Livres
429 042
Membres
350 506

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Les Kergallen, tome 3 : Nina ajouté par Mimi8 2017-08-28T17:47:51+02:00

Les magiciennes contemplèrent, atterrées, les éclats de porcelaine éparpillés à travers la pièce.

—Je ne l’ai pas fait exprès, souffla Joanna, une Excalibur rayonnante à la main.

—Tante Athénaïs va te massacrer ,fit Azilis en se penchant pour ramasser un gros morceau.

—Ce n’est qu’un vase, intervint Nina,perplexe. Chez les Kergallen ,les objets tombaient ,volaient, s’écrasaient et explosaient régulièrement ,au gré des essais de sortilèges et de l’évolution des dons de l’une ou de l’autre. Un vase en porcelaine, particulièrement affreux qui plus est ,n’aurait pas dû traumatiser ainsi les Chipies.Surtout Joanna, qui n’était pas facile à ébranler ,en général ! Certes, la petite rousse avait par maladresse cassé l’objet déséquilibrée alors qu’elle maniait Excalibur pour s’amuser , mais ce n’était pas non plus un vase Ming valant une fortune!

—C’était le vase de grand-mère Kergallen,expliqua Cybelle. La mère de notre père. Elley tenait beaucoup.

—Quand nous étions enfants, nous avions interdiction de nous en approcher ,se rappela Éline. C’est pour cela qu’il a été placé à l’étage,dans les pièces utilisées pour les rituels magiques,afin d’échapper aux vagues de destruction du rez -de chaussée.

Les regards compatissants se tournèrent vers Joanna. Lorsque Sophie et Athénaïs apparurent dans l ’encadrement de la porte, la jeune femme résignée carra les épaules, prête à subir la sentence qui ne manquerait pas de tomber.

—Que s’est-il passé?demanda la Reine Mère d’un ton sévère, la mine penaude de sa petite-fille en disant long.

Puis, son regard gris acier se posa sur les débris avant de se fixer sur le guéridon où avait trôné,durant plusieurs décennies,le vase familial.

--Quelqu’un a enfin réussi à casser cette horreur? fit-elle avec un léger sourire de satisfaction. J’aurais plutôt parié sur Corentin .

Elle tourna les talons.

—Ramassez-moi tout ça avant que quelqu’un se blesse! ordonna-t-elle en quittant la pièce.

Un long silence accueillit ces surprenantes déclarations tandis que les magiciennes écoutaient décroître le bruit de pas de la vieille dame.

—Il va aussi falloir envisager un exorcisme pour grand-mère,dit Thaïs, perplexe.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode