Livres
473 152
Membres
446 689

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Jean-Michel-12 2019-06-06T22:07:55+02:00

Harry, suivi de l’ingénieur et levant sa lampe pour le mieux éclairer, s’enfonça dans une haute galerie, semblable à une contre-nef de cathédrale. Leur pied, à tous deux, heurtait encore les traverses de bois qui supportaient les rails à l’époque de l’exploitation.

Mais à peine avaient-ils fait cinquante pas, qu’une énorme pierre vint tomber aux pieds de James Starr.

- Prenez garde, monsieur Starr ! s’écria Harry, en saisissant le bras de l’ingénieur.

- Une pierre, Harry ! Ah ! ces vieilles voûtes ne sont plus assez solides, sans doute et…

- Monsieur Starr, répondit Harry Ford, il me semble que la pierre a été jetée… et jetée par une main d’homme !...

Afficher en entier
Extrait ajouté par marykel 2019-05-01T12:02:47+02:00

Quoi qu'il en soit, il y avait là, dans le sous-sol écossais, une sorte de comté souterrain, auquel il ne manquait, pour être habitable, que les rayons du soleil, ou à son défaut, la clarté d'un astre spécial.

Afficher en entier
Extrait ajouté par marykel 2019-05-01T12:01:40+02:00

L'expérience annoncée par le vieil overman avait réussi. L'hydrogène protocarboné, on le sait, ne se développe que dans les gisements houillers. Donc, l'existence d'un filon du précieux combustible ne pouvait être mise en doute.

Afficher en entier
Extrait ajouté par marykel 2019-05-01T12:00:13+02:00

C'est à ce danger que pare l'appareil de Davy, en isolant la flamme des lampes dans un tube de toile métallique, qui brûle le gaz à l'intérieur du tube, sans jamais laisser l'inflammation se propager au-dehors.

Afficher en entier
Extrait ajouté par marykel 2019-05-01T11:58:46+02:00

C'était, du moins, l'opinion communément répandue parmi ces superstitieux Ecossais. En vérité, la plupart des mineurs croyaient volontiers au fantastique, quand il ne s'agissait que de phénomènes purement physiques, et on eût perdu son temps à vouloir les désabuser.

Afficher en entier
Extrait ajouté par marykel 2019-05-01T11:57:14+02:00

Tant que les sondages n'auraient pas été poussée jusqu'au granit du terrain primaire, Simon et Harry Ford étaient d'accord que la recherche, inutile aujourd'hui, pouvait être utile demain, et qu'elle devait être reprise.

Afficher en entier
Extrait ajouté par marykel 2019-05-01T11:55:50+02:00

Et celui-là se serait fait un mauvais parti, qui aurait mis en doute devant Simon Ford qu'un jour l'ancienne Aberfoyle ressusciterait d'entre les mortes ! Il n'avait donc jamais abandonné l'espoir de découvrir quelque nouvelle couche qui rendrait à la mine sa splendeur passée.

Afficher en entier
Extrait ajouté par marykel 2019-05-01T11:54:16+02:00

On doit avouer aussi qu'il n'entrevit pas dans NelherBow la maison du grand réformateur John Knox, le seul homme que ne purent séduire les sourires de Marie Stuart.

Afficher en entier
Extrait ajouté par marykel 2019-05-01T11:46:51+02:00

A cette époque, la limite de temps, assignée par les hommes spéciaux à l'épuisement des houillères, était fort reculée, et la disette n'était pas à craindre à court délai. Il y avait encore à exploiter largement les gisements carbonifères des deux mondes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par marykel 2019-05-01T11:45:31+02:00

Il s'inquiétait plutôt d'observer s'il n'attirait pas spécialement l'attention de quelque passager. Peut être, en effet, l'auteur anonyme de la seconde lettre était-il sur le bateau. Cependant, l'ingénieur ne peut surprendre aucun regard suspect.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode