Livres
486 067
Membres
475 829

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Insoumis, Tome 4 : Héritage



Description ajoutée par phoenixcendre 2018-11-12T16:50:04+01:00

Résumé

Cinq ans après la destruction des camps dans lesquels les adolescents Psi étaient enfermés, Zu est devenue porte-parole du nouveau gouvernement et se bat pour les droits des Psi rejetés par la société. Mais quand on l'accuse d'avoir organisé un attentat, elle doit fuir à nouveau et vivre cachée...

Déterminée à prouver son innocence, Zu espère que ses amis clandestins, Ruby et Liam, pourront l'y aider. En attendant, elle doit faire alliance avec Roman et Priyanka, deux adolescents aux intentions troubles qui pourraient bien... la trahir.

Car la reconstruction du pays cache en réalité une terrible machination dont les Psi sont les victimes désignées...

Afficher en entier

Classement en biblio - 110 lecteurs

Extrait

J'ai laissé des gens comme ça me maltraiter par le passé. Ils ont essayé de me briser et ils ont failli réussir , mais je ne les laisserai pas continuer à vous faire du mal. Même si c'est la dernière -l'unique- chose que j'accomplis dans ma vie , je vous ferai sortir d'ici. Nous méritons d'être libres. Nous méritions plus que ça. Nous avons hérité de toute cette obscurité , mais ils ignorent que nous pouvons grandir dans l'ombre et créer notre propre lumière .

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Je suis toujours admirative devant la manière dont Alexandra Bracken arrive à bien retranscrire la profondeur des sentiments de ses personnages et dieu sait qu'écrire à la première personne est loin d'être facile. J'ai toujours eu une certaine affection pour Zu depuis la première trilogie alors me retrouver dans sa tête m'a fait vraiment plaisir. On découvre ainsi de nouveaux pans de sa personnalité et on peut dire qu'elle aura bien grandi et évolué depuis.

J'ai beaucoup aimé aussi les nouveaux personnages avec un grand coup de cœur pour Roman, le tueur aux yeux de poète comme le décrit si bien Zu. J'ai beaucoup aimé les liens qui se développaient entre eux au fil des pages et les voir peu à peu s'ouvrir l'un à l'autre. L'humour de Priyanka m'a aussi fait sourire à plusieurs reprises. J'ai un peu moins accroché avec Lana qu'on voit au final trop rarement pour vraiment s'y attacher. Sinon j'ai aussi beaucoup aimé retrouver le temps d'un instant nos héros du premier opus : Ruby, Liam, Chubs, Vida... On sent à travers eux toute la tension politique qui traverse le pays.

On retrouve le côté road-movie cher au cœur de l'auteure et on suit avec plaisir les aventures de nos héros tout en savourant chaque bribe qu'on peut glaner à travers Zu sur nos deux mystérieux protagonistes que sont Roman et Priyanka. Le scénario manque un peu d'originalité et comme dit plus bas, on pourra peut-être aussi lui reprocher sa fin un peu rapide où tout s'accélère au détriment de Ruby et Clancy qu'on a plus l'impression d'évoquer en passant alors qu'ils ont leur importance dans l'intrigue. Mais son côté addictif est toujours là et j'ai dévoré le livre en même pas deux jours.

Un très bonne lecture donc avec un tome qui se suffit à lui-même.

Afficher en entier
Argent

J'avoue que cela m'a fait très bizarre de retourner dans l'univers des insoumis alors que je pensais l'avoir quitté pour de bon à la fin du tome 3 mais bon comment résister à retrouver les personnages.

Donc, cette fois le personnage principale est Zu qui a évidemment grandit et changé ce n'ai plus une petite fille et elle me manque.

De plus, la relation entre les personnages a elle aussi beaucoup changé et pas spécialement en positive. Leur relation est tendue cela m'a rendue nostalgique. Et, comparé a la trilogie où j'adorais Chubs, la je l'ai détesté.

Cependant, comme Zu tout le long du livre j'ai eu hâte de retrouver Liam et Ruby.

L'histoire de Zu est en tout cas bien menée entre les nouveaux personnages Roman et Pri, la nouvelle menace, la nouvelle situation politique , la nouvelle intrigue...

Alors, pour conclure, cette suite sera pour moi mitigé, je pense que j'aurais dû gardé les très bon souvenirs de la trilogie et ne pas lire cette suite qui est très triste.

Afficher en entier

Ce tome 4 est très bien écrit et j’ai été vraiment très heureuse de retrouver tous les personnages de la saga. Le point de vue de Zu donne un autre départ à l’histoire et l’on se retrouve très vite pris dans le vif du sujet face à ce qui s’est passé cinq ans auparavant. L’intrigue est très bonne et l’on se pose beaucoup de questions tout au long du roman. De plus Roman et Priyanka sont très attachants et l’on veut aussi en savoir un peu plus sur eux, ce qui rajoute du suspens.

Par contre j’ai trouvé la fin de l’histoire complètement bâclée.

Si j’aurai aimé en savoir un peu plus sur Clancy et ses rapports avec Ruby, je suis restée complètement sur ma faim lorsque arrive le chapitre : « deux semaines plus tard ». Il me manque personnellement beaucoup de détails sur Spoiler(cliquez pour révéler)ce qui s’est passé pour la capture de Ruby, sur ce qui lui a été fait, sur son état et ce qu’elle va devenir.

De la même façon pour Roman et Lana, j’aurai aimé un ou deux chapitres supplémentaires pour savoir ce qui s’était passé durant ces 15 jours.

Mais peut-être qu’un tome 5 est prévu pour un petit retour en arrière de cette quinzaine et nous expliquer ce que vont devenir nos personnages dans le futur ainsi que la condition des Psi puisque l’on ne sait toujours comment ils vont finir par être considérés par le gouvernement.

Afficher en entier
Argent

J'ai été déçu par la fin qui m'a donnée l'impression d'être un peu bâclée. Par contre j'ai apprécié le changement de point de vue, en passant dans le personnage de zu.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai beaucoup moins aimé ce tome, même si j'avais beaucoup d'affection pour le personnage de Zu dans les livres précédents.

Horrible ce qui est arrivée à ruby mais une fin plutôt heureuse en conclusion.

Si vous voulez vous arrêter au tome 3 rien ne vous en empêche, ce tome 4 est un petit plus.

Afficher en entier
Diamant

ce livre est génial, incroyable, tenant de bout en bout.

Afficher en entier
Diamant

J’ai bien kiffer contente de retrouver tous nos personnage préféré(triste pour Ruby ) le début est long à ce mettre en place j’avoue que les 150 premières e pages j’étais pas emballé puis a force je suis rentrée dedans . Mais sa vaut pas la trilogie avec Ruby quand même

Afficher en entier
Argent

Héritage débute cinq ans après la destruction des camps dans lesquels les enfants affectés par la NIAA étaient enfermés pour leur sécurité (voir trilogie les insoumis). Nous retrouvons Suzume (Zu) qui est maintenant la voix qui s’élève contre les injustices vécues par les enfants psy. La jeune fille est sortie de son mutisme pour représenter ses pairs qui vivent encore beaucoup d’injustice. Zu s’implique donc en politique pour créer des lois qui protégeront les enfants psy et leurs opposants les uns des autres. Les situations de conflits éclatent partout autour de la jeune fille. Dès les premières pages, Suzume, parfaite représentante de son peuple, est accusée de terrorisme et d’assassinat à l’endroit de sept personnes. Elle doit donc vivre comme une fugitive et découvre, dans sa fuite, un complot contre son peuple. Les camps sont-ils réellement démantelés ? Pourquoi autant d’enfants se retrouvent-ils sans foyer ? Que font réellement les dirigeants pour soutenir le peuple Psi ? Aidée, de ses nouveaux et anciens amis, Zu devra traverser plusieurs épreuves pour prouver son innocence, mais surtout secourir les gens qui, sans elle, n’ont pas de voix.

Retourner dans un univers connu et apprécié apporte toujours un sentiment de bien-être. C’est ce que j’ai ressenti en retrouvant Zu et tous mes personnages préférés de la série précédente. Le tome, qui mélange politique et action est captivant. Il met en relief les inégalités vécues par les gens lorsqu’ils sont différents. Il est facile de faire plusieurs parallèles entre le NIAA (virus) qui discrimine les adolescents et d’autres problèmes de discrimination dans notre société actuelle. Cinq ans plus tard, chacun des personnages aimés a évolué et apporte une vision du monde qui nous permet de voir le portrait de la société dans son ensemble. Les États-Unis sont maintenant contrôlés par l’ONU et nous réalisons qu’un changement n’est pas toujours positif. Les droits des enfants sont bafoués. Nos émotions s’enchaînent à la même vitesse que l’action dans le livre, vivement. L’œuvre d’Alexandra Bracken est énergique, dynamique, vivante et intrigante. Pour les personnes qui ont lu la trilogie originale, ce quatrième tome est un incontournable

Afficher en entier
Or

J'ai adoré ce livre, la fin du troisième tome m'avait laissé sur ma faim, je voulais en savoir plus.

Et effectivement, beaucoup de choses ce sont passées entre la fin du troisième, et le début de ce quatrième tome. Cinq ans sont donc passés, et ce n'est pas rien !

J'ai retrouvé avec grand plaisir Suzume, qui m'avait tellement surprise dans le tome 3, ainsi que les deux premiers.

Elle a bien changé et n'est plus la petite fille que l'on connaissait par le passé. Porte-parole du gouvernement, elle tente désormais de faire valoir une place dans la société pour les PSI, mais rien ne se passe comme prévu.

Comme dire que ce tome était quand même vachement axé politique, et c'est ce que j'en attendais. La fin du troisième tome nous avait laissé sur la fermeture des plus grands camps PSI, sans autre indication pour le futur.

Comme on s'y attend, le chemin est encore long pour que les PSI aient enfin la reconnaissance qu'ils méritent. En plus de ça, l'Amérique est en pleine reconstruction, que ce soit politiquement, socialement ou économique.

On retrouve donc notre Zu porte-parole pour le nouveau gouvernement, un gouvernement qui tente d'émerger pour faire valoir les droits de millions de PSI. Malheureusement, notre héroïne est prise dans un coup d'état qui l'accuse de meurtre et de trahison.

Beaucoup de camps s'affrontent dans ce tome, des camps nouveaux qui ont émergé suite à l’éclatement de l'affaire des camps PSI. C'est d'autant plus passionnant puisque Zu doit être prête à tout affronter pour pouvoir se disculper.

Ce que j'aime toujours dans cette série, c'est évidemment les pouvoirs psychiques que les jeunes ont acquis malgré eux. Même si on y parle d'un virus, cela change des dystopies habituelles où le virus tue tout le monde et où s'engage alors une survie de la population. L'autrice a su encore une fois nous plongé dans son univers qui est, selon moi, très complexe.

L'histoire est simple, sans encombre. On comprend facilement ce qui se passe dans une Amérique en reconstruction, on comprend bien l'histoire en elle-même. Et ce que j'ai aimé plus que tout, c'est la cavale de nos personnages à travers les différents Etats des Etats-Unis pour se cacher et ainsi survivre.

Les personnages sont toujours attachants, même si j'ai eu quand même du mal avec les deux petits nouveaux : Roman et Priyanka. Mais au fur et à mesure que l'histoire avance, on découvre qui ils sont vraiment, et je n'ai pu que les apprécier et même les admirer pour ce qu'ils ont fait. Par contre, j'ai quand même eu du mal avec Liam et Ruby. Savoir ce qu'ils sont devenus, ce qu'ils ont fait et ce qu'ils leur est arrivé et va leur arrivé, ça été assez dur, dans le sens où, quand on suit deux personnages comme eux à travers trois tomes, on ne peut qu'espérer qu'ils aient bien tournés. J'ai aussi pensé que je les retrouverai tels qu'ils étaient dans les trois premiers tomes. Pareil pour Chubs et Vida, qui étaient des piliers pour nous, lecteurs. Cette incroyable amitié se retrouve heureusement dans ce tome. Même s'il y a eu de gros différents, et que tous n'aspiraient pas à la même paix et à la même vision de la nouvelle société. Et pis voir mais surtout imaginer Ruby dans cet état !! C'a quand même été un certain choc !

Elle portait une grosse pression sur ses épaules, et elle avait du mal à vivre avec son pouvoir et se qui en découlait. La fin n'a été que plus terrible à lire...

Mais je crois que le plus écœurant dans ce livre, c'est évidemment toutes ces politiques qui se battent pour remettre à pied l'Amérique, mais qui cherchent aussi à détruire de nouveau la vie des PSI. J'ai même été assez remontée en lisant et apprenant certaines choses qui auraient dues disparaître voilà bien cinq ans. Toujours une histoire de pouvoir absolue, de destruction, alors que beaucoup de monde a souffert dans cette histoire de virus, elle-même déclenchée par ce cher gouvernement...

La fin de ce tome m'a encore une fois laissée sur ma fin. J'ai eu la désagréable impression qu'il se finissait comme le troisième tome, c'est-à-dire sur une perspective du futur qu'on ne connaîtra sans doute jamais. Et une question subsiste alors : est-ce que les PSI auront-ils réellement un jour leur place dans cette société ?

On ne le saura peut-être jamais... Mais j'espère qu'un jour nouveau pourra atterrir sur cette Amérique là...

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Insoumis, Tome 4 : Héritage" est sorti 2019-11-13T00:38:28+01:00 en version poche
background Layer 1 13 Novembre

Dates de sortie

Les Insoumis, Tome 4 : Héritage

  • France : 2018-11-29 (Français)
  • France : 2019-11-13 - Poche (Français)
  • USA : 2018-07-31 (English)

Activité récente

JaneP14 l'ajoute dans sa biblio or
2019-12-26T05:21:44+01:00

Titres alternatifs

  • Darkest Minds, Tome 3 : Héritage - Français
  • The Darkest Legacy (The Darkest Minds #4) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 110
Commentaires 22
Extraits 49
Evaluations 41
Note globale 8.39 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode