Livres
511 576
Membres
522 358

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Sylvie-332 2020-06-30T08:27:23+02:00
Or

Chez Philippe Djian, la violence des sentiments, les déchirures, la brutalité de la vie, sont présentes à chaque tournure de phrase, même si cette phrase n'énonce qu'une banalité. Il crée une atmosphère particulière qui n'appartient qu'à lui, dans laquelle le lecteur est invité à combler les trous, imaginer ce qui n'est pas décrit.

"Les inéquitables" n'échappe pas à cette règle. Il y règne cette petite musique littéraire hypnotisante qui vous happe et ne vous lâche pas. Pas de tiédeur possible : vous aimez ou vous détestez. Moi, j'adore. Depuis le tout premier roman de Djian. Et probablement jusqu'au dernier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CeciBonDeLire 2019-11-01T20:06:26+01:00
Or

Chez Vous,

Les inéquitables, c'est un roman multiple, déstabilisant magnifié à l'écriture si spécifique de Philippe Djian. L'auteur, une fois de plus, aiguise sa plume pour mieux bousculer le lecteur, le bringuebaler dans une multitude de sentiments... parce que seule cette écriture si indéfinissable qui lui est propre peut créer cette ambiance à la fois cinématographique et totalement graphique.

Les personnages sont tous imparfaits, pleins de douleurs physiques comme psychologiques. Ils essaient chacun à leur façon de se maintenir à flot, de survivre dans une vie qui les maltraite et remet en permanence leurs fondations en cause.

""ll n'est plus là. Ne restent que les décombres. Nous voilà bien avancés."

Leurs vies sont à la mesure de cet océan auprès duquel elles vivent.... un océan gris, chagrin, menaçant, annonciateur d'une tempête qui gronde, qui approche et qui va tout balayer !

Les inéquitables, c'est à la fois un roman d'amitié, d'amour, de deuil, de trahison, de famille, de jeunesse, de désespoir, d'interdits, de silence, de hurlement, de violence, de désir...

Philippe Djian, avec ses phrases quelquefois surprenantes, sa ponctuation limitée au strict nécessaire, joue avec les événements d'une vie pour mieux en explorer le sombre, la douleur.

Un roman très court mais d'une telle puissance qu'il laisse le lecteur pantois, complètement désarçonné de devoir quitter les personnages... comme chahuté par les vagues d'un océan en colère !

C.

http://cecibondelire.canalblog.com/archives/2019/11/01/37756855.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par francesca21 2019-07-10T16:27:24+02:00
Bronze

Dans ce court livre, facile à lire, on retrouve les thèmes habituels de l'auteur : drogue, alcool, sexe.L'intrigue est bien menée et on passe un bon moment.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode