Livres
523 925
Membres
541 957

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Indes fourbes



Description ajoutée par MisterMistake 2019-08-07T10:08:45+02:00

Résumé

Fripouille peu recommandable mais hautement sympathique, don Pablos de Ségovie nous livre le récit de ses aventures picaresques dans l’Espagne du Siècle d’or, et dans cette Amérique qu’on appelait encore les Indes. Tour à tour misérable et richissime, adoré et conspué, ses tribulations le mèneront des bas-fonds aux palais, des pics de la Cordillière aux méandres de l’Amazone, jusqu’à ce lieu mythique où se cristallisent tous les rêves du Nouveau Monde : l’Eldorado !

Afficher en entier

Classement en biblio - 120 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par SaraSansH93 2020-01-03T21:50:53+01:00

Je devine sous votre belle allure et vos airs de grandeur quelque chose de bas. Ce qui finalement nous rapproche... puisque je prétends, malgré ma courte taille, à quelque hauteur d'esprit et songe comme vous à m'élever encore!

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Quand deux génies de la BD se rencontrent, ça fait de sacrées étincelles !

On suit dans ces quelques 150 pages et des poussières les aventures truculentes de Pablos, attachante fripouille fraîchement échouée aux Indes en quête de la mythique cité d'Eldorado... et surtout de son or !

On retrouve d'Ayroles la finesse et le mordant de la plume, le verbe insolent, l'art du bon mot. Le scénario est ciselé, riche, entraînant, plein de rebondissements. Le rire s'enchaîne à la satire grinçante, au tragique, sans jamais la moindre discordance ni impression de forcé. C'est du grand art, digne des meilleurs romans d'aventure.

Et à plume formidable, un pinceau qui ne l'est pas moins. Comme dans Blacksad, Guarnido m'a encore une fois époustouflée par la maîtrise de son trait et de l'aquarelle. Chaque vignette est un tableau à la composition impeccable et dynamique, chaque planche a une harmonie unique. Tous les personnages, du protagoniste au personnage qui n'apparaît que dans une seule case, ont énormément de personnalité, pas un n'est laissé au hasard, que ce soit au niveau de son design que de ses expressions. On retrouve la formation d'animateur du dessinateur dans ses personnages, tant on retrouve cette impression de mouvement inimitable.

Si l'histoire et le dessin sont admirables, le vrai atout de cette oeuvre graphique se révèle être le personnage principal. Dans une interview, Guarnido avoue lui-même qu'il lui a fallu plusieurs années pour en trouver la bonne bouille. A la fois drôle, touchant et détestable, il est loin d'être le héros modèle ou une caricature de anti-héros.

En bref ? C'est une pépite !

Afficher en entier
Diamant

https://jukeboxcornerblog.wordpress.com

Il y a des noms qui vendent du rêve rien que de les voir figurer sur la couverture d'une BD et, quand en plus ils sont associés sur un même projet, ils font de cette BD un livre qui démange le porte-feuille dès sa sortie et brûle les doigts et les yeux tant qu'il n'est pas lu. Les Indes fourbes par Ayroles et Guarnido est sans aucun doute de ceux-là. Tout auréolé de la "gloire" de ses auteurs, a-t-il pour autant réussi à tenir son rang ?

Parfaitement. Et même plus encore !

Ce n'était pas évident, tant les attentes étaient hyper élevées, mais avec les prouesses scénaristiques et graphiques de narration qui sont étalées tout au long des 145 pages des Indes fourbes, ce fut accompli avec une facilité déconcertante. En vrai on sait qu'il y a le travail assidu et réfléchi de deux maîtres dans leurs domaines, qui ont su assembler leurs forces pour nous livrer le meilleur d'eux-mêmes en une magnifique BD qui pourrait servir tout entière d'exercice d'analyse à tout amateur/débutant qui voudrait en prendre de la graine.

Il en ressort une aventure rythmée pleine d'un humour mordant aux accents satiriques et de rebondissements pour son héros, qui promène littéralement son monde et... son lecteur ! Ni totalement aimable, ni entièrement détestable, il est d'une trempe rare d'anti-héros qui malgré tout parviennent à s'attacher le lecteur, tel un garnement dont on s'attendrirait devant les bêtises tellement elles font montre d'une belle intelligence, même si mal orientée. C'est sans conteste la très bonne surprise de cette BD et la cerise sur son gâteau déjà bien généreux et goûtu.

Bref, je ressors de cette lecture avec un grand sourire aux lèvres encore toute admirative du culot et de la malice de son héros (et de ses auteurs aussi) et les yeux ravis par les magnifiques planches qui supportent admirablement bien le très grand format de l'album. J'ai aussi très envie de retrouver ce filou de Pablos et pense donc me tourner vers El Buscón (La vie de l’aventurier Don Pablos de Ségovie) de Francisco de Quevedo dont les Indes fourbes est la suite qu'il n'a jamais connue au 17ème siècle. Un retour dans le temps que j'espère aussi savoureux que son aventure graphique contemporaine.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Couet13 2020-10-24T21:02:50+02:00
Diamant

Excellent!

Je me suis régalée dans la lecture de ce magnifique album. Les deux auteurs ont réussi à combiner leurs talents pour nous offrir une oeuvre magistrale.

L'histoire divisée en parties se dévoile petit à petit. Les évènements se déroulent de manière fluide et l'ensemble des péripéties du personnage donne beaucoup de rythmes à ces 145 pages.

Les dessins sont tout simplement sublimes : les détails et les couleurs choisies donnent du relief à cette histoire se déroulant en Amérique.

Quant au personnage principal, Don Pablos, il s'avère surtout être un arnaqueur qui met tout en oeuvre pour arriver à ses fins. Il est très intéressant de voir comment il évolue au fil des pages et au gré de ses aventures. D'ailleurs les auteurs ont su de manière subtile cacher les vilénies et les machinations imaginées par Don Pablos pour se sortir du pétrin ou gagner quelques trésors et ne les révéler qu'au dernier instant.

Une aventure à mettre dans toutes les mains!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cellophane 2020-09-18T14:46:08+02:00
Or

J’adore ce style de dessin, entre le réalisme et la caricature, rond, vivant, burlesque… Il convient parfaitement pour cette histoire et ce personnage loufoque, plein de malléabilité, de couleurs, de détails…

L’auteur est capable de tout, les décors de montagne, les forêts humides, la ville, les foules comme les lieux secrets… Visuellement très beau.

Scénaristiquement très bien, même si…

La première partie, je l’ai trouvé sympa mais bien trop longue. En plus, les road trip, j’accroche pas, on peut aligner les situations à l’infini sans conséquence réelle, comme des petits sketch, et on traverse la forêt, et la rivière, et la montagne, et on rencontre un vieux, une femme, un noble, etc.

La seconde, en revanche, je l’ai trouvé jubilatoire parce qu’elle met en éclairage la première partie d’une autre façon ; c’est bien fait et ça excuse la longueur.

La troisième est globalement très bonne mais je ne sais pas, un peu rapide par rapport aux deux premiers tiers, un peu redondante avec l’idée d’avant même si c’est autre chose…

Bon, ce sont des détails : dans l’ensemble, c’est une excellente BD !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wonderbooks 2020-08-10T18:29:01+02:00
Or

EXCEPTIONNEL. PÉPITE . GENIAL. Malgré l'absence de la petite étincelle qui l'aurait propulsé en diamant, je me suis régalée avec cette épopée aventureuse digne des meilleurs romans ! Je vais vraiment essayer de faire l'avis le plus court possible histoire de vous motiver à découvrir l'histoire par vous-même.

Dans cette BD, nous suivons l'histoire de Don Pablos, un anti-héros qui rendrait jaloux les plus grands arnaqueurs de l'histoire, qui souhaiterai s'élever bien plus haut que sa condition de gueux. C'est donc accompagné de sa malchance naturelle et de ses machinations plus ou moins douteuses qu'il va partir à la recherche de l'Eldorado.

Graphiquement, c'est irréprochable. Les planches sont magnifiques, fourmillent de détails et les couleurs sont toujours très bien choisies. Des expressions faciales des personnages aux paysages d'Amérique du Sud, tout est cohérent et donne du corps au texte. Plusieurs fois mes yeux se sont arrêtés et ce ne fut clairement pas un regret.

Au niveau du scénario, on est aussi sur de la haute qualité ! Cette BD est juste un enchaînement de péripéties toutes plus palpitantes les unes que les autres qui nous maintiennent dans notre siège (ou transat au vu de la saison). Certains peuvent y voir du vu et du revu mais moi, je me suis pourléchée les babines.

Si la couverture semble nous promettre un héros en tout point parfait, c'est bien loin d'être le cas. Don Pablos est un magouilleur de la pire espèce. Un personnage sans atout physique ni courage mais d'une fourberie sans nom. J'ai été totalement scotchée face à ses machinations que je ne voyais jamais venir. Humainement parlant, il est vraiment détestable et sa lâcheté et sa vénalité m'ont plusieurs fois donné envie de lui flanquer des baffes. Mais ce personnage est juste ahurissant et voir son évolution tout au long de l'histoire, c'est juste sensationel.

Bref, une lecture formidable que je ne cesserai de vous recommander !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biibette 2020-08-07T15:38:51+02:00
Lu aussi

Quelle aventure ! C’est malicieux et audacieux. Lecture délectable !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bloodymarie 2020-07-10T11:28:23+02:00
Argent

Un dessin magnifique au service d'un scénario complexe et riche , qui reprend des thématiques universelles dans l'Histoire : le pouvoir, les luttes de classe, la cupidité, l'esprit de conquête...au détriment des autochtones, le pillage culturel etc... Bravo.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marmotte-s 2020-06-15T13:56:17+02:00
Diamant

Cette BD est un vrai régal pour les yeux. Le graphisme et les couleurs nous en mettent plein les mirettes. Le scénario est très bien monté avec de très bons rebondissements. Le format et la qualité de la couverture en fond un très beau livre.

J’ai adoré et en même temps détesté le personnage principal. Un énorme coup de cœur pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marinou-Morgounou 2020-06-08T12:02:09+02:00
Argent

C'est une BD délicieuse ! J'ai autant aimé le graphisme - simplement superbe et qui nous fait voyager - que le scénario très retors...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ajc2ht 2020-06-02T08:52:09+02:00
Diamant

"AVANT-PROPOS

Apparu dans l'Espagne du Siècle d'or, le roman picaresque raconte, à la première personne, la vie d'un gueux. Vagabond, mendiant, voleur ou escroc, ce héros va vivre d'invraisemblables aventures, servir de nombreux maîtres et côtoyer les diverses couches de la société. Parmi les grandes œuvres qu'a produites le genre, le "Buscon", ou la "Vie de l'aventurier don Pablos de Ségovie, vagabond exemplaire et miroir des filous", publié en 1626, se distingue par la férocité de son humour. Francisco de Quevedo, figure majeure des lettres ibériques, y met en scène, avec un style outrancier mais raffiné, les cruelles et grotesques infortunes d'un truculent vaurien. A la fin de ce roman situé en Espagne, le "picaro" don Pablos embarque pour l'Amérique - les Indes, comme on disait alors. Quevedo annonce une suite, qu'il n'écrira jamais.

La voici."

Quel ambitieux projet, Alain Ayroles ! Ainsi donc, vous prétendez avoir la verve d'un Cervantès - en l’occurrence d'un Quevedo ? N'avez-vous aucune limite, que diantre ?! Il vous faudra construire une histoire où s'entremêleront savamment aventures et drôleries, que le gueux dont vous nous brosserez le portrait nous apparaisse sympathique malgré sa ladrerie. Il vous faudra du panache, de la truculence, nous entraîner au fil des pages de rebondissements en rebondissements, nous surprendre à chaque chapitre ! Et plus d'une fois, encore ! Car il n'est point question de pénétrer l'esprit de notre vil protagoniste - un miséreux issu de la fange du bas-peuple bien en dessous de notre condition - si nous voulons apprécier la narration de ses facéties.

Par ailleurs, étant donné votre art, rien ne saurait se faire sans la complicité d'un barbouilleur de quelque talent. Il lui faudra retrouver l'esprit de toute une époque tout en le modernisant intelligemment. Le trait subtilement ironique ! La gouache parfaitement insolente ! Et tout cela en nous ravissant d'aquarelles de paysages du vieux et du nouveau continent. Et vous prétendez encore que Juanjo Guardino se montrera à la hauteur ?

J'en ai jugé, Messieurs, et la sentence est sans appel !

Bravo. Pari gagné, haut la main. Je me suis régalé du début à la fin. Sans rien voir venir jusqu'à la dernière page.

Il est des auteurs, comme ça, dont on s'aperçoit que l'on possède, sans même y prêter attention, la collection des œuvres complètes. Dès lors, la conclusion s'impose d'elle-même : je suis fan.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edo 2020-05-10T14:50:47+02:00
Argent

Roman graphique picaresque, les Indes Fourbes racontent une grande arnaque. Construit en deux tomes, la BD présente les deux facettes du personnage principal. Attention aux fausses pistes ; le lecteur est trompé comme les personnages ! L'ensemble est porté par un dessin dynamique et vivant et de magnifiques planches.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rayonnante 2020-04-27T13:59:53+02:00
Argent

Bonne bande-dessinée avec une histoire très bien ficelée. J'ai beaucoup aimé la narration construite en trois parties, parfaite pour amener le dénouement.

De superbes planches graphiques accompagnent le tout : ce livre mérite son succès.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Indes fourbes

  • France : 2019-08-28 (Français)

Activité récente

Ennayro l'ajoute dans sa biblio or
2020-09-12T13:16:14+02:00
Pilli l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-17T21:56:38+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 120
Commentaires 23
extraits 11
Evaluations 60
Note globale 8.72 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode