Livres
476 104
Membres
454 857

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les hommes cruels ne courent pas les rues



Description ajoutée par ninanina 2011-10-18T20:52:19+02:00

Résumé

L'homme qu'elle aimait plus que tout l'a abandonnée. L'homme qui la faisait tant rêver, qui la réveillait la nuit pour l'emmener en échappée clandestine dans les meilleurs restaurants de la ville, ce don Juan impossible qui ne savait être fidèle à aucune autre qu'elle. Cet homme, c'était son père, et elle reste inconsolable depuis qu'il a été emporté par un cancer. Alors, elle décide de recommencer sa vie et s'envole pour New-York. Un soir, elle y fait la connaissance d'Allan, et dès le premier regard, une certitude l'assaille : l'homme de sa vie, c'est lui...

__________________________

Le père de l'héroïne, homme cruel et fascinant, a disparu. Pour oublier, elle part à New York. Mais ni son amie Bonnie ni le frozen yoghourt ne suffisent à la consoler. Heureusement, Allan surgit, insaisissable, beau comme un dieu. Celui-là, il ne faut pas le laisser échapper. Entre souvenirs de petite fille et stratégies de séduction, Katherine Pancol dresse le portrait pétillant d'une femme d'aujourd'hui. Un roman d'amour et d'humour sur l'idéal masculin.

Afficher en entier

Classement en biblio - 134 lecteurs

Extrait

Il n'était bon qu'à ça, je me dis. A me faire du mal. A partir. A revenir. Et, moi, je subissais. Toujours à espérer qu'il fasse attention à moi la prochaine fois. Toujours à rêver que ça allait arriver. A attendre que ça arrive...

Parce que j'étais habituée depuis longtemps, si longtemps...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Pas apprécié

Je n'ai pas du tout apprécié cette lecture. J'ai eu envie de découvrir d'autres livres de l'auteur après Les yeux jaunes des crocodiles mais j'ai été déçue.

Afficher en entier
Bronze

J'ai eu beaucoup de mal a me mettre dans cette lecture, l'heroine etant a mon sens un peu trop torturée par sa relation avec les hommes. Les flash back m'ont paru un peu ennuyeux, et ce n'est qu'a la fin que j'ai apprécié ce roman.

Un peu rebarbatif sur sa relation avec son père qui finalement reste son meilleur ennemi. Mais qui a la foi, permet de prendre un certain recul qur nos propres histoires, et de faire un point sur nos vies avec les hommes

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai eu beaucoup de mal à poursuivre ma lecture, au début, car je ne parvenais pas à accrocher au personnage principal. L'histoire met trop de temps à démarrer et la fin est précipitée. Assez déçue car j'avais pourtant adoré la fameuse trilogie de Katherine Pancol.

Afficher en entier
Pas apprécié

Ce livres est ennuyant au possible. A mon avis Mme Pancol a un réel souci avec les hommes. Tous classés dans les mêmes stéréotypes...Pffttt.

Afficher en entier
Argent

Beaucoup moins apprécie que la si connue Trilogie de Mme Pancol... Cependant, j'aime tellement la façon d'écrire de Katherine qu'à la première phrase du roman, si je ne l'avais pas su, j'aurais pu dire qu'il était d'elle... Un roman écrit tout simplement comme d'habitude avec beaucoup de description, beaucoup de synonymes accrochés les uns aux autres, rempli de vocabulaire & j'adore ça! Roman qui traite du deuil difficile d'un de nos deux parents surtout quand on idolatrait autant notre papa que l'héroine du livre... Souvent dur, j'ai beaucoup accroché au personnage principal. Sa peur de l'abandon de l'être aimé, cette douleur dans les tripes, je la connais si bien!

A lire, pour tous les fans de Katherine Pancol dont je fais inexorablement partie ... Et pour tous les autres aussi, en quête d'une écriture vraie & d'une histoire touchante.

Afficher en entier
Or

Mon premier pancol, j'ai vraiment apprécié la qualité d'écriture de l'auteur.

histoire originale et personnage interessant

Afficher en entier
Bronze

Bizarre. Je comprends l'intérêt de l'auteure. Rassurer les petites filles qui ont été trop proches de leur père. Mais. Quand même. Que ce soit avec son père, ou avec Allan. Les deux histoires n'ont pas été très approfondies, et bien trop spontanées. Son personnage d'enfant, et son personnage d'adulte sont bien étroitement liés. Et son caractère, différent dans les deux cas, restait insupportable.

Allez, on arrivait à se retrouver en elle, sur quelques lignes. Mais c'était ça le problème. J'ai eu beaucoup de mal à me retrouver dans l'héroïne. C'est peut être ça qui m'a déplu..

Afficher en entier
Lu aussi

ouh la la , pas le meilleur de Katherine Pancol, long à lire, déprimant, peu entrainant, suis allée au bout, mais j'ai eu du mal, de plus la fin est tellement rapide, que cela en est bizarre, pas un livre à conseiller en tout cas, ni à retenir...

Afficher en entier
Lu aussi

"Il ne faut pas essayer de fuir la douleur, me disait Pimpin. Il faut l'approfondir au contraire. Savoir pourquoi ça fait si mal. La douleur rend unique. Quand tu auras bien regardé en face la mort de ton père, tu auras appris plein de choses sur toi et tu ne seras plus jamais la même..."

Afficher en entier
Pas apprécié

Habituellement j'adore les livres de Pancol mais là je ne peux pas. J'ai ramé pour en lire la moitié, je trouve le personnage principal insupportable et geignard ! Peut-être à reprendre plus tard.

Afficher en entier

Date de sortie

Les hommes cruels ne courent pas les rues

  • France : 2011-10-13 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 134
Commentaires 13
Extraits 39
Evaluations 13
Note globale 6 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode