Livres
433 203
Membres
355 080

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Les jupes-culottes ajouté par Edith972 2016-02-14T16:20:12+01:00

Bonjour ! Entrez ! Je vous en prie, entrez dans ma vie ! Je m'appelle Philippe Larcher. Oui, je sais que que nous nous connaissons pas, mais entrez quand même ! Je suis seul et j'ai envie de parler. J'ai besoin de parler. Je ne suis pas très gai depuis quelques temps. Exactement depuis que...

Afficher en entier
Extrait de Les jupes-culottes ajouté par Edith972 2016-02-14T16:19:42+01:00

Malheureusement, si la peur est communicable, le manque de peur, lui, est intransmissible. 

Afficher en entier
Extrait de Les jupes-culottes ajouté par DarkTales 2018-08-26T19:31:36+02:00

Elles représentaient une nouvelle race de femmes, déconcertante comme tout ce qui est nouveau, à laquelle les hommes - sauf peut-être dans les jeunes couches de la population - avaient du mal à s'adapter. Lauranne convenait que l’ambivalence des jupes-culottes rendait à mes congénères la tâche délicate car, s'il est déjà assez difficile de trouver une moitié d'orange coïncidant avec la sienne pour former un tout idéal, ce l'était encore bien davantage quand il s'agissait de réunir une moitié avec deux quarts.

Afficher en entier
Extrait de Les jupes-culottes ajouté par DarkTales 2018-08-26T19:28:08+02:00

D'abord, il y avait les femmes-femmes, qui se subdivisaient elles-mêmes en femmes-putes, en femmes-épouses, en femmes-mères (certaines d'ailleurs cumulant les trois fonctions). Celles-là se voulaient dépendantes de l'Homme, elles ignoraient l'évolution des mœurs et profitaient des avantages de cette domination - car il y en a - et en acceptaient les inconvénients, en essayant toutefois de leur pallier un maximum d'habileté comme leurs mères ou grand-mères et de la même façon. Elles étaient volontairement démodées et, au propre comme au figuré, refusaient de porter le pantalon. Pour cette raison Lauranne les appelait : les "jupes".

Ensuite, il y avait les femmes-hommes. Celles-là correspondaient à mes mecs à moi. Elles s'appropriaient toutes les prérogatives masculines; elles méprisaient ceux-là mêmes qu'elles s'ingéniaient à imiter en tout et jusque dans leur tenue vestimentaire. Pour cette dernière raison, Lauranne les appelait : les "culottes".

Enfin, une catégorie intermédiaire, louvoyant entre les deux autres, composée de femmes dont Lauranne disait drôlement qu'elles avaient "le cœur en jupe et la tête en culotte". Pour cette raison, elle les appelait : les "jupes-culottes".

Afficher en entier
Extrait de Les jupes-culottes ajouté par DarkTales 2018-08-23T22:32:17+02:00

Alors, quel moyen avons-nous pour nous défendre ?

- La vasectomie qui est pratiquée surtout en Amérique.

- Merci beaucoup ! S'interdire définitivement de procréer ! Tu n'as pas une solution moins radicale à le proposer ?

- Pour le moment, non. Mais il est presque certain que, dans un avenir plus ou moins proche, les hommes disposeront aussi d'une pilule contraceptive. Je sais qu'ils répugnent en général à cette perspective : mais ils ont tort. C'est le seul moyen pour eux de ne pas engendrer contre leur volonté. Tant qu'ils ne l'emploieront pas, les femmes pourront toujours les piéger avec le coup de l'enfant. D'une façon ou d'une autre.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode