Livres
528 880
Membres
549 174

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— Quel âge avait ton frère ? demanda Luderik.

— Vingt-trois ans. Il me ressemblait beaucoup, avec une bonne trentaine de centimètre en plus. Nous passions notre temps à nous disputer, deux caractères beaucoup trop forts. Il t'aurait détesté... mon père aussi d'ailleurs.

Le vampire haussa les sourcils.

— Et pourquoi ça ?

Eve esquissa un petit sourire.

— Parce que tu couches avec moi, c'est évident !

— De mon temps, les hommes étaient plutôt heureux de trouver un bon guerrier viril pour honorer leur fille.

— C'était à la préhistoire, Luderik, marmonna-t-elle en s'approchant de sa vieille commode. Il faut vivre dans le bon siècle, celui où les pères cassent la figure des hommes qui couchent avec leur fille.

Afficher en entier

Un petit sourire presque timide vint flotter sur les lèvres de la jeune femme qui se hissa sur la pointe des pieds pour s'agripper à son cou.

– Tu sais qu'avec le temps, tu vas finir par devenir un vrai romantique.

Il poussa un grognement mécontent. Lui, romantique ? Jamais !

Afficher en entier

Rolf se mit à ricaner.

– Eve est plus qu'impertinente, elle est...

– Ta gueule, l'interrompit Luderik.

Afficher en entier

Il abandonna aussitôt son expression hargneuse pour avoir l’air peiné, et même blessé.

- Tu me giflerais parce que j’ai traité un vampire de monstre ?

- Si c’est à mon vampire que tu fais allusion, alors oui, répondit-elle sans hésitation.

Afficher en entier

« Il plongea son regard dans le sien et elle failli repousser son ordre mental, presque par habitude. Mais quand sa voix retentit à l’intérieur de son crâne, elle l’a laissa l’envoûter: Rolf allait l’aider à retrouver son mâle.

Concentre-toi sur Luderik, souviens-toi de la nuit dernière, du moment où tu as bu son sang.

Aussitôt, les images affluèrent une seconde fois. Elle se visualisa, assise au-dessus de son vampire, le couteau à la main. Elle cru sentir le manche de la petite lame dans sa paume, comme si elle revivait physiquement la scène. Le grondement de Luderik, proche d’un ronronnement, résonna à ses oreilles. »

Afficher en entier

– Mais tu n'es pas chef de clan, declara-t-il d'un ton calme et effrayant.

– J'espère bien ne jamais le devenir, répliqua-t-elle en haussant le menton. Apparemment, pour avoir le rôle il faut être agressif, borné et con !

Afficher en entier

– Je peux te poser une question indiscrète ?

Il eut un petit rire las.

– Tu pose toujours des questions indiscrètes, Ève. Depuis quand est-ce que tu demandes la permission ?

Afficher en entier

Un petit sourire coquin releva le coin des lèvre d'Ève.

– Ça porte atteinte à ton orgueil de mâle ?

– Oui. J'ai une réputation à tenir, moi !

Afficher en entier

"La panique commençait à lui faire perdre peu à peu la raison et elle se mit à haleter de peur, agrippée à son arbre, égarée dans le noir, les oreilles bourdonnantes et le cœur tambourinant dans sa poitrine. Et ce vent qui n’en finissait plus de secouer les branches mortes dans un sifflement strident qui évoquait beaucoup trop pour elle les hurlements des loups.

Respire lentement, ressaisis-toi, tu ne peux pas rester plantée là en plein milieu des bois !"

Afficher en entier

"Elle lui sourit et s’approcha un peu plus de lui, levant la tête pour pouvoir croiser son regard.

— Avec moi, tu n’as pas besoin de cacher quoi que ce soit. Tu peux tout me montrer et tout me raconter. Jamais tu ne passeras pour un être faible à mes yeux et jamais je ne trahirai un seul de tes secrets. Quoi que tu puisses dire ou faire, ça ne changera rien entre nous. Alors, si tu as besoin de parler… Je ne sais pas toujours trouver les mots, mais je peux écouter, je veux écouter."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode