Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Extrait de Les Kergallen, tome 1 : Thaïs - Aurore Aylin

Ajouté par AuroreAylin

<< Voir tous les extraits
Par AuroreAylin le 13-07-2014 Editer
Les Kergallen, tome 1 : Thaïs
— J'ai besoin de vous, Thaïs. Je ne pourrai jamais retrouver ce que j'ai perdu sans votre aide.

Il la contemplait avec une gravité douloureuse. Reconnaître qu'il avait besoin d'aide devait être difficile pour cet homme fier. Elle ne réagit pas quand il s'avança, réduisant la distance qu'elle avait mise entre eux. Lorsqu'il leva la main pour caresser sa joue, elle tressaillit à peine, prisonnière de son regard sombre, intense. Elle s'attendait à ce qui allait suivre, le désirait même instamment, aussi ne chercha-t-elle pas à se dérober quand il se pencha au-dessus d'elle, s'arrêtant un instant, leurs lèvres si proches qu'elle pouvait sentir son souffle. Sans en avoir conscience, Thaïs passa la langue sur ses lèvres, et il prit cela pour une invite. Elle ferma les yeux à l'instant où la bouche de Kieran se posa sur la sienne.

Ce fut un baiser langoureux, dénué de l'urgence de la veille, au parc. Il prenait son temps, léchant, titillant, savourant sa bouche comme on savoure un mets raffiné. Sa main vint se poser sur sa nuque, froissant un peu plus ses mèches folles pour mieux incliner sa tête et approfondir leur baiser. Vaincue, Thaïs se laissa aller contre lui, se plaquant sans vergogne contre son corps massif. Elle jeta ses bras autour de son cou et se dressa sur la pointe des pieds, jusqu'à ce que leurs corps s'épousent parfaitement et que la zone si sensible entre ses cuisses chevauche le relief dur qui tendait son kilt.

Kieran retint un gémissement, se colla contre le corps souple de la jeune femme. Il la fit reculer d'un pas, puis d'un autre, jusqu'à ce qu'elle heurte le petit bureau, sur laquelle il la fit grimper. Désormais, elle était à la hauteur idéale. Il put se placer entre ses jambes, qui s'étaient spontanément écartées et frotter sa douloureuse érection contre la fine barrière de son sous-vêtement. Ses mains se glissèrent sous la robe, remontant le long des cuisses de la jeune femme, tandis que sa langue explorait sa bouche avec ardeur.

La voix de Jenny vint percer le brouillard sensuel dans lequel ils étaient plongés.

— J'y vais, criait-elle de l'autre côté du magasin.

Thaïs reprit pied avec la réalité. S'arrachant à l'étreinte de Kieran, elle sauta du bureau comme si le diable était à ses trousses et se mit hors de portée, haletante. Kieran lui tournait le dos, tentant lui aussi de reprendre ses esprits. Les sensations avaient-elles été aussi intenses autrefois ou était-ce l'effet de centaines d'années de chasteté forcée? Il devait prendre sur lui pour ne pas se jeter comme un sauvage sur la jeune femme.

Le joyeux tintement de la clochette placée au-dessus de la porte du magasin vint troubler le silence que seuls leurs souffles précipités emplissait. Jenny était partie, les laissant seuls, échevelés, en proie à un désir insatisfait.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.