous les membres de sa famille, il adore la moto. Et connaissant l'auteur, il risque fort de ne pas rester qu'un simple beau gosse.

Lulu, la meilleure amie d’Élisa, est la fille de Mallory et de Catcher. Tout comme sa mère, elle ne veut pas toucher à tous ceux qui touche à la magie. Mais jusqu'à quand, ça c'est la grande question. C'est un véritable artiste, mais aussi une véritable amie. J'adore son coté farfelue, loyale, honnête, sincère et grande gueule. Elle m'a énormément plu. Même si a plusieurs reprises, j'ai eut l'impression de voir le duo Merit/Mallory.

Et puis l'assistant du médiateur Théo Martin qui ressemble au flic du genre bon chic, bon genre, et qui attaque comme un pitbull quand il y a quelque chose qui le dérange. Il me fait un peu penser au grand père de Merit, quand il était lui même médiateur. Une main de fer dans un gant de velours. Tout le contraire de son patron.

Mais surtout et avant tout , on retrouve tous les anciens de la saga d'origine, avec Ethan Sullivan le maître vampire de la maison Cadogan, Merit son épouse et sentinelle de la maison, Catcher le sorcier, Gabriel Keene grand alpha de la meute des grandes plaines, Tanya son épouse, et bien d'autres encore comme les autres maîtres vampires de Chicago avec entre autre Malik qui a été promu maître vampire de sa propre maison, etc etc. Ils sont très nombreux, et comme nous connaissons déjà les anciens, je ne reviendrais pas dessus.

En fait, voire tous ces anciens m'a fait remonter des vieux souvenirs tels un tsunami, et cela m'a permis de me reprendre afin de vous parler un peu plus en détail du premier opus de ce spin-off tant attendu. Comme d'habitude, je vous parlerais de la plume de l'auteur, de la romance et des relations entre les personnages, et pour finir l'intrigue du livre.

Mais commençons par le commencement. La plume de Chloé Neil est toujours aussi … waouh !!! Addictive, pimpante, humoriste, rythmée, émotive, etc. Le rythme est vraiment soutenu avec toutes ces actions, bagarres en tout genre, courses poursuite voir même contre la montre, rebondissements, révélations, etc. Ils permettent au lecteur de s'enfoncer dans ce monde, et de ne pas voir les pages défiler à un rythme effréné, au point de ne pas remarquer que la dernière page du livre vient de se tourner. Nos sentiments tournent et retournent dans tous les sens, comme si que les montagnes russes se situaient dans notre petit cœur humain, et qui a force de faire de grands bonds, nous torture le cerveau. L'humour de la belle Élisa n'a rien à envier à sa légendaire mère, car on ne passe pas à coté des nombreux fou rire qu'elle nous apporte, surtout avec l'amour fou de la nourriture, hi hi hi. Les descriptions sont toujours aussi simples, mais on s'y immerge aussi facilement que dans la saga d'origine. Les personnages, quand à eux, surtout la nouvelle génération, est vraiment à la hauteur de leurs parents, autant les filles que le jeune homme. Possédant chacun un caractère bien trempé, qui s'attirent les ennuis comme des aimant s'attirent, et surtout un penchant pour respectabilité. L'univers mis en place, reste de l'ordre de la saga d'origine, la mythologie vampirique ne change pas, sauf le fait que la belle est née par la puissance magique, et qu'elle est l'unique être vampire né de cette manière. Vraiment, très bien décrit.

Ensuite la romance entre les personnages, fut vraiment laborieux. Oui Élisa est attirée par Connor. Mais rien dans l'attitude du jeune homme laisse à penser qu'il est attiré par elle. Car en fait, il est froid, distant, réservé, arrogant, indifférent, etc. Je ne dis pas qu'il ne lui parle pas, je dis simplement qu'il ne l'encourage pas à être ami avec lui. Pourtant, petit à petit, à force de la sauver des griffes des grands méchants, il va lui montrer qu'il est très attaché à elle. C'est ainsi que leurs liens amicaux va reprendre le dessus et ainsi qu'ils pourront enfin échanger autres chose que des ''c'est bien'', ''c'est super'', ou parler de la pluie et du beau temps. Mais de son coté, Élisa, n'est pas aussi heureuse qu'elle le montre. Et comme Connor ne lui parle pas vraiment, elle ne se laisse pas faire. Après tout, ces combats de coqs datent de leurs enfance. Ou Connor la voie comme une princesse capricieuse, et tout le tintouin qui va avec, et Élisa voit en Connor un jeune coq arrogant, macho, et j'en passe. Dieu merci Lulu veille au grain et joue pour eux deux l'entremetteuse, mais surtout la médiatrice qui apaise les esprits. Enfin, vaut le voir.

Enfin coté intrigue, Chloé Neil, m'émerveille autant à sa manière de nous faire tourner en bourrique, vu comment elle adore ficelé ses intrigues. Alors quand vous croyez avoir découvert qui est le méchant de l'histoire, et le pourquoi il a fait cela, vous vous retrouvez à la case départ, parce que ce que vous avez découvert est un flop total. Du coup, vous recommencez à enquêter, mais manque de bol, les informations arrivent en grands nombres, et du coup, vous ne savez plus où donner de la tète, tant les actions s’enchaînent rapidement. Bref, tout cela pour dire que l'intrigue est vraiment bien caché et est mené d'une main de maître Par ailleurs une scène entre Connor et son père, nous donne le futur fils conducteur de la saga.

En, conclusion, ce premier tome de la saga spin-off des vampire de Chicago, est une suite totalement à la hauteur de la saga. On y retrouve pour notre plus grand bonheur les anciens personnages, mais on est tout autant content de découvrir leurs enfants, et qui comme par hasard ont énormément de points commun avec leurs darons. L'intrigue est très bien menée. La plume, toujours aussi addictive et légère. Et nous avons une romance, pour le moins, peu attendu qui commence. Bref, une saga que je vais prendre plaisir à lire, et que je vous recommande avec plaisir. Je vous dis à bientôt pour une nouvelle chronique.

Plus de chroniques sur mon site http://le-petit-univers-litteraire-de-miss-vampiress44.e-monsite.com/

Afficher en entier
Bronze

Mouais

Une suite sympathique mais sans gros coup de cœur pour moi

Je n'ai pas réussi a m'attacher à Eliza autant que j'aurais dû ou pu. Mais l'histoire est efficace et on se laisse entraîner même si pour ma part j'aurais aimé plus de suspens

Afficher en entier
Or

Début un peu long, mais dans l’ensemble il est vraiment bien. Ça fait bizarre de voir Merit et Ethan en personnages secondaires moi qui avait adoré les vampires de Chicago, mais l’idée est génial ! Elisa montre assez bien le mélange de ses deux parents entre humour et règles. On comprend assez bien sa décision d’être parti à Paris. Le personnage de Lulu n’est pas très développé, ainsi que les Maisons européennes, une histoire d’amour qui arrive dès le tome 1, une fin assez rapide, une enquête facile,Spoiler(cliquez pour révéler)j’ai l’impress Que le monstre fait rappelle à la transformation de Merit, j’espere qu’on aura des nouvelles de Riley et de la prophétie bientôt !

Afficher en entier
Argent

Malgré un début assez lent parce qu'il faut planter le décor, c'est un bon livre. Chloé Neill ne s'appesantit pas trop sur les personnages de la série Les vampires de Chicago, préférant esquisser le caractère des nouveaux personnages qui vont rythmer ces nouvelles aventures.

Je dois avouer que j'ai un peu de mal avec le caractère d'Elisa Sullivan, que je trouve avoir beaucoup moins de relief que sa mère. Cependant, au fil des pages, elle s'affirme et j'avoue avoir changer d'avis pour les 100 dernières pages. L'intrigue est bien ficelée même si j'ai plus d'une fois malheureusement décrochée…

J'attends malgré tout avec impatience la suite !

Enorme bémol ! Les coquilles !!! j'ai trouvé un nombre incalculable de coquilles dans le livre alors même que Milady est une ME réputée… Très déçue par cet aspect.

Afficher en entier
Or

Les premiers chapitres m'ont donné une impression de froideur et je n'ai pas tout de suite accroché à la personnalité d'Elisa. Par contre, sa relation avec Connor me plait et m'intrigue. Globalement' c'etait bien et je me pose des questions sur la suite.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Héritiers de Chicago, Tome 1 : La Morsure dans la peau" est sorti 2018-11-28T00:00:00+01:00 en version poche
background Layer 1 28 Novembre

Dates de sortie

Les Héritiers de Chicago, Tome 1 : La Morsure dans la peau

  • France : 2018-11-28 - Poche (Français)
  • USA : 2018-08-14 (English)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 172
Commentaires 27
Extraits 13
Evaluations 78
Note globale 8.46 / 10

Évaluations

On en parle ici

Titres alternatifs

  • Wild Hunger (Heirs of Chicagoland #1) - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode